RDC: Deux hélicoptères des FARDC abattus - Joseph Kabila laisse-t-il faire le Rwanda et l’Ouganda ?

Publié le par veritas

RDC: Deux hélicoptères des FARDC abattus - Joseph Kabila laisse-t-il faire le Rwanda et l’Ouganda ?
Selon la Radio Okapi rapportant les sources militaires congolaises, deux hélicoptères de combat des Forces armées de la RDC (FARDC) se sont écrasés vendredi 27 janvier dans le territoire de Rutshuru, annoncent des sources militaires à Goma. Selon les mêmes sources, deux officiers FARDC et trois membres de l’équipage, de nationalité russe, ont été retrouvés, blessés. Ils ont été évacués à Goma et sont actuellement soignés dans un hôpital de la place. L’équipage du deuxième appareil n’est toujours pas retrouvé alors que des recherches se poursuivent encore pour localiser les deux appareils.
 
Il revient des sources militaires en contact avec DESC que deux hélicoptères de l’armée congolaise, en patrouille dans la zone entre Karisimbi et Mikeno, au Nord-Kivu ont été abattus dans un secteur contigu entre la RDC et le Rwanda dans une zone montagneuse difficile d’accès. Trois membres de l’équipage de nationalité russe ont été retrouvés blessés. Un autre membre congolais de l’équipage, le colonel Kwasundowe, et un russe sont portés disparus, mais étaient parvenus à entrer en contact avec leurs proches. Depuis la soirée du vendredi 27 janvier, leurs proches ont perdu tout contact avec eux. Ont-ils été attrapés ou abattus par les auteurs des tirs contre leur hélicoptère ou simplement les batteries de leur hélicoptère sont complètement déchargées ? Aux dernières nouvelles de ce samedi 28 novembre à 09h30, le colonel Kwasundowe et le russe ont été froidement abattus par les assaillants de leur hélicoptère.
 
Et rien n’a été entrepris par l’armée congolaise et la MONUSCO pour les exfiltrer de la zone d’attaque, malgré qu’ils aient été entrés en communication avec l’état-major à Goma. En savaient-il trop pour être ramenés vivants à Goma? Concernant l’’autre hélicoptère abattu, nos sources signalent qu’il n’y a aucun survivant. Il y a de forts orages ce samedi matin qu gênent considérablement les recherches pour retrouver le second hélicoptère MI-24/35 Hinf abattu. Ils seraient abattus dans un endroit appelé mont Heuhu dans la chaîne montagneuse de karisimbi. La MONUSCO a été enfin mise contribution avec ces drones Falco et des hélicoptères MI-8/17 Hip afin d’aider les FARDC dans l s recherches.
 
Des missiles Manpads utilisés particulièrement par l’armée rwandaise, identifiés par les enquêteurs
 
Selon les premiers éléments d’enquête parvenus à DESC, il s’agit de deux hélicoptères de combats MI-24/35 touchés par des missiles sol-air russes portatifs (MANPADS) SAM-7 Strela, les mêmes types de missiles que possède l’armée rwandaise, les RDF, autrefois utilisés contre l’avion du président Habyarimana en avril 1994 ou par la rébellion pro-rwandaise, le RCD-Goma, contre un avion de ligne de l’ancienne compagnie aérienne congolaise, LAC, le 10 octobre 1998. La piste de crash suite aux pannes techniques ou à une collision entre les deux hélicoptères est exclue.
 
Karisimbi est une commune du Nord-Kivu faisant partie de la chaine montagneuse des Virunga. Elle est voisine à l’ouest par les territoires de Nyiragongo et de Masisis, et à l’est par la République du Rwanda. Il s’agit là des zones où le M23, soutenu par le Rwanda, a sévi entre 2012 et 2013 avant de se retrancher dans montagnes Virunga près de la frontière rwandaise, puis sur les collines de Chanzu et Runyonyi après la chute de Bunagana, suite à l’assaut final mené par les FARDC, appuyées par la brigade d’intervention de la MONUSCO.
 
Cependant, les hélicoptères ont été abattus dans le territoire congolais. La situation semble être très tendue au sein de la 3ème zone de défense et dans la 34ème région militaire qui couvre la province du Nord-Kivu. Les militaires congolais sont prêts à intervenir et n’attendent que l’ordre de leur hiérarchie pour agir.
 
 
Veritasinfo

Commenter cet article

kilimambogo boys 30/01/2017 16:26

nimpanuka ntabwo ari inyenzi zayirashe ! ayo makuru yuko izo kajugujugu zarashwe ntahandi uyasanga uretse kuri veritasinfo isigaye yandikirwaho n'inyenzi inkotanyi

OMG: KABILA AZA KUBEREKA ICO ARICO 30/01/2017 13:22

KABILA YABATEYE ICY'UMUTWE MAZE BAMWONGERA AMEZI.... MUZAREBA ICYO AZAYAKORAMO. M7 NA RYA SHYANO RYACU MUZA BAMUREBA: BAGIYE KUZUNGUZA DRC KUBURYO NTAMATORA AZABA. UBU UMUTURAGE WA DRC AGIYE KUYACEKWA. Na wa MU TRUMP NTACYO AZABAMARIRA KUKO NAWE NTARIHO....

POLO AZI NEZA KO 2017 ARI UMWAKA WANYUMA WE NA HO M7 AZI KO GUSA UTANDURANYIJE ARI UMWANDA.

3 K (KKK) BAZA BABUMVISHE ICYO KUBA UMUTUTSI ARICYO.

MUTEGE UMUTWE GUSA.

IMANA NIYO GUSA IZATABARA AKA KARERE KATEWE NIMYUKA MIBI ISA NIBIKELI.

Kalisa 30/01/2017 10:21

J'ai toujours dit que le géant aux pieds d'argile fera toujours l'objet de convoitises. Il faudrait que des patriotes congolais se lèvent comme un seul homme pour lutter contre le trio Kaguta,Kagame, Kabila. Autrement les Congolais ne pourront que se lamenter et pleurer leurs morts!