ONU :Uburusiya burashinja igihugu cy’Ubufaransa gushaka guhirika leta y’u Burundi !

Publié le par veritas

Ambasaderi wungirije muri ONU  w’igihugu cy’Ubufaransa Bwana Alexis Lamek

Ambasaderi wungirije muri ONU w’igihugu cy’Ubufaransa Bwana Alexis Lamek

Leta y’Ubufaransa irahamagarira umuryango mpuzamahanga gukora ibishoboka byose ugahagarika ubugizi bwa nabi bukomeje kugaragara mu gihugu cy’u Burundi. Kuwa mbere taliki ya 9 Ugushyingo 2015 habaye ibiganiro mpaka muri ONU byerekeranye n’uko ibintu byifashe mu Burundi. Igihugu cy’Ubufaransa kikaba cyarateguye umwanzuro ureba igihugu cy’u Burundi, uwo mwanzuro ukaba ugomba kugibwaho impaka muri iki cyumweru. Uwo mwanzuro ukaba wamagana ubugizi bwa nabi buri kwigaragaza mu Burundi ndetse n’ababukora, igihugu cy’Ubufaransa kikaba gisaba ko abantu bose bishoye muri ubwo bugizi bwa nabi bafatirwa ibihano bikaze. Ambasaderi wungirije mu muryango w’abibumbye w’igihugu cy’Ubufaransa Bwana Alexis Lamek yagize ati : « ibiri kubera mu Burundi biteye ubwoba kuburyo budasanzwe » ibyo akaba abihera kubikorwa by’ubugizi bwa nabi n’amagambo yuzuye urwango biri kugaragara muri kariya karere k’Afurika yo hagati.
 
Ambasaderi wungirije mu muryango w’abibumbye ONU w’igihugu cy’Ubufaransa Bwana Alexis Lamek yagize ati : «Nimugaragaze uruhare rwanyu, mugomba guhaguruka ». Ambasaderi mugenzi we wo mugihugu cy’Ubwongereza Bwana Mattyhew Rycroft, yunzemo agira ati : «hashize imyaka 21, tukaba twibuka ibyabaye mu gihugu cy’igituranyi cy’u Rwanda. Ntabwo dushobora kwemera ko amateka yisubiramo».
 
Umwanzuro wateguwe n’igihugu cy’Ubufaransa ntushobora gukemura amakimbirane ya politiki ari mu gihugu cy’u Burundi, ariko ambasaderi wungirije w’igihugu cy’Ubufaransa mu muryango w’abibumbye, asanga uwo mwanzuro ushobora gutuma ibiganiro bya politiki bibaho mu Burundi. N’ubwo ibintu bitifashe neza mu Burundi kandi bikaba bishobora gufata indi ntera mu kanya gato, abari mu nama bavuga ko bagomba gufata ibyemezo kuburyo bwihuse kuko igihe cyo gukumira ubwo bugizi bwa nabi cyarenze!
 
Umushinga w’uwo mwanzuro wateguwe n’igihugu cy’Ubufaransa usaba ko ubugizi bwa nabi mu gihugu cy’u Burundi bugomba guhagarara, uwo mushinga ukaba wamagana ibikorwa bihungabanya uburenganzira bwa muntu, guhamagarira abantu kwangana, ubwicanyi bugambiriwe  ku bantu bamwe kandi uwo mushinga ukaba utewe impungenge n’uko hari amakimbirane ya politiki atabonerwa igisubizo yatumye abarundi barenga ibihumbi 200 bamaze guhunga igihugu cyabo. Uwo mwanzuro ukaba usaba abayobozi b’igihugu cy’u Burundi gufata ibyemezo byo guhana abantu bose bishora mu bikorwa by’ubugizi bwa nabi kandi leta igafata ingamba zihamye zo kurinda abanyagihugu.
 
ONU na CPI bigomba guhaguruka.
 
Muri uwo mwanzuro wateguwe n’igihugu cy’Ubufaransa hagaragayemo ibika 2 byakuruye impaka. Igika cya mbere kigaragaramo ko igihugu cy’Ubufaransa gisaba ibihano bikaze bigomba guhabwa abantu bagaragara nk’abayobozi b’ibikorwa by’ubwo bugizi bwa nabi. Kuri iyi ngingo, igihugu cy’Uburusiya, Ubushinwa na bamwe mu banyamuryango b’umuryango w’ubumwe bw’Afurika UA, bamaganye ibyo bihano bifatwa nk’intwaro y’iterabwoba.
 
Mu gika cya kabiri cy’uwo mwanzuro gisaba umunyamabanga mukuru wa ONU Ban Ki-moon gutegura uburyo umuryango w’abibumbye ONU ugomba kohereza ingabo zawo mu gihugu cy’u Burundi, hakaba hagomba gutegurwa vuba na bwangu umutwe w’ingabo wajya guhagarika ibikorwa by’ubugizi bwa nabi mu gihe umutekano wakomeza kurushaho guhungabana. Kuri icyo gika, mu biganiro byabereye mu mwiherero, igihugu cy’Uburusiya kikaba cyaragaragaje impungenge gitewe n’icyo cyemezo cyo kohereza ingabo mu Burundi ; Uburusiya bukaba bwarashinje igihugu cy’Ubufaransa ko cyateguye umwanzuro wo guhirika guverinema y’u Burundi !
 
Uretse ibivugwa muri icyo gika cya kabiri, uwo mwanzuro uhamagarira urukiko mpuzamahanga mpanabyaha CPI gukurikiranira hafi ibibera mu Burundi. Muri iki cyumweru bikaba biteganyijwe ko akanama gashinzwe amahoro ku isi kagiye kujya impaka kuri uyu munshinga w’umwanzuro wateguwe n’igihugu cy’Ubufaransa. Birasaba ko kugira ngo ingingo yo gufata ibihano yemezwe, iyo ngingo igomba kubona ubwiganze bw’amajwi menshi y’ibihugu bigize akanama gashinzwe amahoro ku isi kugira ngo ibyo bihano bishobore gufatwa. Icyagaragaye mu mpaka zagiye mu biganiro kuri uyu mwanzuro wateguwe n’Ubufaransa ku gihugu cy’u Burundi, ni uko byaranzwe n’amarangamutima ajyanye na jenoside yabaye mu gihugu cy’u Rwanda mu mwaka w’1994.
 
Inkuru ya RFI yashyizwe mu kinyarwanda na veritasinfo.

Commenter cet article

mbonyingabo 11/11/2015 16:06

Ubutegetsi bw`Uburundi bugomba kwamagana ikemezo icyaricyo cyose cyafatwa kugihugu cyabo batakemeye. ONU ntibatere ubwoba bagomba gukomeza kwifashisha abarusia nabashinwa.

uwitonze arexis 11/11/2015 14:44

Uyumurundi avuze ukuri perezida wuburundi nagirane amasezerano nuburusiya nubushimwa
Ngomaze urebe ngo ibintubirajamuburyo.
Mbe abanyarwandabobaba congo barihe? Nibegerenabobariya bogabo babasezeranye ibitangaza. Yoooo mbega. Nibaporofitire hariya kukibazo cya siriya kuberako batarikumvikana na Us kandi US ishigikiye pl ubwonaba rusi nihaduyi ya kagame mbega nimugishushanye namwe. Ntimutererane nahohakurya buryakoko fdrl narinzi siyo igihari. Imweyajaga zarubaya bihabwe.ngungu sake Goma lmwe yajaga ravitayoma muruhengeri ivuye kanyabusoro.
Mbagirindi nama. Sinize sinzi poritiki ariko igiryahanuye inyoni
Uyumu jenerari kayumba sumwanzi wanyu mwakorana yuko icyoyahunze nicyomwahunze
2 uwo arwanya niwe murwanya 3 urugambarwanyunimuruhuza nuyu mugabo mizabamwatsinze
4ijambo hutu tutsi murivangure nu mwanzi umwanzinukurwanya umwanzi subwoko.(mumbabarire nimvuga amakosa munkosore. Munabwire.
Ngewembona mwagobye kwihuza nabandi cyane cyane jenerari mwasa plz.ibyokuvigango yakoze mwebwe mwakozegake comandoma haryaniki. Nawe wabikora wageranyuma ukabona ikosawakoze ukisubiraho. Harya rwara agenda ava congo yuririra hariya haruguru yi zHombo ntimwavugaga ngo arapfa bahise bamuha rv4 ahebwa za miriyoni harya yishebake ntakorase ahubwokubarusha benewabo murekeraho amatiku
Muribuka mukora umukwabo wogukura abasirikari bahoze mure fdrl mugisirikari cya congo. Ahoniho mwakosheje cyane ubuse ababasirikari ba kagame abenshi ntibari mucya yuganda mucyu burundi mu cya Tz nahandintavuze arikomwe mwarabicaga mubabonye mwasanga bamwe munzira murasana nabo kandi abonibo baba ari abavugizibanyu arikomurabyanga.doreko nabakongo badukundaga warwana amezi 3 bakabona urumukoando bakaguha ipeti twabatuziranye wagera kuripozisiyo yange uti comd urihano ninde batinirunaka narahinduye izina abandi niwawunditwabanaga mwi paratuni ndamuzi wenda bampaye riyetona mfite iproto yange uti apana tugomba kumusaba bakamudusubiza nidezata ngibyambayeho Ndi komanda ahobitaga Biriko warikare njaza Hombo mumugi ariko bendaga kunyica nukonange narinkomeye ariko umukureri wange baramufashe yagiye kureba inkumi.
Ubundi umuyobozi numuyobozi ntabwoko apfakukuyoboraneza nahokuyoborwa nubwoko ntacyobimaze ntanubikeneye .
Ndangiza mbasabye kwivanamo bimwenavuze harugiru kandi mukava mumagambo mukaja mubikorwa. Ndabizi sugukubitisazi nurugamba ariko nimupange mupanze nkuko mwacya puritse 97 arikose umushushanyi ari kigali abadusuma mutwereke ibyanyu ibyarwara twabibonye 97namwe mitwereke ibyanyu yariyagerageje.nihagire umbeshuza. Namwe mugerageze turebe usibyeko birya sibuno migejeje aho yagejeje cyabacya fashwe kbs
MUGIRE UMUNSIMWIZA MWIHANGANE
TSUHUJE ABARIMASISI WARIKARE WARUNGU CYANE CYANE ABARI BUSURUNGI

Rugwe 11/11/2015 12:32

Tubyange tubyemere, twigiza nkana tugira dute, urya munyiginya Ruzibiza yinjiye mu mateka y'u Rwanda bidasubirwaho.
Kuko ni we mututsi wa 1 na mbere wambitse ubusa ingoma-ngome ya Mazimpaka na bene Gahini izuba riva.

Bamwe ntitwashidikanyaga ko ari inzozi turimo, abandi duhinda umushyitsi dutinya ijuru ritugwiriye, abandi twibeshya ko iherezo rya Mazimpaka rihumuje, abo mu nguni umujinya uratuzonga ku bwo kumva ko uwo mushenzi atugambaniye,...

Yewe, ngo uko byangenze ibara uyibara... Mu ncamake Ruzibiza niwe watangije ihumuka ku batutsi, aho benshi twibazaga ko yasaze.
None dore nyuma y'imyaka icumi isaga, ba Ruzibiza babaye uruvunganzoka, ndetse mpamya ko iyi ntumva Mazimpaka ruziba-matwi yabonye ko gukindura Ruzibiza byabaye nka ya mvura igwa mu nyanja.

Ruzibiza we genda uri intwari kandi uzahora wibukwa uko.

burndi 11/11/2015 12:31

Lettre « confidentielle » d’un haut gradé FDLR-INTERAHAMWE à NKURUNZIZA


IMG-20151111-WA0000




Partager :

Twitter24
Facebook28
Google

GENOCIDE BURUNDI? marketing ya KAGAME? 11/11/2015 12:05

Tous les hutu (rwandais & burundais œuvrant pour le compte de Paul Kagame, ont une mémoire très courte et n’ont pas d’une grande culture. Je doute fort sur l’identité ethnique réelle de ce Nyangoma. Sa morphologie montre qu’il peut être « hutsi »; c à d, l’un(e) de ses parents est tutsi(e) ou hutu(e). Le fait d’être hutsi n’est pas la vraie problématique. Le problème n’est autre que sa fragilité en politique dans le temps et dans l’espace.

Comment ne fait-il pas une rétrospection sur le passé ( au Rwanda et au Burundi).

Comment ne prend-t-il pas la leçon sur le sort que P Kagame avait réservé à tout hutu voir hutsi qui a investi dans la conquête du Rwanda par les armes? Tous ses compagnons hutu/hutsi d’arme(de Kagame) sont devenus histoire. C’est ça le prix réservé à tout ce qui voit très court en s’associant avec l’hégémonie tutsi au pouvoir à Kigali.

Nyagoma est le proche cible de P Kagame. S’il en doute, je lui conseille de s’approcher à Pasteur Bizimungu, le seul hutu restant en vie après avoir passé plusieurs années en prison sans crimes commis.

Les hutus burundais devraient s’unir et soutenir Nkurunziza car, il a démontré sa grande maturité politique en déjouant tous les pièges de cette hégémonie au pouvoir au Rwanda. C’est cette même hégémonie qui incendie toute la région des grands lacs africains. Les hutu et les tutsi modérés burundais devraient lutter contre l’invasion de leur pays par cette hégémonie qui se camoufle derrière les hutu et tutsi d’une mémoire courte.

Si les burundais s’unissent et combattent ensemble cet agresseur, la communauté internationale et les grandes puissances auront honte de continuer à piétiner la vérité de la situation socio- politique au Burundi. Ainsi, après la victoire, l’État Burundais devra entamer un grand défi de poursuivre en justice les auteurs du génocide perpétré contre hutu au Burundi durant plusieurs décennies.

Le dossier du génocide perpétré contre les hutu au Burundi dérange beaucoup l’hégémonie au pouvoir à Kigali. Car, si, ce génocide hutu-burundais est reconnu par l’opinion internationale, celui des tutsi au Rwanda sera mis en cause. Ainsi, tôt ou tard, le génocide perpétré contre les hutu du Rwanda (au Rwanda et en Ex-Zaïre) par les forces armées du FPR et leurs alliés sera reconnu juridiquement. A vrai dire, tout le peuple a droit à la justice. Pourquoi la CPI ferme les yeux sur les crimes de guerre, crimes contre l’humanité perpétrés contre les hutu rwandais& burundais voire même crimes de genocide, commis par le FPR et leurs alliés? L’histoire nous dira.

Pour mémoire, rappelez- vous que ce l’hégémonie tutsi au pouvoir au Rwanda qui a déclenché le drame rwandais. Car,si le FPR n’a pas assassiné le President Habyarimana et Ntaryamira, le génocide tutsi n’aura pas eu lieu. Ceux qui doutent sur cette vérité, sont priés de lire les ouvrages de Lieutenant Abdoul Ruzibiza et JMV Ndagijimana (ex- ambassadeur du Rwanda en France et ex- ministre des affaires étrangères du régime en place à Kigali. Tous les deux hommes ont écrit, je cite: »Paul Kagame a sacrifié les tutsi ».

Burundais, burundaises, luttez contre tout ce qui vous divise afin de sauvegarder la souveraineté de votre très chère patrie. Le Burundi est votre seul héritage. Alors, défendez-la jalousement.

Que l’Esprit Saint guide et protège le Burundi et ainsi tous les pays de la régions contre l’hégémonie tutsi.

KAGAME ashaka Genocide mu BURUNDI? kubera iki? 11/11/2015 12:05

Tous les hutu (rwandais & burundais œuvrant pour le compte de Paul Kagame, ont une mémoire très courte et n’ont pas d’une grande culture. Je doute fort sur l’identité ethnique réelle de ce Nyangoma. Sa morphologie montre qu’il peut être « hutsi »; c à d, l’un(e) de ses parents est tutsi(e) ou hutu(e). Le fait d’être hutsi n’est pas la vraie problématique. Le problème n’est autre que sa fragilité en politique dans le temps et dans l’espace.

Comment ne fait-il pas une rétrospection sur le passé ( au Rwanda et au Burundi).

Comment ne prend-t-il pas la leçon sur le sort que P Kagame avait réservé à tout hutu voir hutsi qui a investi dans la conquête du Rwanda par les armes? Tous ses compagnons hutu/hutsi d’arme(de Kagame) sont devenus histoire. C’est ça le prix réservé à tout ce qui voit très court en s’associant avec l’hégémonie tutsi au pouvoir à Kigali.

Nyagoma est le proche cible de P Kagame. S’il en doute, je lui conseille de s’approcher à Pasteur Bizimungu, le seul hutu restant en vie après avoir passé plusieurs années en prison sans crimes commis.

Les hutus burundais devraient s’unir et soutenir Nkurunziza car, il a démontré sa grande maturité politique en déjouant tous les pièges de cette hégémonie au pouvoir au Rwanda. C’est cette même hégémonie qui incendie toute la région des grands lacs africains. Les hutu et les tutsi modérés burundais devraient lutter contre l’invasion de leur pays par cette hégémonie qui se camoufle derrière les hutu et tutsi d’une mémoire courte.

Si les burundais s’unissent et combattent ensemble cet agresseur, la communauté internationale et les grandes puissances auront honte de continuer à piétiner la vérité de la situation socio- politique au Burundi. Ainsi, après la victoire, l’État Burundais devra entamer un grand défi de poursuivre en justice les auteurs du génocide perpétré contre hutu au Burundi durant plusieurs décennies.

Le dossier du génocide perpétré contre les hutu au Burundi dérange beaucoup l’hégémonie au pouvoir à Kigali. Car, si, ce génocide hutu-burundais est reconnu par l’opinion internationale, celui des tutsi au Rwanda sera mis en cause. Ainsi, tôt ou tard, le génocide perpétré contre les hutu du Rwanda (au Rwanda et en Ex-Zaïre) par les forces armées du FPR et leurs alliés sera reconnu juridiquement. A vrai dire, tout le peuple a droit à la justice. Pourquoi la CPI ferme les yeux sur les crimes de guerre, crimes contre l’humanité perpétrés contre les hutu rwandais& burundais voire même crimes de genocide, commis par le FPR et leurs alliés? L’histoire nous dira.

Pour mémoire, rappelez- vous que ce l’hégémonie tutsi au pouvoir au Rwanda qui a déclenché le drame rwandais. Car,si le FPR n’a pas assassiné le President Habyarimana et Ntaryamira, le génocide tutsi n’aura pas eu lieu. Ceux qui doutent sur cette vérité, sont priés de lire les ouvrages de Lieutenant Abdoul Ruzibiza et JMV Ndagijimana (ex- ambassadeur du Rwanda en France et ex- ministre des affaires étrangères du régime en place à Kigali. Tous les deux hommes ont écrit, je cite: »Paul Kagame a sacrifié les tutsi ».

Burundais, burundaises, luttez contre tout ce qui vous divise afin de sauvegarder la souveraineté de votre très chère patrie. Le Burundi est votre seul héritage. Alors, défendez-la jalousement.

Que l’Esprit Saint guide et protège le Burundi et ainsi tous les pays de la régions contre l’hégémonie tutsi.

PASTEUR BIZIMUNGU 11/11/2015 12:04

Tous les hutu (rwandais & burundais œuvrant pour le compte de Paul Kagame, ont une mémoire très courte et n’ont pas d’une grande culture. Je doute fort sur l’identité ethnique réelle de ce Nyangoma. Sa morphologie montre qu’il peut être « hutsi »; c à d, l’un(e) de ses parents est tutsi(e) ou hutu(e). Le fait d’être hutsi n’est pas la vraie problématique. Le problème n’est autre que sa fragilité en politique dans le temps et dans l’espace.

Comment ne fait-il pas une rétrospection sur le passé ( au Rwanda et au Burundi).

Comment ne prend-t-il pas la leçon sur le sort que P Kagame avait réservé à tout hutu voir hutsi qui a investi dans la conquête du Rwanda par les armes? Tous ses compagnons hutu/hutsi d’arme(de Kagame) sont devenus histoire. C’est ça le prix réservé à tout ce qui voit très court en s’associant avec l’hégémonie tutsi au pouvoir à Kigali.

Nyagoma est le proche cible de P Kagame. S’il en doute, je lui conseille de s’approcher à Pasteur Bizimungu, le seul hutu restant en vie après avoir passé plusieurs années en prison sans crimes commis.

Les hutus burundais devraient s’unir et soutenir Nkurunziza car, il a démontré sa grande maturité politique en déjouant tous les pièges de cette hégémonie au pouvoir au Rwanda. C’est cette même hégémonie qui incendie toute la région des grands lacs africains. Les hutu et les tutsi modérés burundais devraient lutter contre l’invasion de leur pays par cette hégémonie qui se camoufle derrière les hutu et tutsi d’une mémoire courte.

Si les burundais s’unissent et combattent ensemble cet agresseur, la communauté internationale et les grandes puissances auront honte de continuer à piétiner la vérité de la situation socio- politique au Burundi. Ainsi, après la victoire, l’État Burundais devra entamer un grand défi de poursuivre en justice les auteurs du génocide perpétré contre hutu au Burundi durant plusieurs décennies.

Le dossier du génocide perpétré contre les hutu au Burundi dérange beaucoup l’hégémonie au pouvoir à Kigali. Car, si, ce génocide hutu-burundais est reconnu par l’opinion internationale, celui des tutsi au Rwanda sera mis en cause. Ainsi, tôt ou tard, le génocide perpétré contre les hutu du Rwanda (au Rwanda et en Ex-Zaïre) par les forces armées du FPR et leurs alliés sera reconnu juridiquement. A vrai dire, tout le peuple a droit à la justice. Pourquoi la CPI ferme les yeux sur les crimes de guerre, crimes contre l’humanité perpétrés contre les hutu rwandais& burundais voire même crimes de genocide, commis par le FPR et leurs alliés? L’histoire nous dira.

Pour mémoire, rappelez- vous que ce l’hégémonie tutsi au pouvoir au Rwanda qui a déclenché le drame rwandais. Car,si le FPR n’a pas assassiné le President Habyarimana et Ntaryamira, le génocide tutsi n’aura pas eu lieu. Ceux qui doutent sur cette vérité, sont priés de lire les ouvrages de Lieutenant Abdoul Ruzibiza et JMV Ndagijimana (ex- ambassadeur du Rwanda en France et ex- ministre des affaires étrangères du régime en place à Kigali. Tous les deux hommes ont écrit, je cite: »Paul Kagame a sacrifié les tutsi ».

Burundais, burundaises, luttez contre tout ce qui vous divise afin de sauvegarder la souveraineté de votre très chère patrie. Le Burundi est votre seul héritage. Alors, défendez-la jalousement.

Que l’Esprit Saint guide et protège le Burundi et ainsi tous les pays de la régions contre l’hégémonie tutsi.

Mme Munana Odette 11/11/2015 12:03

Tous les hutu (rwandais & burundais œuvrant pour le compte de Paul Kagame, ont une mémoire très courte et n’ont pas d’une grande culture. Je doute fort sur l’identité ethnique réelle de ce Nyangoma. Sa morphologie montre qu’il peut être « hutsi »; c à d, l’un(e) de ses parents est tutsi(e) ou hutu(e). Le fait d’être hutsi n’est pas la vraie problématique. Le problème n’est autre que sa fragilité en politique dans le temps et dans l’espace.

Comment ne fait-il pas une rétrospection sur le passé ( au Rwanda et au Burundi).

Comment ne prend-t-il pas la leçon sur le sort que P Kagame avait réservé à tout hutu voir hutsi qui a investi dans la conquête du Rwanda par les armes? Tous ses compagnons hutu/hutsi d’arme(de Kagame) sont devenus histoire. C’est ça le prix réservé à tout ce qui voit très court en s’associant avec l’hégémonie tutsi au pouvoir à Kigali.

Nyagoma est le proche cible de P Kagame. S’il en doute, je lui conseille de s’approcher à Pasteur Bizimungu, le seul hutu restant en vie après avoir passé plusieurs années en prison sans crimes commis.

Les hutus burundais devraient s’unir et soutenir Nkurunziza car, il a démontré sa grande maturité politique en déjouant tous les pièges de cette hégémonie au pouvoir au Rwanda. C’est cette même hégémonie qui incendie toute la région des grands lacs africains. Les hutu et les tutsi modérés burundais devraient lutter contre l’invasion de leur pays par cette hégémonie qui se camoufle derrière les hutu et tutsi d’une mémoire courte.

Si les burundais s’unissent et combattent ensemble cet agresseur, la communauté internationale et les grandes puissances auront honte de continuer à piétiner la vérité de la situation socio- politique au Burundi. Ainsi, après la victoire, l’État Burundais devra entamer un grand défi de poursuivre en justice les auteurs du génocide perpétré contre hutu au Burundi durant plusieurs décennies.

Le dossier du génocide perpétré contre les hutu au Burundi dérange beaucoup l’hégémonie au pouvoir à Kigali. Car, si, ce génocide hutu-burundais est reconnu par l’opinion internationale, celui des tutsi au Rwanda sera mis en cause. Ainsi, tôt ou tard, le génocide perpétré contre les hutu du Rwanda (au Rwanda et en Ex-Zaïre) par les forces armées du FPR et leurs alliés sera reconnu juridiquement. A vrai dire, tout le peuple a droit à la justice. Pourquoi la CPI ferme les yeux sur les crimes de guerre, crimes contre l’humanité perpétrés contre les hutu rwandais& burundais voire même crimes de genocide, commis par le FPR et leurs alliés? L’histoire nous dira.

Pour mémoire, rappelez- vous que ce l’hégémonie tutsi au pouvoir au Rwanda qui a déclenché le drame rwandais. Car,si le FPR n’a pas assassiné le President Habyarimana et Ntaryamira, le génocide tutsi n’aura pas eu lieu. Ceux qui doutent sur cette vérité, sont priés de lire les ouvrages de Lieutenant Abdoul Ruzibiza et JMV Ndagijimana (ex- ambassadeur du Rwanda en France et ex- ministre des affaires étrangères du régime en place à Kigali. Tous les deux hommes ont écrit, je cite: »Paul Kagame a sacrifié les tutsi ».

Burundais, burundaises, luttez contre tout ce qui vous divise afin de sauvegarder la souveraineté de votre très chère patrie. Le Burundi est votre seul héritage. Alors, défendez-la jalousement.

Que l’Esprit Saint guide et protège le Burundi et ainsi tous les pays de la régions contre l’hégémonie tutsi.

BURUNDI:murwanye KAGAME 11/11/2015 12:03

Tous les hutu (rwandais & burundais œuvrant pour le compte de Paul Kagame, ont une mémoire très courte et n’ont pas d’une grande culture. Je doute fort sur l’identité ethnique réelle de ce Nyangoma. Sa morphologie montre qu’il peut être « hutsi »; c à d, l’un(e) de ses parents est tutsi(e) ou hutu(e). Le fait d’être hutsi n’est pas la vraie problématique. Le problème n’est autre que sa fragilité en politique dans le temps et dans l’espace.

Comment ne fait-il pas une rétrospection sur le passé ( au Rwanda et au Burundi).

Comment ne prend-t-il pas la leçon sur le sort que P Kagame avait réservé à tout hutu voir hutsi qui a investi dans la conquête du Rwanda par les armes? Tous ses compagnons hutu/hutsi d’arme(de Kagame) sont devenus histoire. C’est ça le prix réservé à tout ce qui voit très court en s’associant avec l’hégémonie tutsi au pouvoir à Kigali.

Nyagoma est le proche cible de P Kagame. S’il en doute, je lui conseille de s’approcher à Pasteur Bizimungu, le seul hutu restant en vie après avoir passé plusieurs années en prison sans crimes commis.

Les hutus burundais devraient s’unir et soutenir Nkurunziza car, il a démontré sa grande maturité politique en déjouant tous les pièges de cette hégémonie au pouvoir au Rwanda. C’est cette même hégémonie qui incendie toute la région des grands lacs africains. Les hutu et les tutsi modérés burundais devraient lutter contre l’invasion de leur pays par cette hégémonie qui se camoufle derrière les hutu et tutsi d’une mémoire courte.

Si les burundais s’unissent et combattent ensemble cet agresseur, la communauté internationale et les grandes puissances auront honte de continuer à piétiner la vérité de la situation socio- politique au Burundi. Ainsi, après la victoire, l’État Burundais devra entamer un grand défi de poursuivre en justice les auteurs du génocide perpétré contre hutu au Burundi durant plusieurs décennies.

Le dossier du génocide perpétré contre les hutu au Burundi dérange beaucoup l’hégémonie au pouvoir à Kigali. Car, si, ce génocide hutu-burundais est reconnu par l’opinion internationale, celui des tutsi au Rwanda sera mis en cause. Ainsi, tôt ou tard, le génocide perpétré contre les hutu du Rwanda (au Rwanda et en Ex-Zaïre) par les forces armées du FPR et leurs alliés sera reconnu juridiquement. A vrai dire, tout le peuple a droit à la justice. Pourquoi la CPI ferme les yeux sur les crimes de guerre, crimes contre l’humanité perpétrés contre les hutu rwandais& burundais voire même crimes de genocide, commis par le FPR et leurs alliés? L’histoire nous dira.

Pour mémoire, rappelez- vous que ce l’hégémonie tutsi au pouvoir au Rwanda qui a déclenché le drame rwandais. Car,si le FPR n’a pas assassiné le President Habyarimana et Ntaryamira, le génocide tutsi n’aura pas eu lieu. Ceux qui doutent sur cette vérité, sont priés de lire les ouvrages de Lieutenant Abdoul Ruzibiza et JMV Ndagijimana (ex- ambassadeur du Rwanda en France et ex- ministre des affaires étrangères du régime en place à Kigali. Tous les deux hommes ont écrit, je cite: »Paul Kagame a sacrifié les tutsi ».

Burundais, burundaises, luttez contre tout ce qui vous divise afin de sauvegarder la souveraineté de votre très chère patrie. Le Burundi est votre seul héritage. Alors, défendez-la jalousement.

Que l’Esprit Saint guide et protège le Burundi et ainsi tous les pays de la régions contre l’hégémonie tutsi.

FDLR 11/11/2015 12:02

Tous les hutu (rwandais & burundais œuvrant pour le compte de Paul Kagame, ont une mémoire très courte et n’ont pas d’une grande culture. Je doute fort sur l’identité ethnique réelle de ce Nyangoma. Sa morphologie montre qu’il peut être « hutsi »; c à d, l’un(e) de ses parents est tutsi(e) ou hutu(e). Le fait d’être hutsi n’est pas la vraie problématique. Le problème n’est autre que sa fragilité en politique dans le temps et dans l’espace.

Comment ne fait-il pas une rétrospection sur le passé ( au Rwanda et au Burundi).

Comment ne prend-t-il pas la leçon sur le sort que P Kagame avait réservé à tout hutu voir hutsi qui a investi dans la conquête du Rwanda par les armes? Tous ses compagnons hutu/hutsi d’arme(de Kagame) sont devenus histoire. C’est ça le prix réservé à tout ce qui voit très court en s’associant avec l’hégémonie tutsi au pouvoir à Kigali.

Nyagoma est le proche cible de P Kagame. S’il en doute, je lui conseille de s’approcher à Pasteur Bizimungu, le seul hutu restant en vie après avoir passé plusieurs années en prison sans crimes commis.

Les hutus burundais devraient s’unir et soutenir Nkurunziza car, il a démontré sa grande maturité politique en déjouant tous les pièges de cette hégémonie au pouvoir au Rwanda. C’est cette même hégémonie qui incendie toute la région des grands lacs africains. Les hutu et les tutsi modérés burundais devraient lutter contre l’invasion de leur pays par cette hégémonie qui se camoufle derrière les hutu et tutsi d’une mémoire courte.

Si les burundais s’unissent et combattent ensemble cet agresseur, la communauté internationale et les grandes puissances auront honte de continuer à piétiner la vérité de la situation socio- politique au Burundi. Ainsi, après la victoire, l’État Burundais devra entamer un grand défi de poursuivre en justice les auteurs du génocide perpétré contre hutu au Burundi durant plusieurs décennies.

Le dossier du génocide perpétré contre les hutu au Burundi dérange beaucoup l’hégémonie au pouvoir à Kigali. Car, si, ce génocide hutu-burundais est reconnu par l’opinion internationale, celui des tutsi au Rwanda sera mis en cause. Ainsi, tôt ou tard, le génocide perpétré contre les hutu du Rwanda (au Rwanda et en Ex-Zaïre) par les forces armées du FPR et leurs alliés sera reconnu juridiquement. A vrai dire, tout le peuple a droit à la justice. Pourquoi la CPI ferme les yeux sur les crimes de guerre, crimes contre l’humanité perpétrés contre les hutu rwandais& burundais voire même crimes de genocide, commis par le FPR et leurs alliés? L’histoire nous dira.

Pour mémoire, rappelez- vous que ce l’hégémonie tutsi au pouvoir au Rwanda qui a déclenché le drame rwandais. Car,si le FPR n’a pas assassiné le President Habyarimana et Ntaryamira, le génocide tutsi n’aura pas eu lieu. Ceux qui doutent sur cette vérité, sont priés de lire les ouvrages de Lieutenant Abdoul Ruzibiza et JMV Ndagijimana (ex- ambassadeur du Rwanda en France et ex- ministre des affaires étrangères du régime en place à Kigali. Tous les deux hommes ont écrit, je cite: »Paul Kagame a sacrifié les tutsi ».

Burundais, burundaises, luttez contre tout ce qui vous divise afin de sauvegarder la souveraineté de votre très chère patrie. Le Burundi est votre seul héritage. Alors, défendez-la jalousement.

Que l’Esprit Saint guide et protège le Burundi et ainsi tous les pays de la régions contre l’hégémonie tutsi.

Rugwe 11/11/2015 10:29

Tubyange tubyemere, twigiza nkana tugira dute, urya munyiginya Ruzibiza yinjiye mu mateka y'u Rwanda bidasubirwaho.
Kuko ni we mututsi wa 1 na mbere wambitse ubusa ingoma-ngome ya Mazimpaka na bene Gahini izuba riva.

Bamwe ntitwashidikanyaga ko ari inzozi turimo, abandi duhinda umushyitsi dutinya ijuru ritugwiriye, abandi twibeshya ko iherezo rya Mazimpaka rihumuje, abo mu nguni umujinya uratuzonga ku bwo kumva ko uwo mushenzi atugambaniye,...

Yewe, ngo uko byangenze ibara uyibara... Mu ncamake Ruzibiza niwe watangije ihumuka ku batutsi, aho benshi twibazaga ko yasaze.
None dore nyuma y'imyaka icumi isaga, ba Ruzibiza babaye uruvunganzoka, ndetse mpamya ko iyi ntumva Mazimpaka ruziba-matwi yabonye ko gukindura Ruzibiza byabaye nka ya mvura igwa mu nyanja.

Ruzibiza we genda uri intwari kandi uzahora wibukwa uko.

NTARE Shalom 11/11/2015 09:58

URWANDA N'UBURUNDI abantu bavyita ibihugu 2. Jewe mvuga nti ni igihugu kimwe. U RWANDA rwagize amahirwe ruronka umu President, ariko u BURUNDI bwo kuva muri 1986, gushika uno musi ntiburaronka Umu President akunda igihugu.
Nihweje Ijambo President KAGAME w'Urwanda aherutse kuvuga, icobaye ciza nuko ababa kwisi bose botahura ko Umutima wa Afrika ari U Rwanda n'Uburundi bufatanye. Icoduha rurya rubibe rwo ku Kanyaru rukahava kikitwa igihugu kimwe...Ico Gihugu kigatwarwa n'Umuntu ameze nka Kagame. Capitale yaco nayo ikaja mu Kirundo. Amahoro yoca asasagara murico gihugu kikaba akarorero kw'isi...

RUTERANA 11/11/2015 09:58

Abazungu cyane abafransa niba RUTUMVINTYURO KOKO barihoma se kuli KAGAME arabakunda se.nanga imbwa nuko bucya tugahura.ntamunsi atabamagana aliko ntibumva.Nkurunziza niyibuke ko Kagame paulo ntategeko nalimwe kwisi akulikiza.Nkurunziza niyemerera UNU kubakazira mugihugu amenye ko apfuye nta Habyara.UNU uwo igereye mugihugu ntakindi nukumuhirika.ONU izanwa no guhirika ubutegetsi buliho.ONU aho igeze yigira umu police uhagarariye byose.dore icyintu cyambere ONU izakora ikigera mu Burundi nugusaba (KULINDA IKIBUGA CYINDEGE)ubundi bakumire uwakabatabaye.ibyo byabaye kungabo za HABYALIMANA ONU ibwira Igabo za Habyara ngo nitwe tulinda ikibiga, igihe nikigera tuzakibasubiza.nanubu ubanza RUSATIRA agitegereje IKIBUGA CYINDEGE,Gregoire Kayibanda.Icyonizeye kuli Nkurunziza nuko azineza Kagame ko alinyeshyamba. na Nkurunziza akaba inyeshyamba ntategeko rihana inyeshyamba.Nyakubahwa President wuburundi ntubyemere.uburundi nubwabarundi nimwirwaneho uko mushoboye,umunzungu azaza nyuma nimwatsinda shitani.imana ibane nabarundi mwese.shitani yabagereye imuhira,muhagarare kurugo rwanyu.ikindi mushyireho abantu bacunga neza umufransa aho ava akagera kugera kuli Ambafrance kuko niba batagiye gutyo barazana byabitwaro byabo kubigurisha mubene gihugu rwihishwa.mucunge cyane.bampatsibihugu nibabi.babikora babizi babishaka.icyobifuza nugucuruza intwaro zabo muli afrika,ubu imiti yateguwe ibiryo byo mumakopo byaragije igihe bazagabulira impunzi amakamyo arimunzira.shitigi zarahageze rwihishwa,Abarundi muragowe pe,Mpatsibihugu iramara akarere,igihugu kizakulikira twese turakizi ni TANZANIYA.

Munyarukato 11/11/2015 09:47

Bahutu bene mama,

Umugabo witwa Sebanana yigeze kuririmba ngo" akarimi kabi gasenyera agasaya". Indirimbo yari yuzuye impanuro no kuburira ab'imvugo irimbura. Uwitwa Rugamba nawe yungamo ati " agaca kararikoroje ariko umunsi umwe umwambi urakahuranya kisenura ku butaka".
Aba banyabwenge bose twarabarimbuye tubahora ko ngo umwe yari umututsi, undi ntiyemere kwanga abatutsi.

Nyamara bene data dusangiye ubwoko, ntacyo tutabonye. Urwango rw'abatutsi abahutu tuvukana tukarwonka mu mabere ya ba mama, rwageze aho rutwumvisha ko dushobora guhindura isi twitwaje imipanga.
Muribuka ukuntu twabukereye tugakenyera amashara tukirera amakoma ngo dutsembe ubwoko Imana yahanze itatugishije inama. Ndibazako kirya gihe twicaga abatutsi turya inyama z'inka zabo amanywa n'ijoro tutibukaga ko twahoze ku bijumba ndetse benshi bakeshaga abo bicaga batababarira n'ihaka.

Bene data rero, ndakaka ko mwabonye ko nta gahora gahanze kandi bamwe twatsembaga amanywa n'ijoro ntibashize nkuko twari twabihigiye.
Ingaruka urazireba aho uri hose muhutu mwene data kandi zizakurikirana n'abazagukomokaho nutagira icyo ukora.
Kuba twarakoresheje intworo mu gutsemba ikiremwamuntu, uyu munsi tukaba twiruka amashyamba yose y'afrika turwana intambara y'amagambo tuvuga twivuguruza ntabwo biva ku busa.
N'umuvumo w'amaraso y'indacumura z'abatutsi twamennye cg ababyeyi bacu bamennye, arizo mpanuro za ba bagabo babiri navuze hejuru ziri gusohora.
Muhutu mwene data dusangiye ubwoko. Igihe twarikorozaga tumene amaraso nk'abamena amazi y'itumba, twemeraga ku bwenge bwacu ko dushobora gutsemba abo twitaga inyangarwanda bari 10% mu gihe kitarenze 3mois.
Ariko se niko byagenze?? Oya imihigo yacu ntitwayigezeho kuko abo twitaga 10% batumenesheje izuba riva ndetse n'igihugu nka Congo twitaga base arrière yacu bafata muri 8mois gusa.
Ibi ni byabindi bavuga ko nta munyacyaha ugira imbaraga kuko abafaransa ntako batagize ngo baturwaneho ariko biba iby'ubusa bigera n'aho amaraso twamennye abitirirwa bisanga mu bufatanyacyaha ari naryo somo uyu munsi rituma bahagurukiye kurwanya Nkurunziza n'abicanyi ayoboye ngw'ejo bitazabazaho kandi.

Bahutu benedata, tureke kwineshya no kubeshya abadukomokaho kuko twigaragaje nk'imbwa urwanda turuhindura umuyonga mu gihe gito none turiruka amahanga tivuga amangambure.

Njya nibuka turi mu nkambi muri Congo za ngirwa basirikali zitubeshya ngo zirisuganya zisubirane igihugu, erega ubwo zitangira imyitozo, bamwe murungano rudashishoza ruzinjiramo, uwagize icyo ahungana zikakimucuza ngo aha buracya zambuka.
Inkotanyi zicyambuka nagiye kubona mbona inyangabirama amaguru ziyabangiye ingata zisesera mu mashyamba, abo zashutse zibabuza
Gutaha zibasiga aho zibeshya kurwana bataranyize maze mukotanyi abarasira kubamara.
Ngaho aho wumva ngo inkotanyi zishe impunzi z'abahutu. Impunzi yitwaje intwaro iba ari ingabo iri ku rugamba mwa bahutu mwe tujye tureka gukabya.
Iyo inkotanyi zishaka kwica abahutu koko twese haruba akiriho??
Nibuka neza ko mu gutahuka bashenye inkambi twatahaga duherekejwe n'inkotanyi tukakirwa n'abatutsi twahemukiye kandi ubu tubanye neza.

Abatutsi iyo baza kuba babi nkatwe ubu urwanda ruba ruteye itabi kuko twabakoreye bibi bihagije wabyemera utabyemera.
Nukuvuga ko abahutu aritwe babi kandi n'amahanga yose yaratumenye ntitukabeshyere ubwoko bw'imana.
Bene data rero mushatse mwahinduka mukitahira naho ubundi muzajyenda muvuga muruhe.
Ubuyobozi bw'igihugu bubategeye amaboko, dore mwe mugira n'imana ntibababwira ko urwanda rwuzuye nk'ikirahure cyuzuye amazi nkuko twe abahutu twabibwiraga abatutsi.

Imana ibahe gushishoza muve mu icuraburindi ry'amacakubiri.

Munyarukato

abatutsi nubwoko bubi 11/11/2015 07:41

RDC: Lettre ouverte d’Honoré NGBANDA NZAMBO au Président YOWERI KAGUTA MUSEVENI

 veritas  28 Janvier 2013  0 FRANCAISExcellence Monsieur le Président,Depuis notre dernière rencontre du 20 février 1997 à 10 heures à l’hôtel Cape Sun à Cape Town en Afrique du Sud, malgré les liens d’amitié qui nous liaient, je me suis abstenu de tout contact direct ou indirect avec vous jusqu’à ce jour pour des raisons que vous connaissez bien. Mais si je me suis résolu de m’adresser directement à vous à travers cette lettre ouverte, c’est pour deux raisons majeures. Premièrement, parce que je réalise que vous venez de passer à la phase décisive du projet de balkanisation de la République Démocratique du Congo, et votre lettre du 11 Janvier 2013 au Secrétaire général de l’ONU lui distille à cette fin des messages sibyllins qui ne m’ont pas échappés et que je me fais le devoir de les décrypter ici. Deuxièmement, si j’ai choisi la forme d’une lettre ouverte, c’est parce que je voudrais saisir cette opportunité pour alerter et prendre en même temps à témoins, l’opinion nationale congolaise ainsi que la communauté internationale au sujet de votre approche et de vos objectifs secrets qui risquent de plonger toute notre région des Grands Lacs dans une longue crise dont personne ne peut prédire l’issue aujourd’hui.Monsieur le Président, Lorsque le Maréchal MOBUTU avait accepté en 1985 de vous soutenir, avec le concours du Président ARAP MOI du Kenya, dans votre combat pour le rétablissement de la paix, la sécurité et la stabilité qui manquaient cruellement en Ouganda, il ne vous avait rien exigé en retour, ni pour son intérêt personnel, ni pour celui de la République du Zaïre. Par contre, aujourd’hui, votre démarche politique envers la République Démocratique du Congo, cache très mal des visées secrètes égoïstes et inavouables.Vos thèses et vos propositions pour résoudre une crise que vous avez vous-même créée en République Démocratique du Congo depuis 1996 ne visent qu’à promouvoir les intérêts propres à votre pays, et à ceux de vos alliés en Afrique et dans le monde.Depuis le début de cette guerre que le Rwanda et l’Ouganda mènent contre le peuple congolais depuis douze ans, vous prenez toujours comme prétexte, la défense d’une certaine communauté qui change d’identité, d’appellation et de nombre au gré du temps et des circonstances.Il vous souviendra, Monsieur le Président, qu’un mois à pein après le déclenchement de la guerre contre le Zaïre, à l’issue de la séance de travail que j’ai eue avec vous-même et le vice-président Paul KAGAME le 4 novembre 1996 dans vos bureaux à Kampala, vous aviez reconnu, grâce aux preuves que je vous avais présentées, être les initiateurs et les organisateurs de cette guerre, alors que pour vous camoufler, vous l’aviez baptisée dès le premier jour de « Révolte des Banyamulenge». Un mois plus tard, juste avant notre rencontre, ayant constaté que ce mensonge ne tenait pas la route, vous aviez sorti alors Laurent Désiré KABILA de sa ferme située dans la banlieue de Kampala pour le parachuter, le 30 octobre 1996, à la tête de «la lutte de libération du Congo contre la dictature de Mobutu», deuxième version officielle de cette agression. Vous-vous rappellerez alors qu’à l’issue de cette rencontre à trois qui avait durée 3heures et 20 minutes, ayant reconnu devant moi être les auteurs de cette agression, vous et le vice-président KAGAME m’aviez remis à l’intention du président MOBUTU, de son gouvernement et de l’Union Européenne, un document intitulé «Proposition du Rwanda et de l’Ouganda pour la Paix. (Suggestions au Président MOBUTU) ». Je vous rappelle que sur les 12 « suggestions » qui étaient en fait les ultimatums des puissances extérieures qui vous soutenaient, vous aviez écrit au point 5 : «Que le gouvernement du Zaïre restitue la nationalité aux ayants-droit (les Banyamulenge) conformément au droit international en la matière» (c’est moi qui souligne).Curieusement, je constate aujourd’hui que dans votre lettre au Secrétaire général de l’ONU, le vocable «Banyamulenge» a disparu, et vous l’avez remplacé par un nouveau vocable de «Banyarwanda» que vous qualifiez de «groupe ethnique congolais» pour lequel vous réclamez encore et toujours «le droit de citoyenneté». Mais en réalité, ce que vous visez, c’est l’autodétermination des ressortissants tutsis rwandais, ougandais et burundais sur le territoire congolais, pour parvenir à la fin, à la formation d’un «tutsi land»! Monsieur le Président,Dois-je vous rappelez que dans tous les pays du monde, y compris en République Démocratique du Congo comme en Ouganda, tous les groupes sociaux à caractères ethniques sont répertoriés et identifiés selon une nomenclature officielle de l’administration de l’Etat?Quel est donc ce pays où les entités ethniques changent de dénomination et de nombre au gré du vent ? Quel est finalement le groupe pour lequel vous réclamez la nationalité, est-ce les «Banyamulenge» ou les «Banyarwanda» ? Où ce groupe est-il répertorié dans les archives officielles de la RDC telles que nous léguées par la colonisation belge?Je ne dis pas que la RDC ne peut pas accorder la nationalité aux différents étrangers ou groupes d’étrangers qui ont choisi d’immigrer en RDC pour diverses raisons humanitaires ou autres. Mais faut-il que cela se fasse selon les normes prévues par les lois congolaises.Mais au vu du droit international que vous évoquez dans votre lettre, la nature du problème que vous posez est totalement interne en République Démocratique du Congo et elle relève de sa souveraineté nationale. Ce problème n’autorise donc nullement l’Ouganda et le Rwanda à lever leurs armées pour envahir toute la RDC jusqu’à Kinshasa ! La nature de ce problème disais-je, autorise encore moins les armées du Rwanda et de l’Ouganda à se livrer aux massacres et aux viols des populations congolaises qu’elles chassent massivement de leurs terres pour donner celles-ci à leurs populations. Elle ne les autorise pas non plus à organiser le pillage systématique des richesses de la RDC au point de se battre sur le territoire congolais pour contrôler le trafic des matières précieuses (l’or et le diamant) comme ce fut le cas de l’affrontement scandaleux entre vos troupes ougandaises et celles de Paul KAGAME à Kisangani en 2002!Monsieur le Président,Dans votre lettre, vous évoquez comme deuxième préoccupation des problèmes « qui doivent faire partie du cadre de travail si nous voulons solutionner à long terme le problème de la RDC». Et vous définissez ce problème au point 2 comme étant celui «des forces négatives qui continuent à utiliser le territoire de la RDC comme un refuge pour déstabiliser ses voisins ».Voilà ce que j’ai qualifié plus haut de langage sibyllin. Je trouve en effet que cet argument n’est qu’un prétexte fallacieux qui cache plutôt des visées secrètes et inavouables. En effet, si ces forces négatives constituaient réellement, selon vous, des préoccupations sécuritaires majeures au point de justifier l’agression du Zaïre en 1996 par vos armées, comment alors expliquer que vous n’ayez pas pu éradiquer ces fameuses «forces négatives» opérant toutes le long de la frontière de la RDC avec vos pays respectives, alors que vos armées ont envahi et occupé durant plusieurs années la RDC jusqu’à Kinshasa située à 2000 Km de la frontière avec vos «territoires menacés»?Je vous rappelle, Monsieur le Président, que les troupes ougandaises commandées par des généraux très proches de vous, ont encadré les troupes du MLC de Jean Pierre BEMBA. Et pendant plus de deux ans, vos hommes ont contrôlé toute l’étendue du territoire congolais faisant frontière avec l’Ouganda. Pourtant, durant tout leur séjour sur le sol congolais , les a plus vus s’occuper du trafic des richesses de la RDC plutôt que de l’éradication de ces fameuses «forces négatives»! Les différents rapports des experts de l’ONU ont répertoriés les noms des officiers ougandais très proches de vous, et qui se sont livrés allégrement aux pillages des ressources congolaises.Puis-je aussi vous rappeler, Monsieur le Président, que le lundi 19 décembre 2005, la Cour internationale de justice condamnait votre gouvernement parce qu’elle estimait que « l’Ouganda avait violé la souveraineté de la République Démocratique du Congo (RDC) et était responsable de violations des droits de l’homme commises dans ce pays lors de la guerre de 1998-2003. Le tribunal juge en outre l’Ouganda responsable d’actes de pillage en RDC car il n’a pas fait en sorte que ses soldats respectent les ressources naturelles de ce pays » (cfr. Article de l’AFP et Reuters du 19 décembre 2005). Dès lors, quel crédit doit-on accorder à votre « médiation » et à vos recommandations au Secrétaire général de l’ONU ?La vérité, Monsieur le Président, est que les « forces négatives » constituent plutôt pour vous un fonds de commerce et un prétexte pour la réalisation du plan secret de la balkanisation de la RDC. Car votre démarche et celle du Président Paul KAGAME visent à arracher au peuple congolais une partie de son territoire qui fait frontière avec vos pays. Et pour cela, vous vous servez de la problématique des émigrés tutsi rwandais en RDC pour accomplir progressivement le projet d’annexion de la partie Est de la RDC à vos pays. Pour cela, une catégorie d’émigrés tutsis rwandais est instrumentalisée par vos deux gouvernements.Devrais-je vous rappeler, Monsieur le Président, que le mouvement des émigrés rwandais en RDC est un fait historique et sociologique qui n’a jamais posé des problèmes depuis avant les années 1950 ? Devrais-je rappeler à votre mémoire que beaucoup de Congolais d’origine rwandaise ont occupé des postes de responsabilité en RDC depuis avant l’indépendance sans susciter une quelconque tension au sein du peuple congolais ? Alors, je vous invite à vous poser la question de savoir d’où et pourquoi est née la tension actuelle. Le peuple congolais a accueilli durant des décennies plus d’un million de réfugiés angolais sur son territoire dont près de la moitié dans la capitale congolaise, et cela n’a jamais créé une quelconque tension. Notre peuple vit en paix et en promiscuité avec six autres pays voisins dont les familles vivent de part et d’autre des frontières et se marient sans que cela pose un quelconque problème de citoyenneté ou d’origine.N’avez-vous pas constaté, Monsieur le Président, que parmi les neufs pays voisins de la RDC, les six dont les peuples vivent en promiscuité avec le peuple congolais sans que cela pose problème ont tous comme dénominateur commun l’absence de l’ethnie tutsie chez eux? Et qu’à contrario, seuls les trois pays voisins à l’Est de la RDC (le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi) qui comptent cette ethnie tutsie en leurs seins, sont à l’origine des problèmes conflictuels avec le peuple congolais? Comment expliquez-vous que plus de 200 ethnies que compte la RDC ne soient pas en guerre les unes contre les autres, et que seule l’énigmatique communauté des « Banyamulenge » ou «Banyarwanda», c’est selon, dresse contre elle toutes les ethnies de la RDC? Voilà la vraie problématique que nous devons creuser, si nous voulons la paix réelle dans notre sous-région d’Afrique.Pour le reste, Monsieur le Président, vous savez que je sais les liens très étroits qui vous unissent au M23. Vous savez que je sais quelles sont les alliances secrètes dans la région de Grands lacs en faveur du M23. Vous savez enfin que je sais que vous connaissez les vrais initiateurs du M23 et leurs réels objectifs en RDC. Vous savez bien comment est né le M23, et pourquoi.Vous savez que les prétendues négociations que préside l’Ouganda ne sont qu’une odieuse mise-en-scène destinée à aider le Rwanda et l’Ouganda à avancer dans leur projet conjoint d’obtenir la cession d’une partie riche du territoire congolais en faveur des peuples rwandais et ougandais.Votre lettre au Secrétaire général de l’ONU ne vise qu’à déblayer le terrain pour poser ce jalon-là ! Voilà pourquoi je vous écris cette lettre ouverte pour dénoncer haut et fort cette manœuvre sordide. Jamais le peuple congolais ne laissera tomber un mètre carré de son territoire. Parler d’«une ethnie minoritaire» en RDC est une aberration, car la force du peuple congolais réside justement dans le fait que la grande majorité d’ethnies (plus de 200) est justement minoritaire! Chez nous en RDC, nous parlons plutôt de « petites et grandes ethnies» en fonction de leur nombre et de l’étendue de leur territoire. Mais cette notion exclue toute idée d’opposition entre ces ethnies! C’est cela qui fait qu’il n’y a pas de conflit ethnique en RDC. Par contre, il y a plus d’une centaine d’ethnies en RDC dont le nombre est inférieur aux «Banyarwanda» (pour reprendre votre expression) qui sont pourtant mieux représentés au sein des institutions de la RDC, plus que certaines grandes ethnies.Monsieur le Président,Je suis l’homme que vous avez connu et appelé «frère». Et je suis resté le même : sincèrement africain, profondément patriote, résolument attaché aux valeurs de paix, de liberté, de justice et de dignité! Je vous ai accueilli à Kinshasa en 1986 au nom de ces valeurs. Je ne vous ai jamais rien demandé en retour.Regardons au bien-être des générations présentes et futures de nos peuples respectifs et de ceux de l’Afrique dans son ensemble. Nous ne construirons pas l’Afrique en cherchant la domination d’une ethnie sur une autre, ni d’un peuple sur un autre, en recourant à la ruse et à la force. La République Démocratique du Congo, mon pays, est aujourd’hui malade. Elle est malade d’une partie importante de son élite et de sa classe politique que vous manipulez à souhait. Mais elle a aussi une jeunesse qui observe, qui souffre, qui pleure certes, mais qui a compris ce dont notre peuple est victime et se relève sur les cendres de ses victimes. Ne créons donc pas aujourd’hui les conditions de drames futures pour nos enfants. Ne plantons pas les germes de la violence et de l’humiliation, car ils produiront demain les fruits du rejet et de la vengeance. Vous êtes un visionnaire, alors regardons plus loin et plantons dès aujourd’hui les germes de paix, de justice et de concorde pour des générations à venir.Paris, le 21 Janvier 2013Honoré NGBANDA NZAMBO KO ATUMBAPrésident National de l’APARECO

Matayo 11/11/2015 06:46

@Umututsi mwiza.....
Ndibuka ko Nyakwogendera Ruzibiza ;Imana imuhe iruhuko ridashira ariwe wabaye uwambere mu gushyira hanze ubu nwicanyi bwabatutsi bintagondwa bica igihumeka cyose ku buguzi bwo bwo gutegeka . Yarambiwe kwica arasandara arandika . Twe nkabemera Tuzi ko yiruhukiye mumutuzo kwa Rurema .Yaricuje aburira nabari gukurikiraho . Komera mwana wa mama mututsi mwiza. Imana ikongerere ubushishozi. Niba abadage bameze neza nuko igihugu cyabo kitubakiye kuri tabou . Ibaze aho baba bageze iyo Hitler yitwa umucunguzi nkuko bimeze i Rwanda ? Mana rinda abawe .

umututsi mwiza umumenya iyo aphuye 11/11/2015 06:44

@quatre vignt

Ese kuki ukuri kukuruma ahantu! Nonese urahakanakontari muburundi? Nonese urahakanako karegeya atari abatutsi bamwishe? Rwigara se we na afolphe bishwe kumannywa yihangu sabatutsi bamwishe? Uteye agahinda gusa kuko twe twiyemeje kuvuga ukuri gusa kuko abahutu barengana kandi njye nakubwiyeko utazi ibyo ubamo urampakanya nonese iyo twirirwa tubeshya amahanga ngo turi aba juif ubwo twumva turusha abandi iki??

Ibyo mvuga ndabizi kandi mbihagazeho nonese ejobundi ibingira na kabarebe baciwe mumaso nakagame nibitutsi byinshi bazira iki ?? Naho se jack nziza we arazira iki? Ndabiziko ukuri kubabaza ariko nyabuneka tureke kwishira hejuru twikura aheza nkamabyi!!
Nonese kagame abwira kikwete ko azamutegera ahantu akamukocora yaranjyiza akivugira ko ariwe wishe karegeya agafunga higiro ibi nabyo urabiyobewe? Ubuse wamuntu natumye akaza kukureba ubwo wandikaga num yawe kuri hano ngo nkuvugishe mwamuhoye iki yaphuye guhamagara gusa kandi ari umututsi wumucikacumu nkuko mubivuga (icika cumu rya rutagambwa na kanjojyera) nziko ubizi neza ko nomurwanda abahutu tubica kumannywa yihangu kandi nitegeko ryatanzwe na kagame kuri radio.
Nibutse abasomyi bose ko bagomba kwitonda ntibagahamagare amanumero aba yatanzwe kurubuga kuko nirwagakoco!!
Nibutse kandi ko kantano wokuri RTLM yari umututsi twakoreshaga kimwe nuko twari twarinjiye munterahamwe tukarimbura imirambo tuyirunda kumuhanda ngo satelite zikunde zirebe kimwe nuko twatwitse impunzi mumashyamba ya congo kugeza nanubu niko turimo Tubikora no muburundi.

Iyo kagame yihandagaza agatukana kuri radio agasagarira igihugu guturanyi ubwose uburozi buruta buriya nubuhe koko!! Kagame numuntu nkabandi azapha abandi bayobore ariko urwandanuburundi bizakomeza biturane kujyeza isi iranjyiye ngo ahari ddémocratie et atari nko murwanda baravuga bati: LES HOMMES PASSENT ET LES INSTITUTIONS RESTES: kagame azahita nkuko habyara yahise na kadafi na cliton bose barahinze ariko barahise. Ikibabaje nuko abahutu barengana nonese namwe mimbwire président uhangara igihugu na président byabandi agatuka numujinyz wose ubwo mutekerezako murwanda mukarimake hari ukophora!!
Barundi mwiirwaneho kuko nabo banyangoma ntibazatinda kumenya ko bibeshye nkaba twagiramungu na rwarakabije ba lizinde ba karegeya nabandi kandi rwigema nawe yarumugabo ufie umugore nabana.

Icyompaeanira nugukangurira abanyarwanda twese tutavznguye ubwoko ko twagombye kwipakurura sekibi kagame kuko niwe kibazo ubundi akarere kagatekana.

Batutsi bana bamama tureke kwitwikira ingo twubatse twere kumvira abatubeshya badushuka ese kuki tutirebera cg ngo tumenye aho amasaha ageze erega bwakeye kera (iyi nimvugo yacu abatutsi ntamuhutu wayisobanukirwa) tujisaidiye kabisa tusijali.
Kantano mushya ntabatangaze kuko ibihishwe aribyo byinshi bantu mutinya kuvugisha ukuri muraphuye ntimuraye.

Ubufransa ubwongereza ubudage ububiligi usa nabazungu bose nibamwe ntibababeshye ntampuhwe bafitiye abirabure nagato icyo bashaka namabuye yagaciro kandi bakayiba kubuntu ntibashaka kugura kumahoro nkaba CHINOIS cg ABA RUSSIYA.

Uhakana ko kagame atateye uburundi aba yigiza nkana. Kayitare niwe waruzi unugome bwa kagame naho bunyenyezi yamwibeshyagaho.

Umututsi mwiza umumenya iyo aphuye murabe maso kuko bucya bwitwa ejo abafite amafaranga nubushobozi mushatse mwava munzira hakiri kare kuko isasu ntirigira amaso "AGAPHA KABURIWE NIMPONGO ".

Quatre 20 11/11/2015 04:54

Sha nabaho uwiyita umututsi hano ngo ari muburundi kurimbagura abahutu.niko wankora maraso we urinda uvisha amaraso atariho urubanza kubera iki?urukundo ufitiye abahutu rugaragaza uwo uriwe.kdi urwango ufitiye abatutsi rurakugaragaza disi.gusa njya nibaza abantu nkamwe impamvu mubaho?ubwo ubona ibyo wirirwa uruka ngo uravuga aribyo bizakugira uwo ushaka kuba we?wagabanije amagambo ugashyira mubikorwa?kurimbagura nibyo bikubaka?ibyo uvuga byose twishe aba naba none ndacyica gutya!namwe nimwice gutya!ese ko urinararibonye mukwica wafasha abo ufitiye impuhwe maze ukabagoboka nyabu?.ikizeze gusa

umututsi mwiza umumenya iyo aphuye 10/11/2015 22:05

Kagame ariguhemukira amateka yurwanda nabanyarwanda twese. Cyanecyane abatutsi kuko gukomeza kudushuka ngo turimbure abahutu sibyo kandi sibyiza. Kare naganiye numuhutu nuku nibaza niba abahutu baba abantu biranyobera namwese umuhutu ubona imigambi igeze kure yikwica aba leader bose babahutu ariko barubanda ruto bati yewe isiyose yaradutereranye ngo ntacyo twakora kuko ntacyo twishoboreye ; abahutu nkaba ubu bamariye iki urwanda koko cg bene wabo??
Ndagirango nibwirire abahutu bose basoma ibyo bandika ko ubutwari nubwigenge batabutoragura kandiko abazungu burya badasha uwifashije gupha ntawe byishe erega iyo urwana nukurusha imbaraga kora uko ushoboye wenda umurume ugutwi cg urutoki ariko akunde yumveko yarwanye wenda numuntu kuko abatutsi ntampuhwe duteze kugirira abahutu habe namba kuko nkuko mbibabwira umututsi mwiza umumenya iyo aphuye nawese mwishinga innyo zabakobwa bacu mukibagirwa izanyu kandi ibituba byose aribimwe erega imboro zose zirareshya kandi ibituba byose bituranye na wc.

Batubwiye kuva cyera ko abahutu ntabwengz bagira batwigisha ukuntu abahutu bose bagomba gupha bagashira batwigisha ukuntu tutagomba kurongora abahutukazi babwira bashiki bacu ko batagolba gusanga umuhutu wumutindi (ngaho mwirebe namwe impande zanyu mulbwire umututsikazi warongowe numuhutu ukennye?? Cg se umututsi kazi ufite umugabo wumuhutu bakaba barabyaranye abana bose bakaba basa neza neza??? Itekinika ryacu rijyeze kure kuburyo twiyemeje gukora uko dushoboye mpaka tumaze ho abahutu bose kumwe numututsi umena amabanga. Njyewe rero niyemeje gupha nogukira kuko guoha ntawe byishe.

Umututsi mwiza umumenya iyo aphuye

Erega mujye munarebera kumvugo yacu nonese abahutu bene wanyu birirwa bakomera kagame amashyi murwanda ntibabonako ibyo akora arubukunguzi ngo inshuti yahafi ikurutira umuvandimwe wakure none dore ngotwe abatutsi turi abayahudi juif nonese turakora iki murwanda??

Ariko mana kuki wanjyize umututsi koko??? Ese mwabahutumwe mbese niba mudashoboye no gufasha bene wanyu baba mumashyalba byibuze mujya muphukama ngo munabasengere wenda ko nziko Imana itabara aho rukomeye?? Ntawe uyobeweko habyara atigeze ategura genocide kandi ko abahutu aribo bakorewe genocide nini cyane ariko imbwa zabazungu zikirengajyiza ibyo zizi dore ibi nibyo bituma abantu bambara amabombe bakituritsa amaherezo niba abanyarwanda tudatabaye hakiri kare nibyo bigiye gutanjyira kuko trop c trop.

Ese abarundi baba abantu cg nabo nimpehe?? Mwabarundi mwe dore amakosa habyara yakoze abuzukuruza be nibo bari kwishyura ibyo batariye nyamara iyo akoresha dent pr dent oeil pr oeil ntago abahutu baba bangara bigeze aha.

Nkurunziza (nkurumbi umugani wabatutsi juifs) niba ubona ushaka kuba pasteur cyane umugani wa kagame higama uhe ababishobiye batabare hakiri kare.

Bahutu biburundi mwice abobanzi ariko mwirinde ibi:
- ntimugatume ibiziga bitinda kumihanda kuburyo bucya bikiriho.
-mubyo muvugira kuri television byose na radio mwibutse ko ndadaye yagandaguye numugesera kagame kandi akica na ntaryamira
-ntimutinye kwica abanze kurambika intwaro hasi hakiri kare kandi ultimatum yabaye expid
-prime niyongabo yibukeko yarusimbutse rimwe nadatabara ihngihugu hakiri cyare amenyeko ntacyo arusha abasinziye mbere ye
-abahutu mwese bo muburundi ntimurangare kuko abatutsi twese mama utubyara numwe batwigishije kurimbagura abahutu bose niba mutitabaye ntampuhwe tuzabagirira
-najye ndi muburundi kandi ndimo kwica abahutu kuko ndi muri mission ariko ndambiwe ibibyose nabuze uko nahunga gusa nzakomeza mburire abumva dore aho twameneye amaraso yabahutu ko twarambiwe.

NKURUNZIZA ibaze nawe!! Mtikila niwe bishe wanyuma ariko byose namakosa yanyu kuko mwakomeje guhishira umurozo mucudika na warupyisi none dore uko arimo abahemba!! Ibaze nkicyo habyara ; ndadaye; mobutu; ntaryamira; karegeya; rwigara; ruzibiza nabandi bose bazapha ejo kubera kudatabara hakiri karekwanyu ngo mwitandukanye na shetani atarabamaraho urubyaro. Ibaze icyo bari kuvuga ubu mumarimbi barimo abenshi bati ulututsi mwiza umumebya iyo aphuye ; bati iyo menya sinshire inyenzi muri CND ; bati iyomyenya sinicushe abahutu kubwinshi; bati iyo menya si gambanire urwanda ..... none c'est trop tard.

Abatutsi ntakindi tugamije uretse kumaraho abahutu bose.

Barundi rero mukomeze murangare nababwira iki namwe banyarwanda mukumbuye ibiremve iwanyu kigali nababwira iki intambara igira itangiriro ariko ntaherezo rizwi!! Mzee kabila ati prenez-vs en charge.

Abahutu muzakomeza mube imbwa kugeza umurizo umeze.

Munyarukato 10/11/2015 21:36

@ Barundi cane cane Pre Nkurunziza.

Igitekerezo cyawe ni cyiza kandi nicyo koko, biragaragara ko ukurikira politike mpuzamahanga utibeshya. Perezida Nkurunziza nagire vuba na bwangu akurikize izo nama zawe naho ubundi u Burundi buratembagara ndakurahiye. Bariya barusiya n'abashinwa ni ingufu zitagira uko zisa atakagombye kwitesha

Mbese ni nk'uko bene wacu babahutu bashutswe n'ubuyobozi bubi bakananirwa kurinda igihugu kubera kumvira inama mbi za ba mpatsibihugu, bishobora mu bwicanyi bityo bahita batsindwa. Njyewe ndi umuhutu w'imyaka 40, so ibyo ndimo kukubwira ndabizi neza.

Nkurunziza ndamwizeye azakurikiza inama nzima barimo kumugira zo kubaka igihugu apana bariya ba mpatsibihugu bagenzwa gusa no kwatsa umuriro mu karere.

Kandi ririya Jambo presidant wacu yavuze bagize neza kutarihitisha kuko byose ari amakosa yabajyanama be batamuteguriye ijambo rizima akisanga ari kuvuga ibyo atateguye kubera amakosa yabo.
Harakabaho u Burundi, abarundikazi n'abarundi.

Imana ibajye imbere.
Munyarukato

Kubwimana 10/11/2015 21:23

@ Son excellence Nkurunziza.
Kuva umuturanyi wa ruguru yatangira umukino wo kugandagura abaturage biwawe twaraguhanuye tuti : shaka umurusi n'umushinwa witabare ! Niba utwumva cyagwa abajyanama bawe ; gira vuba .Uzaba ukijije ibiremwa byinshi by inzirakarengane iwawe ndetse no mu karere . Uwiteka aguhezagire.

Gakuba phibert 10/11/2015 23:00

Munyarukato guhora muri ndi"umuhutu wi imyaka 40" wumva aribyo biza kugira we? Gahunda ya Satani afitiye Akarere ni ndende kandi igeze kure. Ndabona abakozi be barahagurutse bashyizeho umwete . biratngaje kubona Abo bazungu badashobora kubona amabi yose Kagame yakoreye muri kariya karere yica urubozo Abahutu nabasa nabo. Biratangaje kumvako Nkurunziza yaciye inka amabere kuberako yasabye ibyihehe gushyira intwaro hasi. Biratangaje kubona Louis Michel aziko akarere kacu gatuwe na abatutsi gusa akaba yumva ikirundi kurushya ikinyarwanda. Niba hari Umuntu wagize amagambo mabi yuzuye mo urwango ni Kagame. Ntabwo ikibazo ari hagati ya Abatutsi na ABAHUTU kuko aritwe ubwacu twagikemura mukanya gato. Ikibazo gikomeye kitareba gusa Abanyarwanda but tous les bantous de la region ni Abazungu bari gushaka gukoroniza akarere bakoresheje Abatutsi babagambanyi nkaba Munyarukato na Kagame. Ikibabaje gusa ni uburyo akarere na abategetsi ubako babibona. kuko nibaramuka basenye Uburundi ,congo ,na Uganda nibyabo , bazasigara bahanganye na Tnzania through Lowasa , basenye za Ngola. Ntekerezako les intellectuels bantous bagombye gusobanurira akarere bakoresheje inyandiko zitandukanye. Igihe Abatutsi bi Iburnd, Rwanda, Uganda, Sudani, Tanzania , bari kwisuganya biyita Abana bi Imana abandi babinyujije muri ya Institut yabo Havila bafite Umugambi wo kwerekanako abandi atari abantu murumvako gahunda yabo igeze kure. Niyo mpamvu Kagame asanga abantu mu makabi akica, akajya burundi akica, akambuka congo akica, Abazungu bakabiha umugisha kuko batatufata nka abana bi Imana. duhaguruke twange gupfa dukanuye amaso.

BARUNDI CANE CANE PRE NKURUNZIZA 10/11/2015 20:25

Iri ni IHURIZO RYOROSHYE CYANE. WILLY NYAMITWE nasimbukire kwa PUTIN (RUSSIA) Amubwire ati: DUTABARE. Babisinyire. Noneho PUTIN amuhe INGABO 2000 na CHINA 1000 maze BOHEREZE NAZA DRONES zo kugenzura IBIBERA HARIYA. Urebe ko BADAFUNGA UMUNWA!! NKURUNZIZA nyamuna gira ningoga. UBWO URIYA AVUGA KO WIRIRWA WIHISHE ARASHAKA AGATWE KAWE YARAKABUZE! Ariko nambere hose twarakubwiye ko UHETSE MAHUMA wanga kumca WIRUKANA ABANYARWANDA(Hutu refugees) nukoooo. NGAHO IHUTE ABO BATARAGUTANGAYO nabonye MUSHIKIWABO ya r agiye yo KURUTANGA akagirango ntibabazi AKARIMI KABESHYA!

NDABANANIYE 10/11/2015 19:51

Amabuye ya gaciro ali mu biyaga bigali azadukurulira.
abanyaburayi ni baduhe amahoro twarabamenye.
Niba bashaka amabuye y'agaciro nibayagure na bene gihugu batowe kandi bemewe n'abaturage.
amasoko yabaye menshi, amafaranga y'abashinwa na abarusiya nayo ni amafaranga kandi ntarura mu gihe amasoko yabo atanga igiciro cyiz

TWIBANIRE? 10/11/2015 19:35

Pour question d’équilibre, u Rwanda n’Uburundi ni TWIBANIRE.

Nihajyaho Perezida w’Umututsi mu Burundi, hazajyaho Perezida w’Umuhutu mu Rwanda.
Nihajyaho Perezida w’Umututsi mu Rwanda, i Burundi ni Perezida w’Umuhutu.

Tujye tuzirikana ko Ababiligi badukolonije, bagifite ijambo muri kariya karere.

Kandi iyo equilibre bayikomeyeho.

Ngenda 10/11/2015 19:34

@Bavandimwe barundi
Uyu Muhyarukato ni umwe mu nkotanyi Kagome yohereje mu Burundi gukora ibara .Imvugo ze ni ukuyobya uburari . Ntimukajye musoma ibyo yandika . Mukomere . Ubwo abarusi n abashinwa bitambitsemo wenda Imana izakinga ukuboko kuri empire hima tutsi ishorewe numwami wisi mu gusahura umutungo kimeza wa Afrika .

Urwo rukundo ni bwoko ki? 10/11/2015 19:25

Ariko se, abo, bafatanije na Mobutu Sese Seko, bari bashyigikiye Micombero na Simbananiye muri bwa bwicanyi bwo mu Burundi bwo mri 1972.
Abantu benshi rero ntibakunze gusobanukirwa, iyo bavuze ko ari nabo bashyigikiye INTERAS muri 1994.
Une chose est sûre cependant, iyo Abafaransa batabishaka, RPF ntabwo iba iri i Kigali.
Inyungu z’Abafaransa, nizo nyungu z’Abongereza, nizo nyungu za Leta Zunzubumwe.

Munyarukato 10/11/2015 19:01

Barundi mukunda uburundi,

Niba koko mukunda igihugu cyanyu mutitaye ku moko muvamo n'urwego murimo, ndabasabye ngo mwirinde abahutu b'abanyarwanda bashaka kubashora mu nzangano zishingiye ku moko kuko ntakindi bifuza usibye kubabona mu mashyamba biryo bakongera umubare w'abafatanyabikorwa b'ivanguramoko.

Abahutu b'abanyarwanda biruka isi kubera izima n'amacakubiri yabamunze, bityo bagahora bifuza kubona umuriro waka kandi iyo bamaze gukongeza bakuramo bakiruka dore isi yababanye ntoya.
Kuba mbagira inama yo kwirinda amatakaragasi yabo suko mbanga.
Oya rwose, mbavukamo ndabazi neza ingengabitekerezo mbi yabo niyo ituma amahanga yose abatangaho urugero rw'inkozi zibibi.
Burya ngo ntawe utinya ishyamba arinya icyo barihuriyemo. Kuba rero abafaransa batanga impuruza bazi imiterere y'ubutegetsi bw'abahutu kuva 1959, n'urwobo batayemo Urwanda. Bivuze ko bicuza igihe cyose icyasha basizwe n'ingoma ya benewacu.
Nimumenye rero ko ibibazo murimo mutazabikemurirwa na FDLR ituye amashyamba, ihigwa bukware n'isi yose kubera gukaraba inkaba y'indacumura.

Murundi murundi kazi rero igihe niki cyo gutekereza kuko Nkurunziza namara kwiyahura cg ageze muri prison, ni wowe uzasigara wishyura ibyo yakoze.
Ntabwo isi yose yahagurukiye Nkurunziza kubera kumwanga ahubwo n'ububi bwe.

Irinde rero kuba umufatanyacyaha w'abicanyi kuko wazabyivuza ubuzima bwose.

Imana ibajye imbere.
Munyarukato.

rwaki 10/11/2015 18:27

barundi barundikazi mukomere barutuku biburayi na merika ntarukundo babafitiye barareba inyungu zabo aho mugomba kubashaka vuba mukabemera nabo gujukura kuri nikeri bagasaranganya na barusiya nashine mbere yuko abareberi bayobowe na kagame babemerera kuyibaha yose mugihe cymyaka myishi mugire vuba ibibyose birahita bihagarara utazibuka igihe cyarenze.

france again 10/11/2015 17:51

abafaransa barongeye koko ...aba sibo basukumiye habyara ibiganiro bikamuviramo urupfu? burya umunsi nkurunziza niyemera ibyo biganiro inkotanyi zizaba zamwinjiranye...

Kangondo 10/11/2015 17:41

None uwakomye imbarutso ya genoside mu rda ni nde?ndabaza france na kagame,abarundi mwibemo ntimuhe urwaho ibyo bisambo