Manifestation au Burundi contre un troisième mandat du président

Publié le par veritas

Burundi: la rue contre le 3ème mandat de Nkurunziza

La police a dispersé vendredi  aux gaz lacrymogènes et au canon à eau plusieurs centaines de manifestants dans la capitale burundaise qui entendaient protester contre un troisième mandat du président sortant, rapporte un journaliste de Reuters.
 
Le président Pierre Nkurunziza, arrivé au pouvoir en 2005 après 12 années de guerre civile dans le pays, n'a pas dit s'il comptait se présenter à la présidentielle du 26 juin.  Ses partisans le souhaitent mais ses opposants estiment qu'une telle candidature serait inconstitutionnelle. Ils ont appelé à des manifestations pour dissuader le président.
 
D'après la constitution et l'accord de paix qui a mis fin à la guerre civile, un président ne peut être chef de l'Etat pendant plus de dix ans (un mandat de cinq ans renouvelable une fois). Le président fait valoir que son premier mandant ne compte pas parce qu'il a été désigné par le Parlement et non pas par la population.
 
"Nous ne le laisserons pas se représenter", criaient les manifestants, qui défilaient à Bujumbura. Ils ont trouvé refuge dans des boutiques ou des bâtiments proches avant de se regrouper. Certains ont jeté des pierres sur les policiers. Les partis d'opposition envisagent de soutenir un candidat unique pour accroître leurs chances de battre le président Nkurunziza.
 
Source : boursorama.com