Le Rwanda défie la communauté internationale de désarmer les FDRL après l’ultimatum du 2 janvier

Publié le par veritas

Louise Mushikiwabo

Louise Mushikiwabo

La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo a, lors d'une conférence de presse mercredi le 24/12/2014 à Kigali, défié la communauté internationale de désarmer les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) après l’ultimatum du 2 janvier selon l’ultimatum lancé deux jours plutôt par le chef de la mission des Nations Unies au Congo, Martin Kobler.
 
Mme Mushikiwabo s'est dit certaine que cet ultimatum ne serait pas respecté et qu’aucune action militaire ne suivra. Elle a mis la communauté internationale au défi d'engager une offensive militaire à l'expiration du délai. "Depuis le temps que nous voyons le genre de manipulation autour de ce sujet, le manque de bonne volonté, nous savons que nous ne pouvons compter que sur nous-même", a-t-elle ajouté.
 
Le processus de reddition volontaire engagé en juillet par les FDLR - que Kigali considère comme une menace et avec lesquels il refuse tout dialogue - est en panne depuis plusieurs mois. Le désarmement des FDLR est considéré comme un préalable à une paix durable dans l'est congolais, où la défaite en novembre 2013 de la rébellion essentiellement tutsi du M23 - soutenue selon l'ONU par le Rwanda et l'Ouganda - avait suscité un espoir.
 
"Le 2 janvier n'est pas une date magique, ce qui serait magique ce serait un changement d'attitude de certains pays et dirigeants, surtout sur le continent, vis-à-vis de ce groupe génocidaire", a poursuivi Mme Mushikiwabo, assurant que Kigali savait "dès que cet ultimatum a été fixé qu'il ne se passerait rien". Le groupe de réflexion International Crisis Group (ICG) a averti mi-décembre que le processus de stabilisation de l'est de la RDC, ravagé par des conflits armés depuis plus de 20 ans et où une cinquantaine de groupes armés congolais et étrangers sévissent encore, était "en danger".
 
ICG a notamment estimé que le démantèlement des groupes armés dont a été chargée une Brigade d'intervention de l'ONU forte de 3.000 hommes était "au point mort" et souligné l'absence d'avancées dans le processus de démobilisation des FDLR, demandant que soit repoussée la date butoir du 2 janvier.
 
Source :lavoixdelamerique.com

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

IMYITEGURO IGEZE HEHE? 27/12/2014 11:42

reka mbaze: ya myiteguro yo gukubita IMPUNZI ZA FDLR yaba igeze hehe harya? ayiiiiiiiii!!! rahira ko KAGAME ATAZUMIRWA

FDLR 27/12/2014 11:40

ngo le 2/1/15 bazakubita FDLR? ninde se uzayikubita? ARIKO KO MWIBWIRA KO FDLR ari imbwa ahari? reka dutegereze dore hasigaye icyumweru kimwe gusa!!! Ubudi se bageze hehe bateganya kujya kwoca impunzi?

nacy ntmk 26/12/2014 14:37

tout le monde est fatigue de toute cette distraction de la situation de la RDC par cette manipulation organise par l imperialisme occidentale en collaboration avec les pays voisins de la RDC juste pour destabiliser la RDC afin de piller ses ressources naturelles.l espoir du peuple congolais reste dans ce jour avenir pour 2016 quand le president actuel va partir.

Iseta 26/12/2014 03:08

Ndibariza mushushwe wazo nti: Ko amahanga yashyigikiye inkotanyi z'imirizo zigafata igihugu none bikaba byarazinaniwe kukiyobora, iyi nduru avuza ubu byazagenda bite biramutse bihindutse FDLR na yo igafashwa gutaha kugirango amahoro aboneke mu Rwanda no mu karere? Reka tubigire inzozi.

warubizi 25/12/2014 14:47

Tuze twibuka ko " ICG " yashinzwe na Bill Clinton, ... ari nawe watumye Ndadaye, Habyarimana, Ntaryamira, abaturage b'Urwanda, Burundi , Congo n'abandi barimo abanyamahanga bicwa bazizwa ibyiza Imana yabihereye mu bihugu byabo. Louise , umukozi wa lucifer.

BIZANDORA 25/12/2014 13:45

Abize politiki muzansobanurire niba gukora politiki bivuga kujajwa,kubeshya,kwanga ukuri,kwisiga umwanda,gusisibiranya,kubeshya izuba riva. Jye ndasaba uyu mudamu azasobanunurire abanyarwanda urupfu rwa musaza we Ndasingwa Landuald. Politiki y'ikinyoma iri mu marembera nta munyarwanada muzima uzongera kwemera gushorwa muntambara yo kurimbura abanyagihugu..

AMAHORO 25/12/2014 13:29

AMATEKA HALI IGIHE ASUBIRWAMO:HITLER IYO ATAZA GUTERA UBURUSIYA, AKAGUMANA AHO YARAFITE, NTIBA BYARAMUVILYEMO KWIYAHURA WENDA? REKA TUREBE ZILIYA MISILE ZO MULI KOREA, UBUBASHA ZIFITE, UMUBYEYI WACU YAGIYE KUDUHAHIRA.
GUTANGIZA INTAMBARA BIROROHA, KUYIHAGALIKA BIKABA IBINDI.

Ntiwumva se? 25/12/2014 09:34

Uyu mugore azasonukirwa ryari ko kubatiza abana b'u Rwanda abajenosideri ntakuvangura bitakirya?Ngaho nimwitoratoze musibire muri Congo mure ko mutahakura akarambaraye....

ukuri 25/12/2014 04:01

kwiyemeza kurwanya fdlr ni ukuvuga kwiyemeza kwongera kujya kwica impunzi.igisoda cya fdlr ntabwo wakigereranya Na m23 .fdlr ni abagabo n'abasore bari hamwe ubundi bakarinda umutekano w'imiryango yabo.intambara barazirwanye nyinshi ntawashoboye kubatsimbura.ndagirango mbabwire ko hejuru ya kagame n'igisirikari hejuru ya nations unies hari Imana;yayindi yakijije abisirayeri amaboko ya farao ikabambutsa inyanja itukura.jye mbona ari ubuswa bwinshi ibyo kigali ikora yita abantu abajenosideri izi neza ko ibabeshyera. ziriya mpunzi ziri muri congo kimwe natwe turi hirya nohino ku isi turi abanyarwanda kandi tugomba gusangira n'abandi banyarwanda ibyiza i byiza by'igihugu cyacu nta mususu kandi twunze ubumwe.fdlr rero ntabwo iri mu mashyamba ya congo gusa iri hirya no hino ku isi.kigali niba yarabuze uburyo isubira muri congo kwiyibira zahabu nishake ubundi buryo,naho kwitwaza fdlr mbona ko bitakigezweho.

fuf 24/12/2014 23:26

Reka bagwe muruzi barwita ikiziba

Mugaragu 24/12/2014 22:39

Komera Mushikiwabo! Ngo imbwa yarashyutswe irapfa!! Koko se wiyemeje kujya kwica impunzi muri Congo niba ONU itabigukoreye? Reka tubitege amaso , wenda wabona leta yanyu yiyahura ku manywa y'ihangu!!