USA-France: Pour Donald Trump, Macron rime avec déception!

Publié le par veritas

Président Donald Trump

Président Donald Trump

Sans la soutenir officiellement, le président américain avait clairement affiché sa préférence pour la candidate du Front national. La perspective d'une victoire d'Emmanuel Macron, favori de Barack Obama, n'est pas pour le réjouir.
 
A chaque élection, c'était une blague rituelle : "Aux Etats-Unis, nos démocrates correspondent à vos conservateurs et votre parti socialiste, ici, serait vite taxé de communisme." Un océan séparait les deux continents, la vie politique de l'un n'avait pas grand-chose à voir avec celle de l'autre… Terminé. Pour la première fois, les Américains suivent de près notre élection, ils y voient le reflet de celle qui a élu Donald Trump et, au soir du premier tour, les comparaisons n'avaient plus rien d'exotique. Comme l'expliquait Ronald Bronstein, le commentateur de CNN :
 
"Dans un contexte américain, le second tour entre les deux finalistes sera fascinant, presque comme si vous aviez Gary Hart [candidat en 1988] ou Bill Bradley [candidat en 2000] contre Donald Trump – une coalition fiscalement conservatrice, socialement libérale, pro mondialisation et fondamentalement urbaine, contre une coalition Le Pen plus col-bleu, plus âgée, non urbaine […]. En somme, la même division qui traverse tout le monde occidental, mais avec un choix encore plus net [qu'entre Trump et Clinton]."
 
C'est d'abord cela qui a parlé aux Américains, cet air de déjà-vu que l'animateur John Oliver a si parfaitement exprimé dans un sketch déjà légendaire. Une fracture qui a même opposé, par soutiens interposés, Barack Obama et Donald Trump : aucun ralliement officiel d'un candidat français, mais le premier a ostensiblement téléphoné à Macron, tandis que le second estimait que Marine Le Pen était "la plus ferme sur les frontières et la plus ferme sur les événements récents en France". C'était la première fois, dans l'histoire américaine moderne, qu'un président en poste saluait ainsi un candidat français d'extrême droite, avec qui plusieurs de ses proches entretiennent d'ailleurs des relations étroites.
 
Le sort de l'Europe
 
Pas étonnant, dans ces conditions, que pour des millions d'Américains la perspective d'une défaite de Le Pen au second tour apparaisse comme une revanche sur la victoire de Trump, et un coup d'arrêt à sa propagande nationaliste. Il y a bien eu, dimanche soir, quelques manchettes sensationnelles comme ce "breaking news" (flash de dernière minute) du "Washington Post": "La politicienne d'extrême droite Marine Le Pen a proclamé sa victoire, avec le centriste Emmanuel Macron, pour un second tour de la présidentielle française dans lequel le futur de l'Union européenne est en jeu."
 
Mais dans la réalité, la victoire de Macron le 7 mai est largement anticipée aux Etats-Unis, le site de prédictions politiques PredictIt lui donnant 83% de chances de l'emporter.  L'autre souci, bien entendu, était le sort de l'Europe. Le Brexit, passe encore, les Etats-Unis ont toujours perçu la Grande-Bretagne comme un allié privilégié plutôt qu'un membre de l'Union européenne. Mais la France et l'Allemagne sont les piliers fondateurs de l'Europe, ont rappelé tous les commentateurs, et la perspective d'un duel Le Pen-Mélenchon aurait signé à leurs yeux la fin de l'UE – un facteur de déstabilisation de plus dans un monde déjà agité, et le risque d'un choc financier majeur dans une économie mondialisée.
 
L'ombre d'Obama
 
Non seulement la qualification de Macron écarte ce danger, mais elle laisse entrevoir la perspective d'un couple franco-allemand renforcé. Raison de plus, pour Donald Trump, de ne plus jouer l'explosion de l'Union européenne en soutenant trop ouvertement un Nigel Farage ou en s'attaquant à l'Otan. Sans même attendre le 23 avril, il avait d'ailleurs mis un bémol à ses attaques.
 
Mais le mal est fait. Trump a bruyamment applaudi le Brexit, horriblement mal accueilli Angela Merkel en visite à Washington et soutenu sans subtilité Marine Le Pen. Le 25 mai prochain, au moment même où Donald Tump arrivera à Bruxelles pour le sommet de l'Otan (sa première visite à l'étranger), un autre président américain débattra de la démocratie avec la chancelière allemande, devant cette Porte de Brandebourg où Ronald Reagan avait lancé son célèbre "Monsieur Gorbatchev, abattez ce mur !". Le lieu est hautement symbolique, le nom du président en question ne l'est pas moins : Barack Obama.
 
Philippe Boulet-Gercourt /tempsreel.nouvelobs.com

Commenter cet article

Christophe 25/04/2017 15:36

Mes chers compatriotes maintenant nous connaissons la verité sur le genocide contre les tutsi qui a été commis au Rwanda par des extremistes Hutu les Nazi noire. Nous avons été touché au coeur par le fait que notre patrie a été manipulé par le regime genocidaire mais on espère que ça ne recommencera plus. Ce genocide d'une violence extrême a emporté un millions des vies innocente et a laissé plusièures conséquences. Je veux dire dans ce message que nous continuerons à defendre que le genocide contre les Tutsi ne soit pas oublié ou denié par les lâches Nazi noire Hutu extremistes qui se trouvent même sur ce web site. Vous les avez déjà remarqué par leurs messages qui essayent de modifier la vrai histoire du Rwanda. Ils disent aisément les mensonges. Ils n'ont pas honte de mentir en accusant avec leurs petites histoire bêtes, les braves Rwandais Inkontanyi qui ont arreté ce genocide et qui defendaient la liberté de tout les Rwandais Hutu,Tutsi et Twa qui ne sont pas extremistes. Ces sont les heros du monde entier. J'invite tout le monde qui n'est pas genocidaire à s'associer aux actes humaines de commemorer le genocide contre les Tutsi avec l'idée que ça ne recommence jamais. C'est le monde tout entier qui a été agressé. Le monde c'est l'humanité, c'est la liberté de vivre et c'est ça qui étaient visé par les assassins Nazi noire Interahamwe. Voilà pourquoi nous demandons au nouveau Président de France de faire arrêter ces Nazi noire qui se trouve encore sur la territoire Francaise parmis nous. Nous demandons qu'ils soient emmenés devant la justice. Nous demandons au monde entier de signaler là où il peut se remarquer le début de l'ideologie genocidaire qui est entrain d'être propager par ces assassins. Nous devons être conscient que notre seul âme c'est notre unité contre les terrorristes genocidaire Hutu extremistes Nazi noire. L'unité de tout le monde contre cette epreuve et que rien ne nous divise. Nous sommes capable et determinés de mettre le monde au meilleur niveaux c'est à dire le monde sans genocidaires. L'unité sera toujours plus forte que la barbarie. C'est ce que je vous invite à faire. Laissez tomber ces messages des fanatiques du mal qui me critiquent. Ils n'ont rien à dire contre ce message de paix et de liberté.

Lu pour vous 25/04/2017 14:54

Lu pour vous:

Banyarwanda muganira kukibazo
cy'ihagarikwa rya Nyakubahwa Ambassadeur Nduhungirehe
Olivier,

Njye ndagirango mbabwire ko ababifata
nk'ikibazo cya hafi kigarukira kumbuga bibeshya.

Iyo ushaka kwiga ibibazo neza ureba
amateka yabyo. Ushaka gukurikira azitegereze arebe azasanga
ihagarikwa rya Nyakubahwa Nduhungirehe ryarabanjirijwe cyane
cyane nuko abandika kuri DHR binubiraga ko Nduhungirehe
abaganza mubitekerezo kandi akazana n'amakuru ya leta ahagarariye kuri
DHR kuburyo bari batangiye kuvuga ko leta ya Kigali
yigaruriye DHR. Iyo witegereje neza ibyakurikiye nyuma
birimo impamvu zizamo Mulindahabi, ibyo
byafashwe nk'impamvu nyayo ariko imboga zari zaramaze
gutekwa kera. Byari byaramaze kugaragara ko Nduhungirehe
Olivier adashakwa kuri forum ya DHR.

Iyo njye nza kuba nk'umujyanama wa
Nyakubahwa Nduhungirehe Olivier mba naramubwiye kera nti icyuma cyashyushye wirukanwe byarangiye kandi nkabimubwira igihe bari batangiye kwinuba kuko nzi neza uko iriya groupe ikora n'abayiri inyuma bose. Iyo hagaragaye akadomo, inyuma yako haba hari ikirunga.

Icyo Nyakubahwa atamenye nuko buri rubuga rugira umurongo wa politiki n'amateka rugenderaho kandi nka DHR ikagira n'abayiri inyuma ari nabo bafata ibyemezo mubyukuri. Icyo Nduhungirehe Olivier atamenye nuko ntampuhwe na nke bari bamufitiye nubwo bamwe babaga baseka nawe kumbuga. KURI DHR NI KW'IRASANIRO NTABWO ARI MURUGANIRIRO NK'UKO BAMWE BABYIBWIRA.

Akenshi ibica kuri DHR hari n'igihe biba bivuye muri za SMS uruhuri zibanza gucicikana cyangwa bigaturuka kumanama cyangwa se bigaturuka ahandi ntavuze.

Abakeka ko DHR ikurikiza amategeko yishyiriyeho baribeshya cyaneee. Ibyo bita amabwiriza
bagenderaho ni agakingirizo kuko biterwa na ca depend wa mugani. Uzashaka DHR azayikoreho etude icukumbuye n'amateka yayo azasanga hari benshi bagiye bahagarikwa badatukanye cyangwa nta n'itegeko bishe. kandi uzasanga mubahagaritswe benshi badashakwa nta numwe wagaruwe kurubuga ndetse hari nabo byabayeho hakaba hashize imyaka n'imyaka. Ndetse by'umwihariko kubireba imirongo y'abanyapolitiki iriho mubanyarwanda, hari messages ibihumbi n'ibihumbi zagiye zibuzwa gutambuka kuko wenda zivuga neza umurongo uyu n'uyu cyangwa umuntu uyu n'uyu. Njye mfite ubuhamya bwinshi cyane bw'abantu babwiraga abandi bati twabavugiye neza kungingo runaka yaganirwagaho ariko DHR nyirayo yabibujije gutambuka.

Kubijyanye na forum ya Democracy and Human Right (DHR) na cas ya Nyakubahwa
Ambassadeur Nduhungirehe Olivier, ndagirango mbabwire ko ririya hagarikwa rye ari ikintu kinjiye mumateka ya politiki y'u Rwanda.
Ubifata ajenjetse ni uko atazi politiki y'u Rwanda n'imibanire n'imyumvire y'abagize iyo politiki.
Ikindi ndetse kinagaragara nuko nababikoze bitagarukiye aho kurubuga kuko byanakozweho n'inkuru zinyuranye (articles ) zitangazwa mubinyamakuru kugirango ubishatse niba yandika n'igitabo abikoreho reference kuburyo bihinduka ikintu kitazibagirana na rimwe.

Ihagarikwa rya Nduhungirehe Olivier rero ni amateka yiyanditse kuko ababikoze banabifatishije indi ntera ikaze cyane yinjira murugamba rwa politiki na communication ndetse
byageze no kurwego mpuzamahanga ndetse haniyongereyeho kwishinganisha bya nyirarureshwa. Muri make ntampuhwe bamugiriye nankeya kandi iyo migirire simyiza nagato. Uko
ibintu byahinduka nyuma ariko ntibyavanaho iyo nkovu mumateka y'u Rwanda kuko ibyabaye birenze Nyakubahwa Nduhungirehe Olivier na Innocent Twagiramungu proprietaire wa DHR wamuhagaritse.

Ndetse by'umwihariko kuko mvuga ibintu uko biri, ihagarikwa rya Nduhungirehe nk'ambassadeur benshi mubanzi be n'abo badahuje umurongo wa politiki byarabashimishije cyaneee birenze ukwemera kuko bamwe babifashe nk'intsinzi batahukanye contre Leta iyobowe na FPR Nyakubahwa Nduhungirehe Olivier ahagarariye.

Nyakubahwa Nduhungirehe ni Vice President wa PSD ifatanyije leta na FPR kuburyo kwihimura kuri we ari amahirwe kuri benshi baba barabuze icyo batwara iyo leta nkuko hanze hari ababyigambaga wumva ari inkuru ishyushye cyaneee ko bamuhagaritse. Bamwe babifataga nkabasubiye muntambara yo mu Mutara i Matimba y'ingabo za Habyarimana contre FPR mbere ya 1994.

Kumirongo ya politiki imwe yabayeho ihanganye na FPR kugeza ubu, iyirukanwa rya
Nduhungirehe Olivier kuri DHR ni ikintu gikomeye cyaneee psychologiquement no mu bindi byinshi kubijyanye na politiki nyarwanda.

Ririya hagarikwa ryaravuzwe cyane hanze ndetse bigera kure cyane kurenza uko byavuzwe
kumbuga byabereyeho. Kandi no kumbuga benshi bagiye babonako habaga hari n' imvugo z'ababa bacometse hirya no hino bo bakaza bagaragaza ko ari ikintu kishimiwe, abandi nabo bakaza
batangara kuko ari ibintu biremereye mumitwe y'abanyarwanda kubyumva.

Njye icyo navuga nuko biriya bintu bibabaje cyane kuko imbuga ari bimwe mubigize itangazamakuru
nyarwanda mugihugu no hanze. Imirongo ya politiki gucecekesha iyindi hakoreshejwe guhagarika no
kwirukana abanditse ntibikwiye kuko hari ubundi buryo bwakoreshwa.

Ngirango buri wese aremera ko nta code penal y'imbuga ibaho ivuga iti ukosheje atya ahanwa gutya.
Nanone kureba ibyavuzwe niba ari icyaha kiri kurwego runaka ntibigira limite. Hari ibyitwa icyaha
bitaricyo. Hari ibiba ari icyaha ariko ntibihanwe nk'icyaha. Hari uguhagarikwa igihe runaka gifite iherezo cyangwa kidafite iherezo kuburyo nta limite izwi. Na none hari uguhagarikwa ariko ikigamijwe ari ukumvisha cyangwa kuziringwa mucyondo kugirango abandi biyamiririre, etc.

Na none hari urundi rwiyenzo rukunze kubaho rwo kwitwaza amazina kandi abarenga 80% ku ijana bakira ubutumwa bw'urubuga cyangwa bakandika batazwi. Ibyo kwitsitsa kumazina bikaba bijyanye n'umuco wo kugirirana nabi wokamye abanyarwanda kuburyo runaka aba adakeneye
kureba ibitekerezo bya runaka ahubwo icyo aba ashaka ni ukumenya ngo ninde abone uko amuhanaguraho cyangwa amwumvishe.

Birababaje mubanyarwanda ko aho kureba ibitekerezo bareba uvuze bakagarukira aho ntibahe agaciro ibitekerezo. Izo rero ni imbaraga nke zirimo kwinjira muri sosiyete nyarwanda.

Ikindi gikomeye mubanyarwanda nuko iyo ugize ibitekerezo byiza cyangwa ubwenge bwinshi maze ugahiga abandi banyarwanda muganira ubwo nyine uba uhindutse umuntu udashakwa kuburyo ushatse wavugako generations z'ubu zigarura umuco wo kuba igifura.

Nka buriya iyo Nduhungirehe Olivier aza kuba umuntu ujya kumbuga ntashobore kurusha no guhiganwa n'abo mumirongo ya politiki bahanganye ntabwo aba yarahagaritswe.
Nduhungihere Olivier yazize ubushobozi bwinshi yagaragaje muri debat. Ibyavuzwe nyuma ko aribyo
byagendeweho mukumuhagarika ntabwo ariyo mpamvu nyamukuru.

Mugusoza rero ndagirango nifurize abanyarwanda kuganira neza nkanasaba na bene imbuga
kuzikoresha neza zigafasha abanyarwanda gutera imbere mukungurana ibitekerezo nta vangura cyangwa guheza bamwe. Imbuga zisigaye ari actifs zikomeye kandi zifite abantu benshi ni ebyiri arizo DHR na FONDATION BANYARWANDA. Nibyiza rero kuzikoresha neza benezo bagatanga ubwisanzure
buhagije.

Mugema

Jmutututsi mwiza umumenya iyo aphuye 25/04/2017 13:53

@ abasomyi bururubuga. Mwitondere guta igihe kubatutsi babahezanguni nka christophe kuko twe twiyemeje Gusaba abahutu imbabazi kuko twabahemukiye kubasaba mugihe cya kanjogera kugeza mugihe cya ndaribwaribwa petit kanjogera !! Uyu sumufranca ntateze nokuba byibuze naturalisé non plus d'origine kuko nta mufransa wivuga atamjyira ma totologie "moi ,je" Gusa ndabizi Ko aho makanji yamenye ukuri agacececeka Burundu nubwo yihinduranya nkuruvu Ariko byibuze azi ukuri . Abatutsi twahemukiye abahutu mureke duce bugufi kuko abahutu umunsi bazavumbura ntago tuzabakira urwanda nurwacu twese.

Uwayo 25/04/2017 00:46

Christophe tu fais pitié tu es tt simplement un renégat. Tu as quel âge?
Quelques questions pour te mettre à la raison contre tes idées négationnistes
- Qui a abbattu l'avion du président H.J
- pourquoi les accords d'arusha n'ont pas été mis en oeuvre alors qu'ils étaient signé?
-le FPR n'a pas fait aussi les victimes de guerre?
-le Royaume avant 1959 n'a pas fait bcp de victimes et de corvée ?
-où sont les grands fondateurs du FPR?

En conclusion nous les Rwandais on se fait manipuler alors qu'on connaît la vérité que ça soit hutu ou Tutsi un tueur c'est un tueur tout simplement celui qui a gagné la guerre dit ce qu'il veut mais un jour la vérité se dévoilera. Gira amahoro seulement Si Hitler causé le malheur en Europe cela ne veut pas dire que tous les allemands étaient Nazis . J'espère que cette haine sortira en toi.

Christophe 24/04/2017 17:10

Moi je suis français et je soutiens vivement n'importe quel President qui viendra modifier les choses sur le plan politique etrangère. La France notre pays ne devrait plus être manipulé par des politiques de malheur etranger, qui ont souvent noyer la France dans des conséquences sans nom, par exemple. Il est vraiment honteux et même incroyable d'immaginer comment la France a pu être manipulée par les pauvres africains genocidaire Rwandais, Hutu extremistes les Nazi noire, et voila mon pays qui s'est mis à soutenir le regime Nazi noire qui a preparé et mis en application le genocide contre les Tutsi. C'est indéniablement triste pour ma patrie qui devrait être un pays civilisé. Marine Le Pen ou E Macron que la meilleur gagne, mais nous ne voulons plus entendre la France s'impliquer dans des politiques espèce bas d'esprit comme celle des extremistes Hutu les Nazi noire.

Olivier 24/04/2017 18:58

Christophe, je suis tellement désolé de ton commentaire haineux contre une partie de la population rwandaise. Et ce que tu dis que la France s'est mêlé dans les affaires que ne lui concerne, tu te contredis, parce que il n'y pas la France sans français dont toi. Tes propos haineux contre la race hutu ne favorise pas la réconciliation que le peuple rwandais cherche. Et nous ne pouvons pas arriver à la conciliation sans avoir la justice, la vérité de faits, dans un climat très sentimentaliste comme t'en monstre.

Kanamugire 24/04/2017 15:51

Iri tora ntabwo risanzwe aho amashyaka akomeye mu Bufaransa yatsinzwe yose! Gusa itora ry'abadepite ni ihurizo rikomeye ku muntu uzatorerwa kuyobora ubufaransa kuko ashobora kuzaba perezida gusa udafite abadepite!! Azategeka ate? Icyakora Uburayi bwo buzongera kuhagirira imbaraga Macron nahita, naho Le Pen nahita uburayi n'ubufaransa bizagwa mu kajagari, nibyo Trump ashaka kugirango Amerika ikomeze guhora ku isonga yonyine ku isi!!Ni ukubikurikiranira hafi!