Urubanza rw'Umunyapolitiki Victoire Ingabire= URUKOZASONI kuri Leta ya Paul Kagame. Padiri T.Nahimana.

Publié le par veritas

Gutabariza Ingabire ni no gufata icyemezo cyo gukomeza urugamba rwo guharanira demokarasi mu Rwanda.



1. Dore uko ikinyamakuru Igihe.com gikorera Leta iriho kivuga inkuru yerekeye urwo rubanza :

 

«  Kuri uyu wa gatatu ubushinjacyaha bwasabye Urukiko Rukuru ko rukatira Ingabire Victoire igifungo cya burundu n’ihazabu y’amafaranga y’u Rwanda 1,400,000 …..

 

Mu cyumba cy’iburanisha harimo abantu bake biganjemo abanyamakuru, aho Ingabire n’abunganizi be batigeze bagera mu rukiko kuko hashize iminsi batangaje ko batazongera kwitaba urukiko ndetse ko batazagira icyo batangaza ; ariko abantu bane baregwa mu rubanza rumwe na Victoire Ingabire bo bitabye urukiko abo ni Maj. Uwumuremyi Vital, Lt. Col. Nditurende Tharcisse, Lt. Col. Habiyaremye Noel na Capt. Karuta  JMV bo bari mu rukiko.

 

Ubushinjacyaha bwavuze ko bwasanze Ingabire ahamwa n’ibyaha birimo ingengabitekerezo ya Jenoside, ubufatanyacyaha mu bikorwa by’iterabwoba, gukurura amacakubiri n’ivangura, kwamamaza nkana ibihuha byangisha abaturage ubutegetsi bw’igihugu, kurema umutwe w’ingabo ugamije ibitero …hatangajwe ko uru rubanza rusazomwa kuwa gatanu tariki 29 Kamena 2012, saa tanu z’amanywa ».

 

2. Gusabira Ingabire igihano cya burundu ni ikimenyetso cy’Ubwoba bwokamye Leta ya Kagame.


Reka nibutse ko Ubushinjacyaha (Ministère public) ari igice cy’ubucamanza (Magistrature debout)  gishinzwe kurengera inyungu za rubanda ! Na none ariko kuko Ubushinjacyaha bugomba kumvira Ministri w’Ubutabera, ntibushobora kunyuranya n’ibyo Guverinoma ishaka. Niba rero mu rubanza rwa Victoire Ingabire, ubushinjacyaha bumusabira igifungo cya burundu, bisobanuye ko ari cyo gihano Paul Kagame ateganya guha Madame Victoire Ingabire agamije kumwumvisha . Umucamanza (Magistrature asssise) wo mu Rwanda rw’iki gihe , nta bwisanzure buhagije afite (séparation des pouvoirs) ku buryo yavuguruza cyane kiriya gihano ubushinjacyaha bwasabye (la peine requise). N’iyo urukiko rukuru rwamuha ikindi kitari kiriya cyasabwe n’Umushinjacyaha, bizaba ari mu buryo bwo kujijisha ariko nacyo  kizaba gikomeye  cyane,… nk’imyaka itari hasi ya 15 !

 

Mu by’ukuri iki gihano si Ingabire Victoire wenyine gihawe kuko n’ubundi Kagame azi neza ko uyu Mudamu nta cyaha afite ! Biriya byaha byose bamugereka ku mutwe ni ibifitirano, ndetse bigaragazwa n’uko abashinjabinyoma bateguriwe kumushinja bananiwe kumvikana, bakavuguruzanya izuba riva ! Reka twongere twibutse ko mu rubanza rwa Victoire Ingabire «  ukwemera icyaha » kwa bariya bashinjabinyoma kwakoreshejwe mu buryo bunyuranyije n’amategeko ! « L’aveu ne fait pleine foi que contre son auteur et ses ayant droit ». Mu manza mpanabyaha ntabwo rwose byemewe gufata ibyavuzwe n’uwemeye icyaha ngo bikoreshwe  mu gushinja undi muntu ! Amagambo yo kwemera icyaha ntagomba gufatwa nk’ubuhamya, ubu butangwa n’umuntu wigenga kandi ukwiye kwizerwa ! Niyo mpamvu kenshi abatangabuhamya basabwa kurahira (sur l’honneur !) mbere yo gutanga ubuhamya bwabo ! None se tuvuge ko n’umunyacyaha ufunzwe,wiyemerera icyaha, yarahizwa (sur l'honneur) ? Yakura he ubweramutima (l’honneur) bwo gushinja undi muntu ? Ibyo avuga byafatwaho ukuri bite kandi ari umugizi wa nabi ugerekaho no kubyiyemerera? Leta yemera ibyo umuntu nk’uwo avuze bidatandukanye n’amatakirangoyi, ikabiha agaciro kandi ikabiheraho mu gushinja undi muntu , nayo ubwayo si iyo kwizerwa !  Muri make ni ukuvuga ko Ubutegetsi bwashyize igitugu ku mfungwa ngo zishinje ibinyoma Umunyapolitiki Victoire Ingabire  bwifuzaga kugirira nabi ! Naho ibihano byasabiwe ziriya mfungwa zamushinje ni ikinamico iteye ubute : bariya bashinjabinyoma ntibazatinda gufungurwa no guhabwa igihembo (ruswa)  gikwiye ubugambanyi bwabo.

 

ICYITONDERWA :


Icyo Ingabire Victoire azira si ukurema umutwe w’ingabo zigamije gutera u Rwanda : iyo awurema koko uba ugaragaye ukamurwanaho ! Icyo yazira kandi si iterabwoba kuko ibikorwa by’iterabwoba (amagrenade yaterwaga i Kigali n’ahandi) byakomeje kandi Ingabire afunze ! Kereka niba yarahabwaga Congé akajya kubitegura byamara kuba akagaruka muri gereza ! Kumushinja ingengabitekerezo byo ni ukumugaragura no kumwishongoraho, mbese ni ukumwibutsa ko afite icyaha cy’inkomoko cyo kuba ari umuhutukazi, nta kindi bivuga ! Mwibuke za nsoresore zoherejwe kumukubita, mbere gato y’uko afatwa agafungwa ! Urwo rugomo rushyigikiwe n’ubutegetsi ni ikimenyetso cy’ibihe ! Iyo rubayeho rukarenga urugero, rubyara umujinya w’umuranduranzuzi, ari nawo wibaruka imbaraga zihindura ubutegetsi ! Amateka atwigisha ko ingoma yose irenganya rubanda igakabya igera aho ikibyarira ibyihebe bishyirwa biyishyinguye ( Tout régime injuste et violent crée ses propres fossoyeurs) !

 

ICYAHA cy’ukuri Ingabire Victoire azize rero ni uko YATINYUTSE gutaha mu Rwanda, agiye kuvugira ku butaka bw’u Rwanda ko Ubutegetsi bwa Kagame na FPR ye burenganya rubanda mu buryo burenze igipimo, ko kubera iyo mpamvu bukwiye guhinduka ! Iki gifungo cya burundu Victoire Ingabire yenda guhabwa mu by’ukuri KIGAMIJE GUTERA UBWOBA abandi banyarwanda bari bafite igishuko cyo guhaguruka nka Ingabire, bakiyemeza guhangana n’ubutegetsi bw’igitugu bwa FPR ! Nta kindi gisobanuro  urubanza nk’uru rukwiye guhabwa : Ni ITERABWOBA risa !


3. Ese Victoire Ingabire yagombaga kwemera kuburana n’umuhamba ?


Hari abantu tuzi bagiriye Victoire Ingabire inama yo kutemera kuburanishwa n’uwo bahanganye muri politiki . Hari n'abandi bamugiriye inama y’uko yajya mu rukiko atagamije kuburana ahubwo ari ukugira ngo Tribunal ayihindure Tribune(=aho avugira gahunda ya politiki ahishiye abanyarwanda !). Kuba Victoire Ingabire yaremeye kugoragoza, akaburana, ni ubundi butwari bukomeye akwiye gushimirwa. Nibura byeretse Abanyarwanda n’amahanga ko NTA BUTABERA buri mu Rwanda. N'ubundi Abanyarwanda bari basanzwe bazi neza ko Inkiko z’igihugu zahinduwe igikoresho cy’inyungu z’umuntu umwe, Paul Kagame n’Agatsiko ke. Ubu noneho n’amahanga arabyiboneye. Muri make urubanza rwa Victoire Ingabire, rusize RUKENYEJE URUBINDO  inzego z’ubutabera za Leta ya FPR !Ingaruka zabyo zizagaragara mu minsi iri imbere.

 

Nta gitangaza twategereza ku mucamanza, azaruca uko Umutware abyifuza. Abakunda Ingabire Victoire kimwe n’abashaka Demokarasi mu Rwanda, igihe ni iki, nimuhaguruke mwumvikanishe ijwi ryanyu mu Rwanda no mu mahanga. Abaharanira ubutabera n’amahoro: amadini, sosiyete sivili, amashyirahamwe aharanira uburenganzira bwa muntu.... ntimureke Leta y'u Rwanda irenganya uyu mutegarugori mwituramiye ! Mukwiye guhaguruka mukamagana aka karengane, mudakebaguza ! Ni nde se utabona ko Ingabire Victoire ari kurengana ?

 

4. Mu Rwanda Demokarasi yatabarwa gute ?


Nyuma yo kumva ko Ingabire yenda gukatirwa igifungo cya burundu, hari benshi barangije gucika intege bibwira bati : Demokarasi ntishoboka mu Rwanda, Kagame nta mpuhwe agira, ntazuyaza gufunga abatavuga rumwe na we,  nimumureke akomeze ategeke wenyine !


Abumva ibintu batyo, umuntu yabumva ariko sicyo gisubizo gikwiye.Abongeraho ngo nta kundi Kagame azavaho uretse ku ruhembe rw’umuheto nabo bazi neza ko tuzategereza icyo gisubizo , imyaka igashira, indi igataha, tugasaza, tugapfa  tukiri ku ngoyi ! Iyo inzira iyo iza kuba ishoboka bwangu, ngira ngo ubu imyaka ntiba ishize ari 18, hari abacyangara mu mahanga kandi batanze igihugu cyabo !

 

Nyamara hari indi nzira ishoboka !


Iyo Kagame yiyemeje gufunga Bernard Ntaganda na Deogratias Mushyayidi, no gukatira igihano cya burundu Victoire Ingabire aba abitewe n’UBWOBA yifitiye, nuko na we agashaka uko YATERA UBWOBA !  


Niba hari abumva mu mutima wabo ko iki ari igihe cyo kugira icyo abantu bakora, bafite ukuri. Ariko se nyine hakorwa iki ? Ntumushakire kure.

 

Abanyapolitiki biyumvamo ubutwari buhagije bwo kwitanga kugira ngo baramire Abanyarwanda bari ku ngoyi muri kiriya gihugu, nibishyire hamwe, bakore itsinda ry’abantu 3,4,5,6….bahaguruke nabo bajye mu Rwanda ku mugaragaro. Politiki y' utugambo twiza two kuri interneti gusa irarambiranye! Nta politiki ishobora kwera imbuto nziza hatabayeho abemera kwitanga no guhara amagara yabo. Iyo Nelson Mandera agira ubwoba agahungira mu Bulayi, politiki ya ruvumwa ya Apartheid iba igica ibintu muri Afurika y’Epfo ! Iyo umudamu witwa AUNG SAN SUU KYI atinya gufungwa, agahunga ikibuga, agakiza amagara ye yigendera muri Amerika, Agatsiko k’Abasilikari kari ku butegetsi muri Birmaniya kaba kacyica kagakiza, nyamara dore ibintu byatangiye guhinduka muri icyo gihugu, demokarasi iri hafi !

 

Na none ariko abaziyemeza kujya gukorera politiki mu Rwanda, ntibazagende basize ubusa inyuma ! Indi kipe iruta igiye mu Rwanda izasigare inyuma yumvisha amahanga n’Abanyarwanda ko igihe kigeze cyo guhindura ibintu hatagombye kumeneka andi maraso y'Abanyarwanda. Icyo gihe Kagame nakomeza kwica amatwi, akiyemeza gukomeza guhutaza no kugirira nabi Abanyapolitiki  badafite intwaro, bashaka gufatanya na we n’Abanyarwanda bose guhindura ibintu mu mahoro, ubwo nyine azaba acirira intambara itazica inzirakarengane ngo we n’abe ibarebere izuba.

 

Umwanzuro


Victoire Ingabire ntiyataye igihe. Ubutwari bwe bufite agaciro gakomeye. Gusa kugira ngo bwere imbuto twese twifuza, nihagire ABAGABO biminjiramo agafu bamutere ingabo mu bitugu. Abaziyemeza kujya mu Rwanda, bazaba bakuye Abanyarwanda mu isoni n’ipfunwe ribashengura umutima. Bazabishimirwe kandi bashyigikirwe bihagije.

 

Padiri Thomas Nahimana.(leprophete.fr)

 

Commenter cet article

Mitterand 26/04/2012 16:18


Un entrepreneur français dénonce le manque d'aide pour l’exploitation du lac Kivu






Le lac Kivu recèlerait 60 milliards de mètres cube de méthane.

GettyImages







Par Christophe Carmarans



Michel Halbwachs, professeur d’université et fondateur d’une société spécialisée dans l’extraction de gaz, accuse l’Etat français de ne pas l’avoir soutenu dans un projet au lac Kivu. Très riche
en méthane, ce lac représente à la fois une source considérable d’énergie et une menace pour les populations environnantes en cas d’explosion.



Une chance et une menace, tel est perçu le lac Kivu, cette étendue d’eau de 89 km de long sur 48 km de large bordée par la République
démocratique du Congo et le Rwanda qui recèle dans ses fonds un quantité astronomique de méthane. Une chance car, selon les estimations, une telle abondance de gaz pourrait rendre un pays comme
le Rwanda autosuffisant en production électrique pendant 150 ans, au taux actuel de consommation.


Mais le lac représente aussi une menace car, si une explosion de méthane survenait, elle mettrait en péril les populations vivant autour de ses rives, soit environ 2 millions de personnes en
comptant la ville congolaise de Goma, peuplée à elle seule d’un million d’habitants. Une explosion de ce type a
d’ailleurs déjà eu lieu en août 1986 au lac Nyos au Cameroun, provoquant la mort de 1 746 personnes.


Pas d’aide française


Ces enjeux à la fois humanitaires et économiques sont suffisamment significatifs pour avoir conduit le Français Michel Halbwachs, professeur d’université et fondateur de la société Data Environnement, à pousser un « coup de gueule » sous la forme d’une lettre ouverte au ministre français des Affaires
étrangères, Alain Juppé, publiée mercredi 25 avril sur le site Huffington Post.
















Data Environnement a déjà dégazé les lacs Nyos et Monoun, au Cameroun.
Bernard Cannet/Magma Production












Sous le titre « Monsieur Juppé, je refuse ma Légion
d’honneur », Michel Halbwachs se plaint de n’avoir pas été soutenu financièrement par la France lorsque sa société – qui expérimentait une station pilote d’extraction de méthane
sur le lac Kivu – a rencontré des difficultés pour mener à bien son pojet et a demandé de l'argent à l’Etat français. « Par cette lettre, je veux dénoncer un dysfonctionnement
entre l’argent payé par le contribuable et la façon dont on l’utilise », a déclaré M. Halbwachs à RFI ce mercredi pour expliquer sa démarche.


Sa colère est redoublée par le fait que sa PME, qui emploie huit personnes, est pour l’instant la seule au monde à maîtriser cette technologie particulière de l’extraction du gaz
« Nous avons commencé à nous pencher sur la question en 1987 après l’éruption du lac Nyos », souligne-t-il. « Et nous sommes la seule société à avoir travaillé sur
le dégazage des lacs. Au bout de 25 ans, on a dégazé le lac Monoun et le lac Nyos au Cameroun ».


D’autres pays intéressés


« C’était un projet à très bas coût (ndlr : 800 000 euros) qui réunissait tout : l’économique, l’environnement et la lutte contre la pauvreté mais je n’ai pas eu un
centime de la part de la France », poursuit Michel Halbwachs. « On a eu affaire l’AFD (Ndlr Agence française de développement) mais, accuse-t-il, ce ne sont que des exécutants qui ne cherchent qu’à faire sortir de
l’argent vers les pays en voie de développement pour qu’il revienne totalement dans les entreprises du CAC 40 ».


L’accusation est grave mais l'entrepreneur basé en Savoie la maintient. « J’ai beaucoup de contact avec les ambassades étrangères à Kigali et elles bavent d’envie devant un projet
comme celui-là », s’énerve-t-il. « Je peux citer cinq ou six pays où le projet aurait été financé immédiatement. Mais la France, elle, ne fait rien. C’est
minable ! ».


Contacté par RFI, le Quai d’Orsay n’a pas encore répondu aux accusations formulées par Michel Halbwachs.

Magayane 26/04/2012 15:19


Nahashitani we alias Nahimana Thomas l'iscaliote wowe n'inshuti yawe Rutindi Rukemwa alias Rudakemwa! Mwafashe iyambere se mukagaruka aho gushuka abandi ko nubundi mwataye amakanzu kera.

ukuri 26/04/2012 15:03


UBUCAMANZA BW'U RWANDA NI URUKOZASONI


BURIYA TUZABIBWIRWA MU MATEKA NGO HARIHO INGOMA YA........


ICYOBAZI NI UGUFATA ABANTU IBIKUMWE BAGATORA KU GAHATO GUSA


CG SE UKAZASANGA BARAKUVIVUYE UGIYE GUTORA,MAZE BAKAKUBWIRA NGO HARI UNDI SE WARI GUTORA

Sagatwa 26/04/2012 15:01



Rwanda : un autre visage de l'Afrique


Paul Kagamé(173) - croissance
économique(135) - Kigali(82) - lutte
contre la corruption(12)







23/04/2012 à 12h:25 François Soudan







Pour celles et ceux qui désespèrent d'imaginer un jour les critères de la bonne gouvernance économique et sociale s'imposer sur le continent, le voyage à Kigali est le meilleur
des remèdes. Chaque année, depuis une bonne décennie, je m'efforce de me rendre au Rwanda et, à chaque fois, je
sens, je vois et je vérifie que ce petit pays enclavé de 10 millions d'habitants progresse avec obstination
dans son combat acharné contre la pauvreté et l'ignorance. Éducation, santé, revenu par habitant,
électrification, recouvrement des impôts, tous les indicateurs essentiels sont au vert, avec des taux de progression parfois stupéfiants, validés par les institutions financières
internationales. Ici, il faut deux jours et quelques millions de francs rwandais (soit quelques milliers d'euros) pour créer son entreprise. Des « iCityBus » spécialement équipés
parcourent les collines pour apprendre aux paysans les secrets de
l'informatique, et le gouvernement vient d'acquérir deux cent mille ordinateurs portables de fabrication indienne pour les distribuer dans toutes les écoles. Aucun pays africain n'a fait
mieux en matière de lutte contre la corruption. C'est très simple : le moindre policier, douanier, fonctionnaire, ministre, caporal, général soupçonné d'avoir sollicité un dessous-de-table ou
une simple dîme est immédiatement suspendu de ses fonctions - il suffit pour cela d'une plainte. S'il est coupable, le tarif est dissuasif : entre un an et vingt ans de prison ferme et la
radiation à vie.


Une opération Épervier à la camerounaise, où l'on « découvre » un peu à la tête du client et des années après les faits que telle ou telle personnalité a détourné de
l'argent public, a fortiori un scandale de type Beac ou une affaire Cemac, est impensable au Rwanda, où le mal est systématiquement traité à la racine. Quant au coup d'État de type malien, où les mutins d'une caserne finissent par s'emparer du palais présidentiel, il semble,
vu de Kigali, se dérouler dans une autre Afrique. Résultat : les responsables, ici, la jouent modeste, sans une once d'arrogance démonstrative, car aucun d'entre eux ne peut se targuer d'être
« proche du chef » - et donc protégé par lui -, ni au-dessus de cette « rule of law », qui, avec les mots contrôle, audit et responsabilité, est un peu le bréviaire de Paul
Kagamé.


Bien évidemment, sous un gant de velours, la main reste de fer. Cet homme, dont le discret cortège officiel quand il se déplace en ville laisse songeur si l'on pense à ceux de
certains de ses pairs, réputés plus démocrates, estime que la construction d'un État fort, institutionnalisé et équitable passe avant les placages électoraux sur fond de clientélisme et de
corruption. La démocratie comme instrument de marchandage destiné à complaire aux bailleurs de fonds, très peu pour lui. La sécurité et la dissipation des conflits civils d'abord, les libertés
ensuite. Sans doute faudra-t-il attendre 2017 et la fin du dernier mandat de Paul Kagamé pour que le couvercle s'ouvre. D'ici là, Rwanda Inc. aura pris son envol.




Lire l'article sur Jeuneafrique.com : : Rwanda : un autre visage de l'Afrique Éditorial
Une autre Afrique | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

SMS 26/04/2012 13:16


Il a été dit et écrit que dans le cadre de la coopération entre mouvements politiques, le FPR a apporté à l'UMP un soutien financier non remboursable de 70.000.000 d'euros (soixante-dix
millions d'euros) pour le financement de la campagne électorale. Soit. Dans l'hypothèse que Sarkozy perd ces éléctions, que ferait le FPR? D'aucuns affirment que Paul Kagame n'est pas né de
la dernière pluie. Il aurait depêché ses agents pour infiltrer le parti socialiste. Normal, dirait l'autre, Ségolène Royal n'ést-elle pas partie à Kigali l'été dernrier? Quel était
le but de son voyage? Mystère. Circulez il n y a rien à voir. "Abatabizi bicwa no kutabimenya", dirait NIKOZITAMBIRWA.