Rwanda:Ndi Umunyarwanda (Je suis Rwandais) - Kagame veut réveiller les vieux démons

Publié le par veritas

http://3.bp.blogspot.com/-OsTIYAdhF74/Ui9x9hQVONI/AAAAAAAAO_s/deFgw9Tbd2o/s1600/tutsi_hutu_twa.jpgAprès la modification et suppression des emblèmes, armoiries, la géognosie rwandaise de l’indépendance voire de deux républiques succédant et suppression d’ethnicité, Kagame rappelle aux Hutu qu’ils ne sont pas les Rwandais. Historiquement, je soutiens 100% Paul Kagame mais malheureusement et constitutionnellement je le dénonce 500%.

 

Comme Veritasinfo le titre :" L’histoire est le juge de ce monde" et moi j’ajouterais qu’elle est aussi le juste témoin de ce monde et du temps. Historiquement nous savons la succession d’arrivée du peuplement qui habite le Rwanda actuel. L’histoire nous trace que le premier peuple du Rwanda comme tous les autres pays de l’Afrique Centrale est la race pygmoïde dont les Batwa. Cela leur octroie le droit de les appeler "Abasangwabutaka" (Ceux qui étaient déjà sur la terre/autochtones) que le pouvoir de Kigali cherche à changer en les appelant "Abasigajwe inyuma n’amateka". Un terme si péjoratif forgé par les "techniciens académiciens de FPR" comparés aux Abacurabwenge.

 

En entrant dans l’histoire de l’origine, de la naissance et existence du pays dénommé aujourd’hui Rwanda et sa langue Ikinyarwanda, l’exclusion socio-culturelle et linguistique des Hutu d’être Rwandais est totalement justifiée. Les Hutu deuxième occupants du sol, des royaumes de leur appartenance, ils ont habité le Rwanda selon les historiens en provenance de la région située au Tchad en tant que sous-groupe des Bantous. Ainsi les Hutu seraient entrés dans le Rwanda actuel en provenance de ses pays limitrophes où la majorité serait sortie de la République Démocratique du Congo.

 

En s’installant dans les royaumes  selon leurs clans et étaient fortement administrativement en lignage, tribu avant de former un clan, ce que nous laisse conclure qu’un clan avait son Umwami (le Roi) à la tête. Le royaume mieux organisé et plus connu de cette époque était NDUGA sous le règne d’Umwami Mashira avec une armée forte. Les royaumes du Nord aussi avaient réservé leur identité et valeur Hutu perdues sous l’umuzungu (à préciser que le seul blanc qui est umuzungu est le belge car vient du verbe Kuzungura : remplacer, il a remplacé les allemands) colonisateur belge. A l’arrivée des belges les rois Tutsi ont pu pénétrer les royaumes du Nord dont Kamuzinzi a fait l’histoire d’y quitter. Par ruse ou force les rois tutsis s’étaient emparés les royaumes des Hutu.

 

En revenant sur l’identité des Tutsi, les historiens leur donnent l’origine de l’Ethiopie et ils appartiennent au groupe nilotique bien que les Massaï, les Bahima, Peul. Mais les Tutsi sont en désaccord avec cette confirmation et ne souhaitent pas entendre ça.

 

En conquérant les royaumes Hutu, suite à leur minorité, les Tutsi ont perdu leur identité sur tout le plan pour s’assimiler. Dans toutes ces conquêtes ils se servaient des Hutu pour vaincre. Ils sont parvenus à gagner  leur vocabulaire inventé Ku+anda ce qui signifie agrandir ou s’étendre. D’où prennent l’origine le nom du pays Rwanda et langue Kinyarwanda qui devrait être langue Gihutu.  Sans que soit apartheid, exclusion, divisionnisme et loin d’autres intentions plutôt rappeler au Rwandais que vivre ensemble est la meilleure solution sinon les Hutu et les tutsi sont deux peuples différents.

 

Sauf peut-être aujourd’hui ; les Hutu vivaient de produits agricoles et subsidiairement de l’élevage tandis que les Tutsi vivent typiquement de l’élevage. Dans la tradition, parlons sur les danses.Les Hutu ont les danses d’Ikinimba et Umudiho/umuhamirizo caractérisées par utilisation de tout le corps (mais surtout partie inférieure) probablement du verbe ku+diha (frapper avec force), quant aux Tutsi ils ont Ikinyemera fort probablement du verbe ku+iyemera (se vanter ou peut aussi être  confiant de lui-même) caractérisée de danser en soulevant les pieds doucement et les bras en forme des cornes des vaches avec les mots qui sont inaudibles.

 danse.png

Il est facilement d’identifier les noms des Hutu qui se diffèrent explicitement des noms des Tutsi. A part l’amalgame actuelle, les noms des Hutu l’interprétation de signification en Kinyarwanda est facile et pas du tout ceux des Tutsi. C’est ainsi que chez les Hutu beaucoup des noms commencent avec le préfixe verbe+ suffixe ou préfixe nom + suffixe verbe Imana ou autre. Ex. Habyarimana, Nizeyimana, Ntezimana, Barayavuga, Batungwanake, Manirakiza, Imanizibayo/Izabayo, etc. tandis que chez les Tutsi les préfixe Ka-, G-/a/u- Ru-, Rwa- et suffixes –ire et –yile sont dominants dans leurs noms.Ex. Kabarere, Kiribazayile,Kabarisa, Rutaremara, Ruhashya, Rutayisire, Gakwisi, Gumisiriza, Rwahama etc…

 

Quant à la linguistique, les deux (Hutu et Tutsi) ont perdu l’identité. Commençons par les Hutu qui ont accepté dépraver leur culture et la langue. Ils ont perdu parce qu’ils ont admis qu’ils parlent le Kinyarwanda alors que c’est le Gihutu qui a précédé le Kinyarwanda. Cette acculturation linguistique a fait que les Hutu perdent leur valeur ainsi ils sont réduits au silence et deviennent les esclaves. Le Kinyarwanda, langue actuelle du Rwanda fort qu’il a pris l’origine sur le Gihutu car avant l’arrivée des Tutsi il n’y avait pas un territoire connu comme Rwanda. Il pourrait être bien compréhensible au moins si on disait que la langue nationale est Kinyanduga parce le Kinyarwanda actuel, écrit et parlé c’est une langue de Nduga. Les Hutu avaient certaines langues connues par exemple Igikiga, Ikigoyi et Ikirera parlées selon les régions de Rukiga (Byumba et une partie de Ruhengeri), Bugoyi (Gisenyi) et Burera (Ruhengeri). Ces langues même aujourd’hui sont parlées malgré nationalisation de Kinyanduga.

 

Comme les Tutsi devaient faire l’assimilation pour occuper administrativement les royaumes conquis et avec leur minorité, ils ont quasi totalement perdu leur langue en conservant les noms seulement. La langue tutsie est bel et bien existée en se référant à leurs noms. De source sûre et digne de foi nous fait savoir que le Professeur Chercheur Gamaliel Mbonimana était tombé sur les écritures qui avaient été écrites dans une langue appelée Urunyacyirima probablement la langue Gitutsi (car Urunyacyilima c’est une langue parlée au temps de monarque Cyilima). Les textes sont donnés à ses étudiants à la faculté des lettres venant de quatre points géographiques du Rwanda pour les décoder, ils n’avaient pas pu en sortir.

 

Kagame a voulu humilier les Hutu et leur dire: "Mwabaye abagabo mwahatswe n’ibishahu/ubuhanga bwa baso (Si vous étiez braves vous ne devriez pas être agenouillés devant quelqu’un qui a castré et décapité vos parents) !" Encore il vous rappelle que vous avez perdu le pouvoir que vous ne récupérerez pas. Kagame lui-même a dit qu’il ne peut pas permettre le pays de retourner dans les mains des chiens (Les Hutu, et les Tutsi qui ont accepté le référendum qui a conduit à l’indépendance). Kagame c’est un rigolo qui exige les Hutu de demander pardon car ils ont accepté perdre leurs royaumes avec leurs propres complicités.

 

http://www.jeuneafrique.com/photos/092013/027092013175838000000JA2751p046.jpgMaintenant je comprends pourquoi quand les FDLR et autres ex FAR à leur retour au Rwanda, doivent passer au moins trois mois voire plus, dans le centre d’Ingando (nommé sadiquement centre de solidarité) de Mutobo sans aucun document d’identification. Dans ce centre d’Ingando, les  rapatriés sont instruits de l’histoire qui n’a jamais existé, on leur raconte les anecdotes inventés et les critiques du pouvoir républicain seulement alors que l’époque royale nous a laissés les blessures qui continuent à attiser la haine. Ce que Kagame aussi justifie bêtement que les Rwandais retrouvent leur nationalité aujourd’hui à condition que les Hutu soient humiliés et qu’ils demandent le pardon de péché qu’il est le fabricateur. On se demande si Kagame aurait droit de  rémission des péchés en étant Satan. Donc les Hutu doivent passer l’épreuve pour l’octroi de leur nationalité comme dans la période de conquête de leurs royaumes. En somme, voilà pourquoi je soutiens la thèse de Kagame et sa clique Tutsi Abacurabwenge (transformé en Abacuramahano) de rappeler les Hutu qu’ils ne sont pas des Rwandais.

 

Non seulement que dès son indépendance la Constitution Rwandaise définit la nationalité, les prérogatives, droit et obligation y afférant, les conditions de l’acquisition et déchoir de la nationalité pour les étrangers etc., mais aussi  pendant les conquêtes tutsies, les territoires conquis devenaient automatiquement Rwandais id est les assujettis aussi recevaient la nationalité Rwandaise. Aujourd’hui il suffit d’être le roi Yuhi Mazimpaka pour dire aux gens qu’ils redeviennent Rwandais. De mon entendement Kagame avait déchu les Hutu de leur nationalité Rwandaise. Dans ses discours sadiques ça se justifie : "Ceux que nous devrions tuer, nous les avons tués et les autres nous les avons faits retourner. …..Et quand ils (FDLR) reviennent nous les recevons et les intégrons parmi les personnes". Aujourd’hui, Kagame est dans la phase de restitution de cette nationalité mais avec intention de reconquérir les âmes, les biens et la force des Hutu.

 

Ce qui est clair c’est que l’Excellence ne connait pas la Constitution de son pays dont il est le juge suprême. Si la lecture le complique, qu’est-ce que font ses conseillers ? La Constitution de chaque pays définit les langues administratives qui sont : langue officielle et langue nationale. Comme convention est d’accord mais comme imposition c’est d’accepter d’être celui qui tu n’es pas. Pour moi je classerai ces langues comme suit :

-          Dialecte

-          Jargon   Langues maternelles ou des groupes

-          Patois

-          Nationale en d’autres termes langue unifiée

-          Officielle comme langue imposée par les colonisateurs

 

http://www.jambonews.net/wp-content/uploads/2011/08/ishema2.jpgAinsi pour dire que je ne peux pas m’opposer à la Constitution Rwandaise qui donne le Kinyarwanda comme langue nationale ou maternelle mais en me demandant la place des autres langues au Rwanda. Aujourd’hui c’est pire. Ce n’est ni Kinyarwanda, ni Kinyanduga, ni Ikirera, ni Igikiga, ni Igishi ou Ikigoyi. Le Rwanda est devenu tour de Babel.  Le Rwanda d’aujourd’hui n’a pas une langue ni nationale ni maternelle. C’est un amalgame des langues. La constitutionnalisation des choses incompréhensibles rend les Hutu les outils utiles pour les autres et les outils inutiles pour eux-mêmes. Ils servent aveuglément et avec l’aveuglement.

 

Cela dit et vu, depuis l’existence du pays dénommé Rwanda son peuple est devenu Rwandais et sa langue unifiée Kinyarwanda. Inutile alors à son Excellence de rappeler les Hutu qu’ils se sont trompés en prenant les appellations dont ils ne connaissent pas l’origine. Je suis 500% contre cette thèse révisionniste et divisionniste de Paul Kagame.Kagame doit être accusé de trahir la Constitution du pays. Ainsi en rappelant les Hutu comment ils avaient perdu leurs royaumes et leur nationalité, Kagame veut réveiller les vieux démons.

 

Par ce proverbe rwandais "Umuhutu yibuka kuzitira ari uko yonewe" que dire encore ? Sauf conclure. Les Hutu n’attendez pas que la fureur vous dépasse. La colère est un mauvais visiteur. La souffrance vous l’avez si supportée. Ne pensez non plus que vous allez encore accompagner les Tutsi jusqu’aux frontières. Il y a les Tutsi qui se sont imprégnés de la réalité du pays et qui sont prêts à contribuer pour tout changement au Rwanda, pour une installation du pouvoir du peuple, pour le peuple et par le peuple où tout le rwandais se voit.

 

Vous les Tutsi dénoncent à toutes ces entreprises sataniques qui vous font comprendre que les Hutu sont vos ennemis qui sont là pour vous tuer. Ne dites pas que vous êtes les Rwandais plus qu’autres ethnies. Tout le peuple Rwandais est condamné à vivre ensemble et uni. Prenons l’exemple des Etats Unies d’Amérique et vivons en paix.

 

Que le pouvoir de Kigali cesse de continuer à conduire son propre peuple dans la geôle et confusion ! Vive le Rwanda de Twa, de Hutu et Tutsi.

 

 

Votre lecteur NTAMUHANGA Jean Damascène

Commenter cet article

Nkoronko@Ntamuhanga 09/12/2013 03:01


Ntamuhanga ahubwo nsanze uri umuhanga uruta abahanga n'abiyita bo!!!!


Iyi nyandiko yawe ikwiye kwigishwa abana bacu agatsiko k'abagome n'abajura birirwa boza ubwonko( brainwashing!) muri za mburagasani zabo z'ingando n'amatorero
babarohamo ku ngufu!Noneho ngo baciye iteka ko utazajya yitabira izi gahunda-ngome zabo nta "service" ya Leta azongera guhabwa,yemwe ngo no gusaba akazi n'ubwo yaba afite amadiplome
umurengera,ntazirirwe yirushya!!


Ibi simbihimba kuko ni inkuru yasohotse kuri wa muzindaro w'agatsiko(Igihe.com" nk'uko tuyigezwaho n'uru rubuga dukunda!


Ongera usome:


http://www.veritasinfo.fr/article-rwanda-diplome-n-ubumenyi-bwo-mu-mashuri-bigiye-guteshwa-agaciro-ku-bantu-batagiye-mu-rugerero-121437120.html


Nkaba nsanga iyi nyigisho yawe yababera "andidote" yo kubarutsa uburozi n'ubuvunderi birirwa babavundereza mu mitwe ngo barabigisha kuba abanyarwanda!Ariko ni akumiro kweri!Bariya bakenya,muri za
59-60,utaragiye bamuhetse (nka shebuja wabo Kagame!),yavukiye mu nkambi za Toro na Nakivala!Ejobundi bagaruka bisasira imirambo kuva za Kivuye na Gatuna ukagera za Bugesera na Kibeho!!!!None nibo
barimo kunyigisha ko "ndi umunyarwanda"!!!!Iyo batagize isoni,nibura ntibamwara?


Koko ngo "Ishyano ni agacuma,icwende bakoramo",cyangwa ngo "Akumiro ni intongi,imvunja irahandurwa"!!!!


Urakoze rwose kandi Imana ikurinde!


 


Nkoronko