RWANDA : MASTER PLAN/Le Régime FPR KAGAME passe à l'action pour massacrer les opposants !

Publié le par veritas

http://www.newsofrwanda.com/wp-content/uploads/2013/03/gahima.jpg

 

Malgré la mort de Karegeya, L’Ex-procureur Gahima ne veut pas dévoiler le secret de cette réunion !

 

La réunion qui s'est tenue à Muhazi (ferme privée d'Afandi) quelques jours avant la mise en place du nouveau gouvernement, était dirigée par le Président "soit disant démocratique" Paul Kagame lui-même et comprenait entre autres: le Chef d'Etat-major le Général James Kabarere, Gahima Gérald Procureur Général, Gacinya de la DMI, le Député Mitari Kabanda Protais, Tito Rutaremara et d'autres dont il n'est pas opportun de dévoiler leurs identités pour des raisons de sécurité.


Les participants se sont réjouis de ce que la menace hutu de l'intérieur a été éliminée, que les dernières tentatives de résurrection du MDR Parmehutu ont été définitivement anéanties et que les FDLR sont aux abois. Ils ont constaté qu'une grande partie des opposants a été assassinée, d'autres croupissant dans des prisons où ils attendent leur fin de vie.


 La réunion s'est également félicitée de la neutralisation des grands opposants exilés par le truchement du TPIR d'Arusha et grâce surtout à la coopération de certains pays. Pour la période qui va venir, un plan d'action, une stratégie ainsi que des moyens ont été définis pour mettre hors d'état de nuire toute opposition naissante qui constituerait pour l'avenir proche une menace pour la survie du régime.


 Une urgence a été soulignée pour des actions immédiates devant être menées par les services secrets de la DMI en particulier auprès des Rwandais vivant en Europe et en Amérique.


Ils ont mis au point un plan d'action appelé MASTER PLAN dont voici quelques extraits dont nous avons pu nous procurer et dont l'original est en anglais:


http://www.kigalitoday.com/IMG/jpg/Me-Evode-Uwizeyimana-_4_.jpg1.Augmenter le nombre du personnel de Renseignement dans les Ambassades du Rwanda plus particulièrement en France, en Belgique et dans les pays scandinaves.


2.Infiltrer les réfugiés en recrutant dans leur milieu. Cette action a été bénéfique depuis 1994 notamment pour localiser, éliminer ou faire arrêter les génocidaires.


3.Poursuivre l'action de convaincre les réfugiés de rentrer au pays surtout ceux de l'Europe en leur promettant de l'argent, le reclassement dans l'administration ou dans le monde des affaires. Eliminer les résistants.


4.Continuer de façon progressive les emprisonnements et les éliminations selon le plan arrêté en 1994.


5.Diviser, désorganiser les formations politiques et les associations des réfugiés Rwandais en ciblant celles de l'Europe et de l'Amérique. Une action particulière devra être menée par nos ambassades pour discréditer les Formations Politiques et les Associations auprès des pays et la population qui les héberge.


A cet effet, il suffira de démontrer que ce sont des génocidaires, avec à l'appui des témoignages accablants dans les médias.


6.Poursuivre l'action de convaincre la Communauté Internationale d'accepter que notre gouvernement puisse procéder à l'arrestation et à l'extradition des génocidaires qui vivent encore dans les pays étrangers, car le TPIR d'Arusha va bientôt terminer son mandat.


7.Mettre en place le "Charm offensive" à l'endroit de la jeunesse réfugiée pour lui inculquer l'idéologie du FPR et lui faire comprendre la médiocrité des régimes des Présidents KAYIBANDA et HABYARIMANA. Les jeunes doivent être notre cheval de bataille pour anéantir à jamais toute idéologie du MDR-MRND.


8.Entretenir la peur et la confusion chez les réfugiés Rwandais par tous les moyens à définir dans l'opération"dismantle one".


http://kamarampaka.com/sites/default/files/field/image/F-Twagiramungu.png9.Poursuivre l'opération "stranglehold" de Twagiramungu et ses collaborateurs jusqu'à l'anéantissement total.


10.Une action précise sera menée pour déstabiliser les réfugiés tutsi plus particulièrement les ressortissants de la Province de Kibuye qui constituent le noyau des soldats du Roi et qui entretiennent des relations particulières avec le Mwami..


11.Envoyer des missions à l'étranger pour des contacts physiques avec nos réseaux et mettre en exécution ce plan via nos antennes. Monsieur Rwigara Assinbapol a été désigné pour superviser cette opération en Europe et en Amérique avec la collaboration de Monsieur Kabanda Mitari Protais qui pourra utiliser les facilités que le Gouvernement va lui offrir.


La réunion a désigné un comité de monitoring dirigé par le patron du DMI, et qui devra rendre compte tous les trois mois au Président Paul Kagame.


 

Source : www.mdrwi.org

 

Commenter cet article

Jean Musafiri 01/05/2014 13:41


NOTHING NEW WITH RPF’S KAGAME REGIME TO SILENCE
OPPONENTS!!! RPF IS A DREADFUL POLITICAL DICTATORSHIP SYSTEM WHICH TARGETS MERCILESSFULLY ALL POLITICAL OPPONENTS AGAINST ITS REGIME, PARTICULARLY: ALL EDUCATED / RICH HUTU & TUTSI
FREETHINKERS WHO ARE POTENTIAL TARGETS TO BE THREATENED, HARRASSED OR ELIMINATED WITH WHATEVER MEANS.THAT’S THE REALITY IN RWANDA OF TODAY!!!

Manzi Andrew 01/05/2014 11:25


Quand cette réunion a-t-elle eu lieu? Année, mois et date?

Manzi Andrew 01/05/2014 11:23


Quand a eu lieu cette réunion? Année, mois et si possible date.