Rwanda : les gorilles des Virunga risquent désormais de porter atteinte à la sûreté de l’État !

Publié le par veritas

Tous sont emprisonnés pour avoir manifesté leur volonté de présenter leur candidatures  aux élections présidentielles au Rwanda!

Tous sont emprisonnés pour avoir manifesté leur volonté de présenter leur candidatures aux élections présidentielles au Rwanda!

Voici une réaction que de nombreux Rwandais n'envisageaient plus : reprendre les élections présidentielles remportées à 98,8 %, un score soviétique, par le dictateur de Kigali. Les Rwandais s'étaient quelque peu résignés à ne plus oser contester car il n'y a pas de place pour la contestation au Rwanda. Contester les élections présidentielles semble donc une folie. Mais la folie est-elle dans la contestation ou dans la soumission ?
La liste des prisonniers politiques qui osent se présenter ou qui osent contester est bien longue dans ce pays. Pasteur Bizimungu (ancien président de la République, politiquement mort depuis 2000 après avoir purgé une lourde peine de prison juste pour avoir créé un parti politique), Victoire Ingabire condamnée à 15 ans de prison pour délit d'élection et autres bricolages révisionnistes, divisionnistes, terroristes, négationnistes qui n'en finissent pas. Déo Mushayidi condamné à la réclusion à perpétuité pour militantisme politique non toléré mais officiellement pour acte de rébellion et atteinte à la sûreté de l’État.
Diane Rwigara, la jeune fille de 35 ans qui a osé se présenter aux élections présidentielles est à son tour accusée d' « atteinte à la sûreté de l’État. C'est le délit le plus «prestigieux» que le régime des mille collines concède en guise de mécontentement aux opposants politiques les plus attachés à la démocratie. Au Rwanda, il faut baisser la tête et raser les murs. L’État le plus policier que l'Afrique n'ait jamais eu, même du temps des partis uniques, accuse tous ses opposants sérieux de porter «atteinte à la sûreté de l’État». Même les gorilles des Virunga risquent désormais de porter « atteinte à la sûreté de l’État ».
C'est une marque déposée pour tout opposant rwandais, gorille compris, qui se présente à l'élection présidentielle avec quelques chances de fissurer ou de fragiliser la dictature. Jacques Baraketse appelle aujourd'hui les Rwandais à se mobiliser pour défendre leurs droits d'élire librement les dirigeants de leur choix. Il leur dit de ne plus avoir peur. Cette peur qui les paralyse depuis vingt ans est distillée comme du venin par un régime qui veut ramener les Rwandais au moyen âge et les Congolais à l'âge de la pierre. C'est ce que Baraketse appelle «la nouvelle tragédie des Grands lacs» symbolisée, dit-il, par «la mort définitive de la démocratie, de la justice et de la paix» dans cette région.
Il demande à ses compatriotes de vaincre la peur et l'immobilisme pour éviter cette nouvelle tragédie qui, selon lui, n'est plus ethnique « mais politique ».
Journaliste Charles Onana (facebook)

Commenter cet article

Jasca 05/10/2017 19:54

Veritasinfo nurufransa rwayo ko itatubwira ibiri kubera muri Togo na Benin. Togolaise, naba Beninaise. Mbona indwara yageze hose miri afrika. Afrika yose yarwaye mumutwe nako abanyafrika bose bararwaye mumitwe nimutabare.

Semanzi 05/10/2017 17:26

Hallo,

please do something to stop the crime of Genocidar Kagame and sign the petition.
S’il vous plait, faites quelque chose pour que le génocidaire Kagame arrête de tuer les innocents rwandais et signe la pétition en bas
Soit en passant par the rwandan
http://www.therwandan.com/blog/president-kagame-the-world-is-watching/
ou en allant directement sur avaaz.org

https://secure.avaaz.org/en/petition/president_of_Rwanda_President_Kagame_The_World_is_Watching/?zgiRnkb&utm_source=sharetools&utm_medium=whatsapp&utm_campaign=petition-449625-president_of_Rwanda_President_Kagame_The_World_is_Watching&utm_term=giRnkb%2Ben

Tuvunirumuheto inkotanyi uyu munsi 05/10/2017 18:45

Ntakuvuga ntawe tubwira ntawe utwitayeho, ahubwo duhaguruke twebwe twese tumeneshe inkozi zibibi inkotanyi zigabije urwanda nabanyarwanda hamwe na afrika yibiyaga bigali. Duhagurukire rimwe twese ntaawe usigaye inyuma, maze imizinga ivemo imyibano. Abakadutabaye nibo ba shebuja abafatanya byaha ngabo abategetsi bisi uko bakora.

Kalisa 05/10/2017 14:43

Pourquoi l'Etat Rwandais a décidé de laisser tomber le non paiement d’impôts de 5.000.000.000 Frw par la famille Rwigara? Réponse: demandez à Rujugiro!!! Les sponsors du FPR étaient exemptés d’impôts pendant une certaine période (environ 30 ans), mais ce "contrat " restait valable tant que le FPR dormait dans le même lit que les sponsors. On a vu comment la Police et la Garde présidentielle se sont acharnées pour récupérer les contrats chez les Rwigara sans les trouver. Comme si le ridicule ne tuait pas,décision a été prise d'abandonner la charge relative aux impôts. En attendant l'usine a été fermée et j'espère qu'il y aura dédommagement. La justice rwandaise devrait relâcher les 3 dames qui poussent 1% de rwandais à insurrection puisque 99% de rwandais sont pour Kagame!!!Mais diable pourquoi Kagame a peur de 3 dames quant il a plus de 60% de femmes à l'Assemblée Nationale?

Edward 05/10/2017 13:50

Impanda nivuga kuruwo munsi , abakiranutsi bazishima , abanyabyaha bo bazatakamba , oo , babonye isi ibabereye insobe , tuzabona itorero yesu naza tuzajyana na abera , mbega ibyishimo dore umunezero kuruwo munsi.... abanyabyaha bo bazatakamba ooo babonye isi ibabereye insobe , TUZABONA ITORERO , MURWANDA KANDI NGO BAHURIRAMO NKINTORE MWIPATI TITABI TABARWANDANDA , NONE INTORE URWANDA KO ZIRUTABYE RUZATABURURWA NANDE BAHU , BAKOMWE MWE , AI RWARUTABURA , CYANGWA NI RWA BAYANGA , URU RWANDA,? RWABA BANTU DUKOMEZE TURUHUNDE IBISIGO SE NKA MUGABO BAHU , NIKO BAKOPBWA BIWA ? EHHH , NIBA MUTARUNVISE IMPANDA YA SARGENT ROBERT NGIRA NGO MURACYIBAZA IMPANVU BATAMUPROMOTINZE NGO BAMUHE LEAFTNANT , IMPANVU NTAYINDI NUKO AVUGISHA UKURI , AKABA KANDI NYEMERANYA NANGE KO ITORERO ARIRIMBA ATARI YRA RINDI RYA BAMPORIKI RICURUZA IPFUNWE , URITONDE , URITONDE URITONDE URITONDE , MWEREKEZA URIWENYINE URITONDE , UHH NIBO NIBYO KOKO NGO UBUZE UKO AGIRA AGWA NEZA , MBABARE SE NYINE NGIRENTE , MBIBWIRE NDE UNYUNVA KO UWO NABIBWIYE ARIWOWE ARIUWOWE NONE , NAKAMANYU KUMUTSIMA

kilimambogo boys 05/10/2017 01:23

ahahahaahah exiger les nouvelles élections .... vous voulez la paix ? alors préparer la guerre full stop.

Attentin 05/10/2017 14:29

Ni ikige gihamya ufite kerekana k Ange yishe abantu ; please ntabw umwana agmba kubazwa ibyaha by' ababyeyi be ; this is nt the new rwanda we wuld like t build !!!

@ Semanzi 05/10/2017 13:38

I agree with you my friend. Evil must leave our land (no matter how.... all "Amabandi" dont need more 7 years to complete their Ububandi. This is our time. We call all who want to live in our homeland peacefully to stand up.

We have news that "so called first daughter - Ange" started to kill Rwandan people! Wow... first daughter authorised army to kill people! Ange, we are coming and you will explain your kilking front of Kayumba & Karegyeya's sons. We cant wait.

Semanzi 05/10/2017 09:27

Ce n'est pas les elections qu'il faut au Rwanda, mais le départ du génocidaire Kagame. Non seulement il a sacrifié son propre ethnie, mais en plus il n'hésite pas à les executer personellement (Rwigara, Karegeya, Bagogwe, ect...). Ne parlons pas de Hutus rwandais, congolais, Burundais mais aussi de 5 millioons de congolais, victimes d'avoir un sous-sol convoité par le sinistre Kagame. QU' IL DEGAGE