Rwanda : La demande de pardon des évêques reste incomplète (Ancien prêtre Jean Ndorimana)

Publié le par veritas

Rencontre de Paul Kagame et Le Pape François à Rome

Rencontre de Paul Kagame et Le Pape François à Rome

L'ancien prêtre Jean Ndorimana donne son point de vue sur la situation de l'Église catholique rwandaise, dont il remarque que la vie est toujours largement liée à ses errements durant le génocide et à son implication dans la genèse de l'idéologie raciste qui a conduit au génocide de 1994.
Jean Ndorimana, 65 ans a la voix mate et humide. Cet ancien prêtre – il l’a été de 1980 à 2009 – et titulaire d’un doctorat en droit canon est rentré en conflit avec une partie du clergé catholique rwandais après avoir écrit sur les errements de l’institution religieuse durant le génocide. En 2003, il a fondé l’Association des familles d’accueil des orphelins du génocide et d’autres enfants vulnérables. Il a publié plusieurs titres dont Rwanda – L’Église catholique dans le malaise, en 2001, en Italie. Il revient ici sur les derniers événements qui ont marqué la vie des catholiques rwandais : le repentir a minima de la Conférence épiscopale rwandaise en décembre 2016 et la visite de Paul Kagame au Vatican en mars 2017, le pontife ayant alors demandé pardon pour l’Église à cette occasion.
Jeune Afrique : On a assisté et on assiste encore au Rwanda à des « départs » de catholiques vers les églises réformées ou vers l’Islam. Ces choix que font certains Rwandais sont-ils en partie liés aux errements d’une partie du clergé durant le génocide ?
Jean Ndorimana : Les départs d’une Église à une autre ou d’une religion à une autre ont toujours eu lieu. Mais le génocide de 1994 a accentué ce phénomène qui, de manière récente, semble s’être estompé. L’après-génocide aurait pu être un terrain favorable pour une évangélisation en profondeur. Mais à cette période, alors que la communion reste interdite à des chrétiens qui vivent sans mariage religieux – ainsi que le baptême de leurs enfants – aucun religieux impliqué dans le génocide n’est inquiété !
Il se dit que Mgr Giuseppe Bertello a été particulièrement actif pour pousser le Vatican à émettre un pardon. Vous pensez cela vrai ?
Giuseppe Bertello est maintenant un très proche conseiller du Pape. Qu’il ait joué un rôle dans la récente demande de pardon de la part du Pape François, cela n’étonnerait pas ceux qui le connaissent. On sait qu’il a apprécié le Rwanda, qu’il connaît bien. Il a été le premier à être critique envers le régime dictatorial de Juvénal Habyarimana et à rechercher un plan de collaboration avec les partis d’opposition, dont le FPR.
Mais il s’est heurté contre une roche et il a été mal vu par la dictature. Les nonces apostoliques qui l’ont suivi ont joué la carte de l’opposition à la république qui suit le génocide et à ceux qui y ont mis un terme. Ce serait bienvenu qu’il puisse modérer les attitudes de ses successeurs afin qu’ils apprécient à leur valeur les efforts des autorités rwandaises actuelles pour la reconstruction du Rwanda et la réconciliation.

Commenter cet article

Ribara uwariye ,ntitugatinye iby'iwacu Padiri Mutarambirwa 14/09/2017 16:24

Ribara uwariye ,ntitugatinye iby'iwacu Padiri Mutarambirwa

https://www.youtube.com/watch?v=0Dp2w3hWje0

Ntamuhanga Ezyra 14/09/2017 15:56

Kwica mumutwe abantu, ukabambura ubwenge bwabo bwakaremano, ukabambura uburenganzira bw'amuntu ni umugambi mubisha muremure cyane wabanyamerika. Ushaka kubikurirana azatemberere cyane muri amerika arebe abirabura bose hose kumihanda, abimukira babanyafrika bahawe ubwenegihugu bwaho ibibakorerwa umunsi kuwundi kugeza ubwenge bwabo buhindutse umuyonga. Hariho byishi cyane bitavugwa kandi bitandikwa nahamwe bibi cyane. Leopold Munyakazi yakuwe muri amerika ageze murwanda murebe uko bahise bamugira kukagambane kabanyamerika na Kigali-inkotanyi. Nyamara amazi yarenze inkombe ntagaruriro rizashoboka, imigambi mibisha yo kurimbura abanyarwanda nimyishi cyane bahereye kubize bose, abakomeye naboroheje ntanumwe usigaye. Inkotanyi ziri kukazi zahawe nabazungu mugukubura abanyarwanda bakabica bose bakabarimbura hanyuma abazungu bagatura urwanda ntankomyi. Mbese ubu ni abazungu bangana iki bafite ubwenegihugu bw'ubunyarwanda? Aho ibi murabizi cg muzi icyo bisobanuye niyo bigana mubihe byavuba cyane biri imbere?
Banyarwanda nimukanguke murebe mwitegereze mutekereze cyane mwibaze kuko amazi yarenze inkombe kera cyane. Afrika yibiyaga bigali ibaye umuyonga yose irarimbuwe kabisa, mpatsibihugu yageze kucyo yashaka iranezerewe cyane, naho twe abanyafrika turashize pe ahacu hatewe itabi.

Gakuba phibert 14/09/2017 13:56

Ayo magambo ari hasi nayakuye kuri Rugali. Yanditswe ni intore yibeshye ikavamo sebuja. Uyu kandi akaba ari umugmbi muremure , ufitwe ni inkotanyi. nDETSE ZIKABA ZIMAZE GUKORA BYINSHI Mu kwica Abahutu bahereye mumitekrerze yabo. Ndagirango mbwire ba Ngirente ko hari ukundi bagira ntibakomeze kumena amaraso ya bene wabo no gufasha Kagame ni izindi nyenzi gusohoza umugambi mubisha, bafite . Ejo bundi mwabonye uburyo bereka DR Munyakazi ngo abyinira Kagame ko yamufunze ubuzima bwose. Mwe mukorana nawe sintekreza ko hari ubwenge cg se ubuhanga mwamurushaga. Ariko bamwishe bahereye mu mutwe kandi namwe nirwo rubategereje, uretse ko mwe muzitwa abahemu mubuzima bwanyu bwose. mutekereze kuri ayo magambo yi yo ntore." Ntabwo nzi uwo iyo ntore yatukaga, ariko murumva ko ntako itagize ngo ibe nka cya gisiga cy'urwara rurerure cyimenye inda.

"Umusega ni so umucakara wacu. Usibye na so mwese abahutu murutwa nimbwa zirinda ingo zabantu
muramabyi mwogashira mwe nimugume muzerere hirya nohino mumashyamba nkimpunyu mwumve uko amaraso mwanyweye abagaragura natwe tuzasiba kubicira rimwe nkuko mwabikoze ariko tuzagenda tubagabanya mubwenge kuko mwe mwabikoze giswa kubera ntabwenge mugira mwaruswe ninda. Urumva wambwakazi we y’ indaya?”

September 14/09/2017 09:57

Victoire Ingabire agiye kugwa muri Gereza ya 1930 ikigali mu rwanda. Iyi ntwali igiye kwicirwa muri Gereza mu rwanda. Victoire Ingabire ati: Ndagiye nzaba intwali namwe muzambere abagabo.
iyi ntwali izandikwa mumateka y'urwanda.

MIXED INFORMATION 14/09/2017 03:20

http://www.ntnews.com.au/news/northern-territory/australian-troops-remember-kibeho-massacre-in-rwanda/news-story/1c6be840029a30cb1be26b0f3b96242c

INTERAHAMWE ZA KAGAME ZARIMBUYE ABANTU KIBEHO 1995.


GENOCIDE RWANDAIS IRIMO IBINTU BIGOMBA GUSOBANUKA. POLO KAGAME NINGABO ZE BARASHINJWA JENOSIDE YAKOREWE IMPUNZI Z IKUBEHO 1995 NABABAMWE BARI MUNGABO ZA UN.

POLO UMUGORE WA RWIGARA YAMWISE " INTERAHAMWE YO MUBUNDI BURYO"




http://www.ntnews.com.au/news/northern-territory/australian-troops-remember-kibeho-massacre-in-rwanda/news-story/1c6be840029a30cb1be26b0f3b96242c

URUKIKO RWA RUBANDA 14/09/2017 03:39

ISHEMA PARTY BATWEMEREYE KO BAZASHYIRAHO URUKIKO RWA "RUBANDA" BURIYA BAZATUMIZA BARIYA BASODA BA AUSTRALIE BAZE BASHINJE SEMUHANUKA. Ikubazo: RYARI? Ko wumva bamwe bagiye biyahura kubera icyo kibazo cy IHAHAMUKA Mwene KANJOGERA na ba BLEYA na KILLINGITONI bapakiriye!

Genda Kagome uzapfana AGAHINDA.

KAGAME YEMERA KO YISHE 300! 14/09/2017 03:26

Kadame Ndaribwaribwa yararibwaribwe yicamo abarenga ibihumbi 40000! Niyo Mpamvu ADELINE RWIGARA amwita INTERAHAMWE butwi.


"Official numbers say just 300-odd people were killed in Kibeho, but Australian personnel counted at least 4000, some say 8000."

MIXED INFORMATION 14/09/2017 03:16

GENOCIDE RWANDAIS IRIMO IBINTU BIGOMBA GUSOBANUKA. POLO KAGAME NINGABO ZE BARASHINJWA JENOSIDE YAKOREWE IMPUNZI Z IKUBEHO 1995 NABABAMWE BARI MUNGABO ZA UN.

POLO KAGAME UMENYA UTAZABIKIRA!

http://ntnews.digitaleditions.com.au/?code=401


KIBEHO 1995 GENOCIDE:

http://ntnews.digitaleditions.com.au/?code=401

CASAR 13/09/2017 23:10

Edo, merci pour votre réponse claire sur les propos de Twagiramungu.
Il est le seul Rwandais à dire qu'il n'existe d'ethnies au Rwanda.
1/ Kagame a dit publiquement que nier l'existence de l'ethnie Tutsi est constitutif d’un crime de négation du génocide des Tutsi.
2/ Le FPR et ses excroissances telle qu'Ibuka opérant au Rwanda et à l'étranger ont colporté à grande échelle l'existence de l'ethnie Tutsi et le génocide dit des Tutsi de sorte que même des associations comme Survie et CPCPR de Gauthier ont été créées pour prétendument défendre les intérêts des Tutsi en France.
3/ Ces associations ont déposé des plaintes devant les tribunaux français contre certains Hutu résidant en France pour génocide des Tutsi en tant que membres de l’ethnie Tutsi différente de l'ethnie Hutu. Et dans les Affaire du handicapé à vie Simbikangwa qui a été condamné à plusieurs années de prison pour planification et exécution du génocide des Tutsi et Péan Pierre, le Procureur de la République a présenté publiquement les Tutsi comme membres d'une race spéciale au Rwanda et d’une ethnie appelée ethnie Tutsi.
4/ Dans notre constitution actuelle, il est clairement écrit :
1- PREAMBULE
Nous, Peuple Rwandais,
CONSCIENTS du génocide perpétré contre les Tutsi qui a décimé plus d’un million de fils et filles du Rwanda et conscients du passé tragique qu’a connu notre pays ;
2- Article 50: Le bien-être des nécessiteux rescapés du génocide perpétré contre les Tutsi L’Etat, dans les limites de ses moyens et conformément à la loi, a le devoir d’entreprendre des actions spéciales visant le bien-être des nécessiteux rescapés du génocide perpétré contre les Tutsi.
Il ressort clairement de la loi fondamentale de notre pays que Kagame a légalisé l’existence des ethnies Hutu, Tutsi et Twa d’une part et la discrimination à l’endroit des Hutu et de Twa qui sont exclus des aides publiques évoquées dans l’article 50 ci-dessus au bénéfice des nécessiteux se trouvant dans la même situation sociale que les Tutsi d’autre part. Kagame est le seul Président Africain qui a légalisé la discrimination à l’endroit d’une partie de la population de son pays.
Cet acte gravissime et inique n’a pas été condamné par les prédicateurs des droits de l’homme et encore moins par Twagiramungu qui a pourtant lu la constitution Kagame.
5/ Les Associations Ibuka France, Survie et CPCPR de Gauthier ont fait construire des stèles dédiées aux victimes Tutsi dans certaines mairies en France. Sur ces stèles, il est clairement écrit « génocide de plus d’un million de Tutsi » uniquement parce qu’ils étaient Tutsi.
Outre l’existence d’ethnie Tutsi, pour renforcé l’existence du génocide dit des Tutsi, ils ont chiffré le nombre de victimes Tutsi à plus d’un million dans un Rwanda où les Tutsi ne dépassaient pas huit cents mille.
6/ Aux abois pour prouver l’existence du génocide tel qu’il est défini par le droit international contre les Hutu accusé de génocide des Tutsi, les juges du TPIR ont alors concocté le mot » génocide des Tutsi est un fait établi c’est-à-dire indiscutable. Ce qui permet de condamner un accusé pour génocide des Tutsi sans que l’accusateur de prouve les faits allégués par lui contre l’accusé.
Certains accusés Hutu du TPIR ont été condamnés en application de ce nouveau et inique concept juridique.
7/ Selon les envoyés de Kagame en France, il semble que celle-ci a légalisé la sanction de la négation du génocide des Tutsi. J’ai lu plusieurs fois cette loi, mais je n’ai pas trouvé le mot génocide des Tutsi Rwandais. La loi dit « les génocides reconnus par les Tribunaux internationaux. Or le TPIR dit « génocides des Tutsi et de Hutu modérés ».Il ne dit donc pas que le génocide concerne exclusivement des Tutsi. Il est dès lors erroné d’affirmer devant les caméras des télévisions du monde entier que la France sanctionne légalement la négation du génocide des Tutsi. La loi française sanctionne la négation du génocide des Tutsi et des Hutu modérés, ceux éléments étant cumulatifs et non alternatifs. Le constat est que dans la constitution de 2003 non révisée, Kagame n’avait mentionné le mot génocide des Tutsi. Ce mot a été intégré dans la constitution en 2008 lors d’une révision partielle de celle-ci. La constitution du 4 juin 2003 dit ce qui suit.
« Préambule.
Nous, Peuple rwandais,
Au lendemain du génocide, planifié et supervisé par des dirigeants indignes et autres auteurs, et qui a décimé plus d'un million de filles et fils du Rwanda ; »
Il ressort de ce préambule que Kagame a reconnu expressément que le génocide évoqué par lui concerne les filles et fils du Rwanda. Les filles et les fils du Rwanda ne sont exclusivement des filles et fils Tutsi.
Il a intégré le mot génocide pour porter secours au Procureur de Kigali en l’occurrence aux abois pour prouver juridiquement l’existence effective du génocide des Tutsi, mot mentionné nulle part dans les lois rwandaises au premier rang la constitution.
Par ailleurs dans diverses déclarations orales et écrites de Kagame et les écrits faits au nom du FPR par ses dirigeants, le mot génocide des Tutsi est inexistant. Kagame et les siens parle de « guerre civile ». Pour Kagame, les massacres qui ont été commis au Rwanda contre les filles et fils du Rwanda comme il le dit lui-même l’ont été lors d’une guerre civile entre les Hutu et les Tutsi pour uniquement pour le pouvoir comme il le précise dans l’interview qu’il a accordée au Journal Monitor ougandais du 26 février au 2 mars 1993. Or le caractère civil des massacres exclut d’office « génocide ».
Sur tous ces éléments qui sont de notoriété publique, aucun Rwandais n’a entendu Twagiramungu exprimé son opinion ou faire état des incohérences et contradictions flagrantes de Kagame, qui dit tout et son contraire.
Il serait intéressant que les Kagamistes acceptent un débat public contradictoire télévisé avec les opposants sur l’existence des ethnies dans notre pays. Sachant qu’ils sont allergiques au débat contradictoire de quelque nature que ce soit avec les opposants. Ils fuient comme des rats qui fuient le feu. A la demande de débat, Kagame oppose la terreur et les assassinats. La parfaite illustration sont les cas de Diane Rwigara et des rafles des opposants politiques par Kagame au seul motif qu’ils ont critiqué et démontré l’illégalité et l’illégitimité manifestes qui entachent son pseudo troisième mandat.
Aucun Rwanda n’a entendu Twagiramungu dire publiquement que Kagame est un hors-la-loi notoire et le prouver effectivement car affirmer sans prouver ce que l’on évoque est une pure spéculation. Il n’a pas non plus dénoncé haut et fort la commission de faux et usage de faux par Kagame : celui-ci a fabriqué un document, truffé de faute flagrance en Kinyarwanda qu’aucun Rwandais qui sait lire et écrire notre langue ne peut commettre et l’a ensuite appelé « PETITION DES RWANDAIS ». Il y écrit « MANDATE ya Perezida wa Repubulika » pour dire MANDA alors que notre constitution dit limpidement « Ingingo ya 101: Manda ya Perezida wa Repubulika ».
La preuve que ce document qu’il a appelé « pétition » est un faux c’est l’existence de cette faute flagrante qui ne peut être commise par un Rwandais qui sait lire et écrire le Kinyarwanda. Son auteur n’a manifestement pas appris le Kinyarwanda écrit. Il ne s’est même pas donné la peine de jeter un coup d’œil dans la constitution afin de savoir comment on écrit le mot mandat en Kinyarwanda. C’est un groupe restreint d’individus qui n’ont jamais appris le Kinyarwanda à l’école qui a fabriqué ce document sur demande et sous la supervision de Kagame.
Questions:
1/ Lorsque les Tutsi disent qu'ils sont Tutsi et que leur ethnie est l'ethnie Tutsi, comment Twagiramungu peut-il se permettre de soutenir qu'ils ont tort car, selon lui, l'ethnie Tutsi n'existe pas? 2/ Quels sont ses arguments pour démontrer que l'ethnie Tutsi n'existe pas?
3/ Pourquoi ne l'a-t-il pas dit lors de ses témoignages au TPIR, devant les Tribunaux belges et français en l'occurrence?
4/ Pourquoi ne le dit-il pas lors de ses interventions sur les télévisions belges, françaises, américaines et britanniques en particulier?
S'il est conséquent avec lui-même, il faudra qu'il le dise lors de sa prochaine intervention aux télévisions ci-dessus indiquées. Il sera alors plus crédible.

Rusuti yanditse 13/09/2017 22:32

Rukokoshi yataye ibiitabapfu kuri therwandan.com/ki
Nimwisomere namwe.

Muzabivuga 2 ! 13/09/2017 19:37

https://www.theguardian.com/news/2017/sep/12/americas-secret-role-in-the-rwandan-genocide
When a brittish news paper is trying to show the US indirect, direct or whatever implication on the rwandan genocide. My question is simple what about Brits ? Rwanda might be a small dot but the curse that this small dot is going to bring to you will be unbearable , all of you from Kagame; his bulldogs, servants and bosses like Bill Clinton, Pastor Rick Warren, Tony Blair, William Mitchell,..etc !!!

Uzarama Pascal 13/09/2017 20:23

There is alot going on about Rwanda-Rutuku businesses in Geat Africa Region especial in Rwanda. There is no any single things happened those forks they do not know. Every thing happened in rwanda to rwandans people was their business and their desired of Western People, even in Congo (Zaire-Congo) all are on hands of Ton Blair, Clinton Bill, and all Western people wishes.

Karake Jeane 13/09/2017 16:57

Papa yasabye imbabazi Imana ntiyazisabye uyu wateye umugongo Kiliziya! Nonese uwo wavuye mu mubare w'abihayimana arashaka kuvuga mu ijwi ly'Imana? Abemera tuziko Imana yaratanze imbabazi yasabwe. Njye ariko nisabiraga Ndorimana kutavanga imibereho ye na Kiliziya Gatolika no kushyanuka azana umukozi w'Imana, Mgr Bertello. Yafashije u Rwanda nubwo byaje kuzamo kidobya!

Anonymous 13/09/2017 14:39

Ni gute iyi ngirwa mupadiri yatinyuka kuvuga ibya pardon ari we wa mbere ushyira imbere inzangano. Genda Rwanda utuwe na benshi pe!

Inzu za rujugiro ni z'abamwe bataba mu Rwanda bizaterwa cyamunara 13/09/2017 09:14

Inzu za rujugiro ni z'abamwe bataba mu Rwanda bizaterwa cyamunara

https://www.youtube.com/watch?v=0hXqFRPiXBM

Edo 12/09/2017 22:31

Ndifuza gusubiza Faustin Twagiramungu ku nyandiko ye yanyujije ku rubuga rugali.com ifite umutwe ugira uti" iy'ishyamba ni igikangisho iya rubanda nicyo gisubizo"
Ndemeranya na Rukokoma ibitekerezo bye. Aho tutemeranya ni aho avuga ko "amoko atakibaho mu Rwanda" none se kuki bavuga genocide yakorewe abatutsi? Abacikacumu? Ni ukuvuga ko hari n'abateracumu. Iyo bavuze igipinga wumva iki? Ndumunyarwanda ihatse iki? Mu Rwanda amoko arazinzikwa bigatuza ariko hagira ikiba( zihinduye imirishyo) ya moko akaba iturufu nziza yo kwifashisha gufata cg kuguma ku butegetsi. Muri 2003 iyo ufata ubutegetsi wari gutegekana na kiriya gisirikari cya RDF ute? Aho ntiwari guhinduka nka Ndadaye? Kuki se? Kuko l'armée rwandaise une monoethinique nka cya gisikari cya Micombero- Bagaza- Buyoya! Muri RDF harimo abahutu ariko ntibari kugutabara. No mu gisikare cya Habyarimana harimo abatutsi ariko ntacyo bari bamaze. Kuvuga ngo turi abanyarwanda ni igipindi. Ese kuki Inkotanyi zanze gutaha zitarwanye? Si uko zitibonaga mu nzego z'ubutegetsi bwa Habyara? None se Habyara iyo avuga ngo nta moko abaho nkotanyi nimutahe zari kubyemera? Abanyarwanda bibona mu moko mbere ya byose n'ubwo amoko atari cyo kibazo. Ikibazo ni ba rusahurira mu mivu y'amaraso bitwaza amoko. Kuko na n'ubu abahutu n'abatutsi baracyashyingirana. Ntabwo abantu baba bangana hanyuma ngo bashyingirane. Urubuga rugali.com mwisubireho mufungure aho abasomyi bashobora gusiga comment. Murakoze

Semanzi 13/09/2017 10:36

Nsubize uwiyise Rukokoshi yanditse. Mu gifaransa bavuga bati: la politesse n'a jamais tué qui que ce soit. Rwose ni kuki ABAFANA ba FPR bakunda gutukana ? Aho gutanga igitekerezo kerekana ko Twagiramungu avuga amafuti, uhisemo kumutuka. Inama nakugira igihe uta usoma wari ukwiye kugikoresha kuibuzioma bwawe ukajya kwa Muaganga ukivuza mumutwe. Kugira ngo wumve ukuntu murwaye, usome ibyo abarengera Kagame bakora hano urasanga harimo IBITUTSI gusa byerekana uko mwahamamutse.

Rukokoshi yanditse 12/09/2017 23:11

Gewe nabonye inyandiko yiki gisaza cyo kangwa ishyanga cyayanditse kuri therwandan.com/ki
Musome murahasanga iyo nyandiko yacyo jiri kuguguna amafa nkimbwa yumusega.