Rwanda: Alain Ngirinshuti aracyafite agahinda aterwa n'uko ingabo z'abafaransa zahagaritse urugamba rwa FPR Inkotanyi ntirugere ku musozo mu mwaka w'1994!

Publié le par veritas

Rwanda: Alain Ngirinshuti aracyafite agahinda aterwa n'uko ingabo z'abafaransa zahagaritse urugamba rwa FPR Inkotanyi ntirugere ku musozo mu mwaka w'1994!
Ikinyamakuru "Le monde" cyasohoye ku rubuga rwacyo inkuru isobanura ibaruwa umunyarwanda witwa "Alain Ngirinshuti" yandikiye perezida w'igihugu cy'Ubufaransa "Emmanuel Macron".Iyo usomye neza ibyo uyu munyarwanda yandikiye perezida w'ubufaransa, ubona ashimangira imvugo yavuzwe na Tito Rutarema ku ihanurwa ry'indege yarimo perezida Habyarimana Juvénal na mugenzi we w'Uburundi Cyprien Ntaryamira, aho yavuze ko "nta muntu urya umuleti atabanje kumena amagi" (Kanda aha usome iyo nkuru mu gifaransa).
 
Rutaremara avuga ko byanze bikunze FPR yagombaga kwica Habyarimana kugirango ifate ubutegetsi bwose ku ngufu n'ubwo abatutsi bari imbere mu gihugu bari gupfa bagashira! Alain Ngirinshuti nawe abona ingabo z'abafaransa zitaraje mu Rwanda mu mwaka w'1994 muri gahunda yo gukiza abatutsi ngo kuko bari barangije kwicwa, ahubwo ngo ababajwe n'uko Opération Turquoise yabujije FPR Inkotanyi kugera ku ntsinzi isesuye muri 1994! Icyo gikorwa k'ingabo z'Ubufaransa mu Rwanda Perezida Macron akaba agomba kugisabira imbabazi mu izina ry'igihugu cy'Ubufaransa!
 
Kugirango yumvishe Perezida w'Ubufaransa ikifuzo cye cyo gusaba imbabazi abatutsi bo mu Rwanda mu izina ry'igihugu cyose cy'Ubufaransa, Alain Ngirinshuti asobanura ko, iyo jenoside yamugize impfubyi yabaye mu Rwanda afite imyaka 16 nk'uko Perezida w'Ubufaransa Macron ariyo myaka nawe yari afite muri icyo gihe! Iyi baruwa y'Alain Ngirinshuti yoherereje Perezida w'Ubufaransa yuzuyemo ibinyoma no kwikunda gukabije (égoïsme). Alain Ngirinshuti aremeza ko nta batutsi ingabo z'abafaransa zakijije kuko ababyeyi be bari bishwe, kuri we, abatutsi bari ababyeyi be gusa! Nyamara muri perefegitura ya Cyangugu yonyine ahitwa i Nyarushishi, ingabo z'abafaransa zari mu gikorwa cya "Opération Turquoise" zakijije abatutsi barenga ibihumbi 10, none se Perezida Emmanuel Macron niwe utazi ko opération Turquoise yakijije abatutsi bangana gutyo?
 
Iyo Alain Ngirinshuti ashimangira ko nta batutsi abafaransa bakijije, bihita bishimangira imvugo FPR Inkotanyi yakunze gukoresha mu kwezi kwa kane mu mwaka w'1994 muri ONU, aho yemezaga ko nta ngabo zigomba koherezwa mu Rwanda ngo kuko abatutsi bose barangije kwicwa! Iyo Alain Ngirinshuti asobanura ko nta batutsi ingabo z'abafaransa zakijije, bihita bisobanura impamvu Paul Kagame agiye kumarira ku icumu abatutsi bayirokotse kugira ngo ejo batazakomeza gutsindagira ko barokowe n'abafaransa, ibyo bigaragazwa n'uko abatutsi bajijutse bakomoka ku Kibuye Kagame agiye kubamara kuko bazagera igihe bakavugisha ukuri kugaragaza ko barokowe n'abafaransa! Ese uyu Alain Ngirinshuti ashobora kubwira Macron bangana mu myaka agafata icyemezo cya kigabo cyo kugeza imbere y'ubutabera umuntu cyangwa abantu bakomye imbarutso ya jenoside yamugize impfubyi? Ibyo nashobora kubikora azaba ateye intambwe yo guhamagarira Ubufaransa kwemera  uruhare rwabwo mu mahano yagwiririye u Rwanda no kunga umuryango nyarwanda!
 
Sinarangiza ariko ntabajije Alain Ngirinshuti niba yemera ko "abanyamerika n'abongereza nabo bagomba kuzasaba imbabazi z'ubwicanyi bwose bwakozwe na leta ya Paul Kagame mu Rwanda no mu mahanga kubera ubushuti bafitanye na leta ye! Gusa rero nasaba Alain Ngirinshuti gutega amatwi "Général Tauzin" akamusobanurira amateka y'intambara y'inkotanyi mu Rwanda n'uko ingabo z'Ubufaransa zabyitwayemo kuko ari umwe mu bayobozi b'izo ngabo bari mu Rwanda akaba asobanura ibyo azi aho kubibwirwa n'umwana wari ufite imyaka 16 icyo gihe
 
Ari ibinyoma bya Alain Ngirinshuti wari ufite imyaka 16 muri 94 ari na Général Tauzin wari uyoboye ingabo z'Ubufaransa  mu Rwanda, Perezida Emmanuel Macron azumvira nde uko ari babiri?
 
 
Veritasinfo
 

Commenter cet article

Abanyarwanda birukanwe muri Tanzaniya bararira muri Rubavu ko babayeho nabi 18/08/2017 09:36

Abanyarwanda birukanwe muri Tanzaniya bararira muri Rubavu ko babayeho nabi

https://www.youtube.com/watch?v=SkbZ7E5LQSY

kilimambogo boys 18/08/2017 08:20

umuntu yavuka ureba hanyuma bakakubwira ngo yaje ava mw'ijuru ukabyemera koko ? kandi ari nawe wabyaje nyina ?! jamais n'ihene ntabyo yakwemera

kilimambogo boys 18/08/2017 08:18

ahantu général avuga ngo abahutu benshi bemeraga ko abatutsi bavuye mw'ijuru c'est faux ! ntamuhutu numwe wigeze yemera ko abatutsi bavuye mw'ijuru ... kireka niba imifutu ya banyina ariyo ijuru ry'abatutsi ho ndabyemera sinon ...ntamuhutu n'umwee yigeze yemera ubugoryi nkubwo ... iwacu umuntu yavugaga ko avuye mw'ijuru twamufataga nk'umusazi ...voilà

Bamporiki Edouard 18/08/2017 08:02

Ese habura iki ngo inkotanyi zirege abafaransa niba zizi koko ko bagize uruhare muri genocide? Njye numva guhora mu magambo ntacyo bimaze, ibyo aba ba Alain baba barimo nti nka kumwe imbwa ibona umusirikare ufite imbunda ikamumokera yiruka kuko iziko ntacyo yamukoraho. Erega impamvu Kagame atarega abafaransa arayizi, aziko yibeshye hari byinshi bamena hanze maze akabura aho akwirwa. Hari amabanga menshi bamubikiye niyo mpamvu ahora abamokera ngo batamushyira hanze, genocide yakorewe abatutsi iracyihishemo byinshi bishobora kujya hanze kagame, RPF, n'abaterankunga bayo bagatitira.

NGAHO NDABAKABIJE, KAGAME, IBUKA, RPF, AERG, CNLG NGAHO NIMUREGE MU NKIKO IGIHUGU CY'UBUFARANSA KO CYAGIZE URUHARE MURI GENOCIDE YAKOREWE ABATUTSI MAZE TUREBE.

Uwera Cartas 18/08/2017 08:01

Umunsi w'ibirori mu rwanda hose ku banyarwanda n'inshuti zabo hirya no hino kwisi kuko musaza wanjye Rudasumbwa yesheje imihigo akaba agiye kurahirira indi myaka.... aturangaje imbere kandi arabikwiye.

Umunsi w'ipfinnwe ku ntaragahanga zose z'abahutu biyemeje kwangara ubiziraherezo bahunga ubutabera kubera amaraso y'abatutsi banyweye.
Umunsi w'ipfunnwe lu ndashima zose zirirwaga ziyesura ku mbuga no kumaradio ngo aha ntibucya none twakoze référendum zibwejagura, duhindura constitution zibwejagura, twamamaza Ridasimbwa zibwejagura, tumutora zibwejagura none ararahira kumanywa y'ihangu zibwejagurira mu bwihisho none turabyina instinzi zihekenya amenyo kandi izakomeza kuko nta mahitamo zifite usibye kubwejagirira aho ziruka amashyamba nk'akabwana gakubitiwe ku mayezi.
Musaza wanjye yarihoreye ati: " Muzankuzaho iki se mwa nkoramaraso mwe? Amadadu se!!! Amatora se!! Diplomatie se !! Iki koko ko ndatinya amagambo! !".
Vive Paul Kagame
Vive le Rwanda et les Rwandais.

kilimambogo boys 18/08/2017 08:00

kumunota 1:07:25 ntabwo nemeranya nibyo général didier avuga byavuzwe na houphouet boigny a.k.a bufutubwanyina wahoze ayobora cote d'ivoire umugabo wari igikoresho cy'abafaransa ! ntibakabesshye ngo abanyafurika bagurishije bene wabo c'est faux et archi faux ! Le professeur Bwemba Bong arabisobanura neza ! hari n'utundi tuntu ntemeranya nawe kubya colonisation ... ngo abazungu bubatse amashuri etc. OK mais umuntu yaza asanze ukenye ufite abana bane, akakubwira ngo akubakire inzu ashiremo ibyangombwa byose hanyuma yice abana bawe babiri, hanyuma ana violer umugore wawe ngo wemere ?! Jamais.

Guteza ubwega 18/08/2017 07:51

Ibi uyu Alain yavuze bifite ikindi bishatse kuvuga nuko abahutu muhorana imyumvire yo hasi! Koko nta batutsi bakijijwe na operation Turquoise kuko nta batutsi babaga mu rwanda ku gihe cy'ubutegetsi bwa Kayibanda na Habyarimana, abatutsi nyabo bari barahungiye uganda,Tanzania, Burundi na Congo naho abari basigaye mu Rwanda ni abahutu gusa ninayo mpamvu kubarimbura ntawe byari biteye ikibazo mu nkotanyi! Nyamara abatutsi bakijijwe niriya operation y'abafaransa barahari kandi ni benshi tuvuye mu mitekerereze y'intagondwa, iyo abo bafaransa batahaba interahamwe ziba zaratwiyunyuguje mu gihe zahungaga. Uyu Alain nimumureke yivugire kuko ari muri bamwe dusigaye dutunze bataye ubwenge bwa muntu bakaba basigaye bayobowe n'igifu cyabo, bagashaka gushimisha nuwabicishije icyangombwa nuko babaona ibyuzuye igifu cyabo. Naho kuba inkotanyi zitarageze ku ntsinzi yuzuye ngo kubera operation turquoise nabyo bihishemo ubugome bwumvwa n'inyaryenge: intsinzi yuzuye kwari ugutsemba abahutu bikozwe n'inkotanyi! Zagombaga gufata ubutegetsi ariko zikanatsinda byuzuye aruko zirimbuye icyitwa muhutu cyose! Alain iyo abayandikiye Macron aba aziko atazamenya icyo ashaka kuvuga ariko twe tuzi ubugome bw'abanyarwanda twumva neza icyo yavugaga.Banyarwanda mukibitsemo ubugome ntaho mugana, ejo ntibizabatangaze ubwo bugome bwanyu bubahindukiranye bukongera kubashyira mu kaga.

Ntwari 18/08/2017 06:33

Perezida wanjye Kagome; yego yakoze jenosayidi yabahutu ; akora niyabatutsi ; ariko yarafashijwe kuko nta ruzine rwimbunda afite ! Senga polo kuko atagira impuhwe zikiremwamuntu . Agomba kugwa ku butegetsi . Yigize umwami kugirango adafungwa ninkiko zisi zamugize icyo aricyo .
Kagome we nabafana bawe bose ; abicanyi ruvumwa ; murakagwa ku gasi .

NTWARI 18/08/2017 00:41

Erega mwa duterahamwe mwe Ibyo muvuga ni Zeru. Igihe cyose Leta y'ubufaransa itarasaba imbabazi ku ruhare yagize mu gufasha Leta y'abahutu b'imbwa bateguye bakanashyira mu bikorwa genocide yakorewe abatutsi, ntabwo izabona amahoro Kubera gukomeza kwanga kuva kw'izima Ngo isabe imbabazi. Turabizi abafaransa ntabwo bahemukiye abatutsi gusa muri Afrika, kuko bishe ibihumbi by'abanya Algeria, aba banyagihugu ba Algeria nabo barimo barasaba Iyo Leta gutanga indishyi z'akababaro kandi ntirabyemera, abafaransa bibye umutungo wa Afrika muri Centre Afrika, muri Côte d'Ivoire, muri Gabon, muri Senegal, muri Mali muri Niger... Abafaransa bakoze amabi menshi muri Afrika ariko genocide yakorewe abatutsi bagizemo uruhare yo igomba kubahagama nta kundi byagenda. Naho utu tugoryi twihinduye utuvugizi tw'abafaransa kubera ubwenge bucye duterwa no kuba uduhutu tw'intagondwa, ntawaturenganya ni ukwishakira amaramuko Ngo turebe aho twakwegeka umutwe ariko twibagirwa ko kugeza Ubu abahutu bakoze genocide nta gihugu na kimwe ku isi gishobora kubashyigikira Kubera ibyaha bigeretseho byo kurimbura abatutsi. Reka ngire Ibyo nibariza abo bahutu b'intagondwa. Ko mwitwaza ngo mwishe abatutsi kuko Habyalimana yari yapfuye, mwabicaga kugirango azuke? Ese abatutsi nibo Bari bamwishe? Iyo mujya kurwana n'Inkotanyi mukareka guhimbirwa ku batutsi b'abasivile batagira imbunda barimo abana, abacyecuru n'abasaza, abo se nibo Bari bishe Habyalimana? Iyo mujya gushaka uwamwishe mukaba ariwe mwica? Ukuri kurazwi ko Habyalimana yishwe na Colonel Bagosora afatanije n'abacanshuro b'abafaransa. Iyo mujya guhiga abongabo akaba aribo mwica aho kwica abatutsi badafite aho bahuriye n'ibyo gutwara indege? Ngaho umwe mu bahutu b'imbwa zihora zimokera hano kuri Veritasinfo nansubize.

CESAR 17/08/2017 21:29

Les mensonges et la course à la compassion sont entre autres des maladies dont souffrent Kagame et les siens dont Alain Ngirinshuti.
Ce Monsieur semble manifestement ignorer qu'un président d'un pays avancé qu'est Macron ne réagit pas sur la base des mensonges flagrants en l'espèce de certains Tutsi Rwandais ou des réactions émotionnelles des ignorants qui se fourvoient dans une Affaire qui les dépasse.
La Vérité sur les crimes qui ont été commis est déjà connue quant à ses auteurs et les victimes effectifs
Par sa lettre, Ngirinshuti Alain entend susciter une réaction émotionnelle susceptible de conduire un Président France de reconnaître que les crimes qui ont été commis au Rwanda concernent exclusivement des Tutsi et constitue un génocide mais uniquement contre les Tutsi d’une part et que la France participé à la commission de ce génocide dit des Tutsi d’autre part.
Pour prétendre plus crédible, il évoque son âge et celui de Macron en 1994.
Macron est Président des Français et de la France. Il a été démocratiquement élu par les Français.
Ce ne sont pas des fabulations et mensonges fragrants de Ngirinshuti qui vont conduire le Président français à se fourvoyer dans l’Affaire Rwandaise.
Le dysfonctionnement intellectuel ou la mauvaise foi de celui-ci est manifeste.
En effet, ce Monsieur a ergoté sur les crimes qui ont été commis contre les Tutsi, les seules victimes au Rwanda. Ce qui est frappant, Ngirinshuti a pris Président Macro pour ignorant qui va avaler moutonnement les fabulations colportées à grande échelle par lui et autres.
Les lois rwandaise et française (articles 211-1 et suivants du code pénal français) définissent le génocide et précisent ses éléments constitutifs dont l’attente entre plusieurs personnes physiques et planification de ce génocide.
Dans sa littérature adressée au Président Macron, Ngirinshuti a sciemment gommé l’exposé de la chronologie de la commission des crimes commis au Rwanda d’une part et fait semblant d’ignorer que le génocide est une qualification juridique des faits criminels et nullement ces faits d’autre part.
Il s’est fourvoyé dans les affirmations émotionnelles, au surplus absconses, en pensant sûrement qu’elles seront opérantes chez le Président Français.
Au regard de son rang et son niveau intellectuel, le Président Macro ne peut certainement pas avaler des galimatias de Ngirinshuti. Certes il était jeune à l’époque des faits et n’a suivi peut-être l’affaire rwandaise que via les médias français dont certains opéraient au bénéfice du FPR, parti dont est membre Ngirinshuti, mais il a été suffisamment objectivement informé de sorte que les démarches de celui-ci sont vouées à l’échec. Association Survie, Monsieur Alain Gauthier ( Français et Rwandais sans payer aucun impôt au Rwanda ou y avoir des attaches effectives), Ibika France en l’occurrennce ont écrit aux candidats à la présidence de la France dont Monsieur Macron pour demander au candidat qui sera élu Président de la France que son pays reconnaisse publiquement le génocide des Tutsi, la responsabilité de la France dans le génocide dit des Tutsi d’une part et présente ses excuses pour sa participation à ce génocide, accompagnées d’un geste financier à l’endroit des familles des victimes Tutsi d’autre part. Seul Mélenchon a courtoisement répondu mais sa lettre était dépourvue de substance. Les manœuvres des intéressés s’escroquer l’Etat Français comme Dupaquier Jean-François et Chrétien l’ont fait impunément contre le TPIR : les deux Messieurs ont arnaqué au TPIR 15000 dollars US pour une prétendue expertise à charge dans l’Affaire Nahimana Ferdinand ( voir leur histoire rocambolesque sur le site du TPIR –Affaire Nahimana Ferdinand)
Les lois rwandaise et française (articles 211-1 et suivants du code pénal français définissent le génocide et précisent ses éléments constitutifs dont l’entente entre plusieurs personnes physiques et planification en l’espèce du génocide.
L’absence d’éléments constitutifs du génocide qui sont consubstantiels à celui-ci a pour effet, l’inexistence du génocide dit des Tutsi même si ce mot a été colporté à grande échelle par Ngirinshuti Alain et les siens opérant en France. Et le fait de gommer la chronologie de crimes qui ont été perpétrés dans notre pays constitue la preuve de son dysfonctionnement intellectuel et corrélativement sa mauvaise foi.
L’analyse chronologique de la commission des crimes qui ont été commis dans notre pays permet en tout état de cause de qualifier ceux-ci de génocide ou pas d’une part et de génocide des Tutsi ou pas d’autre part.
Il s’ensuit que le fait de gommer sciemment la chronologie de la commission des crimes au Rwanda et de les qualifier de génocide exclusivement des Tutsi ôte toute crédibilité aux affirmations de Ngirinshuti Alain. Sa demande adressée au Président Français sera inopérante.
Il convient de rappeler sommairement et chronologiquement les faits relativement à la commission des crimes dont Ngirinshuiti qualifie de génocide des Tutsi
I/ Les crimes commis par les Tutsi contre les Hutu
1/Inexistence du génocide exclusivement des Tutsi
Nulle part dans des jugements du TPIR et la loi française réprimant la négation de génocide reconnu par les tribunaux internationaux en l’espèce est mentionnée génocide des Tutsi.
Le mot génocide des Hutu modéré et des Tutsi ne signifie génocide exclusivement des Tutsi. La singularité de droit est que tout mot a une importance et que toute affirmation doit être irréfutablement prouvée quant à l’effectivité. L’absence de preuve ou de source signifie que ces affirmations ne sont que de pures spéculations. Le droit ne retient pas les spéculations ou fabulations même s’elles sont colportées à grande échelle et retenues pour les saintes écritures par les ignorants. Si Ngirinshuti est conséquent avec lui-même, il est en état de prouver l’effectivité du génocide exclusivement des Tutsi, les Hutu modérés évoqués par le TPIR étant, pour lui, exclus des victimes rwandaises. Dans sa lettre adressée au Président Français, il évoque le mot génocide des Tutsi, qu’il cite ses sources, ou que quiconque autre en aurait les cite, celles émanant du gouvernement dont il est la voix en France étant exclues.
2/ Le déclenchement de la guerre par les Tutsi contre le Rwanda
1/ Le 01/10/1990, les Tutsi, regroupés au sein du FPR, ont pris les armes contre le Rwanda et les Rwandais, majoritairement Hutu.
3/ L’enrôlement de milliers de jeunes Tutsi dans l’armée de Kagame
Des milliers de Tutsi de l’intérieur ont quitté les écoles, universités, leur travail pour s’enrôler massivement dans l’armée du FPR (voir déclarations publiques de Ntaganda Bernard, ex-soldat du FPR, originaire de Kinigi, nord du Rwanda dont le père était directeur général au ministère des travaux publics du Rwanda sur l’enrôlement des milliers de jeunes tutsi rwandais de n’intérieur dans l’armée de Kagame).
Certains hommes d’affaires Tutsi qui étaient devenus des millionnaires grâce au régime Habyarimana et qui n’étaient rien sous la première république ont financé la guerre du FPR contre le gouvernement à qui ils devaient ce qu’ils sont devenus et ce qu’ils sont à savoir des millionnaires. Leurs noms dont Rwigara Assinapoli, feu père de Diane Rwigara qui voulait candidater à la présidence du Rwanda contre Kagame sont connus des Rwandais.
4/ Désertion des milliers de soldats Tutsi des FAR, FAZ et de l’armée burundaise pour s’enrôler dans l’armée Tutsi de Kagame
Des milliers de soldats tutsi des Forces Armées Rwandaises, des Force armées zaïroises et de l’armée burundaise, ont déserté pour s’enrôler dans l’armée de Kagame. Ce fait est de notoriété publique.
L’objectif de Kagame, commandant en chef du FPR, était de s’emparer du pouvoir par la force au Rwanda et l’exercer sans partage au sein d’un régime purement Tutsi (voir Rapport dit Mucyo contre la France).
Il s’ensuit que ce sont les Tutsi qui les premiers ont déclenché la guerre contre les Hutu et nullement l’inverse contrairement aux fabulations colportées par les experts français du génocide des Tutsi.
5/ Les crimes qui ont été commis au Rwanda
Ce sont les soldats tutsi du FPR qui les premiers ont commencé les massacres des Hutu du Nord du Rwanda, femmes, enfants et hommes de tous âges, le tout avec une barbarie indescriptible (femmes enceintes éventrées et les maris contraints de manger les fœtus avant d’être exécutés). Les cibles prioritaires étaient les fonctionnaires de l’Etat et tous les Hutu et Tutsi de second rang (ceux qui n’ont pas contribués à l’effort de guerre du FPR) qui ont fait les études y compris les religieux et religieuses.
Les Tutsi de l’intérieur ont donc les premiers commis les crimes contre les Hutu, leurs amis, voisins et collègues et non l’inverse. En s’enrôlant dans l’armée du FPR, majoritairement composée des soldats issus de l’armée ougandaise contre leur pays et les Hutu, ils savaient que la réaction négative des Hutu contre les leurs sera inévitable. Kagame, le savait aussi.
En raison de leur cruauté, Monsieur Kouchner Bernard, alors ministre français qui a vu les cadavres des Hutu du nord du Rwanda, a donné aux bouchers: les KMERS NOIRS. Les preuves de ses déclarations publiques existent.
Dans les zones reprises par l’armée du FPR, celle-ci faisait le nettoyage total des Hutu et Tutsi de second rang. Plus de deux millions de paysans du nord du Rwanda chassés par le FPR s’agglutinaient comme des pommes de terre dans un sac dans les camps dans les banlieues de Kigali. Des centaines d’enfants en bas âge et personnes âgées n’ont pas résisté aux conditions infra-animales dans lesquelles étaient ces déplacés de guerre, le tout dans l’indifférence totale des dirigeants rwandais d’alors.
6/ Du 16 avril 1992 au 06 avril 1994, direction du Rwanda par l’opposition et le FPR
L’opposition politique rwandaise et le FPR dirigeaient le Rwanda contre le Président Habyarimana dont le régime a définitivement pris fin le 16 avril 1992, date de la prise légale du pouvoir par l’opposition-FPR (articles 50 et suivants de la constitution rwandaise du 10 juin 1991).
La direction générale des services secrets rwandais étaient sous la direction d’un membre du FPR, Iyamuremye Augustin, ex-ministre des affaires étrangères du gouvernement Kagame et sénateur du FPR de la province du sud, le tout sous l’autorité de Kagame, espion de profession et commandant en chef du FPR.
7/ Négociation entre le gouvernement d’opposition et le FPR : Accord de Paix d’Arusha
Le premier ministre du gouvernement d’opposition, Nsengiyaremye Dismas a négocié la fin définitive de la guerre avec Kagame. Les négociations ont abouti au fameux accord de paix d’Arusha du 04/08/1993, sous le financement et parrainage de la France.
La première ministre Uwilingiyimana Agathe était pro-FPR et avait la direction générale des services secrets rwandais sous son autorité en étroite collaboration le FPR de Kagame.

8/ Signature du pacte d’alliance entre l’opposition et le FPR contre le Président Habyarimana
Alors que l’opposition et le FPR avaient signé un pacte d’alliance à Bruxelles-Belgique, le 02/06/1992 pour diriger le Rwanda ensemble contre le Président Habyarimana ( j’ai la photocopie de ce pacte), Kagame a décapité l’opposition : assassinats de - Gapyisi Emmanuel, vice-président du parti MDR, premier parti d’opposition, le 18 mai 1993,- Gatabazi Félicien Ministre du gouvernement d’ opposition et secrétaire exécutif du parti PS dans la nuit du 21 au 22 février 1994, tous deux ingénieurs civils formés en Belgique et présidentiables,- Bucyana Martin, ingénieur civil et présidentiable, président du parti CDR, le 22 février 1994 par des éléments du FPR infiltrés dans les membres d’Abakombozi, nom de la jeunesse du PSD, parti de Gatabazi.
9/ Commission de l’irréparable par Kagame ou l’acte de final de Kagame, lourd de conséquences d’une particulière gravité pour les Tutsi, les Hutu et le Rwanda
Kagame agit graduellement. Ainsi après avoir décapité l’opposition, alors qu’il venait de signer le fameux accord d’Arusha qui lui était pourtant favorables ( 40% de postes dans l’administration et dans l’armée sont attribués au FPR, contre 60% au gouvernement légal du Rwanda) ci-dessus cité (qu’il a ensuite qualifié d’accord sans valeur juridique) avec le gouvernement rwandais d’opposition d’alors et de décapité celle-ci, le 6 avril 1994, il a commis l’irréparable: il a assassiné le président Habyarimana et le président burundais Ntaryamira Cyprien et toutes les personnes qui étaient dans son avion dont trois Français qui ont laissé les veuves et orphelins. Les médias français qui ergotent sur les victimes Tutsi depuis des années n’ont jamais parlé de ces victimes françaises. Pour eux, seules les victimes Tutsi méritent compassion et justice.
II/ Les crimes commis par les Hutu contre les Tutsi
En réaction prévisible et inévitable aux crimes abominables commis par les soldats Tutsi du FPR et assassinats des dirigeants Hutu, les Hutu ont, à leur tour massacré les Tutsi, minoritaires au Rwanda.
Tout homme rationnel comprend parfaitement que les massacres qui ont été commis au Rwanda par les Rwandais contre les Rwandais sont la conséquence logique de la guerre qui a été déclenchée par les Tutsi et les crimes commis par les mêmes Tutsi contre les Hutu. Il s’agit d’une guerre civile, le tout pour le pouvoir et dans une guerre civile, il ne peut nullement y avoir de génocide.
Dans le cas contraire les crimes commis en RCA par les Centrafricains contre les Centrafricains constituent un génocide, les crimes commis en RDC par les Congolais contre les Congolais constituent un génocide.
Par ailleurs, aucun des soi-disant experts du Rwanda n’a jamais expliqué s’il était possible pour le FPR de prendre le pouvoir par la force et l’exercer sans partager au sein d’un régime purement Tutsi dans un Rwanda à plus de 85% sans d’abord liquider les dirigeants civils et militaires Hutu et sans réduire les Hutu à une proportion acceptable par lui. Ils n’ont pas non plus expliqué si les soldats Tutsi dont certains soldats des FAR, étudiants boursiers du gouvernement rwandais et fonctionnaires pouvaient tuer les Hutu du Nord du Rwanda sans provoquer la réaction des Hutu dont il était a priori difficile de mesurer la gravité à l’endroit des leurs de l’intérieur.
Il n’est pas nécessaire d’être expert ou intellectuelle pour comprendre que les massacres à grande échelles des Hutu et la décapitation du leadership Hutu par Kagame avec l’aide des USA, du Royaume Uni, de la Belgique, le Canada, l’Ouganda, le Burundi et la Tanzanie en l’occurrence étaient pour lui les conditions sine qua none pour s’emparer du pouvoir par la force, l’exercer au sein d’un régime taillé sur mesure par lui.
Le président Français a été et est parfaitement informé de tous ces faits.
Toutes les tentatives de pousser le Président Macron à avaler moutonnement les fabulations de Kagame via ses excroissances opérant en France dont Ibuka France ont été inopérantes. Celle de Ngirinshuti Alain subira le même sort.
Il faut que les Rwandais vivant en France réagissent objectivement sur les dires de celui-ci qui, à mon sens, doivent être littéralement déconstruits et partant le démasquer sans l’insulter.

Dongo 17/08/2017 18:49

Abateranije amaf. yo gukora intambara no kumara abanyafrika ni bande ?
13 millions zishwe ni abaki ?
Kwiliza byo murabizi kabisa .
Imana ihora ihoze ; hali igihe mushobora kuzalilira nibihunyira bikabaseka !
Imana ihoze abiciwe bose ukuyemo abaguye mu ntambara zabo zo kwigarurira Afrika

Karimunda 17/08/2017 18:20

French always is true and French always is solution.
hagati ya 45:00 - 51:00 bagize bati America niyo responsible ya Genocide nyarwanda bongeyeho bati kubera minels za Congo gusa?, ..... namwe nimutege amatwi iki kiganiro cyose mugire icyo mukuramo.
Ntabwo America igomba kutwica no kuturimbura kwisi nkuko bagize abasangwa butaka bo muri amerika bakabarimbura. Abanyamerika ni abicanyi, ibisambo, ibisahuzi, Lusofer-America ntakicaro ifite muri afrika yabanyafrika.
byongeye afrika niyo abanyafrika ntabwo ariyo abazungu. iyi Neo-colonize yamerika izarimburwa nkuko natwe batumaze bihishe mwikote ryinkotanyi.
tugomba gufata imyambi, amabuye, amamesa yuzuye ingunguru tukayacanira tukabakaranga abo bazungu bigabije afrika bose. abazungu iyo bava bakagera bose iyo utarabereka ko nabo bava amaraso ntibemera ko uri ikiremwa muntu nkabo, bahora bakwita Ingagi n'Igihunyira.
igihe niki mwabanyafrika mwe, kwivuna umwanzi igihe niki. inkotanyi zibeshye cyane ko ari abazungu bo muri afrika. inkotanyi ntacyo dupfana. inkotanyi ntacyo dupfana.kubaroha muri Victoria cg mugasubira iwanyu muri Ethiopia na Somalia cg muri Aziya iya mwaje muri afrika muturutse ninaho iwanyu mwa mashitani mwe. igihe niki kwivuna umwanzi.

Rwanda - akadomo wabaye isibaniro 17/08/2017 17:58

Ibinyoma byinkotanyi byahawe intebe mu Rwanda bihabwa umugisha na Bill Cliton hamwe Ton Blair bizagera kumusozo ukuri gutsinde ikinyoma nkuko Satani yaciwe mwijuru ry'Imana akavumwa, akavugunywa mwisi ninako ibinyoma bya FPR-Inkotanyi bizarangira. Habakurama nimwene Kanyarwanda.

Uyu ni Igishwi munindi 17/08/2017 13:56

Nonese yibagiwe ko Emmanuel M ubu ushinzwe Ingabo zeso ariwe wari muri Operation T. Mureke abatutsi ihahamuka batewe namwene wabo bakomeze bapfe urwo. Ibyose azabiratira Diane cg kagakobwa ka Karegyeya! Yahatambutse mumureke!

Kalinda 17/08/2017 11:52

Abafaransa ntabwo babwirwa amagambo ngo bayumve kandi ikibazo cy'umubano w'Ubufaransa n'u Rwanda mu gihe cya Mitterand kirenze kure ubushobozi bwa Emmanuel Macron! Niba koko inkotanyi zitabeshya kandi zikaba zivuga ko zifite ibimenyetso simusiga ko Ubufaransa bwishoye muri jenoside yo mu Rwanda, nizikore ibishoboka byose zitange ikirego mu nkiko mpuzamahanga, zirege leta y'Ubufaransa; muri icyo gihe nibwo Macron ashobora kugira icyo akora, naho gutera imbabazi muharabika ingabo z'Ubufaransa ntabwo aribyo bizatuma Emmanuel Macron apfukamira abatutsi bari mu gatsi koa Paul Kagame!

Ngarambe 17/08/2017 10:16

Inkotanyi ni abagome kweri! Nsomye ibyo uyu Alain Ngirinshuti yandikiye Macron agahinda karanyica! None se ko ndi umututsi wacitse ku icumu nkaba narahishwe n'abahutu nyuma abafaransa bakaza kunkura aho nari mpishe bakajya kundindira mu nkambi y'i Nyarushishi ubwo sindi umututsi wacitse ku icumu kuko nakijijwe n'abahutu ndetse n'abafaransa? Noneho buriya inkotanyi zemera ko abatutsi nyabo bacitse k icumu ari abo zavanye nabo i Bugande cyangwa se zemera ko abacu bapfuye aribo batutsi nyabo kuko batazavuga ko bakijijwe n'abafaransa! Aya mahano inkotanyi zikora Imana izayazibaza kuko ziri kwikururira umuvumo. Ariko se inkotanyi zjya zizirikana ko abacu bishwe kubera ubusazi bwazo bwo gushaka ubutegetsi ku ngufu mu Rwanda?

Ngabo 17/08/2017 09:21

Ariko aba batutsi bashyigikiye Kagame bibwira ko ibinyoma bandika bitazwi? Uyu wiyise Alain Ngirinshuti aribwira ko Macron atazi abantu ingabo z'Ubufaransa zatabaye mu Rwanda? Aya masomo ye ntacyo azahindura ku kuri nyako!

Byumba 17/08/2017 06:29

Enquête 24 : génocide rwandais ; histoire truqué; secrêt devoilé 20 ans âprès ; Kagame inculpé .
Natwe imfibyi za genocide ya bantous yakarere tuli ikiremwa muntu.