Rwanda-Belgique : Manifestation à Bruxelles contre la présence de Paul Kagame aux European Development Days

Publié le par veritas

Environ 150 personnes, selon la police de Bruxelles-Ixelles, manifestent mercredi depuis 12H30, contre la venue du président rwandais Paul Kagame aux Journées européennes du développement, qui se tiennent jusque jeudi sur le site de Tour & Taxis, à Bruxelles. Les participants ont rejoint vers 14H30 le centre Docks Dôme, où le président rwandais rencontre ses partisans. Les organisateurs estiment à 300 personnes la mobilisation à son point d’arrivée. La fin de la manifestation est annoncée à 16H30.

Environ 500 personnes pro-Kagame, selon la police, étaient présentes en matinée à Tour & Taxis. Des tambours et une sono ont rythmé le cortège. Les slogans lancés au parlophone étaient repris en chœur par la foule. Les participants arborent de nombreuses pancartes avec des messages comme « Kagame Wanted » ou « Libérez le Rwanda ». Les manifestants réclament le départ du pouvoir de Paul Kagame et une transition démocratique. « On dénonce la mascarade des élections qui vont avoir lieu en août », explique Norman Sinamenye, activiste à l’ASBL Jambo et coordinateur de la manifestation. «Les opposants politiques ne peuvent pas concourir à ces élections
 
Les organisateurs estiment que les chiffres sur la réduction de la pauvreté et des inégalités fournis par le régime ont été, ces dernières années, manipulés. « Il y a des mensonges sur le développement du pays », continue Norman Sinamenye. « Des statistiques sont faussées. La pauvreté se répand dans les campagnes et la famine frappe. Elle a reçu le nom ‘Nzaramba’, qui signifie durable. Au Rwanda, on donne des noms aux famines. La dernière famine aussi forte qui a frappé le Rwanda remonte aux années 70.’
 
La manifestation a été organisée à l’initiative de l’association Jambo en partenariat avec d’autres associations rwandaises de la société civile et des organisations politiques d’opposition. Des Rwandais ont fait le déplacement depuis d’autres pays européens, parmi lesquels la France et l’Angleterre. La communauté congolaise s’est également mobilisée, notamment pour protester contre toute interférence du président rwandais et pointer la responsabilité du Rwanda dans les crimes commis dans l’Est du Congo entre 1993 et 2003.
 
Source :metrotime

Commenter cet article

CESAR 10/06/2017 22:06

Kagame est Rwandais. Ses méfaits notoires intéressent exclusivement les Rwandais.
La communauté internationale est une fiction inventée par les maîtres du monde afin de justifier leurs actions surtout négatives à l'endroit des certains pays et/ou certains dirigeants africains. Ces actions sont contraires à la charte de l'ONU. La parfaite illustration est qu'il n'y a que les Etats et dirigeants africains et arabes qui sont concernés. Pourquoi, parce que certains dirigeants africains en l’occurrence sont d'abord au service des maîtres du monde et secondairement à celui de leurs pays et corrélativement de leurs concitoyens. Les jeunes arabes acceptent difficilement le dictat. D’où l’existence des bombes humaines. A l’exception des Burkinabés et dans une certaine mesure des Sénégalais, les jeunes africains sont pris pour zébus par leurs dirigeants au service des maîtres du monde. Le sens du devoir, de sacrifice et d’abnégation n’est pas leur point fort. Leur point fort de se massacrer sur ordre des serviteurs des maîtres du monde.
Le cas le plus parlant et d'actualité est celui du Président Burundais, Pierre Nkurunziza. Pour les dirigeants belges, français et autres, c'est un tyran sanguinaire qui, par conséquent, doit être mis hors jeu, le tout peu importe les moyens à dit le belge, parlementaire européen, Louis Michel, père du premier ministre belge. Il est tyran pour avoir brigué un troisième mandat conformément aux lois de son pays, Etat indépendant. C’est un tyran parce qu’il a également rejeté irrévocablement l'injonction de ces gens pour qu’il quitte le pouvoir voire même son pays. Enfin, il est sanguinaire pour avoir refusé de livrer son pays à la mafia internationale comme l’ont fait Kagame et Museveni.
Ils ont mis en œuvre leurs menaces. Ils ont financé le coup d’Etat contre Nkurunziza et corrélativement son exécution. Par la volonté du Plus Haut, leur action a échoué grâce au courage et détermination de jeunes soldats de l’armée burundaise. La planification et l’exécution de ce coup d’Etat avait été confié à Kagame. Après cet échec cuisant, ils ont pris des sanctions économiques contre le Burundi. Celles-ci sont accompagnées par une campagne à grande échelle de dénigrement, diffamation et d’infamies en tous genres contre le Président Burundais. Ils ont mis à contribution les instances de l’ONU prétendument dédiées à la défense des droits de l’homme et certaines ONG dont la FIDH et autres. Brefs, ils ont déployé une armada de moyens aux seules fins d’éjecter le Président Burundais. Le chef de fil de ceux qui veulent la tête du Président Burundais est Louis Michel. Il vient d’envoyer un catalogue de propositions d’actions négatives contre les dirigeants burundais au premier rang le Président. Nonobstant ces agissements négatifs les autorités burundaises tiennent. La raison est que la grande majorité des autorités burundaises savent parfaitement comment agissent et fonctionnent les donneurs de leçons d’une part et outre leur courage et le rejet du mépris, ils sont pourvus d’une haute idée d’intérêt général d’autre part. Ils transmettent ces valeurs aux jeunes générations qui prendront le relais dans les prochaines années, le tout indifféremment de leur appartenance ethnique. Il s’ensuit que les actions comme celles de Louis Michel sont inéluctablement vouées à l’échec.

Kagame est un président despotique et sanguinaire. Il a broyé et broie encore des milliers voire des millions de Rwandais, femmes, enfants et hommes de tous âges et conditions. Les cas qui ont horrifié les Rwandais et les hommes qui ont une âme sont ceux des enfants dits de rue brûlés vifs par les escadrons de la mort du régime Kagame sur ordre de celui-ci au seul motif qu’ils étaient pauvres. Les enfants issus des familles pauvres qui ne vivent que par la mendicité sont des déchets qu’il faut débarrasser de sa capitale, a dit publiquement Kagame. Le second cas est celui d’un responsable politique des FDU qui a été broyé par les mêmes escadrons de la mort avec une barbarie indescriptibles. Les images de son corps avec les yeux énucléées ont été envoyées aux Ambassadeurs des USA, Belgique, Allemagne, Canada, Royaume Uni et représentant de l’Union Européenne à Kigali. Ont-ils réagi ? Sûrement pas. Ils ont observé le silence de tombeau. Il convient de rappeler qu’ un des chantres éclairés du régime Kagame est le représentant de l’Union Européenne au Rwanda. Louis Michel quant à lui est la voix de Kagame en Europe et plus particulièrement au Parlement Européen et dans son pays, la Belgique, via son fils, premier ministre du royaume de Belgique, de sorte qu’il est en fait, un premier ministre officieux.
Au Rwanda, selon les prétendus maîtres du monde, prédicateurs de la démocratie et du respect des droits de l’homme, Kagame est un démocrate et respecte les droits fondamentaux des Rwandais. Par conséquent, il mérite le respect, considération et invitation dans la cour des grands. D’où les autorités belges l’ont invité. Kagame n’a jamais cachés ses agissements négatifs contre le Burundi. Ils logent, nourrissent les criminels burundais, arme et forme militairement les escadrons de la mort qui sèment la mort et la terreur au Burundi. Les méfaits de Kagame sont de notoriété publique et ne sont donc pas à prouver.
Pour y mettre définitivement fin, seuls les Rwandais concernés au premier chef doivent agir efficacement. Pour cela, il faut qu’ils aient ou se forgent le sens aigu de sacrifice et du courage d’une part et la détermination d’autre part. . Nul ne peut vaincre un Peuple, déterminé à relever le défi lancé par un tyran et sanguinaire.
Les jeunes Burkinabés ont montré la voie et sont l’exemple éclairant pour les générations africaines actuelles et futures. Il en est de même des jeunes burundais dont faisaient partie Nkurunziza et ses compagnons qui ont mis hors jeu le régime despotique et sanguinaire de Buyoya nonobstant les moyens militaires dont il disposait.

Friday 09/06/2017 16:13

Ukuri,

Wavuze ukuri kose pe! Nibyo koko nonese ayo mahanga siyo yamutumiye koko? Ayo mahanga se ntazi ibyo kagame yakoze cg akora ? Abanyarwanda turacyari kure nkukwezi.
Padri Thomas Nahimana akora byose bishoboka, ariko yarangiza ati amahanga-International community kandi ibibazo byose dufite aribo babiteye, bakabitegura, bakabishyira mubikorwa, babikoreye project igihe kirekire. Abo bazungu bose mubona imitima yabo iratukura. Kurimbura abanyafrika bo mubiyaga bigali niwo mugambi wabo bahereye kubanyarwanda babahutu bose baba abize nabakomeye bose ubundi bakazungura urwanda na afrika yibyaga bigali, inganda zabo zatangiye gushingwa mu rwanda zamabuye yagaciro ya Congo. Ibyo abanyarwanda batarasobanukirwa ni ibihe? Ahubwo se bategerrje iki ngo birwaneho? Birukane mpatsibihugu muri afr8ka yibiyaga bigalli? Erega Englishi yamaze gusimbura igifransa muri afrika yose yo hagati. Harya umuagabo wintwali witwa Thomas Sankara wo muri Burukina Faso ntacyo twamwigiraho?
niba abahutu badahinduye imikorere yabo ngo bahagurikire kwirwanaho barengere ahabo hejo hazaza nababakomokaho kwaherini-mbasezeyeho. Tuzashira nkubushwiriri ikizakurikiraho nugutoragura abahutu aho bari hose kwisi kugeza barangiye.

INARAIBONYE 09/06/2017 10:38

Ariko muzi gusetsa imihari. Ubwo se abo mubwira bayobewe ko murimwe harimo abasize boretse u Rwanda. Ibyago mugira ni uko Génocide ni icyaha kidasaza.
Ubutegetsi bwose ntawabura icyo abunenga. Ariko muragenda mukayora byose, Aba Congolais byayobeye batazi ibyo barimo nizindi mbura mukoro ngo mwigaragambije. Njya nibaza niba mujya musubira inyuma mikobuka aho mwasize icyo gihugu murwanira.

Mujya mwibuka ariko équilibre ethnique et régional mu mashuri no mukazi muri rwa rwanda mwategekaga cg abo mikomokaho?

Ikibazo mufite ni nostaligie yubutegetsi ntakindi kandi bizabagora kubusubirana igihe muzaba mugihuzagurika hamwe nabo bicanyi banyu mugihishira mukanashigikira. Nako mwabonye udukingirizo nka Micombero. Haaaaa, iyo turufu irashaje.

Mbonyingabo 08/06/2017 18:29

Ikigikorwa cyo kwigaragambya ningenzi, kuko barikwere amahanga yuko Kagame kuvuga yuko abaturage bamukunze aribinyoma.

UKURI 09/06/2017 10:32

ARIKO MUKOMEJE KUNSETSA! AYO MAHANGA SE ARABIYOBEWE? AYO MAHANGA MUBA MUVUGA KANDI ARIYO YAKOZE UMUSHINGA KAGAME ARIMO GUSHYIRA MU BIKORWA! NAKO NA KAGAME UBWE NI UMUSHINGA W'AYO MAHANGA. IKIBAZO MUGISHAKIRE AHANDI NAHO NI MUKOMEZA KWIBESHYA KU MAHANGA BIZADUHEZA AHO TURI ! NJYE NUMVA AYO MAHANGA AHUBWO ARIYO YAKAMAGANWA BWA MBERE. NONE SE NKUBAZE: KAGAME YARITUMIYE? KO AMAHANGA ATAMUHA AKATO NK'UMUNYAGITUGU KITAGIRA IZINA?