Rwanda: Umuntu yatunze ubutaka mbere y'uko leta ibaho, nta mpamvu yo kubukodesha na leta yabumusanganye! (Diane Rwigara)

Publié le par veritas

Diane Rwigara mu kiganiro n'abanyamakuru i Kigali kuri uyu wa gatatu taliki ya 3 Gicurasi 2017

Diane Rwigara mu kiganiro n'abanyamakuru i Kigali kuri uyu wa gatatu taliki ya 3 Gicurasi 2017

"Aho imfura zisezeraniye niho zihurira"! Nk'uko Diane Shima Rwigara yabisezeranyije abanyamakuru, kuri uyu wa gatatu taliki ya 3 Gicurasi 2017 mu masaha ya nyuma ya saa sita, nibwo Diane Rwigara yagiranye ikiganiro n'abanyamakuru mu mujyi wa Kigali, maze abagezaho imigabo n'imigambi afite, itumye yiyemeje kwiyamamariza umwanya w'umukuru w'igihugu cy'u Rwanda mu matora ateganyijwe mu kwezi kwa kanama uyu mwaka.
 
Ari imbere y'abanyamakuru benshi, Diane Rwigara yabatangarije ko yiyumvamo imbaraga n'ubushobozi byo kuba umukuru w'igihugu cy'u Rwanda. Yabwiye abo banyamakuru ko azi neza ko abaturage bazamutorera uwo mwanya mu kwazi kwa kanama 2017 maze agashobora guhindura kuburyo bwiza imibereho y'abanyarwanda itameze neza muri iki gihe, mu byiciro bitandukanye barimo. Diane Rwigara, yatangaje ibintu byihutirwa azavugurura kugirango imibereho y'abanyarwanda irusheho kuba myiza! Nko mu rwego rwa politike, Diane Rwigara azaha buri munyarwanda wese uburenganzira bwo kugaragaza ibitekerezo bye ntabizire. Buri wese akavuga nta bwoba afite cyangwa se adakebaguza ngo arebe ko batamubona! Diane Rwigara yagize ati :
 
"Ikindi kibazo, ni ikibazo cy'umutekano, aho abantu baburirwa irengero, abandi bakicwa, abandi bagahunga igihugu. Ntabwo ushobora kuvuga ko uri mu gihugu gifite amahoro, gifite umutekano aricyo u Rwanda rugenderaho, kandi abantu bicwa, abantu bahunga igihugu kubera umutekano mucye abandi banyerezwa. Politike idaheza iha buri wese uburenganzira bwo kugaragaza ibitekerezo bye, ku munyarwanda wese, hatitaweho kucyo yaba aricyo cyose, afite uburenganzira mu miyoborere y'igihugu cye. Kutumva ibintu kimwe na leta ntabwo byagombye kuba icyaha gikwiye gutuma umuntu ahohoterwa, ntaterabwoba kuwavuze ibitagenda azashyirwaho n'ubuyobozi bwanjye! "
 
Diane Rwigara yavuze no kubindi bibazo bihangayikishije abaturage kenshi bibatera inzara n'ubukene kandi ibyo bibazo bikaba biterwa na leta iriho ya FPR Inkotanyi. Bimwe muri ibyo bibazo bigaragazwa n'uko Ubukungu bw'igihugu bwiyongera ariko akaba ari nako umubare w'abakene wiyongera ku mpamvu y'uko amasoko yiharirwa na bamwe no guhabwa amahirwe atangana kubanyarwanda byose agaharirwa abifite! Kugira ngo umunyarwanda ashobore kubyaza umutungo we umusaruro bimusaba kubanza kujya kwigura cyangwa akishingikiriza umunyabubasha! Diane Rwigara yavuze ko umunyarwanda yatunze ubutaka bw'abasekuruza be mbere y'uko leta imusaba ubukode kuri ubwo butaka ijyaho, akaba asanga ahubwo leta yareka umuturage akabyaza umusaruro ubwo butaka, agasorera uwo musaruro abukuyemo!
 
Diane Rwigara afite imyaka 35 y'amavuko, akaba yujuje imyaka isabwa n'itegeko nshinga kugira ngo abe umukuru w'igihugu. Diane Rwigara asanga urupfu rw'umubyeyi we Rwigara rwaramuhaye imbaraga zo guhindura imibereho y'abanyarwanda ikaba myiza kurushaho; akaba yizeye adashidikanya ko abanyarwanda benshi bazamuhundagazaho amajwi ku italiki ya 4 Kanama uyu mwaka akaba umukuru w'igihugu! Gusa rero abanyarwanda benshi bakaba bakemanga aya matora kuko batangiye gushyirwaho iterabwoba n'abayobozi bo mu nzego zibanze bababwira ko nta muturage wemerewe gukoresha ubukwe cyangwa se ibindi birori mu kwezi kwa 7 n'ukwa 8 kubera amatora! Umuryango w'ibihugu by'iburayi UE wavuze ko nta ndorerezi uzohereza muri ayo matora kuko ubona azaba ari amatora y'umuhango gusa kuko Paul Kagame yemerewe gukomeza kuba umukuru w'igihugu n'amatora ataraba!
 
Twizere ko nta terabwoba rizashyirwa ku baturage bazasinyira Diane Rwigara kugirango ashobore gutanga kandidatire ye muri komisiyo y'amatora, cyangwa se hagakorwa igikorwa cyo kuzana mu nama za FPR abamusinyiye ngo bavuge ko bitandukanyije na Diane! Ni ukubikurikiranira hafi!
 
Veritasinfo
 
 
 
 

Commenter cet article

CESAR 06/05/2017 21:21

"DEVOIR DE MEMOIRE POUR LA VERITE. Lu pour vous par Freddy Monanga".
Depuis plusieurs années, j'ai ne cessé et ne cesse de dire que
1/ les crimes contre les Tutsi ne sont à prouver,
2/ mais au regard des faits tels qu’ils se sont chronologiquement déroulés et la situation contextuelle notoire dans laquelle ces crimes ont été commis, leur qualification juridique à savoir le génocide dit des Tutsi voire même le génocide tel qu'il est défini par le droit international et le droit interne rwandais est discutable.
Je contesté, conteste et contesterai cette qualification juridique des crimes qui ont été commis contre les Tutsi : le génocide des Tutsi, version Kagame.
Il convient de rappeler que c’est en 2008 que le mot « génocide des Tutsi » a été inscrit dans les lois rwandaises, que jusqu’à cette date, aucun des millions de Rwandais qui ont été condamnés et exécutés publiquement ne l’a été pour avoir commis « le génocide des Tutsi en tant que membre d’une ethnie ou d’un groupe racial ». La raison est simple. Jusqu’en 2008, toute évocation, sous quelque forme que ce soit, de l’existence d’ethnies Hutu, Tutsi et Twa au Rwanda de Kagame constituait un crime de divisionnisme, lourdement puni par la loi pénale rwandaise. Des centaines de Rwandais dont moi-même ont été condamnés à plusieurs années de prison pour avoir commis ce crime. C’est-à-dire pour démontré et dénoncé l’existence du régime purement Tutsi et la discrimination ethnique contre une partie des Rwandais, en l’occurrence les Hutu et les Twa, exclus pratiquement dans la haute fonction publique civile et militaire rwandaise d’une part et dans la quasi-totalité du secteur économique d’autre part.
Des millions de Rwandais croupissent en prison depuis plusieurs années, d’autres sont morts en détention pour mauvais traitement et maladies de toute sorte non pas pour génocide des Tutsi crié sur tous les toits par Kagame et les siens mais pour avoir commis le génocide tel qu’il est défini par les lois de notre pays.
En 2015, pour la première fois, Kagame a prononcé publiquement le mot »génocide des Tutsi ». Contrairement à ce qu’il a dit dès sa prise du pouvoir par la force au Rwanda en marchant dans le sang des millions de Rwandais, à savoir l’inexistence des ethnies au Rwanda et corrélativement l’inexistence de l’ethnie Tutsi au Rwanda, qui selon lui, est une pure invention des blancs européens, il a dit que nier l’existence de l’ethnie Tutsi et toute négation de celle-ci constitue un crime de négation du génocide des Tutsi. C’est donc en 2015 que Kagame a su que les crimes qui ont été commis contre les Tutsi constituent un génocide. Mais force est de constater que, pour lui, aucun crime n’a été commis contre les Hutu, que les crimes évoqués par les Rwandais et étrangers informés ne sont en réalité que des dommages collatéraux de la guerre qu’il a déclenchée pour s’emparer du pouvoir par la force au Rwanda.
Le documentaire de la BBC réconforte des millions de Rwandais dont moi-même. Il faut espère que les dirigeants et juges des pays qui envoient des Rwandais comme des colis avariés à Kagame regarderont ce documentaire et reviendront à la raison élémentaire.
Question : ce documentaire peut-il est constituer un élément nouveau pour le Rwandais handicapé qui a été condamné par la France pour avoir planifié et exécuté le génocide des Tutsi sur le fondement de l’article Article 211-1 du code pénal français. Selon les juges français, un handicapé dans la chaise roulante depuis les années 80 et simple fonctionnaire rwandais, placé sous l’autorité du Directeur du Service de Renseignements rwandais, Iyamuremye Augustin, agent du FPR, agissant sous l’autorité directe de Kagame a planifié le génocide. En droit français comme en droit interne rwandais, il ne peut y avoir génocide sans sa planification par un groupe de personnes.
En l’espèce, même un fou comprend parfaitement que si planification invoquée par les juges français contre ce handicapé a existé, dès lors que la planification d’un crime précède sa commission, cette planification du génocide des Tutsi est impérativement antérieure à avril 1994, le tout dans un Rwanda dirigé par l’opposition et le FPR, son allié notoire.
Kagame refuse le débat sur les crimes qui ont été commis au Rwanda parce qu’il est conscient que s’il accepte, il devra apporter la preuve de la planification chantée sur les toits par lui et les siens. Il doit précisément aux questions simples que l’ai posées aux juges lors de mon procès pour divisionnisme.
Alors qu’il était associé à la gestion du Rwanda avant avril 1994, que le patron des services secrets rwandais agissaient en fait sous son autorité, qu’en tant espion de profession, il était en tout état de cause au courant de cette planification et qu’il en est de même d’Iyamuremye et la première ministre, Uwilingiyimana, pro-FPR notoire, pourquoi n’a-t-il mis fin ou dénoncé celle-ci publiquement ou lors des négociations avec son allié , l’opposition , lesquelles négociations ont abouti au fameux accord de paix d’Arusha ?
Le groupe Kanyarengwe, alors président en droit du FPR, a recruté des milliers de jeunes Rwandais pour les infiltrer dans les jeunesses des partis politiques rwandais d’une part et commettre des crimes qui ont été ensuite imputés aux INTERAHAMWE du MRND, dans l’unique dessein prouver que Habyarimana est un assassin des Rwandais d’autre part . Les témoins existent. En application des articles 50 et suivants de la constitution de juin 1991, le Rwanda était dirigé par l’opposition et le FPR de Kagame. Par ses éléments infiltrés dans toutes les structures du Rwanda, sous la direction de Nyamwasa et autres dans Kigali Ville et Kigali rurale et ailleurs, Kagame savait parfaitement qui faisait quoi au Rwanda. Il s’ensuit qu’en sus de l’armada de moyens humains (dont les religieux Tutsi) et matériels dont il disposait sur l’ensemble du Rwanda, il ne peut certainement pas prétendre ignorer l’existence de cette planification du génocide dit des Tutsi.
Pourquoi c’est uniquement en 2008 qu’il a, pour la première fois, prononcé publiquement le mot « génocide des Tutsi » ?
Pourquoi jusqu’en 2008 a-t-il nié l’existence de l’ethnie Tutsi à tel point qu’il a même pénalisé toute évocation de celle-ci ?
Pourquoi c’est en 2015 qu’il a reconnu et évoqué publiquement l’existence de l’ethnie Tutsi ?
Pourquoi dans la constitution de 2003 révisée, le mot « PLANIFICATION » du génocide des Tutsi est inexistant alors qu’il était clairement mentionné dans la constitution de 2003, préambule point 1, qui été approuvée par voie référendaire par les Rwandais et promulguée par lui après l’avoir lue?
En abrogeant partiellement le préambule point 1 de la constitution de 2003, Kagame a reconnu conséquemment que le génocide dit des Tutsi n’a jamais existé.
De plus, il a dit tout et son contraire sur ce génocide. Dans un premier temps, il a proscrit et pénalisé toute évocation de l’existence des Batutsi en tant que membres de l’ethnie Tutsi. Dans second temps, il a proscrit et pénalisé toute évocation de l’inexistence des Batutsi entant que membre de l’ethnie Tutsi. Des millions de Rwandais ont été condamnés à plusieurs années de prison, d’autres sont mort en prison pourris par maque de soins, le tout pour avoir évoqué l’existence des Batutsi en tant que membres de l’ethnie Tutsi pour les uns et l’inexistence de l’ethnie des Batutsi au Rwanda.
Il s’ensuit que par ses agissements, Kagame a, une fois de plus, reconnu que les massacres qui ont été commis contre les Tutsi ne constituent nullement un génocide.
Que celui qui soutient le contraire explique aux lecteurs de Veritas Info Rwandais et étrangers, pourquoi et comment la définition du génocide donnée par Kagame et les juges rwandais est un génocide à géométrie variable.

Kagamé va--il accuser les journalistes de BBC de négationnisme du génocide des Tutsi? Maître Blair, l'avocate de l'Etat Rwandais et de Kagamé au Royaume Uni va-t-il actionner BBC pour négationnisme du génocide des Tutsi? Va-t-il accusé Nyamwasa de négationniste du génocide des Tutsi?
Quels sont les effets de ce documentaire sur les condamnation des Rwandais à plusieurs années de de prison en France et ailleurs pour génocide planifié des Tutsi alors que Kagamé dit que la planification de ce génocide n'a jamais existé? Quels sont les effets de ce documentaire sur les mandats d'arrêt internationaux qui ont été émis par Kagamé contre certains Rwandais résidant à l'étranger pour génocide des Tutsi? Quels sont les effets de ce documentaire sur les plaintes qui ont été déposés par le FPR( parti-Etat-Société commerciale) via Alain Gauthier contre certains Rwnadais résidant en France? Sur les plaintes de Gauthier, employé de l'Etat Rwandais dont il est national alors qu'il ne paye aucun impôt au Rwanda et ne parle par le Kinyarwada contre certains Hutu Rwandais, il convient de préciser que Gauthier, agissant en fait à la place de son employeur, le gouvernement de Kagamé, soutient que le génocide des Tutsi a été planifié par les accusés. Or, Kagamé a dit que le génocide des Tutsi n'a jamais été planifié. Question: comment devant les tribunaux français et autres, le même Kagamé peut dire via Gauthier que ce génocide a été planifié?
PREAMBULE de la constitution de 2003 non révisée
Nous, Peuple Rwandais
1° Au lendemain du génocide, planifié et supervisé par des dirigeants indignes et autres auteurs, et qui a décimé plus d'un million de filles et fils du Rwanda ;

PREAMBULE constitution de 2003 révisée en 2015
Nous, Peuple Rwandais,
CONSCIENTS du génocide perpétré contre les Tutsi qui a décimé plus d‟un million de
fils et filles du Rwanda et conscients du passé tragique qu'a connu notre pays;

Kagamé est limpide quant à l'inexistence de planification du génocide dit des Tutsi.
Question: dans l'Affaire Simbikangwa, où et comment les juges français qui sont venus maintes fois ci au Rwanda pour prétendument enquêter sur les crimes qui ont été imputés à un handicapé ont-ils trouvé les preuves de la planification du génocide des Tutsi tel qu'il est défini par le code pénal de leur pays? Que les experts en droit éclairent les lecteurs de Veritas Info.

kayumba 06/05/2017 10:06

DEVOIR DE MEMOIRE POUR LA VERITE
----------------------------------------------------------------
( Lu pour vous par Freddy Monanga)
L’histoire du génocide rwandais, telle qu’elle est présentée par Paul Kagame, est sûrement au point de s’effondrer. Pour la première fois depuis 20 ans, un grand média, la BBC, a diffusé un documentaire qui remet profondément en cause la version officielle de la tragédie rwandaise. Tout au long du documentaire, il est rappelé que toute personne qui ose contester l’histoire du génocide rwandais, telle qu’elle est présentée par Kagame et les médias dominants, fait l’objet de menace, de chantage ; est trainé dans la boue, traité de négationniste, de révisionniste, voire d’antisémite et de génocidaire, comme cela est rappelé dans un autre documentaire, de julien Teil intitulé « Rwanda, 20 ans après l'histoire truquée ». Un climat malsain, entretenu depuis deux décennies, et qui a fini par rendre impossible tout débat contradictoire sur cette affaire et la possibilité d’examiner sereinement des preuves, des témoignages et des faits qui, dès le début, contredisaient la version officielle.
Dans le documentaire de Jane Corbin, « Rwanda’s Untold Story », la journaliste britannique prend la précaution de tendre le micro à plusieurs personnalités qu’on ne saurait soupçonner de sympathie avec des « Hutus génocidaires ». La magistrate suisse Carla del Ponte, ancienne Procureure du Tribunal pénal international pour le Rwanda et pour l’ex-Yougoslavie ; le général tutsi en exil Faustin Kayumba Nyamwasa, ancien compagnon d’armes de Kagame et ancien chef d’Etat-major de l’armée rwandaise ; le docteur Théogène Rudasingwa, ancien chef de cabinet de Paul Kagame et ancien ambassadeur du Rwanda aux Etats-Unis ; l’éminent professeur belge Filip Reyntjens. La journaliste britannique assure que le président Paul Kagame et son parrain Tony Blair, ancien Premier ministre britannique, ont été sollicités mais qu’ils ont décliné la demande de participer au documentaire.
Trois vérités au moins
Au moins trois vérités capitales se dégagent des deux documentaires. Première vérité : Paul Kagame est l’homme qui a commandité l’attentat du 6 avril 1994 contre l’avion du président Juvénal Habyarimana. Deuxième vérité : il y a eu, dans le conflit rwandais, plus de Hutus massacrés par les hommes de Kagame que de Tutsis massacrés par les Interahamwe. Troisième vérité : la guerre du Rwanda n’avait pas pour enjeu le Rwanda. L’enjeu de la guerre du Rwanda c’était le Zaïre de Mobutu et ses immenses gisements miniers. Américains et Britanniques devaient s’emparer militairement des régions minières du Zaïre (l’actuelle République Démocratique du Congo), en se dissimulant derrière l’armée tutsie de Kagame. Une mission qui devait passer par la diabolisation des Français et l’éjection de la France de cette région que convoitaient les puissances anglo-saxonnes opérant sous couvert de Kagame.
Sur l’attentat du 6 avril, les témoignages de Faustin Kayumba et de Théogène Rudasingwa, deux anciens proches de Kagame et, aujourd’hui, deux grandes figures de l’opposition rwandaise, devraient suffire à enlever les derniers doutes de nos esprits pour au moins deux raisons. La première est que personne au monde n’a jamais été plus proche de Kagame, en ces moments décisifs de l’histoire du Rwanda que Kayumba et Rudasingwa. C’étaient ses confidents. Pour pouvoir contester leurs accusations contre Kagame, il faut avoir été beaucoup plus proche qu’ils ne l’étaient. Impossible. La deuxième raison est que ces deux leaders tutsis, étant des figures de l’opposition rwandaise, ils incarnent ce que sera la vérité officielle du Rwanda après le règne de Kagame, qui n’est pas éternel. Il est donc tout à fait responsable de commencer à anticiper ce que sera l’histoire officielle du Rwanda de demain, à savoir que c’est Paul Kagame qui avait commandité l’attentat du 6 avril 1994, acte considéré par l’ONU comme le facteur déclenchant du génocide.
Le responsable du génocide
Ce qui, mécaniquement, amène à la question de savoir qui est le responsable du génocide rwandais. Carla del Ponte avait prévenu après sa nomination en tant que Procureure du Tribunal d’Arusha que s’il s’avérait un jour que ce sont les rebelles tutsis qui ont abattu l’avion du président Habyarimana, toute l’histoire du génocide rwandais devra être réécrite. Nous y sommes. En d’autres termes, à la responsabilité des Interahamwe, qui avaient usé de machettes, il faudra ajouter la responsabilité de celui qui ordonna de lancer les missiles. Faustin Kayumba résume l’histoire à venir du Rwanda par cette sagesse, parlant de Kagame, de l’attentat et des massacres : « Si nous sommes en pleine saison sèche et que vous jetez une allumette dans l’herbe, vous viendra-t-il à l’idée de penser que l’herbe ne brûlera pas ? »
Il faut rappeler dans quel climat explosif était le Rwanda en avril 1994. Le documentaire en fait mention et Bernard Desgagné en donne un résumé exhaustif. « La guerre et l’occupation du territoire par les tueurs de Kagame, à partir de septembre 1990, avaient donné lieu à des massacres de masse de la population civile hutue. Un million de réfugiés essentiellement hutus, chassés de leurs terres, s’étaient agglutinés autour de Kigali, dans des camps de la mort d’où l’on sortait une centaine de cadavres par jour, à cause des maladies et de la faim. De plus, un grand nombre de réfugiés en provenance du Burundi avaient afflué au Rwanda en 1993 pour fuir les massacres dont étaient victimes les Hutus dans ce pays, aux mains de l’armée et de civils tutsis. Voir leurs frères burundais ainsi persécutés ne fit rien pour rassurer les Hutus du Rwanda » devant l’armée tutsie de Kagame.
« Lorsque l’avion transportant les deux présidents hutus fut abattu, les Hutus, déjà martyrisés, en vinrent à la conclusion que le FPR et ses partisans ne voudraient jamais de la démocratie », ce que confirment d’ailleurs le documentaire de la BBC ainsi que de nombreux témoignages et des faits avérés. « Pour Kagame, le pouvoir a toujours été au bout du fusil, et non dans les urnes. Certains Hutus, désespérés et fous de rage, prirent des machettes et décidèrent de tuer ceux qu’ils percevaient comme les responsables de leurs souffrances. Qu’on le qualifie de génocide ou non, le massacre des Tutsis, en avril 1994, n’était pas le résultat d’un plan diabolique du pouvoir hutu. (…) Il a duré quelques jours seulement et était essentiellement terminé à la fin d’avril. Par comparaison, les massacres de Hutus et d’opposants politiques, eux, sont systématiques et bien organisés par le FPR. Ils se sont étirés sur 24 ans, jusqu’à aujourd’hui ». Dans un précédent article au sujet des corps flottants récemment découverts sur le lac Rweru, nous avons fait remarquer que, vingt ans après le génocide, les populations hutues continuaient d’être massacrées au Rwanda, sous nos yeux indifférents et avec la complicité des grandes démocraties européennes et américaines, qui financent et parrainent Paul Kagame tout au long de ses interminables massacres.
Les victimes invisibles
La deuxième vérité du génocide rwandais est que la majorité des victimes furent des Hutus et non des Tutsis. Dans le documentaire, les chercheurs Christian Davenport et Allan Stam posent une question arithmétique et mettent les chiffres sur la table. Il vivait au Rwanda environ 500.000 Tutsis avant le génocide. Selon l’association Ibuka, proche de Kagame, 300.000 Tutsis ont survécu au génocide, ce qui revient à dire que 200.000 Tutsis ont péri dans le génocide. Or le génocide rwandais avait coûté la vie à 800.000 personnes, selon l’ONU, 1.000.000 selon le régime de Kagame. D’où cette question : qui étaient les 600.000 à 800.000 autres victimes ? Une question embarrassante. Les deux chercheurs américains y répondent par cette formule simple : « entre ce que l’opinion a été amenée à croire et la réalité des faits, il y a une énorme différence ». Dans un remarquable ouvrage du Canadien Robin Philpot, intitulé « Ca ne s'est pas passé comme ça à Kigali », et qui lui a attiré les foudres des médias occidentaux pro-Kagame, dont Radio Canada, l’auteur, dès 2005, remettait déjà en questions les chiffres officiels et le discours convenu des médias dominants sur le drame rwandais. Il ne sera pas le seul à être réhabilité lorsque la version actuelle du génocide rwandais sera définitivement battue en brèche.
Enfin, la troisième vérité : les vrais enjeux de la guerre du Rwanda. On ne comprend pas comment Kagame a réussi à mettre dans sa poche nos grands médias, nos dirigeants politiques, nos grands universitaires, voire nos universités qui continuent d’enseigner l’histoire mensongère du génocide rwandais ; nos associations, nos ONG, voire de respectables institutions internationales comme l’Union européenne, toujours docile devant ce dictateur africain. On ne comprend pas comment le monde entier s’est mis à suivre de façon moutonnière un quelconque maquisard africain, à peine instruit, et à la tête d’un tout petit pays enclavé au cœur de l’Afrique, pauvre et dépourvu d’enjeux stratégiques. On ne comprend pas comment Kagame et ses parrains ont réussi à berner le monde entier si on ne regarde pas la frontière ouest du Rwanda où s’étend l’ancien Zaïre de Mobutu avec ses immenses gisements miniers.
Taisez-vous et Kagame vous rendra riche !
Nous sommes au début des années 1990. Les gens ne le savent pas encore, mais il va y avoir des centaines de milliards de dollars à gagner dans un secteur dont le marché n’est que balbutiant. En Europe, on utilise encore des cabines téléphoniques pour appeler nos proches, le minitel pour traiter les données et des gros téléviseurs cathodiques qui pèsent comme des parpaings. Mais l’humanité va effectuer un grand bond dans le temps, et à moins cher. Les nouvelles technologies de l’information ! Les Américains, les Britanniques, les Israéliens et les Canadiens ont repéré un pays en Afrique, le Zaïre de Mobutu. Dans son sous-sol gisent les plus importantes réserves mondiales d’au moins quatre minerais indispensables à la fabrication d’une foule d’appareils qu’on appellera téléphones portables, écrans plats, consoles de jeux, smartphone, tablettes,… Le colombo-tantalite, aussi connu sous le nom de coltan. C’est le minerai dont est extrait le tantale, indispensable à la fabrication des condensateurs, ce qui permettra de miniaturiser les appareils électroniques tout en améliorant leur performance. Mais aussi la cassitérite ; le wolframite, le cobalt, l’or, le diamant, l’uranium, le chrome,…
Internet, dont personne ne sait vraiment ce que ça veut dire en 1990, va transformer la vie des milliards de gens sur la planète. Mais pour contrôler ce marché extrêmement juteux, il faut contrôler les gisements miniers, et surtout ne rien révéler aux populations locales et ne rien payer à l’Etat zaïrois.
Tout comme George Bush entreprendra de renverser Saddam Hussein pour s’emparer du pétrole irakien, Bill Clinton entreprit de renverser Mobutu pour prendre possession des gisements miniers du Zaïre. Mais Clinton s’y prend autrement. Il ne doit surtout pas utiliser directement la brutalité de l’armée américaine contre des populations africaines, les Congolais. Il se servira d’un Africain pour massacrer d’autres Africains. L’opération sera menée par Paul Kagame et son ami ougandais Yoweri Museveni. Kagame obtiendra tout ce qu’aucun dictateur africain n’a jamais eu : une complaisante couverture médiatique en Europe et en Amérique, des instructeurs militaires américains, canadiens, israéliens et britanniques, des renseignements, des armes,… et, plus important : la totale impunité, quel que soit le nombre des gens qu’il voudra tuer. La Cour pénale internationale devra se taire comme une tombe. Les chantres de la démocratie et des droits de l’homme en Europe et en Amérique, devront faire semblant de ne pas voir les crimes de Kagame. L’appel pour la création d’un Tribunal pénal international pour le Congo devra rester lettre morte, malgré des millions de morts. Les journalistes occidentaux devront se montrer complaisants avec le plus effrayant massacreur de la planète devenu, par magie, « le chouchou des grandes démocraties ». Marché conclu !
Le problème, pour la crédibilité de nos démocraties, et même pour la conscience de ceux qui profitent du confort des appareils électroniques, grâce à l’occupation brutale et le pillage du Congo par les hommes de Kagame, c’est que l’homme n’arrive pas à se fixer des limites. Kagame continuera à tuer au-delà de « sa mission », et sans compter. Le rapport Mapping de 2010 ouvre juste une lorgnette sur les crimes du dictateur rwandais. A force de tuer sans compter, il a fini par créer la panique et l’effroi jusque dans les rangs de ses proches. Faustin Kayumba le décrit comme « un homme qui aime tuer ». La journaliste belge Colette Braeckman le décrit à peu près dans les mêmes termes. Filip Reyntjens qui intervient dans le film de Jane Corbin le décrit comme le plus grand criminel du monde encore en fonction. Bref, une sorte de massacreur pathologique, devenu un problème pour tout le monde à la fois.
La mainmise de Kagame sur le Congo, qui se poursuit, sera responsable de la mort de plus de six millions de Congolais et des centaines de milliers de femmes violées. On n’oublie surtout pas que plus de 300.000 réfugiés hutus rwandais furent massacrés dès les premier mois de l’occupation du Congo par les hommes de Kagame avec l’appui des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. Le massacre s’est poursuivi au Congo et au Rwanda. Même des rescapés du génocide préfèrent s’exiler et fuir le Rwanda, leur propre pays qu’ils avaient cru devenir un havre de paix après les atrocités qu’ils avaient subi. Exil où le dictateur sait aussi atteindre ses victimes. Dernière victime en date, Patrick Karegeya, son ancien compagnon d’armes et ancien chef des renseignements rwandais, assassiné en Afrique du Sud le 1er janvier 2014.
Où sont passées nos valeurs ?
Nous en sommes donc là avec l’histoire de ce petit pays dont la paisible population n’avait rien demandé à personne mais que nos grandes démocraties décidèrent un jour d’utiliser pour gagner de l’argent. Mais aussi pour se discréditer et se ridiculiser pour longtemps aux yeux des Africains. Pour s’emparer des gisements miniers, toutes les valeurs de la civilisation occidentale furent enterrées dans les collines du Rwanda et les zones minières de l’Est du Congo. Les experts de l’ONU ont publié plusieurs rapports dans lesquels apparaissent nos multinationales impliquées dans le pillage, en marge des aventures militaires de Paul Kagame au Congo. Patrick Mbeko a établi la liste de ces multinationales et leurs ramifications. Elles sont liées à une foule de décideurs politiques américains, canadiens, britanniques, israéliens et européens de premier plan. Mais aussi aux patrons des grands médias occidentaux et aux personnalités qui façonnent notre manière de penser. Une véritable maffia au cœur de nos démocraties. Kagamé devait être solidement protégé, jusque dans les coulisses des médias. D’où la loi du silence dans les grands médias sur la plus grande campagne d’extermination des populations depuis la Seconde guerre mondiale. Une boucherie financée à 100% par les contribuables européens et américains.
Il faut espérer que, dans un proche avenir, de courageux journalistes emboîteront le pas à leur consœur Jane Corbin pour éclairer l’opinion internationale sur ce qui s’est passé au Rwanda et au Congo ces vingt dernières années. Une démarche qui contribuera énormément à aider les Rwandais à se réconcilier. Le peuple rwandais ne méritait pas ce que l’Occident lui a fait subir. Surtout pas pour des enjeux miniers dont son sous-sol est dépourvu. Si les Congolais savent pourquoi ils sont massacrés, les Rwandais, eux, ont été massacrés pour rien.

Balinga john 05/05/2017 13:16

Nyabuna nimureke gutukana ubuhutu n'ubututsi nta valeur ajoutée bigira mu buzima bw'abantu.
Niba na Diane yaribeshye mu gihe cyashize akarwanira ingoma yamwiciye se ndumva se we ubwe wahaye akayabi FPR ikagura amasadu yo kwicisha abanyarwanda ariwe nagira responsable mukuru muri ibi.
Mu by'ikuri yarizize kimwe n'abandi banyarwanda benshi.
Nous sommes toud collectivement responsable w'ibibazo turimo ariko ntitwaterera iyo ngo bikomeze bityo hari bamwe muri twe malgré leur responsabilités bagomba guhaguruka bakabirwanya.ibyo Diane akora ni ibyo gushyigikirwa ahubwo abamukekaho kubeshya bamwegera bakamufasha bakamubuza gutana nawe akisubirira mu bya FPR une fois au pouvoir.
Igikorwa cyose kiganisha mu kurwanya FPR gikwiye gushyigikirwa tutitaye ku wugitangije ubundi twava muri aya mage abanyarwanda bakazicara bakagena igikwiye ku bafatanije na FPR kwica abanyarwanda baba bagomba guhanwa bagahanwa baba bababarirwa bakababarirwa.

NTWARI 05/05/2017 07:57

Ese kuyobora igihugu mwagizengo ni ukuyobora akabari? Rwanda waragowe. Uwananiwe n'ubupadiri ngo arashaka kuba Perezida w'u Rwanda, uwananiwe no gucuruza urusenda mu Bufaransa ngo arashaka kuba Perezida w'u Rwanda, umumanyuramazi wibera muri Canada ngo arashaka kuba Perezida w'u Rwanda. Rwanda waragowe Koko!!. None na Dianne ngo kuba perezida byamujemo nyuma y:aho ise yitabye Imana azize impanuka y:imodoka. Ubuse u Rwanda ruzayoborwa n'amarangamutima? Nibyo gupfusha umubyeyi birakomeye bishobora no kugutera guhungabana cyane cyane iyo urupfu rwe rukurikiwe n'impuha zidafite ishingiro, kenshi mu giturage iyo umuntu apfuye baravuga ngo yarozwe kubera ko yaburanaga isambu na kanaka, Kandi nyamara ugasanga yarazize nk'indwara y'umutima amaranye igihe ativuje kubera kutabimenya. Na Nyakwigendera Rwigara yazize impanuka y'imodoka abihutira kuvuga bati baramwishe abazi gushyanuka bakongeraho n'impamvu bamwishe, Ibi rero bishobora Kuba aribyo byatesheje umutwe Dianne agatangira gufata ibyemezo bihuzaguritse kubera guhungabana, ibyemezo bidashingiye ku gutekereza neza ahubwo bikoreshejwe n'amarangamutima ashingiye ku rupfu rwa se atarabasha kwakira. Naho abavuga ngo ise yarishwe ni abamushinyagurira kuko nta n'ikimenyetso gifatika cyerekana ko yishwe Koko. Ayo ni ya magambo asanzwe mu banyarwanda b'injiji aho usanga bavuga ngo umuntu upfuye wese ararozwe cyangwa ngo arishwe nkaho impanuka zitabaho. Uyu mukobwa igihe cyari kigeze ko yishakira umugabo uzamuvura inkovu yasigiwe m'urupfu rwa SE, naho politiki yo iramurenze ntiyabishobora, Ubuse uyunguyu utazi no kurashisha itopito yaba umugaba w'ikirenga w'ingabo z'u Rwanda?

Olivier 05/05/2017 09:46

Ntwari, mu by'ukuri,wambwira amashuri wize?Wowe ibyo uvuga urabyumva?Unsobanurire turakomeza nyuma?

kilimambogo boys 05/05/2017 07:49

yewe inyenzi muri ibigoryi koko ! ntaho mutaniye nababantu bahaga batariye ... imisega yakungahaye ntanicyo yigirira ... agaperezida kambara ipantaro ukagira ngo n'inyamanza...eehheheee n'umusazi siwe atekereza gutryo mwabyondi mwe ! abazungu barabwoza nabwo bukiyoza munyo

kilimambogo boys 05/05/2017 07:41

"Ubukungu bw'igihugu bwiyongera ariko akaba ari nako umubare w'abakene wiyongera" illogique ! ahahahahah wagacucu we ubwobukungu muvuga bwiyongera mumpapuro no mubitwe by'ibigarasha ngo n'inyenzi, naho en réalité n'ubukene ahubwo bwiyongera .... namwe ngo ubukungu ahahah ntabukungu bwigeze buba aho ntagihugu cya yobywa n'imisega yahaze amase n'amayezi mubuganda ngo kizapfe gikungahaye !! waba ufite ubukungu ukirirwa ujya gusabiriza infashanyo ?! Haraho mwabonye umukungu usabiriza ?! inyenzi ntanubwo zizi icyo ijambo ubukungu rivuze ...uzaba ufite amafaranga 10 mumufuko, hanyuma nyuma y'umwaka nubona ufite amafaranga 15 hanyuma ugende ubwejagura ngo ubukungu bwawe bwiyongeye ho 50% yoooo njewe nkubwira ko ahubwo ubukene bwawe bwagabanutse ho 50% ...kuko utaragira amamiliyoni uba ubarirwa mubakene nkuko bimeze kugihugu kivuruzwe n'inyenzi le Rwanda...

kilimambogo boys 05/05/2017 07:23

niko se aka ka ex inyenzi inkotanyikazi ejo bundi siko kirirwaga kuri facebook gatukana kanaruka ubugoryi bw'amoko yose ngo inyenzi zahinduye urwanda ngo nya nya nyaaannyaaa ....nkabyabigoryi byirirwa kuri iyi forum nkaho wagirango ntakandi kazi bigira ?! mwene ubu buntu bumenya ubwenge iyo ibintu bimaze kubukomerana imbere yacu nta valeur bugira ...hari umuntu yivugiye ngo "les chiens ne font pas des chats !" nkuko se waka kazungerezi yari agacucu, akaza kumenya ubwenge aruko inyenzi ziri kumujomba ibiti mukibuno, zimutera ibyuma mw'ijosi, zinamuhata udufuni...nako gakobwa byabaye ngombwa yuko bica se kugirango kamenyeko ibyo abantu badasiba kuvuga (yuko inyenzi ari ibinywamaraso ) ari ukuri ! Ubu n'iyi misega yirirwa ibwejagurira hano izamenya ubwenge aruko inyenzi zimaze kuyihondaguza udufuni kudutwe, mais le problème est que ça sera trop tard ! à bon entendeur salut !

Mwiza 05/05/2017 01:56

@ gîtera Alpha = makanji Paul = ntwari = Caritas

Bahutu Mubemaso kuko akenshi mugwa muruzi kuko mudashishoza muti ni ikiziba!!!!
Ese nubwo abatutsi tuzikuryoshya ibinyoma Niba sa twarashutse kanyarengwe na lizinde none Niba mukantabana we yararakajwe na politique mbi ntiwiragabo umunyagisenyi wigisambo ninjiji wananiwe gushyira intelligency mubikorwa ngo atabare urwanda ahubwo akirirwa yerekana ukuntu yarafite amakuruyose yihanurwa ryindege mugihe amazi yarenze inkombe !! Ese na rwarakabije nawe nabatutsi bamushutse ????? Gusa mubahutu Nabo habamo ubwoko n'indique bwinjiji ntamenya ubwaribwo!!

Iyo twise umututsi ngo nikigarasha ubwo ntimwumva imvugo iyariyo Naho rwose abishe rwigara gasakure gapyisi gatabazi karegeya ........ Nabo bose birirwa batekinika bihanukira ngo Diane yishe se ngontakivugana nabiwabo ????? Mbega itekinika Ariko twe abatutsi rwose mbona tuzashya twese mumiriro utazimapeee Ariko rero abanyagisenyi bose sinjiji Ariko habyarimana ya raturanze kubera kwizera injiji
Diane ibyo Arimo sibihuha cg imitwe nubwo atararongorwa kumugaragaro ngaho mushikiwabo cg se inchoreke ya ndaribwaribwa Nelly mukazayire nibatwereke byibuze ikinyendaro kimwe burya rero umututsi mwiza umumenya iyo aphuye.

Abahutu Murabo gusengerwa kuko ntimwumva

Makanji 05/05/2017 00:04

Ngaho abahutu nimukurikire.

kilimambogo boys 05/05/2017 07:05

niko wagicucu we cy'inyenzi hari umuhutu wagusabye conseils ? nkubwiye nti jyenda urye amabyi ya nyoko uyasomeze inkari za soo ...byibuze byagabanura amase n'amaganga byakuzuye mwicyo gitwe wagira ngo nicy'isatura ...naho guhoza ijambo umuhutu mw'uwo musarani wawe ngu n'umunwa ubireke, kuko nubwo uri umusita sibyo bizatera abahutu umwaku !!! shitani abane nawe wa pumbafu wée

CESAR 04/05/2017 21:30

Diane Rwigara fait et parle de la vraie politique c’est-à-dire les problèmes qui intéressent les Rwandais, le tout comparativement aux autres soi-disant opposants à Kagame reconnus en fait comme tels par celui-ci.

Alors qu’ils prétendent avoir un sens d’intérêt général et conséquemment être aptes à diriger le pays, aucun Rwandais ne les a entendus relativement aux problèmes qui intéressent directement les Rwandais.

Illustration : sur les spoliations massives des milliers de Rwandais de leurs biens et l’assassinat effrayant en flagrance des enfants rwandais dits enfants de rue par les membres de la police politique de Kagame, ces soi-disant opposants ont observé le silence de tombeau.

La question est de savoir si ces gens comprennent le sens du mot politique.

A mon sens et au regard des faits absolument évidents, ils ne sont que de véritables amateurs.

En effet, il est incompréhensible que des individus qui prétendent œuvrer pour l’intérêt des Rwandais puissent rester apathiques face à un crime d’une particulière gravité contre les enfants Rwandais. Des enfants Rwandais au même titre que Kagame et ses escadrons de la mort ont été brûlés vifs pour avoir commis un seul crime, celui d’être pauvre au Rwanda de Kagame. Or, ni le président du parti écologiste, ni le jeune homme qui est revenu au Rwanda pour postuler à la magistrature suprême, aucun n’a réagi et condamné ce crime d’une gravité exceptionnelle contre les enfants Rwandais. Il convient de rappeler que le président du parti écologiste rwandais a fait le tour du Rwanda pour collecter les fonds afin de payer les honoraires de Maître Blair (épouse de Tony Blair, conseiller spécial officieux de Kagame) au bénéfice de Karenzi Karake Emmanuel, un criminel notoire qui a à son actif des milliers de cadavres de Rwandais.

Le monde entier a entendu Kagame dire publiquement que les Rwandais pauvres dont les enfants de dits de rue sont des déchets qu’il faut impérativement débarrasser du Rwanda et plus particulièrement de la ville Kigali, sa ville. Les déchets sont brûlés. Il s’ensuit que ces enfants rwandais ont subi le sort des déchets.

Il faut espérer que Kagame et les siens ne vont pas l’accuser de négationnisme du génocide des Tutsi pour avoir dénoncé la tyrannie de Kagame et les injustices flagrantes contre des millions de Rwandais et conséquemment lui faire subir le même sort qu’Ingabire Unuhoza.

Son feu père fut un grand financier du FPR. Pour le remercier, Kagame l’a liquidé. Les faits ne sont pas à prouver.

Que le Plus Haut bénisse Diane Rwigara.

rwemalika 04/05/2017 20:06

Uyu mukobwa azanye ibya political space kandi ni mu gihe kuko ariyo enjeu ya politics mu rwanda.
Gusa ntitwibeshye: kagame azi ibyabaye kuri habyara ubwo yemeraga amashyaka menshi abitegetswe na france. Ntabwo kagame azakora ikosa nkirya habyara yo gufungura political space. Azi neza ko afunguye yaba asinye kuva mu kibuga kwa fpr. Ariko kandi niyo maherezo: fpr yishe urwanda nabanyarwanda.
Abanyotewe gusezerera fpr nibo benshi.
Ninde unyomoje?

Abakobwa bakunda ba Papa babo 04/05/2017 17:39

Abakobwa bakunze gukundaPapa wabo.
Ibaze umuntu wakwica umuntu ukunda uko wamugenza. Diane, niba usoma iyi comment, ugerageze kutavanga amarangamutima na politiki. Kuko byatuma ukora amakosa.

Ibagirwe umuntu ukunda wabaye igitambo, urupfu rwe ruzadufashe kwunga Abanyarwanda.
Zirikana ko yagambaniye Mushuti we, Perezida Habyarimana, hagapfa abantu barenze ibihumbi n'ibihumbi , baba mu bwoko bw'Abatutsi, cyangwa ubw'Abahutu.

Ngushimiye ubwo butwari.

edwin 04/05/2017 17:34

Abatekenisiye ba Kigali basigaye ari abaswa bo kubabarirwa. Ni gute umuntu ashobora gushaka kutwumvisha ko Dianne ari we wicishije se, bikagerekwa kuri Kagame, maze Kagame (azi neza ko Dianne ari we wichishije se) akinumira !!!! Ikamyo yamugonze irazwi. Nyiri ikamyo arazwi. Umushoferi wari uyitwaye arazwi. Ubundi muti Dianne niwe wicishije se umubyara. Nta muntu n’umwe kugeza ubu ufungiwe urupfu rwa Rwigara Assinapol. Ko mbona uwiyise Gitera Alpha anketi yayirangije, leta yazamwifashishije bagafunga Dianne ?

kanuma 04/05/2017 15:43

Ibyo uyu Gitera avuga birerekana isoni n'ikimwaro inkotanyi zifite cyo gusobanura uburyo zishe Rwigara n'uburyo yazifashije intambara akitandukanya na Habyarimana bari inshuti magara! Gusa inkotanyi ntacyo zakora ngo zikureho ububwa bwazo bwo guhemukira abazifashisheje, none se niba Diane yaragize uruhare mu rupfu rw'umubyeyi we , inkotanyi Rwigara yafashije zikabona igihugu ubu zikaba zifite ubutegetsi zakoze iki ngo zimurengere maze zigeze Diane uwo mu butabera? Ese Diane niwe wishe na Gasakure umugaga bwite wa Kagame? Niwe wafunze Byabagamba warindaga Kagame? Niwe wishe Rizinde wakoreye igishushanyo cy'uko bazarasa indege ya Habyarimana? Niwe se wanize Karegeya?.... Burya ngo imbwa ni 3, ariko imbwa yica uwayifashije urugamba igatsinda yo ni umusega!!!

Kalisa 04/05/2017 15:31

Uwitwa GITERA Alpha ibyo yandika kuri Facebook jyewe sinkibisoma. Noneho ngo Diane yishe se? wa mupolisi wamugonze se nanubu aracyafite impumu? ko wumva Rwigara atari yashizemo umwuka kuki mwamwirukankanye kuri Police aho kumujyana kwa Muganga. Diane nashakishe Gitera Alpha (ntabwo ariyo mazina ye) amurege munkiko.Uriya mukino wa FPR urarambiranye. Bishe Habyarimana babeshyera Kanziga,bishe Gatabazi bashaka kugira umugore we Ambassadrice, bishe Rwigara none bari kubigereka kuri Diane. Ko ubanza Diane agiye kubavugisha menshi...

Mbonyingabo 04/05/2017 14:05

@ Gitera, ibyo wanditse nibinyoma byambaye ubusa, kandi biragaragaza ubunyamaswa bw`Inkotanyi. Ubwose urashaka kuvuga yuko inzira yabugufi ya Diane yokwiyamamaza yariyokwicase? Murabatindi babi, mwishe Rwigara isiyose irabizi none ngo ni Diane. Ibibinyoma turabimenyereye mwabivuze no kumugore wa Habyarimana yuko ariwe wishe umugabowe..

Gitera Alpha 04/05/2017 13:31

UMUKOBWA WIYICIYE SE UMUBYARA ICYO AZANIYE ABANYARWANDA BAZAGIFATISHA AMABOKO YOMBI!

Diane Rwigara umukobwa wa Rwigara Assinapol muri iyi minsi yakamejeje ngo arashaka kwiyamamariza kuzayobora u Rwanda nyamara amabanga amwe n’amwe akomeje kujya hanze yerekeye uyu mukobwa amushyira mu majwi y’urupfu rwa se umubyara kuko ngo atari kuzamworohera iyo aza guhingutsa iki gitekerezo akiriho.

Amakuru ava ahantu hizewe mu muryango wa Rwigara avuga ko iki gitekerezo cyo kuziyamamariza umwanya w’umukuru w’igihugu ngo uyu mukobwa yagihishuriye nyina umubyara mu kwezi kwa Kanama 2014 ariko anamubwira ko yamaze kubiganiraho na nyirarume Ben RUTABANA wamubwiye ko amushyigikiye. Kuva icyo gihe ngo byakomeje guhwihwitswa hagati mu muryango wabo biza kugera no kuri se Rwigara Assinapol niko guhamagara uyu mukobwa mu cyumba cye ari kumwe na musaza we amubaza ibyo yumva niba ari ukuri, maze Diane niko gukorwa n’isoni ariko ngo nyuma y’umwanya utari muto Rwigara Assinapol abatonganya nibwo umuhungu we Rwigara Aristide yaje kubwira se umubyara uko gahunda zose zapanzwe ndetse anamwereka E-mails bagiranye na Ben Rutabana zirimo nuko yabijeje ko RNC izabafasha kugira ngo igikorwa cyabo kizagende neza.

Mu kwezi k’Ugushyingo, mu ibanga rikomeye Diane Rwigara yagiriye urugendo muri South Africa aho yavugaga ko agiye muri gahunda ze zisanzwe ariko byaje kumenyekana ko nubwo yari yarakanzwe na se bigasa nkaho amukomye mu nkokora ngo yari yagiye guhura n’umuntu yari yatumweho na nyirarume Rutabana, kuri gahunda yari afite ngo yari no guhura na Kayumba Nyamwasa ariko ntibizwi niba barahuye mu gihe uwo wundi we bahuye banagirana ibiganiro birambuye birimo icengezwamatwara ya RNC. Akubutse muri urwo rugendo ngo imigambi yose yahise itangira gushyirwa mu bikorwa uko yayihawe na nyirarume hamwe n’abandi bambari ba RNC ariko bigirwa ibanga rikomeye kuko mu bantu batizeraga muri gahunda zabo harimo na se umubyara.

Izo nama yagiriwe nabo bose bafite aho bahuriye na RNC ku ruhembe rw’umuheto hari Ben Rutabana washyirwaga imbere kuko afitanye isano n’uyu muryango, mu kwezi kwa 12 gusozwa nibwo hafashwe umwanzuro ko Rwigara Assinapol wari umunyemari ukomeye kandi agashyigikira FPR muri byinshi agomba gupfa kuko atari kuzumva kimwe n’umukobwa we ibyo kwiyamamaza. Binavugwa ko Diane yari atangiye gucudika n’umusore wari kuzamugira umugore kuko bari barahujwe na se ariko ngo amaze kubona ubushizi bw’isoni bw’uyu mukobwa ngo yahise abivamo kuko magingo aya Diane Shima afite imyaka 35 akiri ingarama kirambi benshi baheraho bavuga ko uyu mukobwa yaba adashobotse.

Urupfu rwa se rwabaye ku itariki 4/ Gashyantare 2015 agonzwe n’ikamyo ubwo yari muri Benz ye ngo ni umupango wakozwe na Diane Rwigara bimaze kumenyekana ko ku itariki 6 zuko kwezi hari kuzaba inama y’umuryango yari kuzigirwamo byinshi birimo n’iby’uwo mukobwa wasaga nk’ushaka gukora mu jisho se ashaka kumuhanganisha na FPR kandi yari umuyoboke(Rwigara Assinapol) wayo w’akadasohoka. Mu gihe umuryango wose wasaga nk’ucitse umugongo kubera urwo rupfu ngo Diane yihutiye kugera aho se aguye ngo arebe niba koko yashizemo umwuka maze si ukwiriza arusha isande anahamagara Ben Rutabana ngo amufashe kwiteza iyo nduru nyamara babyinira ku rukoma rw’iyo ntsinzi. Mu rwego rwo kuyobya uburari uru rupfu barushinje Leta ariko icyaje kubanyomoza n’ihuzagurika ry’ibaruwa bandikiye Min. w’ubutabera bamusaba kurenganurwa aho kwandikira Police yo ishinzwe ubugenzacyaha ndetse anabagiriye iyo nama yuko bayobye aho bagomba kubariza ikibazo cyabo batinya kukijyanayo bararuca bararumira kuko byasaga nkaho bigenda byibagirana ariko biganisha aho uyu mukobwa we yashakaga.

Dusoza ibyo twamenye kuri aya makuru ngo nuko umunsi wo kwerera uyu mugabo( Rwigara Assinapol) , ngo basaza ba Diane bamenye ko ari we wari uri inyuma y’uru rupfu bararakara cyane bahita bamutera umugongo ubu ntawe bakivuga rumwe yewe na nyina asa nkaho yamukuyeho amaboko kuko yayobotse urusengero ubu asigaye ari umurokore usobanutse. Mu bishuka uyu mukobwa harimo amafaranga menshi se yari yaramwandikishijeho ariko amaze gupfa asa nkaho ayagize akarima ke. Mu bindi bihuma amaso uyu mukobwa ushaje atabaye umubyeyi nuko afite itsinda rinini ririmo abakoranira hafi na RNC haba muri South Africa no mu gihugu cy’Ububiligi bayobowe na Nyirarume Ben Rutabana wamaze kuba ikigarasha byeruye nubwo benshi mu bagenda bavuga ko asa nk’uwihebye binakekwa ko ashobora kuba yaramaze gukandagira umusumari.

FAKE NEWS 04/05/2017 13:38

IBYO BABYITA FAKE NEWS

Kalisa 04/05/2017 13:20

Uyu mukobwa Diane si ubwa mbere atsinda igitego. Vuba aha aherutse kubaza ngo tuzaceceka kugeza ryari? none atinyutse kwiyamamaza yerekana ko ibintu bitagenda neza mu Rwanda. Ntabwo Diane azatsinda amatora kuko mu Rwanda nta matora ahaba, Kagame yarangije gutorwa ndetse n'umuryango w'i Burayi (EU) wamaze kubona ko atari ngombwa kwohereza indorerezi z'amatora yarangiye. Diane cyakora hari aho nasomye ko yujuje imyaka 35 isabwa kugira ngo ushobore kwiyamamaza. Kereka nibamusaba kwerekana umugabo ubanza ntawe afite naho ubundi ni intwari yo ku Kibuye.

Ngo RpF yageze kuri byinshi.... 04/05/2017 02:14

None se, atangiye disikuru Ngo RPF Hari ibintu yagezeho byiza.....Uyu Mudamu nta coach agira? None se ashaka gusimbura ikipe itsinda?

Amani 04/05/2017 15:00

Ikipe itsinda nde...kereka kwica wenda nibyo bazi kuruta

Kanyarucinya 04/05/2017 10:30

Njye si ndi muri Poritiki, ariko nkurikije zino commentaires,
Haracyari abahutu b'ibigoryi n'inda nini bagifite ingengabitekerezo, kurundi ruhande hari n'abatutsi b'inkoma mashyi , bumva ko ibintu bidashobora guhinduka na rimwe, twe nka nouvelle generation, ibintu bigomba guhinduka n'ubwo hatakoreshwa ingufu cyane, ubu Robert Mugabe arasaza ejo azarekura ubutegetsi ndetse na Museveni ntazabaho akaramata,
Uyu mukobwa yagaragaje ibitekerezo ndetse abivugira mu Rwanda, hari ingegera zirirwa zirimba ku muradio ngo zibonere icyo kurya, ibyo banenga babihozemo, uyu mukobwa aravugisha ukuri , ntabwo instinzi ari ukwicaro muri village urugwiro, iyo ushobora ukugaragaza ibitekerezo kandi bikemerwa na benshi biba ari ubu twari. hari byinshi byakozwe ariko inzira iracyakomeza!!! Ntabwo abantu bajya birirwa baririmba convention centre ariko hari n'abakene ndetse n'abahugujwe imitungo yabo!! byose bisobanutse nta kibazo. Kagame akosoye amakosa make iterambere rigakomeza. Ayo mashyaka menshi nayo ntacyo yatumarira urestse ibigambo bya ba Twagiramungu!! n'abandi bajura, birirwa barira ku maradio ngo kagame arabahiga..

umva nawe 04/05/2017 01:23

Diane ntazapfa ahuwo azayoboka, ejo naba deputé ibibintuazabyumva kimwe, apu nu PL nyine..... muzaba muzajye mwibuka iryo mamwiye icyo mutazi ninyenzi , Ben Rutabana nyirarume aho muzi abahutu yishe Iyo za Nyagatare na Kiungo? bazajye babeshya abataraanye naba SOPE....

Kami 03/05/2017 23:23

Nibarize Mugabo! Niba se Diane arwaye ihungabana ubwo Kagame we afite ubuhe burwayi? Niba Diane yarahungabanyijwe, uwo wamuhungabanyije kandi agahungabanya n'igihugu cyose murubona afite ubuhe buzima? Niba Diane ari umurwayi, u Rwanda ruyobowe n'abapfu!! Ni ukumirwa gusa!!

MUGABO 03/05/2017 21:32

Uyunguyu arwaye ihungabana

Kamari 03/05/2017 20:53

Uyu mukobwa ni umuhanga cyane! Ubu se Nyamvumba azemera ko amuyobora? Ibyo mu Rwanda biracyari ihurizo rikomeye!