RWANDA: Le régime FPR persiste à spolier le peu des ressources des Rwandais !

Publié le par veritas

RWANDA: Le régime FPR persiste à spolier le peu des ressources des Rwandais !
Les FDU-Inkingi, parti politique d'opposition au régime de Kigali, dénoncent fermement la spoliation institutionnalisée que le peuple rwandais continue à subir. En effet, nous avons appris de sources bien informées que le parti-Etat FPR vient d'ordonner aux salariés du Rwanda de verser 50% de leur salaire en «contribution spéciale» pour soutenir la candidature du Président Paul Kagame au simulacre d'élections présidentielles prévues en Août 2017.

Si l'éligibilité est un droit reconnu pour chaque rwandais, il est inacceptable qu'un citoyen rwandais soit forcé à soutenir une candidature quelconque à l'élection présidentielle. De l'analyse des documents crédibles en notre possession, ladite «contribution spéciale» est exigible à tous les salariés du Rwanda même si, sur papier, il est prévu que seuls sont tenus de contribuer à cette élection les adhérents du FPR. En effet, tous les employeurs sont tenus de verser au pouvoir la moitié des salaires.

Alors que le salaire est une rémunération individuelle inviolable, il est absolument scandaleux de constater que le gouvernement FPR ose perpétrer une malversation du genre et, en plus, faire dans le cynisme en décrétant que même «ceux qui perdront leur emploi avant de s'être acquittés de ladite contribution, mandatent leur employeur à soustraire ladite contribution aux indemnités de fin de service». Ceci est un vol aggravé que doivent rejeter tous les rwandais.

Nous saisissons cette opportunité pour rappeler encore une fois notre position à propos de l'élection d'août prochain: cette soi-disant élection est en réalité une farce monumentale, dans la mesure où le Président Kagame a décidé de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2034, depuis le jour où il a tripatouillé la constitution en décembre 2015, alléguant que c'est le peuple qui l'en supplie; d'ores et déjà il a montré que l'élection présidentielle n'est plus nécessaire au Rwanda. Lors de son adresse à la nation le 24/12/2015, il a dit: « Je vous remercie pour m'avoir demandé de continuer à vous diriger…». C'est dire, très clairement, que pour Paul Kagame les élections sont terminées. S'il en est ainsi, pourquoi alors le pouvoir veut-il spolier aux rwandais les maigres revenus gagnés à la sueur de leur front, alors que la survie est de plus en plus préoccupante au Rwanda? Ceci est un cynisme indicible.

Nous demandons à tous les rwandais qui seront forcés de céder ces 50% de leur salaire, de considérer que c'est une dette que le FPR et son Président, Général Paul Kagame devront leur restituer, tôt ou tard, majorée d'intérêts et toutes indemnités. Par ailleurs, il est de notoriété publique que le parti FPR a les capacités financières nécessaires, du fait qu'il monopolise les sources de revenus du Rwanda via ses sociétés telles que Cristal Ventures, Horizon etc. C'est également un secret de polichinelle que Paul Kagame lui-même a les capacités financières nécessaires à sa campagne, ne qu'en tenant compte des seules rentrées qu'il tire des innombrables voyages effectués avec ses jets privés loués à l'Etat au prix que lui-même fixe!

N'a-t-il pas déclaré, lors du 50iéme anniversaire de la «Banque de Kigali», qu'il n'a jamais fait de retrait sur son salaire régulièrement versé à cette banque! L'on doit, dès lors, se poser la question du pourquoi de cette logique de spoliation sans limites des plus faibles. Les FDU-Inkingi demandent à tous les rwandais de condamner énergiquement ce hold-up institutionnalisé, et aux salariés du Rwanda de montrer qu'ils tiennent à leur droit à l'intangibilité du salaire.

Les FDU-Inkingi demandent à la communauté internationale et en particulier les bailleurs de fonds du Rwanda de faire pression sur le régime du FPR pour qu'il mette fin à ses actes de spoliation éhontée de la population pour financer un simulacre d'élections présidentielles dont le résultat est connu d'avance !


Fait à Londres, ce 29/05/2017


Justin Bahunga
Commissaire chargé des relations extérieures et porte-parole des FDU-Inkingi

Commenter cet article

CESAR 31/05/2017 21:14

Kagamé prend les Rwandais pour des zébus. Il faut que ceux-ci lui prouvent qu'il s'est trompé ou se trompe c'est-à-dire au de pleurnicher, il faut qu’ils lui disent audiblement que nul ne peut prétendre tourner impunément les Rwandais dans le sens qu’il veut. Il faut qu'ils refusent d'être rackettés en flagrance par Kagame. Pour cela, il faut que les Rwandais aient le sens du devoir, d'abnégation, de l'honneur, de dignité et de sacrifice. Kagame est le commandant en chef de la mafia qui règne en maître sur le Rwanda. Le Rwanda est à lui c’est-à-dire c’est son patrimoine et les Rwandais sont ses sujets. D'où il se permet de les racketter en flagrance, le tout en toute impunité. Et malheur pour celui qui refuse ou refusera d'être racketté. Il convient de rappeler que les Rwandais payent 13 impôts dont 4 au bénéfice du FPR, parti-Etat et société commerciale notoire. Ils alimentent les comptes bancaires des oligarques du régime Kagame. C’est pourquoi le FPR est plus riche que le Rwanda. Plus de 600 oligarques du régime Kagame sont des multimillionnaires et celui-ci est au rang utile. Ces millions ou milliards des oligarques rwandais proviennent principalement des impôts payés par les Rwandais majoritairement paysans, des prétendues aides financières internationales allouées au Rwanda en fait à Kagame et les siens, des fruits issus de la spoliation du patrimoine immobilier des Rwandais, des rackets à grande échelle des chefs d’entreprise rwandais. Rwigara, feu père de Diane Rwigara qui avait dépensé plusieurs millions de dollars US pour financer la guerre du FPR de Kagame contre le Rwanda et le gouvernement à qui il devait ce qu’il était a refusé d’être continûment racketté par le FPR. Face à ce refus catégorique de Rwigara, la réaction de Kagame a été impitoyable. Il l’a liquidé sans conséquence aucune. Le cas Rwigara n’est pas unique. Il y en a plusieurs. Comme tout chef mafieux, Kagame agit graduellement. Dans un premier temps, il agit. Si pas de réaction négative des membres des familles de ses victimes ou de ses victimes, il passe à la seconde phase. Si pas d’action négative décisive susceptible de l’arrêter définitivement, il continue jusqu’à broyer ses victimes. Le constant est que nonobstant ses méfaits abominables contre les Rwandais, il n’a jamais été inquiété outre mesure y compris par les sponsors, pourtant prédicateurs du respect des droits de l’homme et la démocratie d’une part et pourfendeurs du Président Burundais d’autre part. Les grand financiers du régime mafieux rwandais est l’Allemagne, le Canada et les Pays-Bas. Ce sont les Pays-Bas qui ont financé les tribunaux d’épuration des Hutu et Tutsi de second rang dans toutes les structures publiques, para-publiques et privées du Rwanda. Ce sont les Pays-Bas qui ont financé les juges nettoyeurs (payés avec les fonds néerlandais). Tous ces pays savent que les bénéficiaires des fonds prétendument alloués au Rwanda ne sont pas des Rwandais mais des oligarques mafieux rwandais. Ils ont des tonnes d’informations sur les méfaits de Kagame et le détournement de plusieurs millions voire des milliards de dollars US par Kagame et les siens. Qu’ont-ils fait ? Rien. Kagame décidé de s’autoproclamer président à vie en août prochain, le tout en violation absolue de la constitution qui proscrit strictement un troisième mandat de Kagame. Les dirigeants de ces pays ont reçu le document qui a été fabriqué par Kagame et qu’il a ensuite baptisé pétition puis exhibé sur les télévisions du monde entier par la présidente de la chambre des députés. Pourtant l’autoproclamation président à vie de Kagame, ils diront que l’élection du Président au Rwanda s’est déroulée en toute transparence et que Kagame est dès lors un président légitime. Les réactions des diplomates de ces pays en poste ici à Kigali sont en fait une mise en scène commet en témoigne leur caractère flou et ambigu. Elles sont dépourvues de sens. Combien de Rwandais ont –ils compris le fond de leurs déclarations ? Un troisième mandat de Kagame est strictement proscrit par la constitution rwandaise en vigueur. Aucun Rwandais n’a écrit une pétition demandant à Kagame de s’autoproclamer président à vie. Ce fait est de notoriété publique. De deux choses l’une, soit les dirigeants de ces pays coupent effectivement les subsides alloués à Kagame et lui demandent de respecter la constitution de notre pays comme ils l’ont fait let font contre Kabila, président de la RDC, soit ils disent publiquement que les Rwandais ne méritent pas le respect de leurs droits fondamentaux par Kagame, que le respect des droits de l’homme doit être appliqué dans tous les Etats modernes sauf au Rwanda et qu’il en est de même du respect de la constitution par le Président Kagame. Il faut qu’ils soient limpides quant à leur position relativement au cas Kagame.
Le rôle des opposants est de pouvoir mettre les dirigeants de ces pays qui alimentent les caisses de Kagame et le soutiennent devant leur responsabilité c’est-à-dire dire clairement qu’ils sont avec Kagame et conséquemment contre les Rwandais ou inversement et d’en tirer les conséquences claires.

UKURI 31/05/2017 11:01

UWAHISEMO IKINYOMA NAWE YAGIZE NEZA ATABIZI. KUKO KITAZASHINGA NGO GISHORE IMIZI!!!! YEGO TURABABAYE ARIKO TWIZEYEKO KITAZAMARA KABIRI.

Dominique 31/05/2017 01:20

Plus idiot que rwandais, on meurt! Et puis les gens vont s'éxecuter!
50 % ? Utamwara we ntagira isoni? En tout cas que Dieu nous garde loin de cet enfer pavé de toutes ces diaboliques machinations.

@Bosenibamwe 30/05/2017 17:24

Ugereranya amata n'uburozi.
Kagome iyo agukora munda cg akagupfakaza cg akaguca amabere ; ntuba uzanye iyo miteto hano !

Bosenibamwe pe! 30/05/2017 17:16

Nibwo Perezida KGM afite ubushobozi bwo kwishyura kampeni ye. Biteye rero isoni kubona atabikora.
Ingoma zose ni zimwe, none muri kwiyibagiza umusanzu wa MRND, za CESTRAR...?

ISETA 31/05/2017 08:11

Aho umutima wawe waba ukiba mu gitereko cyawo Bosenibamwe we?

Mbonyingabo 30/05/2017 15:36

@ Bahunga, ibyu vuga kuri FPR nukuri, gewe navuze yuko FPR aribisambo byujuje ibyangomba. Urikuvuga yuko umushahara w`umuntu aruburenganzira bwe, uretse yuko mu Rwanda atariko bimeze. Urwanda nubwami ikintu cyose kikaba icyumwami Kagame, niyo mpamvu basinyisha umuntu gutanga umushaharawe ntasoni bafite.

Niyonzima jean de Dieu 30/05/2017 14:12

Muratsensa rwose . Niba Umuntu adatinya kujya gucukura inzu ya mugenzi we ni gute yatinya ku mukora mumufuka?