Analyse de situation : L'ONU face au défi des génocides africains

Publié le par veritas

Analyse de situation : L'ONU face au défi des génocides africains
L’usage précipité du terme “génocide” dans le contexte rwandais constitue un véritable test d’intelligence et un défi de taille non seulement pour le peuple rwandais mais aussi pour l’ensemble de la communauté internationale. Pour la plupart du temps ce sont des émotions aveugles qui arrivent au premier plan et influencent les politiques, sans oublier aussi que des intérêts obscurs influent énormément sur les décisions qui, en fin de compte, font plus de mal que de bien. Dans le cas précis du génocide rwandais, ce sont ces émotions et ces intérêts qui ont par exemple présidé à des résolutions onusiennes hâtives et à la création d’un tribunal de honte appelé TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda).
 
Il y a eu des génocides au Rwanda, tout comme il y en a eu en République démocratique du Congo, mais la « certification » de ces produits [analysés sous l’optique économique] au niveau international dépendra toujours du vent qui souffle à New York. Les intérêts géopolitiques et commerciaux des grandes puissances y sont pour beaucoup, de l’extension de la zone d’influence à l’exploitation sauvage des ressources naturelles, aux dépens des peuples de la Région des Grands Lacs africains, leur souveraineté et leur devenir historique. L’usage du terme «génocide» dans le contexte rwandais remonte à 1964 quand, réagissant aux calomnies des Tutsi alors réfugiés, le président hutu Grégoire Kayibanda a évoqué les conséquences désastreuses des attaques terroristes des Inyenzi [nom de code dont s’étaient affublés ces réfugiés] pour leurs congénères restés au pays. « À supposer par impossible que vous veniez à prendre Kigali d’assaut, comment mesurer le chaos dont vous seriez les premières victimes ? Je n’insiste pas : vous le devinez, sinon vous n’agiriez pas en séides et en désespérés ! Vous le dites entre vous : ‘ Ce serait la fin totale et précipitée de la race tutsi ‘. Qui est génocide ? » [Fin de citation, lire Eugène Rwamucyo]
 
Les Inyenzi ont attaqué le Rwanda à partir du Burundi sans discontinuer de 1961 à 1967. Alliés du régime tutsi du Burundi, ces réfugiés tutsi rwandais ont été mis en cause dans l’affaire du génocide perpétré contre les Hutu du Burundi en 1972 selon la récente déclaration de l’Ambassadeur burundais Willy Nyamitwe. Ce dernier a du même coup dénoncé les nouvelles tentatives de provoquer un autre génocide au Burundi, curieusement des Tutsi se sont fait prendre en flagrant délit en train de distribuer les tracts exhortant les Hutu du Burundi à massacrer les Tutsi, au moment où le président Kagame du Rwanda s’estime prêt à intervenir pour arrêter ce génocide. La coïncidence ne saurait être fortuite.
 
L’appellation du génocide rwandais a connu une évolution qui laisse pantois. Au départ les rebelles du FPR parlaient des atrocités et massacres visant les opposants dans les régions sous contrôle du gouvernement. Ensuite, après la victoire, le gouvernement du FPR a baptisé la tragédie qui a endeuillé le Rwanda « Génocide et crimes contre l’humanité », réalité qui pendant longtemps a prévalu aux Nations unies. Et voilà qu’en 2014, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte une nouvelle dénomination: Le «Génocide de 1994 contre les Tutsi au Rwanda au cours duquel Hutu et autres qui étaient opposés au génocide ont également été tués. » [Lire Ismaïl Mbonigaba, battaille de nomenclatures].
 
Tout bien considéré la démarche consiste à identifier le responsable du génocide rwandais, très vraisemblablement les Hutu, et l’actuel régime se sert des témoignages aliénants des anciens dignitaires sous la 1ère et la 2ème République et de leurs descendants pour étayer cette thèse. L’abrutissement est à son comble. À admettre que le lavage de cerveau peut temporairement noyer toute la planète dans une goutte de larmes, est-ce que les historiens et les spécialistes occidentaux ignoreront qu’au Rwanda il y a eu une guerre civile au cours de laquelle des centaines de milliers de Hutu et de Tutsi ont été massacrés par une armée tutsi d'invasion ? Les archivistes des Nations unies auraient-ils volatilisé la copie des fameuses lettres du FPR, datées du 30 avril 1994 et celle du 14 mai 1994 et adressées au Conseil de sécurité des Nations unies, par laquelle les rebelles tutsi s’opposent catégoriquement à l’intervention onusienne destinée à mettre fin aux atrocités dans les régions du Sud contrôlées par le gouvernement? En effet, le FPR assurait qu’il n’y avait point de massacres dans le Nord du Rwanda (Byumba, Ruhengeri et Gisenyi, bastion de l’ancien président Juvénal Habyarimana selon les rebelles.)
 
Avant d’en arriver au «Génocide de 1994 contre les Tutsi au Rwanda au cours duquel Hutu et autres ont été tués», les experts des Nations unies ont mené des enquêtes sur les crimes de guerre commis en RDC, et voilà que l’armée du FPR et sa branche AFDL se retrouvent mises en cause dans le massacre des populations hutu, dont les réfugiés rwandais en majorité. Le UN Mapping Repport de 2010 ne peut être équivoque : «Au moment des incidents couverts par le présent rapport, la population hutu au Zaïre, y compris les réfugiés venus du Rwanda, constituait un groupe ethnique au sens de la Convention susmentionnée. Plusieurs incidents répertoriés semblent indiquer la possibilité que les multiples attaques visaient les membres du groupe ethnique hutu comme tel, et non pas seulement les criminels responsables du génocide commis en 1994 à l’égard des Tutsi au Rwanda et qu’aucun effort n’avait prétendument été fait par l’AFDL/APR pour distinguer entre les Hutu membres des ex-FAR et les Hutu civils, réfugiés ou pas.»
 
En concluant sur le chapitre des massacres contre les Hutu au Congo, le rapport a lancé la balle dans le camp du Conseil de sécurité des Nations unies en ces termes : « La question de savoir si les nombreux actes de violence graves commis à l’encontre des Hutu en 1996 et 1997 constituent des crimes de génocide ne pourra être tranchée que par un tribunal compétent. » Une question de curiosité qui pend sur les lèvres de nombreux observateurs depuis déjà 7 ans : Qui va créer ce tribunal « compétent » qui doit trancher sur le caractère génocide des massacres commis sur les Hutu au Congo? On parle globalement de plus de cinq millions de morts dans ce géant africain mis à genoux par l’armée d’un nabot voisin 90 fois plus petit! Le Maréchal Mobutu ne croyait pas si bien dire quand, réagissant aux attaques de ses opposants, il tenait ces propos : « Si vous voyez un chien perché sur une haute branche, ne vous attardez pas sur sa capacité de grimper. Posez-vous plutôt la question de savoir qui l’y a perché. »
 
Suite à l’échec lamentable du TPIR quant à la mise en lumière de la planification du génocide rwandais, et surtout à l’enquête sur l’attentat terroriste qui a déclenché la tragédie de 1994, les Nations unies se sont avérées propres-à-rien dans la solution de ce conflit complexe qui a embrasé toute la région. Cette institution contribue plutôt à un enfumage abrutissant, sûrement destiné à préserver les intérêts des puissances qui exploitent les richesses du Congo par alliés interposés. Ces puissances et leur outil utile ONU continueront de surfer sur le flou comme quoi d’une part les Hutu ont génocidé les Tutsi (ceci pour donner des ailes aux Tutsi) et de l’autre les Tutsi ont « probablement » génocidé les Hutu (quel soulagement pour ces derniers!), et des décennies - des siècles pourquoi pas?- s’écouleront sous l’agréable mélodie de la diversion.
 
L’attitude victimiste couplée d’aspirations hégémonistes et l’aveugle propension à séduire l’impérialiste détournent également les deux clans rivaux de la logique de résolution de conflits tel qu’inscrit dans la sagesse ancestrale rwandaise. En effet nul autre que Rwandais ne saurait mettre la lumière sur l’histoire violente voire génocidaire de Ruhuga, l’épée qui immolait les bambins hutu pour le seul plaisir de la Reine-mère Kanjogera. Qu’en est-il de l’émasculation des Hutu à des fins de décorer le tambour royal Kalinga? La déshumanisation et l’asservissement sont quant à eux des phénomènes qui ont lieu au Rwanda par alternance, car chaque régime tutsi a ses victimes hutu et vice versa. Les Nations unies apporteront-elles une quelconque solution, durable, au problème rwandais en faisant fi de ces réalités traumatisantes? Que nenni.
 
La recherche de solution pour la problématique rwandaise et par extension régionale relativement aux génocides n’incombe ni à l’incompétente ONU, ni aux incompétents spécialistes dont le silence reste assourdissant. Elle incombe exclusivement à l’élite intellectuelle rwandaise, burundaise et congolaise consciencieuse et soucieuse de la vérité, soucieuse de créer des nations réconciliées. L’ONU, les États-Unis, la France, la Grande Bretagne, Israël, la Russie etc. ne sont pas dans l’impératif de faire du babysitting des peuples arriérés, car toutes ces puissances sont en premier lieu soucieuses du bien-être de leurs populations. L’indifférence affichée devant les six millions de morts au Congo ne trompe personne.
 
Le cas d’un génocide évité de justesse au Burundi en 2016 malgré sa programmation vu le dispositif militaire déployé à partir de l’étranger pour déstabiliser ce pays, les velléités interventionnistes du voisin rwandais et la machine de désinformation bien huilée, ainsi que des coup-bas diplomatiques, devrait offrir matière à réflexion à toutes les personnes et organisations éprises de paix dans le monde. N’eut été le véto russe et chinois, le génocide aurait bel et bien eu lieu au Burundi. [lire Ismaïl Mbonigaba]En plus de nombreuses autres preuves fournis au grand jour par le gouvernement burundais, l’ONU aura elle-même été témoin des activités visant la déstabilisation du Burundi à partir du Rwanda, mais tout cela ne fera nullement reculer les États-Unis et l’Union européenne qui veulent à tout prix la tête du président Pierre Nkurunziza.
 
La finalité poursuivie par les individus et puissances qui souhaitent un génocide au Burundi est la suivante : s’il y a un génocide au Burundi, il sera perpétré par les Hutu sur les Tutsi. On y parviendra en assassinant le président Nkurunziza qui est Hutu, ce qui est susceptible de déclencher une violence sans précédent. Deux présidents hutu burundais ont été tués en 1993 et en 1994 au moment où l’armée burundaise était quasi-exclusivement tutsi, et les populations hutu étaient chaque fois matées sans ménagement au cours des violence subséquentes. Maintenant que les Hutu sont majoritaires dans l’armée et dans toute l’administration, les conditions semblent réunies pour les pousser dans l’horreur. Et la conclusion sera que les Hutu sont génocidaires de nature et les Tutsi victimes dans le monde entier. Le piège n’a pas pris, jusqu’ici, mais le défi reste entier : comment mettre définitivement en échec les trafiquants des génocides africains? La balle est maintenant dans le camp des intellectuels consciencieux.
 
 
Mbonigaba Ismaël
vepelex.org

Commenter cet article

Ntamuhanga 03/06/2017 19:57

Kalisa komera cyane. wakoze kubitekerezo byawe watanze. amerika yinjiriye ubuzima bwurwanda rwabanyarwanda guhera muri 1987 kugeza irushenye ihereye kuri prezida Juvenali Habyarimana nabahutu bose bize kugeza kubagufi ikoresheje FPR-Inkotanyi Abanyamerika nibo mabi yurwanda rwabanyarwanda guhera 1990 kugeza uyu munsi 2017. ninayo mpamvu ugerageje wese kugira icyo abaza kurwanda nabanyarwanda ashyirwaho iterabwoba ryo kumwica, kumuhiga bukware kwisi yose. nguko uko abanyamerika bakora iyo babonye icyanzu cyo gucamo mu kurimbura imbaga yabantu mubihugu byose. urwanda rwabaye urwambere, hakurikiraho DRC - Congo-Zaire, bashatse gukurikizaho uburundi biracyabagora ariko uburundi bufite imyenge bazacamo amaherezo.
jyewe ndikwandika nagerageje kwiga muri amerika Engineering specialized muri Programing ya Computer Science ngeze mu mwaka wa nyuma nahasanze amabi yose akorerwa kwisi ahabwa umugisha na amerika ngizengo ndabaza nti this is wrong. bati nimumwice nubundi numunyarwanda wumuhutu yazadukorera ishyano namara kubona byose twakoreye abanyarwanda nimigambi yacu yose yabanyamerika kuri afrika yibiyaga bigali. ndekeye aha abafite amatwi yo kumva bumvise.

NTWARI 02/06/2017 23:22

@ ce n'est pas avec tes rogorhées que tu puisse nier la planification du genocide commis contre les Tutsi. Tes betises innondés des mensonges que tu viens de parler ici font parti de votre plan. La négation du genocide est une des phases de la planification du Genocide donc toi tu ne fais que continuer l'application de votre plan en publiant les mensonges sur le genocide commis contre les Tutsi mais le monde n'est pas aussi naif que tu le croie. Les Nazi ont aussi essayé de nier le genocide commis contre les juifs donc ce 'est pas ettonant de voir les Nazi noires faire la même chose. Nous sommes determinés à exposer vos plan sadique et la verité triomphera toujours. Ce n'est pas ici sur votre misérable website qu'il faut montrer les preuves de votre plan, les institutions judiciaire appropriée ont reçu déjà ces preuves, alors toi tu n'es qu'un chien qui aboie sur la caravanne qui passe. Erega mwa nterahamwe mwe nimwemere ko mwatsinzwe naho umunwa wanyu ntacyo ukibamariye umuvumo wo kwica abanyafrika bagenzi banyu ni mwe mwawikururiye.

CESAR 02/06/2017 21:30

@Ntwari, visiblement tu ne sais de quoi tu parles.
Tu affirmes que Kagame a les preuves de la planification du génocide dit des Tutsi. Toute affirmation doit être prouvée. Tu es le seul Rwandais à proférer une telle affirmation. Si tu es pourvu d’un bon sens élémentaire, vous êtes sans ignorer que toute affirmation doit être prouvée. A défaut, il s’agit alors d’une spéculation ou affabulation. Le constat de notoriété publique est le suivant.
1/ Jusqu'à ce jour ni Kagame ni quiconque autre n’a apporté les preuves de son existence effective.
2/ Un TPIR a été spécialement crée pour trouver les preuves de cette prétendue planification du génocide dit des Tutsi invoquée par le procureur du TPIR contre les accusés Hutu. Nonobstant plusieurs millions de dollars et les tours du monde faits, les procureurs du TPIR, ils n’ont jamais trouvé les preuves de l’existence de cette planification et des noms précis des planificateurs.
Le TPIR était en fait dirigé par Kagame, s’il a les preuves de cette planification du génocide dit des Tutsi comme vous l’affirmer maladroitement et sans réfléchir, pourquoi ne les a-t-il pas données aux procureurs aux abois pour étayer les invocations?
Des millions de Hutu et Tutsi de second rang ont été condamnés à plusieurs années de prison pour avoir commis le génocide sans autre précision quant à l’ethnie des victimes. Certains croupissent dans les geôles de Kagame, d’autres ont été publiquement exécutés, morts dans la souffrance inqualifiable. Le procureur rwandais ou le ministère public n’a apporté la moindre preuve de la planification du génocide pourtant invoquée par lui contre les accusés. Si Kagame les a, son obligé à savoir le procureur en a nécessairement. Pourquoi ne les-a-t-il pas produites?
3/ La planification d’un crime précède sa commission. Dès lors, à supposer que cette planification ait existé, si tu es conséquent avec toi-même, elle est nécessairement antérieure à 6 avril 1994 et ses auteurs sont impérativement ceux qui dirigeaient le Rwanda avant le 6 avril 1994.
Tu es sans savoir que d’avril 1992 à 6 avril 1994, le Rwanda était dirigé par le couple opposition-FPR de Kagame en application d’un pacte d’alliance signé à Bruxelles début juin 1992 (voir copie dans mon prochain commentaire). C’est un fait état établi que le FPR alors dirigé par Kagame était associé à la gestion du Rwanda. Et pour preuve, outre ce pacte d’alliance, le Direction Générale des services secrets rwandais a été confiée à un membre notoire du FPR, à savoir Iyamuremye Augustin que tu connais nécessairement. Celui-ci agissait pour le compte du FPR et sous l’autorité de Kagame. La Première Ministre Uwilingiyimana Agathe, véritable chef de l’Exécutif, (articles 50 et suivants de la constitution du 10 juin 1991) était notoirement pro-FPR. Si cette planification a effectivement existé, Kagame en était en tout état de cause au courant. Il en est de même de son agent, Iyamuremye Augustin. Les premiers ministres Nsengiyaremye et Uwilingiyimana ont négocié la fin de la guerre avec Kagame, mais avec mauvaise fois de la part de celui-ci et étaient en contact permanent lui. Lors des négociations qui ont abouti au pseudo accord de paix d’Arusha, Kagame a-t-il évoqué l’existence de cette planification du génocide des Tutsi ? Alors qu’il disposait d’une armada de moyens, qu’a-t-il fait pour mettre définitivement fin à ce plan de génocide des Tutsi dont il prétendait être défenseurs au premier chef? Dès lors que même une personne frappée d’insanité d’esprit ne peut soutenir que c’est le premier ministre Kambanda Jean nommé le 8 avril 1994, soit postérieurement au début des massacres qualifiés de génocide par Kagame et les siens à partir de 2014, pourquoi Kagame n’a-t-il pas accusé de génocide des Tutis ses alliés qui dirigeaient le Rwanda d’avril 1992 au 6 avril 1994 ? Pourquoi n’a-t-il pas broyé Iyamuremye, son agent qui, en tout état de cause faisait partie du groupe de planificateurs du génocide dit des Tutsi crié sur tous les toits par lui ? Je te rappelle que dans l’Affaire Général Munyakazi, le même Iyamuremye a dit qu’au vu des moyens performants dont ils disposait, moyens fournis par les USA et Roayume Uni, si un plan de génocide avait existé, il en aurait été nécessairement au courant. Or, il n’a jamais entendu parler de ce plan et encore moins un groupe de dirigeants rwandais qui planifiaient ou ont planifié le génocide des Tutsi aussi bien sous les gouvernements Nsengiyaremye et Uwilingiyimana que sous le gouvernement Kambanda. Or, ni Kagame, ni quiconque autre Tutsi, ne l’a accusé de négationnisme de génocide des Tutsi. Par contre, il a été médaillé par Kagame pour les missions accomplies au bénéfice du FPR.
Tu ne sais pas ou tu fais semblant d’ignorer que le génocide est une qualification juridique des faits et nullement des faits criminels, en l’espèce les crimes qui ont été commis contre les Tutsi dont nul ne peut contester l’existence. Le droit interne rwandais définit précisément le génocide. C’est au regard de ces crimes et les situations contextuelles dans lesquelles ils ont été commis que ces crimes peuvent être qualifiés de génocide ou pas. Crier sur tous les toits »génocide des Tutsi » ne confère juridiquement pas à ces crimes la qualification de « génocide ». Au regard l’ensemble des faits et des situations contextuelles ci-dessus évoqués, la qualification juridique de » génocide » des crimes qui ont été commis contre les Tutsi est, à mon sens discutable. C’est pour ce motif que Kagame a interdit tout débat entre Rwandais sur les crimes qui ont été commis dans notre pays par les Rwandais contre les Rwandais et opté pour la pénalisation de toute demande ou évocation de débat sur ce sujet. Les pro-Kagamistes comme toi, reproduisent le mot »génocide des Tutsi » comme des perroquets et fuient lorsqu’il s’agit de répondre à une simple question : la production des preuves de leurs affirmations et/ou acceptation de débat public sur le génocide dans l’ensemble et sur celui dit des Tutsi.

kalisa 02/06/2017 14:15

@Ntwari
Je sais bien que tu es payé par le FPR pour essayer de défendre l'indéfendable.Tout ce que je peux dire c'est que dans la langue de Molière on ne se comporte pas comme des bergers rwandais (abashumba batukana) quand on est à cours d'arguments.Les preuves sur la planification des génocides par le FPR existent bel et bien et comme votre mentor le dit " it is a matter of time".

NTWARI 02/06/2017 13:12

@Kalisa. Le monde est déjà au courant de vos pièces de théatre qui accusent le FPR. C'est paradoxale d'accuser celui qui a stoppé le genocide contre les Tutsi de l'avoir preparé. Les Hutu extremistes ont preparé ce genocide, toi tu accuse le FPR tes mensonges tout simplement parce que d'une manière où d'une autre tu a aussi participé dans ce genocide et tu as peur d'être arreté un jour ou l'autre. Voilà pourquoi tu perd ton temp à defendre l'indefandable. En croyant desésperement que tu puisse reussir à semer la confusion au monde mais le monde est plus intelligent que toi pauvre type faible d'ésprit, Alors fais nous un service et ferme ta sale geule de menteur.

kabare 02/06/2017 01:05

Barwo Bose

Uruhare rw’Abanyamerika mbere y’ihanurwa ry’indege ya Perezida Habyalimana (6/04/1994)

20/05/2017 by chief editor 1 commentMuri video clip aho amurika igitabo cye amaze gusohora cyitwa « U.S. Made » ndetse na nyuma yaho no mu kiganiro aherutse kugirana na Radio Itahuka Bwana Jean-Pierre Mugabe hari aho yavuze ko Abanyamerika (abasirikare) bari Entebbe muri Uganda mbere y’ihanurwa ry’indege mu kwa 4/1994. Aha mfite icyo nabivugaho.Dore uko byari bimeze icyo gihe. Nibyo koko mbere y’uko indege « Mystère-Falcon 50 » ifite nimero 9XR-NN y’igihugu cy’u Rwanda yari ishinzwe gutwara umukuru w’igihugu (avion présidentiel / presidential aircraft) ihanurwa n’intwaro 2 za RFP-Inkotanyi zakorewe m’u Burusiya zo mu bwoko bwa « 9K310 Igla-1 », ministeri y’ingabo y’Amerika (US Department of Defense) ikunze kuyita « SA-16 » cyangwa umuryango wa OTAN (NATO) nawo ukayita « Gimlet », mu ma saa mbili mw’ijoro ryo kuwa 6/04/1994 abasirikare 330 b’Abanyamerika bari bamaze iminsi mike cyane bakambitse ku kibuga cy’indege cy’i Bujumbura mu Burundi. Ntabwo ari Entebbe (Uganda) nkuko twabibonye haruguru.Leta ya Prezida Bill Clinton yari ishyigikiye ko Paul Kagame na RPF-Inkotanyi bafata ubutegetsi biciye munzira y’imirwano y’amasasu bamaze kwivugana Umukuru w’igihugu Juvénal Habyarimana. Mbere yiraswa ry’indege babanje kohereza mu karere k’ibiyaga bigari abasirikare b’Abanyamerika kugira ngo bazabashe gutera ingabo mu bitugu mu gihe RPF-Inkotanyi idashoboye gufata igihugu. Iyo Leta ya Prezida Clinton yari izi neza ingaruka ry’iraswa rya Prezida Habyarimana. Ni ukuvuga ibizakurikira bishingiye kubwicanyi ndenga kamere ! Ntabwo iyo Leta ya Prezida Clinton yari yitaye k’ubuzima bw’Abanyarwanda muri rusange ahubwo umugambi wayo kwari kuzakoresha Paul Kagame na gatsiko ke gutera no kwigarurira igihugu cya Zaïre kubera umutungo kamere gitunze. Abasirikare b’Amerika boherejwe ntabwo bari abo gutabara abanyarwanda ahubwo bari abo guha ibikoresho n’amakuru ingabo za FPR hifashishijwe ikoranabuhanga no kuzitabara mu gihe zagira intege nke ku rugamba.Nibwo rero bohereje aba « Marines » 330 i Burundi ndetse n’ubwato bw’intambara ku inkombe z’inyanja i Mombasa muri Kenya. Abo ba « Marines » bitiriwe « Ishema ry’inyanja ya Pasifika » (Pride of the Pacific) ni inzobere mukurwanira mu mazi kandi bazobereye mukujya gutabara byihutirwa aho byakomeye (forward-deployed, rapid-response forces) ba barizwa mu mutwe witwa « 11th Marine Expeditionary Unit » mu gikorwa bise « Operation Distant Runner » yari iyobowe na colonel James T. Iulo. Uyu mutwe (Unit) ukaba ari umwe muri zirindwi z’ingabo z’Amerika zihabwa amabwiriza na « US Marine Corps » nayo ikaba ari imwe muri eshanu zigipande (branch) cy’ingabo z’Amerika (US Armed Forces) igahabwa nayo amabwiriza na ministeri y’ingabo z’Amerika (US Department of Defense).Abo baje bafite ibirwanisho bihambaye. Navuga nka za kajugujugu z’intambara (Attack helicopters) zigera kuri 3, indege 4 za gisirikare zitwara abantu, izitwara ibikoresho bya gisirikare n’izindi zitwara zabombes za korewe mu ruganda rwa « Lockheed » : imwe yo mu bwoko bwa « C-130 Hercules », indi yo mu bwoko « C-141 Starlifter » n’ebyiri zo mu bwoko « C-5 Galaxy ». Kubera ubuto bwa parkingbw’ikibuga cy’indege cy’i Bujumbura kitashoboraga kuzakira zose icyarimwe izi eshatu zanyuma (1 « C-141 Starlifter » ne 2 za « C-5 Galaxy ») zo zari ku kibuga mpuzamahanga cy’i Nairobi muri Kenya. Ebyiri murizo (C-5 Galaxy) zafashije u Bubiligi mukujya kuzana bamwe mu ngabo zayo bari muri za unités zigize « Régiment Para-Commando ». Ni ukuvuga : « Compagnie Antichar Para-Commando », « Escadron de Reconnaissance Para-Commando », « 3e Bataillon Parachutiste », « Batterie d’Artillerie de Campagne Para-Commando », « 4e Chasseurs à Cheval (« Escadron A » na burende zayo CVR-T) », n’aba-para 29 bo muri forces spéciales bo muri « 1e Cie d’Équipes Spécialisées de Reconnaissance » bose hamwe bagera kuri 600 mu gikorwa bise « Opération Silver Back » na « Opération Blue Safari » yari iyobowe na colonel Jean-Pierre Roman.Iyo ya mbere (« Silver Back ») yari inshinzwe gucyura abanyamahanga baba mu Rwanda mu gihe ubwicanyi bwari butangiye nyuma yihanurwa ry’indege naho iyo yakabiri (« Blue Safari ») yari inshinzwe gucyura bataillon yayo iba muri « MINUAR » (kuva hagati mu kwa 3/1994) ariyo « 2e Bataillon Commando » (2 Bn Cdo). Nibutse ko iyi « bataillon » yasimbuye mugenzi wayo yatangiranye na MINUAR(18/11/1993) ariyo « 1er Bataillon Parachutiste » (1 Bn Para). Aba (1 Bn Para) nibo baherekeje bamwe mu bayobozi ba RPF na bataillon ya RPA (3rd Battalion) babavana ku Mulindi (General Headquartes) bakabageza muri CND i Kigali kuwa 28/12/1993 mu gikorwa bise « Opération Clean Corridor ».Mbere yihanurwa ry’indege abasirikare muri rusange ba « MINUAR » bari 2.548. Muri bo 440 bari Ababiligi (abi indorerezi (observateurs) 12 n’abakomando 428 ba « 2 Bn Cdo »). Ni muri abo hishwemo 10 mu gitondo cyo kuwa 7/04/1994 n’abandi 3 batavugwa namba bo bishwe n’injoro indege ikimara guhanurwa kandi mu karere ka Masaka-Kanombe aho iyo indege ya Mystère-Falcon 50 yarasiwe !Abanyamerika bo muri « 11th Marine Expeditionary Unit » bari bafite imitamenwa arizo « burende » (blindés / Tanks) zo mu bwoko bwa « M-113 ». Ebyiri muri zo zagaragaye mu Rwanda mu ngabo z’Ababiligi ubwo zari zifite inshingano zo guherekeza imodoka zahungishaga abanyamahanga biganjemo Ababiligi 1500, Abafaransa 525, Abadage 350, Abanyamerika 255, Abanyekanada 200, Abataliyani 198, Abasuwisi 175, Abanyespanyole 135, Abaholandi n’Abongereza guhera kw’itariki ya 10/04/1994 mu gihe abasirikare b’Abafaransa bagera 190 bo muri « 3eRPIMa » ndetse na bamwe bo muri « Commandement des Opérations Spéciales » (COS) mucyo bise « Opération Amaryllis », yari iyobowe na colonel Henri Poncet, bo batangiye kuzana ingabo zabo guhera kuwa 9/04/1994 hamwe n’abandi bakomando b’Abataliyani bo Special Forces : 112 bo muri « 9° Reggimento d’Assalt Paracadutisti » ibarizwa muri « Brigade Folgore » (Brigata parcadutisti « Folgore »), abakomando 65 bazobereye kurwanira mu mazi (Incursori della Marina) bo mu mutwe witwa « Gruppo Operativo Incursori » n’abandi basirikare 78 bazobereye kurwanira mu kirere bo muriBrigade ya mirongo ine na gatandatu (46^ Brigata Aerea) n’indege zabo eshatu (1 « C-130 Hercules », 2 « Aeritalia G.222 ») mucyo bise « Operazione Ippocampo ».Kugira ngo uwo mugambi wabo utazabapfubana Leta ya Prezida Clinton yategetse Abafaransa ndetse na Leta y’Ababiligi kutivanga mu bibazo byo mu Rwanda no guhita bavana ingabo zabo gitaraganya kugira ngo bitamera nko mu kwa 10/1990 muri « Opération Noroît » y’Abafaransa (4/10/1990 – 14/12/1993) bafatanyije na « Division Spéciale Présidentielle – DSP » (Zaïre) yari iyobowe na Général Mahele aho bafashije ingabo z’u Rwanda (Forces Armées Rwandaises – FAR) kurwanya Inkotanyi kimwe na « Opération Green Beam » y’Ababiligi (4/10/1990 – 2/11/1990) yo yacungaga umutekano w’umujyi wa Kigali no kurinda ikibuga cy’indege cy’i Kanombe kugira ngo kidafatwa na RPF-Inkotanyi. Banategetse na « MINUAR » kutagira icyo bakora. Byageze kuri 21/04/1994 abenshi bazinze akarago bataha iwabo hasigara abasirikare 270 gusa !Umutwe w’aba « Marines » (11th Marine Expeditionary Unit) wari utewe inkunga n’ubwato bw’intambara bw’Abanyamerika bugenewe gutwara za kajugujugu (Landing Helicopter Assault), n’indege nto ziguruka kandi zikagwa ahantu hagufi (short take-off and landing – STOL) ni zihaguruka no kugwa zihagaze (Vertical and/or short take-off and landing – V/STOL) aribwo bwitwa « USS Peleliu » (LHA-5) bakunze kwita « The Fighting Five ». Ubwo bwato bwari ku nkombe z’i Mombasa muri Kenya. Buhabwa amabwiriza n’ubuyobozi bw’ingabo bwazobereye kurwanira mu mazi ariyo « US Navy » nayo ihabwa amabwiriza na « US Department of Defense ». Ubu bwato bw’intambara « USS Peleliu » (LHA-5) bufite ibikoresho bihagije byo kuba bwakwirwanaho cyangwa mugutera. Uretse imbunda zarutura navuga ko ubwo bwato bufite indege z’intambara 6 zo mu bwoko bwa « McDonnell Douglas AV-8B Harrier II » na za kajugujugu 31 zo mu bwoko bwinshi bunyuranye.Abo ba « Marines » (11th Marine Expeditionary Unit) baje no kuza mu Rwanda nyuma gato RPF-Inkotanyi ifashe Ikigo cya Kanombe (camp Colonel Mayuya) n’ikibuga mpuzamahanga cya Kanombe (aéroport international Grégoire Kayibanda) tariki ya 22/05/1994 aba ariho banakambika.Ngayo nguko iby’Abanyamerika mu Rwanda 1994.

Umututsi Mwiza umumenya iyo aphuye 02/06/2017 00:42

La verité finis par triomphe car les faits sont tétû is the mater of the time na allons in jours pousser un ouf de soulagement le jours où la verité eclatera et c'est pour bientôt car routes les preuves sont réunies. Wait and see dusabiye abatekinika kuramba Amateka imimsi igakona Ingwe .

Munyarukato 02/06/2017 00:18

Wangu,
Ibyo binyoma byadufashe cya gihe muri 1990,muduhekesha imitumba ngo twatsinze inkotanyi none aho tugeze habara umwanzi.
Sinzi impamvu abahutu tutemera defaite kabisa. Nigute intambara twatsinzwe ku masasu dufite leta n'amahanga twabeshywa ko tuzayitsindisha urugambo narwo tudahuza tukaba tumaraniye mu mashyamba koko!! ibi ariko narabivuze ngo; naya Munyarukato!!!

Ngaho da!!

DIANE ATI FPR ni Covfefe 01/06/2017 23:04

http://www.therwandan.com/ki/

DIANE ATI: POLO NAZE DUHURIRE MUKIBUGA 01/06/2017 22:56

UMWANA W'UMUKOBWA ATI: NIBA FPR na SHEBUJA WAYO BIYIZEYE NIBATORANYE 11 NANJYE NZANE 11 DUHURURE KU AMAHORO. TUREBE UWEGUKANA IGIKOMBE!!!

MWABAGABOMWE: mureke mbabwire; FPR IGEZE KURI MUTEREMUKO muti kuki? POLO Wa FPR yivugiye ko NIBA YARAYOBOYE NABI ATAZABONA UZA MUSIMBURA! Ibigabo ndetse nabagore buzuye mukwahwa kwe ndetse naba Generals be yirirwa afunga afungura nkinzungi HABUZE NUMWE KOKO UMWEREKA KO NTAMIYOBORERE YE (Gusa ntiwabarenganya bose basimbuje ubwenge IGIFU aka EVODE) NONE:

UMWALI RWIGARA DIANE ATI: NJE KUKWEREKAKO URI UMUYOBOZI MUBI NDETSE UDAKWILIYE KUNGERA KWITWA PRESIDA! WOW

NDABAGA UMWALI DIANE yiyongereye ku NTWARI za DEMOKARASI. Tuzajya tumwiga mumateka nka ba FOMINIQUE MBONYUMUTWA nka ba KIZITO nabandi....


MBAZE: IBIGABO BYO MURWANDA KOKO BYOSE BARABIKONNYE barangije BABIKONA N'UBWENGE!

Mukanya murumva ya MIZINDARO ya PSD na PL ngo bo basanze ntawundi wayobora Keretse POLO! Murorere. UMWALI USUMBA ABANDI DIANE AZABIBAKORERA.

POWA. FPR! GO DIANE


MWUMVE DIANE YANDAGAZA INKOTANYI SE YAGEJEJE KUNTEBE MAZE ZIKAMUKUBITA IMBUGITA


http://www.therwandan.com/ki/

Kalisa 01/06/2017 16:11

@NTWARI
Oui effectivement les génocides rwandais ont été planifiés par le FPR. Nous avons des preuves.S'il y a des gens qui tentent de falsifier l'histoire il faut les chercher du coté du FPR. L'histoire est une science exacte, pour le moment le FPR tente de tirer le drap de son coté mais ce n'est qu'une question de temps

MUGABO 01/06/2017 15:31

Umva wa gaterahanwe we kiyita umututsi mwiza unkure mu kanwa wa musega we, nushaka kuvuga jya uvuga agashino ka nyoko niko uzi naho Ibyo kwirirwa ukangata ngo FDLR ntacyo yabaye, niba ntacyo yabaye uzayibaze impamvu byayinaniye gufata nibura n'umudugudu umwe wo mu Rwanda. Kandi sha Komeza wihenure amaherezo nzagufata ayo mazuru nyakwedure wa ngurube we.

NTWARI 01/06/2017 15:18

Tout ça, c'est n'importe quoi. Le genocide contre les Tutsi a été preparé, Il a été consommé les investigations ont été fait et les preuves ont prouvé que le genocide le plus sauvage et le plus brutal a été commis au Rwanda contre les Tutsi. Vous ne reussirez jamais à falsifier l'histoire à travers vos mensonges qui ne visent qu'à mentir le monde et à denier le genocide contre les Tutsi. Vous mentez comme vous respirez voilà tout ce que vous savez faire.

Byiringiro mupenzi, basanze yapfuye muri parking houston(USA) bamuteraguye Ibyuma mu ijosi 01/06/2017 12:54

Byiringiro mupenzi, basanze yapfuye muri parking houston(USA) bamuteraguye Ibyuma mu ijosi

https://www.youtube.com/watch?v=ZF2fGo8QhCo

impunzi 02/06/2017 19:35

kubera ko yari umututsi arabikwa, aririrwe havugwe urupfu rwe. naho abahutu biciwe muri amerika nuyumunsi bicwa uko bwije nuko bukeye kandi bahigwa bukware ngo bicwe kuva kumwana kugera kumuntu ukuze ntawe ubikwa, ntatangazamakuru rivuga izo mpfu zabahutu, ndetse nundi muhutu wabimenye ntagera no kumurambo we.

naho kwicwa muri amerika ninkubufindo. ni ugukozaho kandi ntankurikizi. Amerika yitwa Capital Punishment kubatari mubizi kwicwa ningombwa cyane kubanyafrika hose muri Amerika. ushaka urupfu no gupfa atabyaye ahungira muri amerika, kandi nushaka gupfa nkimbwa ahungira muri amerika.

Kalisa 01/06/2017 12:22

Urakoze Mbonigaba kuri analyse nziza duhuriyeho. Ntarayirangiza nari nagize ngo ni E Neretse wayanditse.Iyi ntambara yo kuvugisha ukuri ntiyica umutumirano, ni ngombwa ko abantu basobanukirwa ibibera mu karere, ikibazo ni ko abantu bibwira ko bashobora gukemura ibyo mu Rwanda birengagije ibibera mu Burundi no muri Congo.Harageze ngo abantu bafungure amaso bite ku nyungu z'abaturage mbere yo gukorera ba Mpatsibihugu.

Umututsi Mwiza umumenya iyo aphuye 01/06/2017 11:30

@ semanzi

Makanji mujye mumundekera we na kigwari na na mugore dore ko Bose mbazi nimuntu umwe ariko bahinduranya amazina nkuru I.

Abatutsi turiyizi uretse gutekinika no gusambana dushora bashiki bacu mumyanda ntakindi dushoboye.
Nonese tuyobeweko habyarimana nubwo yabaye inyanda ntarwaneho abahutu benewabo ahubwo akarangarira munnyo zabashikibacu babatutsi bakarinda bamurigasura nahubundi yarumunyamahoro nubwo bamurega kayibanda arikose HARI AHO yahurira na ndaribwaribwa utema ishami yicayeho
@ kuri ndaribwaribwa :
Untego yacu tukiri entebe na kibari na gatuna na ryabega tuvuye I gabiro wibukeko twumvikanye Leica habyarimana Ariko intego ARIYO kwagura URWANDA none kubura India yakunaniye nubugome wonse kwa kanjogera byatumye Wicca abahutu Bose kugeza kuri foetus AHO kugirango twumvikane nabarokotse ubundi Twagure igihugu dufatanyije nabo none NGO tuzumva kurasa ese FDLR aho twahereye singiriya irigaramiye Kandi se bakurahe imfashanyo???? Byatunaniye clintoburere bakivuga rikijyana none ubu nugutrampa trumpolisation izasiga ukuri ahagaragara NIBA itazasigamo abatutsi benewacu imvune!!!

URWANDA tuzarubanamo abahutu abatwa abatutsi tugombe twumvikane.
Nibutse abatutsi NGO utabusya abwita ubumera rero kwiratisha ndaribwaribwa WENYINE Namakosa cyane kuko babahutu biratishije kinani arikose ntimwabonye amaherezo?????

Insinzi yabatutsi irangiriye mumatora yo mukwamunani Kandi tujicuza icyatumye DUHEMUKIRA ABAHUTU YABA ABO MURWANDA YABA ABO MUBURUNDI YABA ABO MURI CONGO .

BATUTSI mugifite umutima mutabare hakiri Kare kuko igihe bizakomera njye ntacyo nzaba kuko maze kugira inshuti nyinshi zabahutu Kandi niyemeje kuzasaba imbabazi IMBERE ya television igihe nikigera Kandi abahutu twishe Bose amazina abenshi ndabazi nzagaragaza AHO twabajugunye nkimbwa kandi ababo Bose nzabageza ho ubutumwa nokuraga kwababo.

Abanyarwanda twese turi namwe dutuze nyamwinshi ati ore Natwe nituba nyamwinshi abahutu muzemere tubayobore Atari ibi byibinyoma.
BATUTSI mwibukeko iyo tutagira AMERICA NTACYO TWARI KWIGEZAHO NIKIMENYIMENYI DORE UBURUNDI BWARATUNANIYE RERO DUSHATSE TWACISHA MAKE KUKO CLINTONBURERE NTIBATEZE KUZUKA.

Abahutu nabana beza twarabahemukiye 100%.

Makanji 01/06/2017 10:38

@ Semanzi,

Yewe uri icyohe gusa. Abarundi se tubatera dushakayo iki bafite wo kanyagwa we!!
Nimujyeyo babahe inkambi mwitorezamo nkuko Mobutu yari yazibahaye maze urebe ko iyo CDD muririmba irara kabiri.
Mobutu byadutwaye 8mois kumurigasura, nkurunziza we ntana 1mois nawe arabizi niyo mpamvu ubu EX FAR bwagerageje kwinjirayo we n'Adolphe Nshimirimana babupakiye amakamyo bakabutuzanira.
Twe turarasa nta mwanya w'amagambo tugira petit.
Uzabaze Rwabukwisi na Rwarakabije bagerageje iy'abacengezi bazakubwira.

Abanyamerika na Mushikiwabo baragaya gucunga internet mu gihe cy amatora . 01/06/2017 10:25

Abanyamerika na Mushikiwabo baragaya gucunga internet mu gihe cy amatora .

https://www.youtube.com/watch?v=-vaCMM0OXiM

Makanji 01/06/2017 09:56

Mukomeze mwangare uburimi nibugobwa ubugambo buzashira.
Abahutu mwaremanywe ubwoba n'ubugome niyo mpamvu muguye mu mashyamba nkabatagira gakondo

@ SEMANZI 01/06/2017 13:48

URAMUBWIYE NUKO BATUMVA. IYO BAZA KUMVA NTIBARI KWEMERA KO BAHANURA INDEGE YAHEJEJE BAMWE MUKADOMO BAGIYE KUZAPFA BATAZI HANZE UKO HASA! Bambe shebuja ababwira ko azajya abaserukira! Na ba jenerari bakabyemera!!!!????

Semanzi 01/06/2017 10:06

Makanji we ubwoba ntabwo ari Abahutu babugira gusa. Kagame kuva abrundi bamubwira ko bazamumesa yabaye nk'm akabwana kamoka, kakangatwa kakazinga umurizo. Nimba abatutsi batagira ubwoba ngaho nibatere Uburundi bahagarike Génocide en préparation maze bashyireho Umututsi mwene wabo! Kagame utagira ubwoba kuki asa nkuwibagiwe M23, kuki atacyiga gusahura muri Kongo. Makanji fungura amaso kuko Kagame iminsiye irabaze pe, kuzinga umurizo byatumye adakubitwa ako ikanya ariko ntibivuze ko bizahagararira aho. Agapfa kaburiwe n'impongo