Dangereux raccourcis égocentriques au Rwanda !

Publié le par veritas

Le régime prend des décisions irréfléchies sans penser aux conséquences, l’opposition recourt à des solutions sans passer par le diagnostic.
 
Le Rwanda est l’échantillon d’un État où la notion d’homme et de femme d’État s’avère confondue avec celle d’homme et de femme d’affaires. Quand Paul Kagame décide de violer la Constitution et de se maintenir au pouvoir après ses mandats légaux, c’est signe que le président de la République agit uniquement en ses intérêts égoïstes, il ignore le sens même de la nation. Le règne de l’homme fort de Kigali vient de durer 23 ans, mais force est de constater qu’il ne s’est jamais penché sur les mêmes raisons qui l’ont poussé à prendre les armes en 1990.
 
Le général Kagame est bien conscient de crimes commis par son armée durant la campagne militaire qui a abouti à la victoire du FPR et la chute du régime hutu en 1994, voire au-delà. Crimes perpétrés autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières du Rwanda. Jusqu’aujourd’hui. Tablant uniquement sur son sentiment d’invincibilité garantie par le soutien et armement offerts par les États-Unis, l’assassin de Juvénal Habyarimana a passé tout ce temps à renforcer sa propre image et sa propre économie [en effet Paul Kagame est présentement milliardaire en dollars, cash et avoirs confondus] aux dépens de l’image et l’enrichissement de la nation.
 
Il n’a jamais songé à un scénario de sortie honorable, c’est-à-dire une retraite bien méritée dans son ranch de Muhazi ou dans son flamboyant City Tower. Le choix du général Kagame est apparemment « mourir dans le palais Urugwiro ». Mais comme nous le verrons plus loin dans cet article, la question est loin de se limiter sur la personne du président Kagame. C’est tout le système FPR qui se trouve complètement gangrené au point de manquer un seul sage capable d’inspirer des décisions saines pour la nation.
 
Les bœufs devant la charrue
 
Côté opposition, la mise en place d’un gouvernement vient en tête des rêves. En effet, chaque fondateur de parti se forge une belle idée de devenir président de la République, avant même d’avoir un comité complet de la soi-disant formation politique. Le raccourci le plus rapide emprunté par nos hommes [femmes] d’affaires est le prétexte ethnique, comme quoi les Tutsi ont subi des préjudices sous le régime hutu, ou que les Hutu subissent ou ont subi les préjudices sous les régimes tutsis. La libération en soi n’est pas une mauvaise idée, le seul problème réside dans les détails relatifs à la finalité et à la stratégie.
 

Commenter cet article

Bingbang 13/02/2017 17:46

Trump ndamwizeye ; najya gupakira abacikacumu lya Clincton na Kagome ; izo interpol zanyu ntazazirebera izuba ngo nuko zikoreye zahabu itemba amaraso yabakongomani ! Rero mushinyike make kuko bucya bwitwa ejo !
Kongo izafunga ; ayo mwibye ntimuzayalya ubuziraherezo ! Ngo impuzi zitagira ubuhungiro !
Mutazitinye ntimwaziliza mu kanwa mumoka !
Kigeli ati U Rwanda rutagira umuhutu sinarubamo: mwa nyanda mwe mwirirwa mwangara muziruka mu kibuno mudahunze inzara mwateye igihugu nubunyanda bwanyu !
Opposition mputu ; ntutsi na twa mugendera mu kuri na demukrasi mukomere turabakunda kandi turabizeye ! Imana ibahundagazeho imigisha yayo !

Munyarukato 13/02/2017 15:49

Manueli rwose ndagukunze nubwo ntakuzi.
Abe benewacu mugushaka kuyobya amarari ngo bibagize amahano Kayibanda, Habyalimana n'abambari babo baraze urwanda bibeshya ko aribo bazi kuvuga bonyine.
Ubwibone buba muri kamere hutu nibwo bwatumye urwanda rugwa mw'icuraburindi.

Mwatuje tugasaba imbabazi abo twagize inshike ra!!! Kwiruka isi muvugaguzwa ko bitazabaha amahoro.

Munyarukato

MBONYINGABO 13/02/2017 13:57

Kagame aux trousses d'un opposant "fantôme"

26/01/2017

|

Christophe SESSOU

L’opposant rwandais Thomas Nahimana a été empêché de prendre son vol à Bruxelles (Belgique), ce lundi 23 décembre à destination de Kigali (Rwanda). En novembre dernier, l’opposant, a été aussi refoulé à l’aéroport de Nairobi (Kenya),en partance pour Kigali. Vu la répétition de ces déconvenues, M. Nahimana serait-il un élément gênant pour les autorités de Kigali ?

Source : beninmondeinfos.com

Thomas Nahimana a été empêché ce lundi 23 janvier, de prendre son vol en partance de Bruxelles en Belgique pour Kigali, la capitale rwandaise. Au moment où M. Nahimana s’apprêtait à embarquer sur un vol de la compagnie aérienne Brussels Airlines, des employés de cette compagnie sont venus lui notifier l’interdiction de voyage signée des autorités de Kigali.

Il faut souligner que l’opposant rwandais n’en est pas à sa première déconvenue avec le pouvoir de Paul Kagame. En novembre 2016, M. Nahimana, exilé en France depuis 2005, a voulu regagner Kigali via Nairobi. Mais une fois à l’aéroport au Kenya, il a été notifié au Rwandais qu’il ne pouvait pas prendre le vol.

Plus tard ce lundi 23 janvier, les services d’immigration rwandais ont dévoilé les motifs de ces refoulements incessants. Il est reproché à l’opposant de ne pas avoir déclaré sa binationalité et de voyager avec un passeport rwandais expiré. De son côté l'opposant indique que la demande de renouvellement de son passeport adressée à l’ambassade rwandaise à Paris est restée sans suite.

En réalité, cette guerre que livre Kigali à M. Nahimana semble être d’ordre politique. En effet, Thomas Nahimana, exilé en France depuis 2005, compte rentrer au pays pour se présenter à la présidentielle de 2017 contre le président Paul Kagame, qui brigue un troisième septennat à la tête de ce petit pays d’Afrique de l’Est. Par ces manières, le chef de l’Etat montre qu'il a peur d’être concurrencé dans la course à la magistrature suprême. Il est alors prêt à empêcher tout autre prétendant sérieux à se présenter.

M. Nahimana, étant certainement l’une des personnalités dont la candidature allait déranger M. Kagame, celui-ci a simplement préféré ne pas lui permettre de mettre pieds au pays.Source : beninmondeinfos.com

Uwera Cartas 13/02/2017 13:05

Manuel rwose umbaye kure mba nguhobeye kuko igitekerezo cyawe ni ukuri gusa kabone nubwo gukorogoshora inzi izi nzererezi ziyemeje kurigata ibirenge by'abazungu ubundi zigacura amagambo.
Musaza wanjye ati:" muzankura mu rugwiro mute koko?? mukoresheje imbunda se? Amatora se? Diplomatie se?".
Nanjye nti: muzabwejagura, mwangare, mucagagurane muri Congo bitinde ariko ntanarimwe muzahuza kuko ubwenge bwanyu bwayobeye mu gifu.
Manuel arabambwiriye nuko mutumva.
Mubanze mukiranuke n'ubutabera umwambaro w'ubukoramaraso, muve ku ma fichiers ya Interpol mubone gutera iyaharurutswe.

Yewe ga Manweli ! 13/02/2017 11:26

Imburuburu uvuga ni ba Karegeya ; Gasakure ;Rwigara ; Rwigema;Rujugiro....cg ni Rucunshu ya 2 mu Rugano..... Ugomba kuba utazi nibyo uvuga ! Ndagusabye ukomeze wikombere imbehe mu rugwiro ; tranquile mu gihe utaranyerezwa muri escalier .
Opposition nyarwanda oyeeee!!!!.....

Manweli 13/02/2017 08:59

@ Nkombo,

Winsetsa nkombo we!! Uwo wise umuzunguzagi w'amagi kampala ntabwo yayajunguje ayobewe ko i Bruxelles haba leffe iryoha, ndetse igihe cyabo ntibarindaga kwiyita abazaïrwa ngo bakunde babone impapuro z'ubuhunzi kuko bari impunzi nyazo ntabwo bari barasohotse mu gihugu bahunga ubutabera cg bajyanywe n'inda nkuko abo wita opposition bimeze.
Niyo mpamvu inyenzi kuva abatutsi bakwicwa, bagatwikirwa, bakameneshwa 1959, batigeze bararikira kujya za Canada, America uburayi nahandi ahubwo baciye ingando inyuma y'inkiko z'urwanda maze bahangana n', abicanyi b'inda zimburuburu kugeza babondosheje abafaransa n'ababirigi babarwaniriraga bakorwa n'isoni.

Ubutwari rero buraharanirwa ntibwigwa mu mashuli nkuko wibeshya.
Bitabayibyo se muba mwarashwanyagujwe n'inkotanyi zitarengaga 2000 zikabatsinda ku rugamba no muri Diplomatie mwarize ayo mashuli, mufite isanduka y'amafranga yose y'igihugu, mufite abaturage 85% by'abenegihugu mwari mwarahaye intwaro, mufite aba Commandant BM bize école militaire loyale baruta abaturage ubwishi, mufite Radars z'abafaransa! !!
Byose byarangiye mugendesha amaguru kuva 1994, nubu muracyagenda kandi nta cyerekezo kandi aho mugeze muhasanga INTERPOL ibategereje nka cya gikeli n'intashya!!!!

Ibaze ko n'uwafunguwe Arusha yabuze igihugu kwisi kimwakira kubera ko isi yose izi ko muri aba génocidaires none bakaba basaziye muri gereza bitwa ngo barafunguwe!!!
Uwagiye afite 30ans ibu yarapfuye kubera kubyimba ibirenge, uwavukiye tingitingi ubu ari hafi 30ans kandi ntazi ubwenegihugu bwe ndetse urwanda ntazi naho ruherereye ku ikarita y'isi.

Ngaho nimushinge iyo gouvernement yo mu buhungiro mutunganirwe.
Ariko se Président wayo azaba ataniyehe na Président w'ikambi y'impunzi!!!

Hhhhha ubwenge nkubwo burutwa n'ubw'ingurube kuko yo byibura imenya ko itagomba kureba hejuru ikabyubahiriza.

Nkombo 13/02/2017 08:19

Opposition Nyarwanda oyeeee!!!!.....
Ntimukagire ubwoba bw'ubusa .
Niba umuzunguzayi w'amagi yi Kampala yarashoboye guhindura Rwanda pirizo idasakaye; akaba amaze imyaka 23 cg 28 yica agakiza uwo ashaka ; mwe bagabo bibigango mwize mugasogongera kuri demukarasi yibihugu by'isi yose ; sinumva ukuntu bitabatera ishema lyo gufungura iriya pirizo idasakaye ya kadomo Rwanda mbere yuko Kagome ayisakara .
Niba mushaka gukiza abanyaru.ntimugatinye ko buri wese aba kandida perezida wishyaka. Mu Bufransa hatangiye abashaka kuba perezida mirongo ingahe ? Hasigaye bangahe ?
Mutambuke nyakugilimana ; ndavuga opposition hutu;ntutsi na twa ukuyemo izigendera mu kwaha k'umwicanyi ruharwa nyakuvunumuheto Kagome.
Opposition nyarwanda ishyireho vuba gouvernema igomba kuvugana namakungu anyuranye ku kibazo cy'u Rwanda .Mukomere turabakunda kandi turabashyigikiye !