Manifestation anti-Trump à Paris : "Il ne faut pas laisser les Américains se débrouiller seuls avec lui"

Publié le par veritas

Manifestation anti-Trump à Paris : "Il ne faut pas laisser les Américains se débrouiller seuls avec lui"
Après Berlin, Londres, New York ou Washington, la capitale française entre à son tour dans le mouvement anti-Trump. L'un des organisateurs de ce défilé explique la démarche à franceinfo.
 
Quelques réunions secrètes dans un bar, la création d'une page Facebook, d'un compte Twitter, et le tour est joué. Le mouvement "Paris Against Trump" s'est créé en moins d'une semaine. Quelques jours après Berlin, Londres, New York ou Washington, il organise, samedi 19 novembre, une marche dans les rues de la capitale française pour protester contre l'élection du milliardaire à la tête des Etats-Unis.
 
Le rendez-vous est fixé à 13 heures, place Joffre (métro Ecole Militaire), dans le 7e arrondissement. La marche aura pour destination l'esplanade du Trocadéro, dans le 16e. Sylvestre Jaffard, agent municipal en région parisienne, est l'un des organisateurs. Il explique la démarche à franceinfo. 
 
Franceinfo : Comment est né le mouvement anti-Trump à Paris ? 
 
Sylvestre Jaffard : Comme beaucoup, je fulminais devant ma télé en voyant que Donald Trump venait d'être élu. J'étais révolté et persuadé ne pas être seul dans ce cas. Et puis, j'ai vu les manifestations anti-Trump à New York ou à Washington. Je me suis dit qu'on pouvait sûrement agir, nous aussi, ici, en France. Tout est allé vite ensuite, je connais quelques Américains à Paris, on a commencé à en parler.
 
Quand a eu lieu votre première réunion ?
 
C'était dimanche 13 novembre. On s'est retrouvés tous ensemble. Il s'agit de plusieurs petits groupes qui ne se connaissaient pas. Beaucoup de jeunes anglophones, des étudiants, des artistes, des enseignants... On avait tous la même colère. L'idée d'organiser une marche a rapidement été arrêtée. On savait aussi qu'il fallait agir vite, avant que la pression retombe.
 
Quel est l'objectif de ce rassemblement ?
 
Notre but est de rappeler aux Français que cette élection a des conséquences sur le monde entier, pas uniquement aux Etats-Unis. Donald Trump est un personnage qui cumule beaucoup d'aspects négatifs : il est raciste, misogyne, homophobe... Sans oublier que ses positions sur le climat et l'environnement sont effrayantes. Et la liste est encore longue. Il ne faut pas être égoïste et laisser les Américains se débrouiller seuls avec lui. Les Français doivent aussi se mobiliser contre Donald Trump. Il ne faut pas que le décalage horaire ou la distance nous éloignent de ce problème.
 
Combien de personnes pensez-vous pouvoir rassembler ?
 
Certainement plusieurs milliers. Beaucoup de personnes se disent intéressées sur notre page Facebook. Chacun peut venir avec ses banderoles et ses slogans. On est au début de quelque chose, il y aura d'autres événements à venir. On a déjà le 20 janvier en ligne de mire, jour de l'investiture de Donald Trump à la Maison Blanche. On est d'ailleurs en lien avec les organisateurs des marches qui se déroulent aux Etats-Unis.
 
D'autres villes françaises pourraient-elles être concernées par ces rassemblements ?
 
Oui, on a reçu plusieurs demandes, de la part d'Angoulême et de Lille notamment.
 
Source : franceinfo

Commenter cet article

Bizuru 20/11/2016 16:40

Byaricanze! Nicyo gituma igihe cyo kubayobora kikiri kirekire!!!

Kiliziya Gatolika na Jyenosayidi 20/11/2016 12:27

Itangazo riti:

« Nubwo Kiliziya ntawe yatumye kugira nabi, twebwe abepiskopi gatolika, ku buryo bw’umwihariko, twongeye gusaba imbabazi kubera bamwe mu bana bayo, abasaseridoti, abihayimana n’abakristu bagize uruhare muri jenoside yakorewe abatutsi ».

Sources :
http://www.igihe.com/amakuru/u-rwanda/article/kiliziya-gatolika-yasabye-imbabazi-ku-bw-abayoboke-bayo-bakoze-jenoside

Vatican ifite inararibonye bumaze imyaka 2000 hafi. NTABWO RERO YIYEMEJE ICYAHA nkuko abenshi babyifuzaga.

Niba mu gihugu runaka cyo kw’Isi, hari umupadiri wagiye gufata abana ku ngufu (pédophilie mu ruzungu), ibyo ntibivuze ko ari Kiliziya gatorika IGOMBA KWIKORERA UMUSARABA.
Ni kimwe rero n’Abapadiri biroshye mu bwicanyi, niba ibyo bavuga ari byo (atari rya teknika tumenyereye) batari batumwe na Kiriziya Gatolika.

Hk 20/11/2016 15:04

Byavuye mumbwa bijya mu bantu, abasazi baragwira! Imyaka 22 irashize urwanda rucuruza Genocide. Nibatangire bacuruze Genocide yakorewe abahutu naho abatutsi hapfuye bake cyane. Million 15 zabahutu babanyarwanda bishwe bazira ko ari abahutu nibo byakumvikana. Hakiyongeraho million 20 zaba Congomani bishwe ninkotanyi ziyobowe na Kagome polo bose amaraso yano yaratukuraga. Bazabona ishyano.

kalisa 20/11/2016 11:28

Trump yaratowe byemewe n'amategeko. Abari batekinitse Clinton nibihanagure. Mpitamo Trump ntazi aho guhitamo Clinton nzi ibyo yadukoreye.

Karegeya 20/11/2016 06:35

Kuri Bizuru :
Numenya itariki uzanyereraho muri escalier ; uzatubwire tuzane amayago ; utazataha iwacu wa twese utabyinnye intsinzi y' ubwami !

Bizuru 20/11/2016 04:56

Imana izi icyo yashyiriyeho Nyakubahwa PK ngo ayobore kugeza...2034. Abatuza batuze rero!!

Kamondo 19/11/2016 13:30

"Les méchants et hypocrites incivilles ."
Kagame wikoreye imirambo yabantu yishe ihwanye na miliyoni 13 bajya kumupfukama imbere ! Trump w'umutagatifu kugeza ubu bakajya kumwigaragambyaho kuko yavuze amafuti adaterwa . Nibagende abo bicanyi bajya gupfukama imbere yabaperezida babicanyi ! Puu!

Mbonyingabo 19/11/2016 13:03

Abamagana Trump bararushwa nubusa, kuko guhera yatangira kuvuga yuko agiye kwiyamamaza baramurwanije. Bwambere bati ishaka ntabwo rizamwemera, mumatora yishyaka bati ntazatsinda. Maze amazegutsinda mwishyaka, bamwe bomwishyakare batangira kumurwanya bashyigikira Clinton, abantu bati ntazatsinda Clinton.
Hilly Clinton yishira mumyanya ngo niwe uzaba prezida wamerika wa 45, none Trump yaratsinze. Abamurwanya rero bararuhira ubusa, kuko Imana izimpamvu yamushizeho nubwo bemshi batamushakaga.

Albert 19/11/2016 11:06

Le peuple a parlé et c'est ça la démocratie. Que les manifestants aillent voir ailleurs. Trump est le président des américains et non des médias corrompus et toxiques.

Bicokori 19/11/2016 00:43

Nibahe amahoro Trump. Wenda ubwo atsinze yazatuma abahutu dukuraho ziriya nyenzi zigabije urwanda

Garson 18/11/2016 21:44

Ahaaa!!!! Akariro gake na feri nke Trump yaratowe ntibazasubira mumatora ngo batore inyenzi kazi Clinton. Babyemere cg bareke Donald Trump ni presida wa amerika wa 45. B7ri wese atuze rero.