Koffi Olomidé expulsé du Kenya

Publié le par veritas

Le chanteur congolais Koffi Olomidé et son groupe Quartier Latin international, à Dakar, le 30 avril 2005.

Le chanteur congolais Koffi Olomidé et son groupe Quartier Latin international, à Dakar, le 30 avril 2005.

Les autorités kényanes ont expulsé samedi 23 juillet le chanteur congolais Koffi Olomidé qui se trouvait à Nairobi pour donner un concert. En cause : une vidéo tournée vendredi à l’aéroport de Nairobi et montrant le chanteur en train de donner un coup de pied à une femme devant des policiers.
 
Retour à Kinshasa, sans passer par la case concert, pour Koffi Olomidé qui a atterrit samedi à Kinshasa après avoir été expulsé du Kenya par les autorités. Une polémique déclenchée par une vidéo devenue virale sur Web. On y voit Olomidé lancer un coup de pied vif en direction d’une de ses danseuses, sous le regard de deux policiers kényans.
 
La vidéo a suscité de vives réactions et même un communiqué du ministère de la Jeunesse et du Genre, qui parle d’une « insulte aux Kényans ». Mis en cause par une vidéo, c’est par une vidéo publiée sur sa page Facebook que la star congolaise s’est expliquée. Le chanteur nie avoir porté le coup. « J’ai empêché quelqu’un de frapper mes danseuses », a-t-il affirmé. « On a encore voulu salir Koffi Olomidé », dit-il avant de présenter des excuses.
 
Trop tard en tout cas pour le gouvernement kényan, qui justifie l’expulsion d’une phrase lapidaire : « Ce genre de comportement n’est pas compatible avec nos valeurs ».
 
RFI

Commenter cet article

karinijabo 26/07/2016 01:09

Erega kagame nimumureke nurwo ariho si ruto kuba Uri perezida igihugu kirimo inzara Ni ikimenyetso kigaragara ko ubutegetsi bwakunaniye ,ikindi imfu abo yica nibo bamuteza ibi byose ,amazu kuyubaka ntacyo bivuze avumwe mu gihugu cyose
.abanyarwanda bari mu gihugu ubwabo yahemukiye nibo bagiye kuzamwikuriraho vuba

Kagabo 25/07/2016 10:26

Ko Koffi ujya aririmbira Kagame muri Campagne electorale kubera gukunda amafaranga mu gihe Kagame aba amaze kurimbagura bene wabo, ntabwo mbishyigikiye.Ariko se iyo Sendashonga apfuye, ba Lizinde na bagenzi be bagapfa Kenya ikicecekera? Deux poids deux mesures!!!

KAGAME MULI KONGO 25/07/2016 10:14

AGASHYA? KAGAME NGO YARAMBIWE NO KULIBWALIBWA, UBUKUNGU BWIGIHUGU BUMEZE NABI, NGO AGIYE KONGERA KUJYA GUSHAKA FDRL, ABONEREHO NO KWISAHULIRA AMABUYE. BIRABE IBYUYA! WABONA ZA NDAGU KOKO, ZIGIYE GUSOHOZA.
KARIBU MZEE WETU. MUBYUKULI NTANUBWO IZO NGABO ZE ZIGEZE ZIHAVA-ZIHIMBA AMAZINA BULI MUNSI-TUBITEGE AMASO.

Wazabanga 25/07/2016 08:06

Tuvuze ko niba DMI ya Kagome ihicira abanyarwanda bigafatwa nkishema lya Kenya ;
niko tugomba gufata kiliya gihugu (= ikiremwa muntu iwabo =0 )
Niba iwabo = gutera umugeri bihanirwa ; kwica bigahabwa umugisha ; urumva ari igihugu ?
Ni bya bisumizi byabategetsi byoherejwe kumara abanyafrika. Ntaho bitaniye nibyi Kigali bica umukene kuko atambaye inkweto ku munsi winama yaba perezida ; naho utahutse kuniga abategetsi bi Burundi bakamuha ipeti !

yes 24/07/2016 22:38

Mwe kujya mwigira ba nyirandabizi, ngaho nimurebe ibyo iwabo bamwanditseho,,,....

[Vidéo] Agression d’une danseuse: Koffi Olomide s’excuse et regrette «un moment d’égarement»













Publié le dim, 24/07/2016 - 15:16 | Modifié le dim, 24/07/2016 - 15:50



Rubriques :Koffi Olomide,
danseuse,
agression,
Culture,
Actualité,
National














in

Share
.















Le chanteur congolais Koffi Olomide le 21/10/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Interpellé puis expulsé du Kenya après avoir agressé une danseuse de son groupe, la star congolaise de la chanson Koffi Olomide a présenté ses excuses dimanche 24 juillet.

Invité sur le plateau de l’émission « Karibu Variétés » diffusée sur la télévision publique congolaise, le chanteur a déclaré « regretter » son geste, évoquant « un moment d’égarement ».

« J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais », a fait savoir le patron du groupe Quartier Latin international.

Le chanteur a été filmé vendredi donnant un coup de pied à l'une de ses danseuses alors qu’il venait d’arriver au Kenya où il devait livrer un concert.

« Sur le moment, je ne pouvais pas calculer. Je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, il y a eu quelque chose derrière moi, et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Aux femmes qui savent combien je les aime, je demande pardon pour ces dix secondes cruelles pour ma vie », a affirmé l’artiste.

Interrogé sur les circonstances qui l’ont conduit à poser ce geste, Koffi Olomide a refusé de commenter.

« Je ne veux pas parler. Je suis venu demander pardon aux mamans du fond de mon cœur », a-t-il indiqué, demandant à la présentatrice de l’émission d’inviter les danseuses de son groupe sur son plateau pour raconter ce qui s’est passé à Nairobi.

Koffi Olomide a également présenté ses excuses auprès de la danseuse qu’il a violentée.

« Je demande pardon à ma danseuse Pamela. Elle a beau être danseuse, mon employée mais je lui demande pardon pour mon geste. [S’adressant à la présentatrice de l’émission] Un jour, si tu reçois dans ton émission mes danseuses, elles te diront sûrement pourquoi j’ai été emmené à agir comme ça, même si ce n’est pas une raison », a-t-il souligné.

A la suite de l’agression de la danseuse de son groupe, Koffi Olomide a été interpellé par la police kenyane avant d’être expulsé vers la RDC.

Vous pouvez suivre la vidéo où Koffi Olomide s’excuse.


Lire aussi sur radiookapi.net:


♦ Accusé d'agression, Koffi Olomide expulsé du Kenya

♦ Kinshasa: Koffi Olomide écope de 3 mois de prison avec sursis

♦ Koffi Olomidé interpellé à Paris
















[Vidéo] Agression d’une danseuse: Koffi Olomide s’excuse et regrette «un moment d’égarement»













Publié le dim, 24/07/2016 - 15:16 | Modifié le dim, 24/07/2016 - 15:50



Rubriques :Koffi Olomide,
danseuse,
agression,
Culture,
Actualité,
National














in

Share
.















Le chanteur congolais Koffi Olomide le 21/10/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Interpellé puis expulsé du Kenya après avoir agressé une danseuse de son groupe, la star congolaise de la chanson Koffi Olomide a présenté ses excuses dimanche 24 juillet.

Invité sur le plateau de l’émission « Karibu Variétés » diffusée sur la télévision publique congolaise, le chanteur a déclaré « regretter » son geste, évoquant « un moment d’égarement ».

« J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais », a fait savoir le patron du groupe Quartier Latin international.

Le chanteur a été filmé vendredi donnant un coup de pied à l'une de ses danseuses alors qu’il venait d’arriver au Kenya où il devait livrer un concert.

« Sur le moment, je ne pouvais pas calculer. Je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, il y a eu quelque chose derrière moi, et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Aux femmes qui savent combien je les aime, je demande pardon pour ces dix secondes cruelles pour ma vie », a affirmé l’artiste.

Interrogé sur les circonstances qui l’ont conduit à poser ce geste, Koffi Olomide a refusé de commenter.

« Je ne veux pas parler. Je suis venu demander pardon aux mamans du fond de mon cœur », a-t-il indiqué, demandant à la présentatrice de l’émission d’inviter les danseuses de son groupe sur son plateau pour raconter ce qui s’est passé à Nairobi.

Koffi Olomide a également présenté ses excuses auprès de la danseuse qu’il a violentée.

« Je demande pardon à ma danseuse Pamela. Elle a beau être danseuse, mon employée mais je lui demande pardon pour mon geste. [S’adressant à la présentatrice de l’émission] Un jour, si tu reçois dans ton émission mes danseuses, elles te diront sûrement pourquoi j’ai été emmené à agir comme ça, même si ce n’est pas une raison », a-t-il souligné.

A la suite de l’agression de la danseuse de son groupe, Koffi Olomide a été interpellé par la police kenyane avant d’être expulsé vers la RDC.

Vous pouvez suivre la vidéo où Koffi Olomide s’excuse.


Lire aussi sur radiookapi.net:


♦ Accusé d'agression, Koffi Olomide expulsé du Kenya

♦ Kinshasa: Koffi Olomide écope de 3 mois de prison avec sursis

♦ Koffi Olomidé interpellé à Paris



















in

Share
.




Accueil





Accueil


Actualité


Culture


Environnement


Politique


Société


Sport


Économie


Émissions

















































FM: Kinshasa 103.5 :: Bunia 104.9 :: Bukavu 95.3 :: Goma 105.2 :: Kindu 103.0 :: Kisangani 94.8 :: Lubumbashi 95.8 :: Matadi 102.0 :: Mbandaka 103.0 :: Mbuji-mayi 93.8




































Chercher



[Vidéo] Agression d’une danseuse: Koffi Olomide s’excuse et regrette «un moment d’égarement»













Publié le dim, 24/07/2016 - 15:16 | Modifié le dim, 24/07/2016 - 15:50



Rubriques :Koffi Olomide,
danseuse,
agression,
Culture,
Actualité,
National














in

Share
.















Le chanteur congolais Koffi Olomide le 21/10/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Interpellé puis expulsé du Kenya après avoir agressé une danseuse de son groupe, la star congolaise de la chanson Koffi Olomide a présenté ses excuses dimanche 24 juillet.

Invité sur le plateau de l’émission « Karibu Variétés » diffusée sur la télévision publique congolaise, le chanteur a déclaré « regretter » son geste, évoquant « un moment d’égarement ».

« J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais », a fait savoir le patron du groupe Quartier Latin international.

Le chanteur a été filmé vendredi donnant un coup de pied à l'une de ses danseuses alors qu’il venait d’arriver au Kenya où il devait livrer un concert.

« Sur le moment, je ne pouvais pas calculer. Je n’ai pas réfléchi. J’étais en train de faire une interview, il y a eu quelque chose derrière moi, et j’ai réagi comme ça. Je le regrette amèrement du plus profond de moi-même. Aux femmes qui savent combien je les aime, je demande pardon pour ces dix secondes cruelles pour ma vie », a affirmé l’artiste.

Interrogé sur les circonstances qui l’ont conduit à poser ce geste, Koffi Olomide a refusé de commenter.

« Je ne veux pas parler. Je suis venu demander pardon aux mamans du fond de mon cœur », a-t-il indiqué, demandant à la présentatrice de l’émission d’inviter les danseuses de son groupe sur son plateau pour raconter ce qui s’est passé à Nairobi.

Koffi Olomide a également présenté ses excuses auprès de la danseuse qu’il a violentée.

« Je demande pardon à ma danseuse Pamela. Elle a beau être danseuse, mon employée mais je lui demande pardon pour mon geste. [S’adressant à la présentatrice de l’émission] Un jour, si tu reçois dans ton émission mes danseuses, elles te diront sûrement pourquoi j’ai été emmené à agir comme ça, même si ce n’est pas une raison », a-t-il souligné.

A la suite de l’agression de la danseuse de son groupe, Koffi Olomide a été interpellé par la police kenyane avant d’être expulsé vers la RDC.

Vous pouvez suivre la vidéo où Koffi Olomide s’excuse.

Ndayi 24/07/2016 16:51

Ese Koffi yazize ko yashatse gukubita umugore cyangwa ni uko yarwanye? Harya muri Kenya siho biciye Sendashonga, Lizinde... Mbega igihugu cyubahiriza amategeko kandi kirengera uburenganzira bw'ikiremwa muntu! Kenya ni igihugu k'indiri y'akarengane no kurya ruswa! Buriya Koffi bamwirukanye bamaze kumucuza utwe twose!! Buriya se uriyamlugore w'umubyinnyi wagiranye ikibazo na Koffi kenya yaramurengeye? Ngirango Koffi azamwirukana kandi kenya ntizamuha akazi!! Ubuhubutsi buragwira!!

UJYE UBANZA GUTEKEREZA 24/07/2016 21:27

IBYO UVUGA NTA KIBUNO NTAMAGURU. UBUHUBUTSI URABUTWIKIRA NDE? ULIYA MUDAMU WAKUBISWE CYANGWA SE KOFFI? BYALI KUGUSHIMISHA IYO UMUNTU AKUBITWA MU MASO YA POLICE, BIKARANGILIRAHO KOKO? EJO BUNDI WABONYE UN AVOCAT WISHWE,UMUKILIYA WE N'UMUSHOFERI, UKUNTU ABANTU BAHAGURUTSE BAKAJYA MU MUHANDA BIYAMA ABAPOLICE KUKO ALIBO BABISHE. NTIBYATINZE, ABAKEKWA KUMWICA, BATABWA MULI YOMBI. NTABIHUGU UZI ,ABANTU BAPFA MUBULYO BUDASOBANUTSE, NTIHAGIRE NUKOPFORA?

Bihebizahibindi 24/07/2016 04:04

Umunnyi azira undi ; bombi bicaye ku nzira .
Ko batajya babara umubare wabanyarwanda Kagome munnywanyi wabo yahiciye ! Nabo arigisa ! Cg bamuhoye ko abakongomani ari abatagatifu bo mukarere bicirwa ubusa buri munsi ! Bazira inyota yabacuruzi ba zahabu.