Juger le génocide rwandais en France : Faudrait-il absoudre les crimes de Hitler parce que Staline en a commis ?

Publié le par veritas

Pour la seconde fois, une cour d’assises française a jugé des Rwandais accusés de génocide dans leur pays en 1994 (un million de morts entre avril et juillet). Les deux hommes ont été jugés coupables de crimes contre l’humanité et de génocide. Les juges parisiens les ont condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité.
 
Deux bourgmestres
 
Quatre procès contre des génocidaires rwandais ont eu lieu en Belgique. Il y en a eu d’autres en Suède, en Norvège, en Finlande, au Canada, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse et aux Etats-Unis. La France est le pays qui a accueilli le plus de présumés génocidaires sur son sol, après avoir appuyé le gouvernement du génocide.
 
Après un des organisateurs du génocide en 2015, le capitaine Pascal Simbikangwa, condamné à 25 ans de réclusion, la cour d’assises de Paris jugeait cette fois deux exécutants : deux bourgmestres - l’ancien, toujours influent, Tito Barahira, 65 ans, et celui en fonction, Octavien Ngenzi, 58 ans - pour leur rôle dans l’organisation du massacre de plus de deux mille paysans tutsis dans l’église de Kabarondo (est du Rwanda), à la mi-avril 1994. Les survivants seront achevés à leur sortie de l’édifice, après avoir présenté leur carte d’identité, qui comportait l’ethnie.
 
Impuissants, dit la défense
 
Les deux accusés, qui nient toute participation aux massacres, ont plaidé essentiellement leur impuissance à protéger leurs concitoyens et tenté de décrédibiliser les témoignages accusateurs. Si on les a vus organiser les attaques contre les Tutsis, la défense a plaidé le "doute raisonnable", qui devrait, selon elle, profiter aux accusés. Et d’assurer que s’il s’était opposé aux massacres, Ngenzi aurait lui-même été tué, tout en faisant valoir le mauvais état de santé de Barahira.
 
S’improvisant experte en histoire du génocide, l’avocate de Ngenzi n’a, selon les parties civiles, pas hésité à remettre en cause le nombre de victimes du génocide. "Il n’y avait que 800 000 Tutsis au Rwanda. Il n’y a donc pas eu plus de 600 000 morts tutsis et 300 000 ou 400 000 qui ne sont pas des morts du génocide", n’aurait ainsi pas hésité à affirmer Me Françoise Mathé, dans une arithmétique plus ébouriffante qu’étayée.
 
Partout où il passe, un massacre
 
L’avocat général avait requis la perpétuité contre les deux hommes, Barahira "actif" qui "donne des instructions" et se mêle aux tueurs, Ngenzi qui les "supervise". Alors que la défense recourt au "doute" en raison d’imprécisions dans les déclarations de certains témoins, pour des faits survenus il y a 22 ans, l’avocat général fait le parallèle avec les tueries du 13 novembre 2015 à Paris, se demandant si la défense aurait osé parler de "doute" si certains éléments des témoignages avaient été oubliés.
 
Et de souligner que partout où passe Ngenzi, suit un massacre de Tutsis. Et d’estimer que s’il fait enterrer les victimes, ce n’est pas par compassion mais pour éviter de laisser des traces alors que le FPR (rébellion tutsie) n’est pas loin de Kabarondo; c’est d’ailleurs le FPR qui protégera les quelques rescapés des massacres dans cette localité lorsqu’il y parviendra, quelques jours plus tard.
 
Et si ce dernier commettra des exactions, comme l’a plaidé la défense, "en quoi cela exonérerait-il les accusés des massacres de Kabarondo ?", plaide l’avocat général. "Faudrait-il absoudre les crimes de Hitler parce que Staline en a commis ?" 
 
Source : http://www.lalibre.be

Commenter cet article

CESAR 13/07/2016 21:13

"Juger le génocide rwandais en France : Faudrait-il absoudre les crimes de Hitler parce que Staline en a commis ? "

Une mise au point historique s'impose.

Joseph Staline a fait tuer les Russes et uniquement les Russes indifféremment de leur appartenance ethnique, religieuse et régionale.
Joseph Staline n’a pas élaboré un plan en vue de génocider les Russes. Il n’a pas non plus construit des fours crématoires dans lesquels il a mis des millions de Russes
Hilter a fait concevoir un plan détaillé et construire les fours crématoires dans l’unique dessein de génocide les juifs, femmes, enfant et hommes de tous âges et conditions parce qu’ils étaient Juifs et uniquement Juifs. Les juifs, alors paisibles citoyens des pays dans lesquels ils vivent depuis plusieurs siècles et pour lesquels ils ont grandement contribué à l’essor économique, social, scientifique, technologique etc. comme en témoignent les noms des savants occidentaux mondialement connus ont été étiquetés comme des marchandises et envoyés à l’abattoir humain sur ordre de Hitler en exécution d’un plan concerté et minutieusement concerté et élaboré.
Le génocide des Juifs est sui generis dans l’histoire de l’humanité. Il s’ensuit que toute comparaison avec les crimes qui ont commis au Rwanda contre les Tutsi qualifiés subjectivement de génocide exclusif des Tutsi constitue une insulte à l’endroit de la mémoire des victimes juives. Les auteurs de genre de comparaison doivent être mis hors circuit. Ce genre d’agissement n’est nullement l’exercice de leur liberté d’expression. Se livrer à une telle infamie n’est pas exercer sa liberté d’expression.
Concernant les Tutsi, les faits sont limpides et nul ne peut les infirmer quant à leur existence.
1/ Sous Habyalimana Juvénal, les numéros deux du régime et du gouvernement à savoir Habimana Bonaventure et Nsekalije Aloys étaient Tutsi. Ce fait est notoire.
2/ Plusieurs ministres dont celui de l’Intérieur étaient Tutsi.
3/ Plusieurs haut fonctionnaires civils et militaires Tutsi occupaient des postes stratégiques.
4/ L’économie rwandaise étaient entre les mains des Tutsi à plus de 80%, le tout avec les aides financiers et avantages fiscaux du gouvernement Habyalimana. Ce sont ces Tutsi qui se sont enrichis sous Habyalimana qui ont financé la guerre contre les Rwandais et contre le régime qui les a faits. Il s’agit notamment de Sebera Antoine, Shamukiga, Kajeguhkwa Valens et autres qui n’étaient rien sous la première république rwandaise. Par ailleurs, alors qu’ils ont commis des crimes flagrants contre l’Etat Rwandais et diverse délits, ils n’ont jamais judiciairement été inquiétés outre mesure par le régime Habyalimana. Que celui qui connaît un financier du FPR de l’intérieur qui a été liquidé ou envoyé en prison sous le régime Habyalimana cite son nom. Ils étaient experts en fraude fiscale en toute impunité. La fraude fiscale s’évaluait à plusieurs millions voire même des milliards de nos francs durant tout le régime Habyalimana. Les fonctionnaires du Ministère des Finances à l’époque des faits peuvent me confirmer. La fuite de Kajeguhakwa vers l’Uganda pour rejoindre le FPR a été organisée et exécutée par les certains de la famille de l’épouse de Habyalimana. Ce fait est de notoriété publique. Ces gens étaient les amis intimes de Habyalimana de sorte qu’ils avaient même le pouvoir de faire limoger un ministre qui avait osé dénoncer l’impunité dont ils jouissaient alors que voler même 1000 francs de deniers publics était lourdement sanctionné par la justice rwandaise.
5/ Ceux qui avaient rejoint le FPR sont revenus sous le gouvernement d’opposition-FPR et ils n’ont été inquiétés outre mesure. Au contraire, ils ont renforcé grandement leur contribution à l’effort de guerre du FPR contre le Rwanda en toute impunité, au vu et au su des Rwandais. Plusieurs fonctionnaires civiles et militaires ont quitté leur emploi et/ou déserté pour s’enrôler massivement au FPR contre les Hutu et le Rwanda. Il en est de même des étudiants dans les universités et écoles secondaires. Certains d’entre eux sont revenus sous le gouvernement Nsengiyaremye et ils ont été réintégrés dans leurs fonctions antérieures. D’autres sont retournés dans les écoles et universités, le tout sans être inquiétés outre mesure.
6/ Le Premier Ministre Nsengiyaremye a confié la direction des services secrets à un agent notoirement membre du FPR et donc aux Tutsi incarnés par Kagame.
7/ Ce sont les Tutsi qui ont déclenché la guerre contre les Hutu et corrélativement le Rwanda dirigé majoritairement par les Hutu et non l’inverse.
8/ Ce sont les Tutsi qui, les premiers, ont commis les massacres contre les Hutu du nord du Rwanda.
9/ C’est Kagame qui incarne les Tutsi qui a décapité le leadership politique et religieux Hutu: assassinats de Gapyisi Emmanuel, Gatabazi Félicien et Habyalimana d’une part et ceux des évêques d’autre part. Je faits abstractions des crimes abominables commis par les Tutsi contre des fonctionnaires Hutu dans les préfectures ainsi que les actes terroristes qui ont emporté des centaines des pauvres paysans.
10/ Le FPR qui incarne les Tutsi et l’opposition politique majoritairement Hutu ont signé un pacte d’alliance à Bruxelles-Belgique début juin contre le Président Habyalimana et son parti MRND. Ce pacte comme objet : la collaboration FPR-Opposition dans tous les domaines y compris les renseignements contre Habyalimana, devenu ennemi numéro un à abattre. Le FPR a formé militairement les membres des jeunesses de son allié. Tous les Rwandais ont vu des crimes commis en toute impunité par les milices de l’opposition contre les paisibles citoyens soupçonnées d’être pro-Habyalimana et/ou son parti MRND.
Au regard des ces faits, où est la comparaison entre le génocide des Juifs et les crimes qui ont commis contre les Tutsi par les Hutu en réaction irréfutable des crimes commis à leur encontre par les Tutsi ? Je ne prétends pas détenir le monopole de la Vérité sur les causes du drame qui a endeuillé notre pays. Mais les faits sont les faits. Si les faits évoqués si haut contestable, à vous de les infirmer avec les arguments objectifs. Ce qui exclut les insanités, insultes et subjectivités.
Les divagations de Gauthier ne sont pas surprenantes. Il s’est arrogé le titre de Klarsfeld, chasseur déclaré des Hutu à l’instar de Klarsfeld Serge, chasseur des Nazis, auteurs du génocide des Juifs. Pour lui, les crimes qui ont commis contre les Tutsi dans la situation ci-dessus précisée contre les Tutsi sont comparables au génocide des Juifs. S’il a le sens du respect élémentaire à l’endroit des Juifs, il n’aurait pas proféré ce genre d’insanité. Le comble est que certaines Associations des Juifs de France le soutiennent dans ses méfaits. C’est le monde en renvers.

Saturday 09/07/2016 18:12

Genocide irakomeje gukorerwa impunzi zabanyarwanda mu mashyamba ya Congo,
Impunzi zabanyarwanda mu mashyamba ya Congo bazishe bazimaze. Naho Rukokoma Twagiramungu na Wilson Irategeka bari kuvuza impundu ko abanzi babo bashize. Intambara yaba Mai Mai bafatanyije nabazungu hamwe na Wilson Irategeka bari gutsembera gushira no gukora Genocide yimpunzi zabanyarwanda mu mashyamba ya Congo. Abazungu bari kwiyambika ibintu mumaso yabo no kumibili yabo bisa nkuruhu rwabanyafrika kandi ari abongereza babazungu. Maze sukwica barikwivayo batemaguye, barashe, ngaho amabombe kumpunzi zabanyarwanda guhera kuwa kane kugeza uyu munsi kuwa gatandatu imirambob niyo yuzuye amashyamba ya Congo. Twagiramungu Rukokoma ishime unezerwe kuko abahutu urabamaze hasigaye wowe wenyine gusa.

Saturday 09/07/2016 18:12

Genocide irakomeje gukorerwa impunzi zabanyarwanda mu mashyamba ya Congo,
Impunzi zabanyarwanda mu mashyamba ya Congo bazishe bazimaze. Naho Rukokoma Twagiramungu na Wilson Irategeka bari kuvuza impundu ko abanzi babo bashize. Intambara yaba Mai Mai bafatanyije nabazungu hamwe na Wilson Irategeka bari gutsembera gushira no gukora Genocide yimpunzi zabanyarwanda mu mashyamba ya Congo. Abazungu bari kwiyambika ibintu mumaso yabo no kumibili yabo bisa nkuruhu rwabanyafrika kandi ari abongereza babazungu. Maze sukwica barikwivayo batemaguye, barashe, ngaho amabombe kumpunzi zabanyarwanda guhera kuwa kane kugeza uyu munsi kuwa gatandatu imirambob niyo yuzuye amashyamba ya Congo. Twagiramungu Rukokoma ishime unezerwe kuko abahutu urabamaze hasigaye wowe wenyine gusa.

CESAR 09/07/2016 15:35

Cesar to CESAR, les crimes imputés aux deux -ex-fonctionnaires rwandais condamnés à vie par les juges français ont été commis en avril 1994 et nullement aujourd'hui. A supposer que je sois à l'étranger, faut-il aller au Rwanda aujourd'hui pour savoir ce qui s'y est passé en avril 1994? Le problème majeur pour certains Rwandais, en particuliers ceux qui se disent intellectuels de tous bords, c'est qu'ils n'arrivent pas à comprendre malhonnêtement que notre pays est le patrimoine commun des Rwandais et ce, pour l'éternité, que le Peuple Rwandais vient du fond des âges, que les Rwandais d'aujourd'hui et ceux de demain,( leurs progénitures ou postérités) sont tenus de vivre ensemble qu'ils veuillent ou non, que le devoir de celui qui prétend être intellectuel (différent de diplômé) est de pouvoir être la lumière du Peuple Rwandais sur les faits qui le concernent directement ou indirectement, que seuls les Rwandais doivent au premier chef résoudre les problèmes les concernant et ce, dans le cadre des débats ouverts, publics et sincères dans l’intérêt de notre pays. Pour être plus concret, en l’espèce, les deux anciens fonctionnaires viennent d’être condamnés à vie par la France pour avoir commis le génocide dit des Tutsi en exécution du plan concerté pour génocider les Tutsi, ont dit les juges français.
En effet, l’article 211-1 du Code pénal définit le génocide comme « le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe […] ».
La planification de la commission d’un génocide précède impérativement sa commission et son existence doit être prouvée. A supposer que ce plan invoqué par les juges français ait effectivement existé, il est en tout état de cause antérieur au 6 avril 1994, date de reprise de la guerre par Kagame qui incarne les Tutsi rwandais. Il s’ensuit que ses auteurs ne sont exclusivement que les autorités rwandaises qui dirigeaient le Rwanda d’avril 1992 au 06 avril 1994 à savoir l’opposition et le FPR. Celui-ci avait les services secrets rwandais par l’intermédiaire d’Iyamuremye Augustin, alors directeur général qui opéraient sous l’autorité directe de Kagame, espion de profession. Sous peine de malhonnêteté intrinsèque, au vu de la singularité sociologique et historique de notre pays que maintes fois exposée, nul ne peut soutenir que un groupe de dirigeants rwandais des partis alliés du FPR au surplus ont élaboré un plan de génocider les Tutsi à l’insu de son allié le FPR et du directeur général des services secrets rwandais et donc de Kagame en personne, que ce plan a été exécuté par un gouvernement mis en place postérieurement au début de la commission de ce génocide contre les Tutsi.
Questions :
1/ D’octobre 1990 au 4 juiIlet 1994, le Rwanda a connu cinq gouvernements. Parmi ses gouvernements, lequel a planifié et fait exécuter le génocide des Tutsi ?
2/ Le droit français en l’occurrence, ne retient les subjectivités et/ou les spéculations. Tout fait évoqué par chacune des parties au procès doit être irréfutablement quant son existence. L’avocat général français a-t-il prouvé l’existence de ce plan comme l’exigent les lois de son pays ? Si oui, quels sont ses auteurs ?
3/ Kagame connaît la vérité à savoir l’inexistence de ce prétendu plan. Le TPIR a dépensé des millions de dollars US pour trouver ce prétendu plan car il constituait l’élément clé de ses accusations contre les Hutu accusés par lui pour génocide et autres crimes. Le résultat fut un fiasco total. Pour condamner certains de ces Hutu, puisque à défaut de prouver l’existence de ce plan et ses auteurs, les chefs d’accusations et la stratégie d’accusation concoctés par le procureur du TPIR se sont finalement effondrés, les juges du TPIR ont procédé au bricolage juridique au mépris total du statut institutif du TPIR et de la résolution 955 du Conseil de Sécurité de l’ONU. Ils ont inventé le mot « génocide des Tutsi » qui ne figure nulle part dans cette résolution et dans les lois rwandaises. Le mot plan concerté afin de génocider les Tutsi a été rayé du vocabulaire des juges du TPIR et autres chercheur sérieux.
4/ Pour condamner ces deux Hutu rwandais pour avoir exécuté le plan concerté de génocide des Tutsi, comment le juge français a-t-il fait pour réussir là où le TPIR et la CIA, les services secrets britanniques et le MOSSAD ont échoué : trouver le plan de ce génocide et ses auteurs?
S’il s’est contenté d’invoquer ce plan sans pouvoir apporter la preuve de son existence et de ses auteurs, il a alors proféré irréfutablement et regrettablement des spéculations. Les deux Rwandais ont dès lors été condamnés sur la base des spéculations des juges français. Comme, je l’ai dit ci-dessus, le droit d’un Etat dit démocratique ne retient pas les spéculations et les émotions. Tout fait évoqué doit être irréfutablement. Il faut espérer que la Cour d’Appel qui sera nécessairement saisie par les condamnés dira le droit et rien que le droit afin que pour l’avenir aucun autre accusé ne soit condamné à vie par une cour d’assises françaises sur la base des spéculations de l’avocat généra retenues émotionnellement par les jurés.
Nul ne peut prétendre détenir le monopole de la Vérité relativement aux faits portant sur le drame qui a endeuillé toutes les familles rwandaises. Par conséquent, que celui qui a une autre opinion fondée sur des faits vérifiables et donc prouvés infirment mes affirmations et/ou répondent à ces questions. Où sont les érudits rwandais en droit ? Il serait utile qu’ils éclairent objectivement les Rwandais sur le fondement du jugement négatif de la Cour d’Assises de Paris contre ces Rwandais.
Cesar to CESAR, pouvez-vous répondre à mes questions? Je pense qu'il n'est pas nécessaire de revenir au Rwanda pour pouvoir y répondre.

AHO URABWIRA UKUMVA? 09/07/2016 17:18

DUTEGEREZE ICYO UBUJULIRE BUZAVUGA. WENDA BO , BAZAKULIKIZA AMATEGEKO YANDITSE. IBYO BAKORA BYOSE NTIBIZABUZA KAGAME KUBAKURURA MUBYONDO, MUKANYA NA IBUKA IRONGERA KUBASABA GUHANA NKA ZA GACACA. TUGOMBA KUBA TWIBESHYA KO HALI IBIHUGU BIGENDERA KUMATEGEKO, KANDI IBYINSHI BIGENDERA KUNYUNGU ZINDI.
Cesar to CESAR KO NGO YIVUGIRA IGIHOLANDE, MUZUMVIKANA GUTE?
NGO KUMENYA IBYO MU RWANDA TUGOMBA KUJYAYO? TUKUMVA IJAMBO LYA RUCAGU , INTORE NKURU! UMUNYARWANDA YISE UMWANA WE BUCYANDAMUCYE!

I Kana mu Galileya 09/07/2016 11:36

Mbe Bizuru ; uzaganya urire uboroge ; ute umutwe uzapfa urwa Yuda amaze kugambanira umuziranenge !!!! Wowe na FPR kagome mwakoze ishyano ritababalirwa !
Kubara ibihugu mwacurujemo jenosayidi ntacyo bivuze ! Uzabare ibihugu byacuruje abacakara babirabura muri Amerika uzagaruke widoge . Amahano ntagihe atabayeho ;arashyira akarangirana na ba nyirayo .
Naho kubeshya ngo ntubisoma ; ubisubiza bitagukaraze ubwonko . Barababwiye ; muzimara kubera amabi mwakoze . Abazabohoza uRwanda bazaza bemye kuko bazasanga mwimaze .
Mbese baba polisi 10 Kagome yahonyoye ku Gisenyi yabahoyiki wa gipfamatwi we ngo ni Bizuru ! Pu.

Bizuru 09/07/2016 04:24

Rider,
Gerageza ukomeze ubwire izi nkoramaraso ziriho zisarura ingaruka z'amahano zakoze! Nul ne s'occupe de leurs jeremiades!

RIDER2 09/07/2016 09:11

YEWE INKORAMARASO ZICAYE MU RUGWIRO: WIBAZE NAWE IMPAMVU NYUMA Y'IMYAKA IRENGA MAKUMYABILI,ZITICARA HAMWE NGO ZIHUMEKE AMAHORO, ZIVANEMO BOTTES! ZIHORA ZIKANGA BALINGA ZICURUZA AMAHANO ZAKOZE.NIKO KANDI BIMERA, AMARASO Y'ABANTU ATANDUKANYE NAYINYAMANSWA. MUKOMEZE MUKILIGITWE NIBYO MWAKOZE.

Ebaba weee... 08/07/2016 23:00

Urababaje Rider
Na Habyara bamubwiraga ibyo bababwira .
Amapine mutashyize ku mazu yibyatsi mwubatse i Buganda muhamaze imyaka 30 ku mugani wa Bantou...None ayo mapine mwayashyize munsi yamagorofa i Kigali ? Uri interagahinda . Nukukubona ugenda naho umutima wawe waraboze. !!!
Uwaguha paradiziyo se yo wayimaza iki uretse guhora uganya .
Jyana uwo mukiro wawe ntibizakubuza gupfana intimba ku mutima wowe na kagome wawe!

RIDER 08/07/2016 22:44

Hahaha interahamwe mwataye umutwe kubera ibyiza u Rwanda rukomeje kugeraho. u Rwanda rwamebyekanye ku rwego mpuzamahanga kubera ibitangaza rwakoze nyuma ya genicide yakorewe abatutsi. Interahamwe zari zaratobye igihugu cyane ku buryo ntawatekerezaga ko u Rwanda ruzongera kubura umutwe. Nyamara u Rwanda mu myaka 22 gusa rwateye imbere Ku buryo abanyamahanga batungurwa iyo bageze mu Rwanda, niyo mpamvu ubu u Rwanda rurimo kuberamo imihango mpuzamahanga ubutitsa. interahamwe zikaza kuririra mu myotsi kuri veritasinfo zigerageza guhimba impuha ngo mu Rwanda nta mahoro ahari. ariko umuntu yagera mu Rwanda agasanga ibyo interahamwe zivuga nta hantu bihuriye n'uko u Rwanda rumeze muzabaze Lorrys MUNDERERE mubyara wa Bagisora aherutse mu Rwanda nta muntu wamuriye n'urwara ariko akiri mu Bubirigi bamubwiraga ko nagera mu Rwanda Inkotanyi zizahita zimwica, nyamara abasirikare nibo bamufashije guhabwa imitungo ya benewabo iri mu mujyi wa Rubavu (ahahoze ari Gisenyi). Ibi byose rero nibyo bituma CHAN yarabereye mu Rwanda, nibyo bituma World Economic Forum yarabereye mu Rwanda interahamwe zikaririra mu myotsi, nibyo bituma Benjamin Netanyahu Ministri w'intebe wa Israel asura u Rwanda interahamwe zikarondogorera kuri veritas info, ubu zirimo zirahimba andi maganya zizandika ejo bundi ku itariki 10/7/2016 ubwo abaperezida ba Afrika yose bazahurira mu Rwanda mu nama ya African Union. Ni ubwa mbere mu mateka y'u Rwanda abaperezida bangana kuriya bazaba bateraniye mu Rwanda. Ibi byose bigaragaza ko u Rwanda rufite imiyoborere myiza, rufite umutekano va kuri byabindi interahamwe ziza gupfundikanya hano kuri vritasinfo ngo zirasebya u Rwanda. God bless Rwanda.

Bantou clan président 08/07/2016 21:44

kera ndi umwana abanyarwanda babwiraga abarundi bubatse amazu mu Rwanda bati:
-Ese ayo mazu mwubatse muzayashyiraho amapine (pneu) muyajyane iwanyu
ubu rero icyo navuga nibyo bigezweho
-Mwubake amahoro

seruteganya to Neo:/ P. Muvunyi 08/07/2016 21:40

Check the link below.

seruteganya to Neo:/ P. Muvunyi 08/07/2016 21:40

Check the link below.

seruteganya to Leo:/ P. Muvunyi 08/07/2016 21:23

Link: Kwibuka Kalongi-Ngoma
speech by Paul Muvunyi
https/youtu.be/czjqcfou28M
Rebera kuri Google
if you don't find it I ll have to post the video that I downloaded.
Thanks.

Leo 09/07/2016 01:43

I get it.

Thanks

seruteganya to Leo:/ P. Muvunyi 08/07/2016 21:23

Link: Kwibuka Kalongi-Ngoma
speech by Paul Muvunyi
https/youtu.be/czjqcfou28M
Rebera kuri Google
if you don't find it I ll have to post the video that I downloaded.
Thanks.

Leo 08/07/2016 20:56

Hano muri amerika abirabura bariye karungu bavuga ko igihe cyose ari ukwihorera ntakindi kubera ko mu mategeko ya amerika ntategeko rirengera umwirabura ryanditse ahubwo kurengera abazungu ninyungu zabo zose nibyo byanditse, ntaburenganzira abirabura bafite cg kurengerwa namategeko ya amerika ntanahamwe byanditse, hanyuma rero abirabura nibo bagomba kwirwanaho no kwitabara gusa, niyo mpamvu hahora intambara yo kurasana, ariko abazungu bica abirabura beshi cyane kandi buri munsi. Mwibaze rero abanyafrika bari muri amerika uko babayeho cg uko bazajya bicwa, 1. Hari ukeicwa nabazungu 2. Hari ukwicwa nabirabura.
Ngayo, nguko.
,

Cesar to CESAR 08/07/2016 20:15

Tout ce que tu dis n'est pas focement vrai mn frère Paradoxe,
C'est mieux de rentrer rentrer au pays pour bien comprendre la vraie resolution du conflit entre HUTU et Tutsi, je sais que tu es un intellectuel, quand j'étais étudiant, on se rendait tjrs sur terrain avant de faire notre memoire, franchement, je me suis rendu en Afrique pour savoir réellement ce qui se passe.
Pardon de mon orthographe, je parle maintenant Nerlandais( aussi mal)
Pouvez vs peut être lire ce neveu ce qu'il a dit à propos du nouveau régime de Kagame?

http://www.igihe.com/amakuru/u-rwanda/article/bari-barambwiye-ko-ningera-i-kigali-hari-afande-uzahita-anyica-mwishywa-wa

UGOMBA KUBA UTALI UMUNYARWANDA? 08/07/2016 21:17

NSUBIZE UWIYITA Cesar to CESAR:
NTABWO NZI ICYO UMUNTU YAMENYA ALI UKO AGIYE MU RWANDA, KUKO IBIHABERA BYOSE BIRAZWI.INZARA BAVUGA SE, IKENEYE KO UMUNTU AJYA KUYIREBA? INGABIRE SE KUMENYA AHO ALI NICYO YAZIZE BIKENEYE KO UMUNTU AJYA MU RWANDA? ABARSA IZUBA LIVA,ABOHEREZWA MULI RWERU , DUKENEYE KUJYA KUBAREBA? ULIYA NEVEU WA BAGOSORA IBYO AVUGA BITANIYE HEHE NIBYA EVODE? MUBANTU BAZI UBWENGE N'ABANYARWANDA BALIMO:NTIBYAGUTANGAZA MU GIHE KIZAZA WUMVISE IBINDI ATANGAZA. ATAVUZE KULIYA SE, YAMENYA ICYAMUKUBISE? UZAKULIKIRANE NEZA, UREBE UKUNTU AGACA GAFATA ABANA BINKOKO, NIBWO UZAMENYA IKITWA UMUNYARWANDA. NI BANGAHE SE BATANGAGA IMISANZU MULI MMRND NO MULI FPR?

CESAR 08/07/2016 18:14

"Juger le génocide rwandais en France : Faudrait-il absoudre les crimes de Hitler parce que Staline en a commis ?"
L'avocat général l'avocat Philippe Courroye s'est fourvoyé dans le copier et coller des galimatias du procureur du TPIR: Octavien Ngenzi, 58 et Tito Barahira, deux ex-bourgmestres rwandais, ont été jugés coupables de "crimes contre l'humanité et génocide", pour "une pratique massive et systématique d'exécutions sommaires en application d'un "plan concerté tendant à la destruction" du groupe ethnique tutsi". Pour cet avocat Général français, le génocide dit des Tutsi a été planifié puis exécuté entre autres par les deux bourgmestres. Mais, ce qui est étonnant même au regard du raisonnement élémentaire, celui-ci invoqué la prétendue planification du génocide dit des Tutsi mais il n’a apporté aucune preuve pour étayer la véracité de ses affirmations. Dès lors une question se pose de savoir sur quoi les jurés de la Cour d’assises se sont fondés pour condamner les accusés pour exécution du plan de « génocide des Tutsi » ?
Il convient de rappeler la théorie de la planification du génocide au Rwanda sans autre précision et encore moins celle du génocide dit des Tutsi a été rayée du vocabulaire des juges du TPIR et de quiconque autre pourvu de sens d’honnêteté intellectuelle minimale. Il est surprenant que ces Rwandais soient condamnés par un tribunal d’un Etat dit démocratique pour l’exécution d’un plan qui n’a jamais existé. Dans notre pays, des milliers de Rwandais ont été condamnés pour des faits inexistants. C’est normal car c’est le propre d’un régime tyrannique où le président est, en fait, à la fois loi, justice et juge. Mais dans un Etat dit de droit qu’est la France, il est regrettable qu’il y ait deux sortes de lois, celles qui sont applicables aux Français et étrangers résidant sur le territoire français et celles applicables aux Rwandais accusés par Kagame, un tyran notoire. Accusés par Kagame puisque Monsieur Gauthier Alain, naturalisé rwandais en 1999 pour services faits au bénéfice du régime Kagame alors qu’il ne remplissait et ne remplit aucune condition pour être naturalisé rwandais, est en réalité serviteur du régime rwandais actuel. Et il est payé pour son travail. En l’espèce, l’accusateur est donc le gouvernement rwandais dont ce monsieur est serviteur. Il l’a avoué sans vergogne devant les juges français. Le jugement contre ces Rwandais est donc un jugement politique et il faut le voir comme tel. Dans ce cas, quelle est alors la différence entre le régime Kagame et le Gouvernement Français? L’avocat général ci-dessus mentionné s’est embourbé dans l’organisation et fonctionnement des institutions de la République Rwandaise à l’époque des faits. Il mélangé pêle-mêle le régime Habyalimana avec le gouvernement mis en place en avril 94 après l’assassinat du président Habyalimana par Kagame. Il a sciemment fait abstraction aux trois gouvernements précédents, ceux de Nsanzimana, Nsengiyaremye et Uwilingiyimana.
L'accusation a situé les bourgmestres « au coeur de la machine génocidaire, dans un Etat centralisé dont "la matrice politique est ségrégationniste".
De deux choses l’une, soit ce juge français s’est contenté seulement de faire du copier coller des affabulations lues dans divers ouvrages des pro-régimes Kagame ou il ne s’est pas donné la peine de se documenter relativement aux institutions de la République Rwandaise dans les années 90 soit il a commis sciemment cette énormité car en tout état de cause, les intéressés devaient en tout état de cause être condamnés. Il a invoqué l’existence d’un régime ségrégationniste sans préciser lequel (lequel des cinq gouvernements rwandais d’octobre 90 à juillet 94, a élaboré ce plan de génocide des Tutsi), comment, pourquoi et contre qui? Il a fait sciemment abstraction de la chronologie des faits du drame rwandais. Pour lui, certains Rwandais se sont levés le matin pour exécuter le plan de génocide de Tutsi élaboré par des fantômes car s’il a évoqué « le plan de génocide dit des Tutsi » il n’a pas précisé ses auteurs et la date de son élaboration.
Il est de notoriété publique que ce plan évoqué par l’avocat général français n’a jamais existé et conséquemment ce mot a été rayé du vocabulaire des juges rwandais et celui des Juges du TPIR. Les juges d’un Etat de droit ne peuvent nullement les opposer à un accusé et les condamner pour ce faire. Le jugement rendu par la Cour d’assises de Paris contre ces deux Rwandais est un jugement fondé sur les émotions et les subjectivités. Le droit ne retient pas les subjectivités et/ou les émotions.
La France est un Etat de droit avec des juges au service de la Justice pour Tous. Dès lors, il faut espérer que la Cour d’appel dira le droit et rien que le droit c’est-à-dire sanctionnera sévèrement ces énormités inexcusables qui n’honorent pas les jurés et la justice français : condamner une personne même s’il est exilé en France, sur la base des faits en inexistants et qui, au surplus, ont été rayés du vocabulaire des Juges d’un tribunal de l’ONU. Si les intéressés étaient Français (des vrais) accusés des mêmes faits par Kagame via l’association de Monsieur Gauthier, les jurés de la Cour d’Assises de Paris les auraient-ils condamnés pour des faits inexistants ?
Les crimes qui ont été commis contre les Tutsi sont incontestables. Par contre sont et seront toujours contestables, la hiérarchisation des morts rwandais, la fabrication des faits relativement aux drame rwandais, ses causes et ses auteurs, la négation des crimes qui ont été commis contre des millions de Hutu par Kagame qui, au demeurant, a reconnu publiquement ses méfaits, la compassion sélective à l’endroit des victimes rwandaises, l’imputation des crimes qui ont été commis au Rwanda au Président Habyalimana dont le régime a définitivement pris fin le 2 avril 1992, date de nomination du Premier Ministre Nsengiyaremye Dismas, issu du parti d’opposition MDR et qui était le véritable chef de l’Exécutif, le tout en application de la constitution du 10 juin 1991, articles 50 et 51. Du 2 avril 1992 au 6 avril 1994, c’est le Premier Ministre issu du MDR dirigeait effectivement le Rwanda avec le FPR. Il serait hasardeux de soutenir que le régime inexistant de Habyalimana a planifié le génocide dit des Tutsi sous un gouvernement dirigé par le couple opposition-FPR avec un directeur général des services secrets agent du FPR opérant directement sous l’autorité de Kagame, espion de profession.
Ce qui est frappant dans cette affaire c’est que les jurés français n’ont pas exprimé les mêmes émotions à l’endroit des milliers de femmes, enfants et hommes de tous âges Hutu de la commune dont les intéressés furent bourgmestres qui ont été exterminés par les soldats Tutsi du FPR sur ordre de Kagame. Le monde entier a vu les cadavres qui coulaient dans les rivières de l’Est du Rwanda, jusqu’au lac Victoria en Ouganda puis dans le Nil. Commune Kabarondo a été nettoyée des Hutu à plus de 70%. Les faits ne sont pas à prouver. Kagame a lui-même reconnu publiquement ses méfaits sur You Tube. Il aurait été judicieux que ces juges le voient et entendent les aveux édifiants de Kagame.
L’association de Gauthier est dite Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda ou CPCR. Dès lors que pour lui, les victimes Hutu c’est une pure imagination des Hutu et sont donc des dommages collatéraux de la guerre légitime des Tutsi contre les Hutu, qu’il a avoué publiquement devant les juges français qu’il œuvre uniquement pour les victimes Tutsi avec le concours financier du gouvernement rwandais et que les parties civiles ci-dessus mentionnées sont des parties civiles exclusivement tutsi, il aurait été plus conséquent de l’appeler CPCT ou Collectif des Parties Civiles Tutsi.
Il est le seul expert dans la distinction des ossements des victimes rwandaises. Dans des milliers d’ossements qu’il a déterrés, selon ses dires, il a facilement identifié ceux des victimes tutsi mais il n’a pas indiqué la méthode suis generis Gauthier utilisée.
Au regard du jugement de la Cour d’Assises de Paris contre les deux Rwandaise, Gauthier a été convaincant. Il faut le reconnaître. Mais se pose la question de savoir il sera toujours convaincant devant la Cour d’appel. Car vu les énormités commises par les jurés de la Cour d’Assises, les avocats des condamnés vont nécessairement interjeter appel contre la décision de la Cour d’Assises.

Une mise au point

Kagame n'est pas le Rwanda et les Rwandais. Le fait qu'il se dit anglophone et qu'il a unilatéralement décidé que le Rwanda et les Rwandais doivent être anglophones en raison de son problème intrinsèque avec les autorités françaises ne signifie nullement que ceux-ci le sont effectivement. La singularité séculaire de notre pays est que tout le monde connaît qui est qui et qui a fait ou fait quoi de sorte qu'aucun Rwandais ne peut mentir un autre Rwandais relativement aux causes réelles du drame qui a endeuillé notre pays et ses auteurs effectifs. Il s'ensuit que les Rwandais connaissent les causes des crimes qui ont été commis dans leur pays et leurs auteurs. Veritas Info est lu par les publics divers, rwandais et étrangers. Les commentaires légitimes en kinyarwanda s'adressent exclusivement aux Rwandais et nullement aux étrangers. Sur le plan informatif, ils me semblent donc quelque peu inopérants. Pour ma part, je considère que les étrangers francophones en particulier doivent être informés sur la véracité des faits relatifs au drame rwandais. C'est pourquoi, mes modestes commentaires sont écrits en français. Aussi, je précise que je suis au Rwanda, le pays de mes ancêtres, depuis ma naissance et que j'y serai pour toujours, que des milliers de prisonniers rwandais de tous niveau de qualification dont je fus partie cinq durant sont francophones, l'histoire de notre pays l'exige, que je ne suis pas et ne serai jamais anglophone. Ceux qui se considèrent et/ou se disent anglophones en ont droit. Mais il n'est pas judicieux de dire que puisque Kagame et autres oligarques de son régime sont anglophones, tous les Rwandais doivent l'être sachant qu’ils n’ont jamais été consultés sur le point de savoir s’ils acceptent ou non d’entrer dans l’anglophonie. Combien de Rwandais savent ce que signifie" Commonwealth"? Quel est le bien fait que celui-ci a apporté à la masse populaire rwandaise ? Pourquoi nos jeunes qui vont continuer leurs études au Royaume Uni passent les tests en anglais préalablement à leur entrée à l’université ? Pourquoi les diplômes délivrés par le Rwanda anglophone ne sont pas reconnus par tous les Etats du Commonwealth ? Sur près de douze millions de Rwandais, combien sont effectivement anglophones?

IJISHO KULINDI 08/07/2016 20:08

UFITE UNE BONNE ANALYSE. IKIBAZO ABANYARWANDA BAFITE: TUZANDIKA KUGEZA LYALI? BALIYA BARASHE ABAPOLISI MULI USA, NGO BAMWE BAHOZE MULI ARMY. KUBONA BARASA ABAPOLISI GUSA, NTIHAGIRE UNDI MUNTU BAKOMERETSA, BIREREKANA UBUSHOBOZI BWABO. IMPAMVU BABIKOZE NAYO IRUMVIKANA. TWIZERE KO SE N'IWACU NAHO, AMAZI HALI IGIHE AZARENGA INKOMBE? NIWO MUTI NTAWUNDI.

Ikosora 08/07/2016 18:12

http://www.igihe.com/amakuru/u-rwanda/article/bari-barambwiye-ko-ningera-i-kigali-hari-afande-uzahita-anyica-mwishywa-wa

Mwayibonye ya vision 2020 isembuye? 08/07/2016 14:33

http://www.igihe.com/amakuru/u-rwanda/article/hasobanuwe-ikibazo-cy-inyubako-ikoreramo-minisiteri-eshatu-yatangiye-kwiyasa


Kiriya kizu batashye, cyubatswe n'abaturukiya, cyo tugihaye imyaka 15.

Tuzaba twumva.

Morses 08/07/2016 13:41

Abazungu babonye imali yo gucuruza idahomba kubanyarwanda iyo mali yarabambukije ibageza kumabuye yagaciro ya congo, barasahuye, baribye, barishe, bakoze ubugome bwabo bwose ntacyo basize, bacuruje abacakara, babona abacakara bitabagoye. Yewe bungutse ibya mirenge, none ubu aba bazungu bazasubira iwabo giheki ngo bakore business zabo iwabo batuvire muri afrika yibiyaga bigari?
mbese Genocide yakorewe muri Congo ntabwo ari grnocide? Mbese genocide yakorewe abahutu guhera 1990 kugeza uyu munsi 2016 ntabwo ari genocide, genocide yakorewe abahutu ikibeho abazungu bayihagarikiye ngo ikorwe neza ntanumwe urokotse ntabwo ari genocide?

Ngirango abahutu bafite umutima nubwenge bararambiwe iyi mikino yabazungu babacuruzi ba maraso yabanyarwanda nabacuruzi bamabuye yagaciro ya congo. Nyamara umunsi umwe bombe izatutika byose bisandare, nubundi kubaka bigakomera utegura fundation mbere yibindi byose kugirango bitazahirima ibi nibyerekeye kubibeshya kungoma yibinyoma yimitswe mu rwanda.

Ikosora 08/07/2016 18:17

Iyo mari muvuga bibye itunze abanyarwanda benshi mubihugu byabazungu, niba mudakora mukabona ikibatunga, Kagame agasahurira abazungu mubona aba atabafashije mubundi buryo? Niyo mpamvu mubona abazungu ntacyo bamutwara malgré ibyo mumuvugaho, niko basha IRAK America nubwongereza na nubu bacyica abanye irak ntaubivuga mwibwiriki? Ngiyo isi dutuye.
Welcome to this hel world .

Ngwije 08/07/2016 13:19

Nibyo rwose ibyo uyu mufaransa yavuze ni ukuri! Kuba Staline atarashoboye kugezwa imbere y'inkiko kubera abantu benshi yahitanye ni uko yashoboye gutsinda Hitler! Iyo Staline aza gutsindwa intambara ya 2 y'isi yose nawe aba yaragejejwe imbere y'inkiko; muyandi magambo abahutu bagomba guhanwa kuko batsinzwe intambara naho Pilato Kagame akaba akomeje kwidegembya nubwo yarimbuye imbaga kuko yatsinze abahutu! IZI MANZA AKABA ARI UBUTABERA BURI GUHABWA ABAHUTU KUKO BATSINZWE! Ariko se bizaguma gutyo kugeza ryari?

Bantou clan président 08/07/2016 11:33

abirabura turashimisha cg turitanga ni kuki ibibazo byacu tuza kubisobanurira kwa gashakabuhake?
-Ubwiyunge iwacu buzaza ryari?
-Inama mbwira abantu bantou abanyarwanda muhaguruke muvugishe ukuri ,
-Victoire ingabire yarababwiye ati:abishe abahutu bazagerwaho ryari?(bazajya mu bucamanza ryari
- Abatutsi mushyire ababiciye ahagaragara
-Abahutu mushyire ababiciye ahagaragara
FPR nta bwiyunge bw'abanyarwanda yagezeho

RIDER 08/07/2016 11:33

Erega mwa Nterahamwe MWe narabibabwiye ni uko mutumva. Igihe mwicaga abatutsi mwumvaga muri intwari mwumvaga ko abatutsi bagomba gupfa, munibagirwa ko namwe muzapfa kandi muzirikana urubanza rw'inzirakarengane mwarimbuye muziziza uko zaremwe. None isi yose yarabamenye ubu mubayeho mubundabunda mwihindura amazina mukoresha ibyangombwa by'ibihimbano mbese mwabaye abatekamutwe ibyo byose kubera ingaruka z'ubugoryi buvanze n'ubugome bwanyu, reba amakuba mwahuye nayo igihe impiswi ibarimbagurira muri Zaire murimo muhunga kubera ibyaha bihora bibakomanga ku mutima. Ubu iyo bavuze amabi mwakoreye abanyarwanda benewanyu, mutangira kwiririsha amarira y'ingona muvuga ngo erega buriya n'Inkotanyi zatwishe? ngo nazo zaratwishe mu Mutara i Kibungo no muri Congo ngo ndetse hari n'ibipapuro bibyerekana. Niba se ibyo bipapuro bihari atari amazimwe kuki batinya kubyerekana? ni uko ababifite bazi ko nta kuri kurimo. Niba se Inkotanyi zarabishe zabujijwe nande gukomeza kubica ko arizo zatsinze? noneho ndabona na babyara banyu b'abafaransa batangiye kubahinduka menya akanyu kashobotse. Umuvumo mwikururiye uzabokame muragapfa urwo.

MUHIMPUNDU 08/07/2016 17:45

AHO MPERUKIRA I KAMI, NGIYE GUSHAKA UMUGABO WANGE, UWO NAHASANZE YARAMBWIYE NGO JYA KUREBA HALIYA MWISHYAMBA. NGO UGIZE IMANA KUKO USANZE NARAMBIWE KWICA, NAWE NTUBA USUBIYEYO AMAHORO.IBYO BIPAPURO UVUGA KO NTAGACIRO BIFITE, KO NTAWABABUJIJE KUBISOHORA, IMANA IZAGUHE KURAMBA,UZABONA UMUNSI BYASOHOTSE.EREGA MUVANDIMWE INO SI NTABWO ALI IYACU, TWESE TULI ABAGENZI.

INZIRA NDENDE 08/07/2016 11:06

JUSTICE ISHINGIYE KURUHANDE RWABATSINZWE, NTABWO ALIYO IZAZANA AMAHORO MU RWANDA. DOSSIER YIHANURWA LY'INDEGE YA PREZIDA IRABITSE-DOSSIER Y'INTUMWA YA HCR,YEREKANYE KO MULI KIBUNGO MU MAKOMINE GUSA ATATU,YASHOBOYE KUBONA HAFI 300.000 HUTU BISHWE N'INKOTANYI, IYO NAYO IRABITSE-MAPPING REPORT IRABITSE-KIBEHO IRABITSE-ABIHAYE IMANA BISHWE LE 5.6.1994 I KABGAYI,UWABISHE IBINGIRA ATUMWE NA KAGAME, ARIGARAMIYE I KIGALI-NGIYO JUSITICE YA GAUTIER N'UMUGOREWE BAHARANIRA.