Génocide rwandais: « le peuple n’est pas uni dans le chagrin, dans la mémoire », (la Présidente de Jambo ASBL)

Publié le par veritas

Madame Natacha Abingeneye la Présidente de Jambo ASBL

Madame Natacha Abingeneye la Présidente de Jambo ASBL

22 ans après l’horreur absolue, le peuple rwandais essaye toujours de se relever. « Tragédie », « cataclysme », « apocalypse », les mots ne suffisent pas pour décrire ce qu’ont vécu les Rwandais en ce mois d’avril 1994. S’en suivirent des années de calvaire avec d’un côté ceux qui essayaient de se reconstruire malgré le drame et de l’autre ceux qui continuaient à fuir la folie humaine dans les forêts congolaises. De cette tragédie, la région des Grands Lacs d’Afrique ne s’en est toujours pas remise. Depuis 1990, aux crises de réfugiés succèdent des crises politiques et des conflits intra régionaux. C’est dans ce contexte tragique que des jeunes se sont levés et ont créé une organisation nommée Jambo ASBL avec l’objectif disent-ils: « de contribuer à mobiliser les ressources nécessaires à l’instauration et à la pérennisation d’état de droit dans la région des Grands Lacs. « La défense et la protection des victimes, la justice, le vivre ensemble ainsi que la reconstruction », tels sont les enjeux sur lesquels JamboNews a voulu s’entretenir avec la nouvellement élue Présidente de Jambo ASBL, Natacha Abingeneye (ndlr : des images ont été triées par veritasinfo). 
 
Jambonews : Bonjour, Madame Natacha Abingeneye et merci d’avoir accordé votre première interview à JamboNews. Vous avez été élue à la tête de Jambo le 6 février 2016, parlez-nous un peu de cette organisation ? 
 
Natacha Abingeneye : Bonjour et merci de m’avoir invité. En quelques mots, JAMBO asbl est une association de jeunes originaires de la région des Grands Lacs d’Afrique, en majorité du Rwanda comme moi-même. Fondée en 2008 et basée à Bruxelles, notre association a pour but de promouvoir les échanges socioculturels, et de mener des projets visant la paix, le dialogue, la justice et le développement durable en Afrique des Grands Lacs et au sein de sa diaspora.
 
Qu’est-ce qui a motivé votre engagement en tant qu’activiste au sein de Jambo ASBL ?
 
Le constat du bilan humanitaire catastrophique de la région des Grands Lacs d’Afrique! Cette région est aujourd’hui tristement célèbre pour ses tragédies, génocides et autres innommables crimes contre l’humanité qui y sont commis jusqu’à maintenant. Face au déni de justice flagrant pour une partie des victimes et à un manque de véritable démarche de réparation et de réconciliation pour ces dernières, et surtout devant l’inaction de ceux ayant droit sur ces domaines, j’ai décidé de m’engager afin de faire ce qui est faisable. Au sein de Jambo ASBL, j’ai trouvé ceux qui partagent cette envie d’améliorer la vie des citoyens de notre région, et qui refusent de rester bras ballants face à l’ampleur de la tâche et ont décidé d’agir. Agir pour un lendemain meilleur, agir car le changement commence par soi. Agir car chaque goutte d’eau compte.
 
22 ans après, le mois d’avril, « mois du souvenir », reste une période lourde en émotion et difficile pour le peuple rwandais, quel regard porte Jambo ASBL sur cette période de commémoration?
 
22 ans se sont déjà écoulés et l’on voit en effet que la douleur est encore bien présente et les blessures des uns et des autres sont loin d’avoir cicatrisé. Il est dommage de voir que même pendant cette période, le peuple rwandais n’est pas uni dans le chagrin, dans la mémoire. C’est malheureux mais le constat est clair, la gestion de la mémoire du génocide par le gouvernement rwandais ne permet pas une réconciliation véritable de notre peuple.  Cette période cristallise les différences plus qu’elle ne rassemble notre peuple dans son humanité. Mais nous devons à tous nos morts d’être à la hauteur de leur tragédie et leur rendre hommage dignement en mettant de côté nos griefs quels qu’ils soient. Jambo asbl organise d’ailleurs à cet effet une commémoration annuelle, cette année elle aura lieu ce samedi 16 Avril 2016. Notre leitmotiv est d’unir et de défendre tous ceux qui ont souffert et ce, dans un esprit de recueillement et d’hommage à toutes les victimes de la tragédie rwandaise: du génocide aux horribles crimes contre l’humanité perpétués contres d’innocentes âmes depuis 1990 à ce jour.
 
Pourtant, on sent que les victimes ressentent encore le besoin d’une protection accrue. Certaines associations de victimes souhaitent la mise en place d’outils juridiques pour assurer une meilleure protection pour les victimes contre le négationnisme et le révisionnisme des crimes de guerres, massacres ou génocides que la région des Grands Lacs a connus. Qu’en pense Jambo ASBL?
 
Il est clair en ces temps que les victimes se sentent fragilisées et ont besoin d’une protection. Cela est compréhensible, et nous observons les différents commentaires de l’Ambassade du Rwanda en Belgique et ses propositions pour lutter contre le négationnisme et le révisionnisme. Nous souhaitons simplement prendre part à la réflexion sur ces propositions de loi en tant qu’acteurs de la société civile concernée et qui travaille sur la matière depuis de longues années, surtout en Belgique. Nous souhaitons éviter de tomber dans les pièges de lois floues et fourre-tout qui pourraient servir à étouffer les voix dissonantes telles que c’est le cas avec la très controversée loi rwandaise sur l’idéologie génocidaire qui est instrumentalisée à cet effet par le gouvernement rwandais. Parler de crimes du FPR ne doit pas être assimilé à du négationnisme, tout comme commémorer toutes les victimes ne revient pas à vouloir réviser l’histoire. Nous souhaitons que le révisionnisme et négationnisme soient punissables, à condition que la vérité et les libertés fondamentales comme celle de l’expression ne soient pas sacrifiées sur l’autel d’une pensée unique, celle dictée et autorisée par Kigali.
 
Comment envisagez-vous l’avenir du vivre ensemble des Rwandais ? Sans oublier celle des Congolais et des Burundais voisins, qui ont été et sont toujours affectés par ce qui touche le pays des mille collines ?
 
Notre vision est de construire le Rwanda, Congo ou Burundi de demain, d’en faire des pays où les citoyens sont maitres de leur destin, et où une cohabitation paisible des peuples est réalisable. Pour cela et au vu de nos passé et présent si meurtris, il faut donner aux peuples les instruments nécessaires afin de pouvoir se reconstruire et déterminer de façon sereine leur avenir. Nous pensons qu’il faut soigner les blessures et traumatismes des victimes si l’on ne veut pas sacrifier toute une génération de nos peuples. Ceux qui n’ont pas pu enterrer les leurs ni en faire le deuil sont prioritaires, car comment participer à la construction du pays si l’on est encore brisé soi-même?
 
Ceci n’est possible que lorsque toutes les victimes seront reconnues dans leur statut de victime, et que l’appui psychologique et/ou médical dont elles ont besoin leur sera accordé. D’autre part, il est important que justice soit faite pour toutes ces victimes. Le TPIR, la justice rwandaise et les tribunaux populaires dits Gacaca ont jusque-là échoué dans la poursuite de crimes qui auraient été commis contre les victimes rwandaises hutues, et aucune suite n’a été donnée au Mapping Report de 2010 concernant les crimes graves contre l’humanité perpétrés contre les réfugiés en RDC, faits qui, si avérés, « pourraient être qualifiés de génocide » selon ce rapport.
 
Nous sommes face à un déni flagrant de justice depuis 20 ans, et cela, combiné à un manque de reconnaissance des victimes, handicape aujourd’hui le processus de réconciliation véritable car pour cela il faudrait soigner d’abord et qu’il soit permis à la vérité d’éclater au grand jour.
 
La justice est donc centrale dans cette démarche selon vous.  Ce domaine fait pourtant couler beaucoup d’encre  et c’est toujours encore plus le cas durant la période de commémoration. Le gouvernement rwandais fait-il le nécessaire pour que justice soit faite ?
 
La justice semble avoir deux poids deux mesures lorsqu’il s’agit du cas du Rwanda. Nous sommes inquiets quand nous en voyons l’instrumentalisation pour faire taire oppositions ou voix discordantes dans le pays. Il est en effet effarant de voir avec quelle facilité les dossiers du régime sont convertis en dossiers judiciaire et instruits rapidement. Nous sommes encore plus désemparés lorsque nous voyons le Rwanda se retirer du protocole additionnel de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, enlevant un recours de plus aux ONG et individus pour leurs questions judiciaires.
 
Sachant que le Rwanda refuse de ratifier le traité de Rome pour reconnaitre la juridiction de la Cour Pénal International, le citoyen rwandais n’a finalement que comme option, l’appareil juridique rwandais, dont le biais et l’indépendance laissent largement à désirer. Dans le contexte décrit plus haut où une justice véritable est un prérequis à la reconstruction des victimes et à la cohabitation paisible, ce portrait n’est en tout cas pas rassurant !
 
Depuis quelques mois Jambo ASBL, par l’intermédiaire de son département Mpore, mémoire et justice, a lancé un projet nommé Thérapie communautaire, pouvez-vous nous en dire plus et nous expliquer quel peut être son apport dans le vivre ensemble des Rwandais ? 
 
Dans la reconstruction personnelle des personnes victimes de crimes graves tels que ceux qu’ont connus de nombreux ressortissants de la région des Grand Lac d’Afrique, nous nous penchons régulièrement sur des sujets tels que la résilience et la guérison physique et psychologique des victimes. Les méthodes traditionnelles de traitement des séquelles psychologiques de ces traumatismes, ne trouvant pas de références dans nos cultures, semblent ne pas avoir beaucoup d’écho auprès des concernés.
 
La thérapie communautaire est un outil qui nous vient du Brésil ; c’est une méthode développée par le psychiatre et anthropologue brésilien Adalberto BARRETO. Cette méthode de thérapie de groupe a pour particularité de s’appuyer sur la communauté, les liens sociaux, pour aider les participants à trouver des solutions à leurs problèmes individuels. Aussi sort-elle de la conception traditionnelle que se font beaucoup de ce qu’est une thérapie! Nous organisons des rondes où l’accent est sur l’échange, la prise de parole dans un cadre rassurant et familier. Cela afin que la première barrière soit baissée, celle de la prise de parole. Ensuite avec les liens sociaux qui se créent, un réseau de soutien dans lequel les participants peuvent s’épanouir nait, et à long terme, ce sont des liens forts qui se nouent.
 
A long terme, nous pensons que cette méthode qui n’est pas sans rappeler les anciennes traditions rwandaises de conseils par les sages et les paires, pourra être proposée dans les villages et sur les collines, afin de permettre aux ennemis d’hier de dialoguer en toute sérénité et sans hiérarchie dans les échanges.
 
Propos recueillis par Emmanuel Hakuzwimana
Source : www.jambonews.net

Commenter cet article

CESAR 12/04/2016 20:26

Il me semble que certains commentaires sont hors sujet en raison de méconnaissance des causes de fond et de forme du drame rwandais. Les Rwandais est un vieux Peuple d'Afrique Centrale. Certes, comme les autres Peuples ils ont connu des hauts et des bas mais ils se sont toujours relevés pour repartir sur le bon pied.
Sur les massacres qui ont été commis dans les années 90 à nos jours par les Rwandais contre les Rwandais, pour pouvoir comprendre leurs causes réelles et leurs conséquences, il faut analyser chronologiquement les faits. Sans précision sur la chronologie des faits, toute analyse et commentaire y relatif sont subjectifs. Ensuite, sans la chronologie des faits, il est impossible pour nos jeunes de se faire une opinion objective sur le drame qui endeuillé leur pays. Selon, l'environnement dans lequel ils vivent, certains ont appris que ce sont les Hutu qui ont pris les armes aux seules fins de génocider les Tutsi uniquement parce qu'ils étaient tutsi mais sans leur dire pourquoi. Leurs parents et maîtres d'écoles gomment la chronologie des faits ou n'évoquent pas sciemment les éléments factuels alors que ce sont ceux-ci qui permettent impérativement de dégager le problème et la solution à celui-ci. Les autres ont retenu ou retiennent que ce sont les Tutsi qui ont pris les armes afin de s'emparer du pouvoir par la force au Rwanda. Et pour ce faire, il fallait qu'ils commettent le génocide et autres crimes contre les Hutu d'une part et les massacres des Tutsi par les Hutu sont les conséquences de leurs agissements c'est-à-dire qu'a contrario, si les Tutsi n'avaient pas pris les armes contre les Hutu, il n'y aurait sûrement pas eu les massacres des Tutsi. Dans les deux cas, les éléments factuels ne sont pas évoqués de manière chronologique.
Le rapport dit Mucyo qui est globalement un fourre-tout est intéressants sur certains points. Ainsi, il précise les éléments factuels fondamentaux.
"1.3.1 Le contexte de la guerre d’octobre 1990 Page 21, Rapport dit Mucyo
Le contexte politique, économique et social du Rwanda au moment de l’attaque du FPR, le
1er octobre 1990, source de nombreux mécontentements, est bien documenté. Il a fait l’objet
d’importantes études1.
D’après ces travaux, le Rwanda de la décennie 1990 est marquée par la permanence d’une politique de discrimination ethnique et régionale institutionnalisée, une gouvernance tendant à un contrôle politique et social par le parti unique MRND, une grave crise économique et sociale, une corruption galopante ainsi que par une violence politique nourrie d’assassinats de personnes considérées comme dangereuses politiquement.
L’ensemble de ces éléments contribue à forger une atmosphère de déliquescence politique et
de profonde angoisse économique et sociale.

Les dimensions externes au pays sont moins connues.2 Cette méconnaissance a permis au
régime Habyarimana et à ses soutiens français de présenter la lutte armée déclenchée par le
FPR comme une agression de l’Ouganda, pays anglophone cherchant à empiéter sur le pré
carré francophone. De façon succincte, cette description du contexte tente d’apporter des
éléments d’éclaircissement de ces dynamiques externes.
Le 1er octobre 1990, le FPR lance depuis l’Ouganda une attaque d’envergure contre les FAR,
déclenchant la lutte armée.
Selon les déclarations du FPR, cette lutte a pour but d’instaurer un Etat de droit au Rwanda, de mettre fin à la politique de discrimination ethnique et régionale institutionnalisée et de permettre le retour des réfugiés éparpillés dans la région des grands lacs et dans le monde, certains depuis trente cinq ans. Cette attaque est l’aboutissement de plusieurs années de mobilisation des communautés réfugiées de part le monde depuis le milieu des années 1980, que ce soit au Kenya, en Ouganda, au Burundi, au Sénégal, en Suisse, en France, aux Etats-Unis ou ailleurs. Les communautés des réfugiés
rwandais s’organisent et commencent à articuler une plate forme revendicative fondée sur la
fin de la politique de discrimination ethnique et régionale et leur droit au retour. Deux
courants apparaissent : l’un, radical, pense que le régime idéologique de la suprématie hutu
n’est pas auto réformable et qu’il faut donc le combattre politiquement et militairement ;
l’autre, collaborationniste, prône le dialogue et la recherche d’un arrangement de type
humanitaire. Cinq évènements poussent à l’accélération du processus de mobilisation et de
radicalisation des communautés réfugiées."
Il ressort de ce rapport que ce sont les Tutsi de l'intérieur ont quitté les écoles, universités et leur travail pour s'enrôler massivement dans le FPR, organisation politico-militaire contre leurs voisins et amis voisins Hutu d'une part leur pays d'autre part afin de s'emparer du pouvoir par la force et l'exercer sans partage. Ce pouvoir était majoritairement entre les Hutu, plus 85% de la population. Ce fait n'est pas à prouver. C'est une évidence absolue et partant irréfutable.
Les questions que tout Rwandais rigoureux doit se poser et auxquelles il doit répondre sont les suivantes. Il ne s'agit de nier ou minimiser les massacres contre les Hutu ou ceux des Hutu. Les Hutu, les Tutis et la Twa appartiennent à l'espèce humaine et vivent sur le même territoire. En leur qualité d'être humain, toute action négative à leur endroit de la part de qui que ce soit, entraine impérativement leur réaction dont il est a priori difficile de mesurer la gravité contre l'auteur de l'agissement. Cela est valable dans toutes les sociétés humaines d'une part et entre les Etats d'autre part.
1/ Les Tutsi pouvaient-ils réaliser leur objectif à savoir s'emparer du pouvoir par la force et l'exercer sans partage sans liquider le leadership hutu et réduire les Hutu à une proportion acceptable par eux?
2/ Il n'est pas à prouver que ce sont les Tutsi qui ont commencé les massacres des Hutu et non l'inverse. Pouvaient-ils se livrer aux massacres des Hutu sans provoquer la réaction de ceux-ci contre les Tutsi de l'intérieur y compris ceux qui n'ont rien fait?
3/ Alors que le gouvernement rwandais avait accepter l'inacceptable à savoir reconnaître une organisation de bandes armées et criminels qu'est le FPR comme une organisation politique interne rwandais par la signature de l'accord de paix d'Arusha et l'installation à l'assemblée nationale des assassins des milliers de Hutu du nord du Rwanda, Kagame a ordonné les assassinats de Gapyisi Emmanuel et de Gatabazi Félicien, tous deux Hutu et présidentiables. Alors que le Gouvernement Nsengiyaremye avait tout donné au FPR, le 8 février 1993, le FPR sous le commandement de Kagame a lancé une offensive généralisée et s'est arrêté à la porte de Kigali, le tout en violation totale de l'accord avec le gouvernement d'alors qui était pourtant son allié contre Habyalimana et sans provoquer la moindre réaction de la part de ce dernier. Le FPR a procédé au nettoyage des Hutu dans la partie qu'elle a conquise. Le monde entier a vu des millions de femmes, enfants et hommes Hutu de tous âges qui étaient dans des conditions infra-animales dans la partie sud et dans l'indifférence totale de Nsengiyaremye et d'Uwilingiyimana. Les enfants mourraient de faim et de soif dans les bras de leurs mères cachectiques souffrant d'une malnutrition avancée. Ils ont été réduits à l'échelle infra-humaine par le FPR qui incarne les Tutsi parce qu’ils étaient Hutu. Malgré ces méfaits de Kagame qui incarne les Tutsi ou prétend les incarner, le gouvernement Uwilingiyimana, alors premier alors premier ministre a continué ses relations avec le FPR. Pour concrétiser ses liens étroits avec le FRP et sa bonne foi, Nsengiyaremye a confié le poste de patron des services secrets rwandais un membre notoire du FPR à savoir Iyamuremye Augustin (voir son témoignage dans l’Affaire Général Munyakazi). Les services secrets sont les yeux et les oreilles du gouvernement et ce, dans tous les pays du monde. Le 6 avril 1994, Kagame a tiré plus loin le bouchon : il a commis l’irréparable et lourd de conséquence pour le Rwanda, les Rwandais et les Tutsi. Il a liquidé Habyalimana. In fine ces trois assassinats, Kagame, défenseur en chef des intérêts des Tutsi, a décapité l’Etat Rwandais. Les Rwandais ont vu les Tutsi qui ont fêté ce triste événement mais pour eux heureux. Les Tutsi pouvaient assassiner les trois hauts dirigeants Hutu sans provoquer la réaction foudroyante des Hutu, indépendamment de leur appartenance politique?
4/ Le génocide n’est pas une question de quantité mais d’intention. Ce sont les Tutsi qui ont commencé les massacres des Hutu du Nord du Rwanda, sous réserve de prouver le contraire de la part de qui que ce soit. Ce sont les Tutsi qui ont déclenché la guerre contre les Hutu. Dans ces conditions, comment les Hutu ont alors planifié et exécuté le génocide des Tutsi ? Si planification du génocide il ya eu, Kagame en était Impérativement au courant par le biais de son agent Iyamuremye Augustin ci-dessus mentionné. En sa qualité de protecteur des Tutsi, qu’a-t-il fait pour éviter la commission de l’irréparable contre les siens ? La planification d’un crime de telle gravité est impérativement antérieure à sa commission, en l’espèce avant le 6 avril 1994, pourquoi Kagame ne l’a-t-il pas évoqué lors des négociations avec le gouvernement Nsengiyaremye ou émis des réserves lors de la signature du fameux accord de paix d’Arusha ? Il convient de préciser qu’après son accession au pouvoir, il a qualifié publiquement cet accord d’accord dépourvu de valeur juridique ou un vulgaire papier qu’il pouvait piétiner comme bon lui semblait.
5/ Kagame savait-il que ses méfaits seront lourds de conséquence pour la vie des siens c’est-à-dire que les Hutu agiraient d’une manière foudroyante contre les Tutsi, en réaction à ses méfaits ? Y a-t-il eu des Tutsi qui ont condamné les assassinats ci-dessus mentionné et ceux des Hutu, très majoritairement des paysans du nord du Rwanda ?
Merci de répondre objectivement à ces questions.

Munyarukato 10/04/2016 20:42

@ Akumiro,

Ibyo uvuga nanjye narabivugaga ariko nakubwiye imvano yabyo.
Ni amacakubiri n'inzangano abahutu twarereshejwe kuva ku ngoma ya Mbonyumutwa na Parmehutu ye.
Niba utekereza se ubona ubugome n'ubwicanyi abahutu twakoze byaratwunguye iki??
Va ibuzimu ujye ibuntu kuko ingengabitekerezo warereshejwe nange narayirereshejwe. Gusa nawe utirengagije ukuri urakuzi.
Nonese abo batutsi ko badukoreye génocide nkiyo twabakoreye kandi bari babifitiye ubushobozi? ?
Jyerageza utekereze yrasanga akaga kagwiriye urwanda aritwe abahutu twakazanye.

Munyarukato

kaka 09/04/2016 23:39

mbega akagabo uvudundurutse he koko uziko wagirango waruri Mu kabali Ku rwagwa uza uje kureba ikibaye none ufatiye hejuru nka gasamunyiga Wa nturo we uzakora iki se Munyarukato Wa bwebwe we yababwiye ko aru muhutu witandukanyije nubutagondwa bwanyu mwonse Mu mabere ya banyoko none ngo azabibazwa ko yishe umugambi cg yawumennye reka kubaho kwi nkware si mpuhwe za gaca kandi nongere nkwibutse ko genocide itihagaritse abayihagaritse ntaho bagiye sha iyo mihigo yanyu yo kumena amaraso izabavume mubura guhiga ibiteza imbere igihugu ahubwo ngo muzica yemwe kuba Mu Rwanda rumwe namwe nikibazo pe kubana nibisimba ibinyejana bigasimburana nikibazo pe

ARIKO 09/04/2016 21:41

Mushenzi Munyarukato wumva ko kwikoma abahutu ubagerekaho ubwicanyi mwateguriye Ouganda mukabushyira mu bikorwarwa mwica bene wanyu mu Rwanda mukagerekaho kurimbura imbaga y'abahutu Byumba ,Gisenyi, Ruhengeli,Kibungo ,Kibeho na Congo kandi nubu mukaba mukomeje,wibwirako aya mateka mabi muzayahonoka????? Ntibishoboka! Mu myaka 22 nta mutekano mwahaye abaturarwanda baba abatutsi baba abahutu wikomye!!!!! Mwamara kurengwa ngo abana ba bahutu bavutse nyuma ya 1994 ngo bonse ingengabitekerezo mu mashereka y'ababyeyi babo!! Sha Munyarukato aya magambo wandika wagira ngo usubira inyuma ukayasiba! Ntaho utaniye na RTLM!!! Umenye ko umunsi utazi uzabibazwa byanze bikunze! Iryo terabwoba ryawe ntawe rikanga! Abantu kuva Imana yabarema basimburana iteka kandi nta munyabwenge urahagarika iyo process! Witonde nta Rwanda rw'abatutsi ruzabaho,nta Rwanda rw'abahutu ruzabaho,nta Rwanda rw'abatwa ruzabaho! Habayeho u Rwanda rw' abanyarwanda,ruriho kandi ruzabaho wabishaka utabishaka! Harakabaho inyabutatu nyarwanda.

terroriste rwandais dans l'attentat de Bruxelles 09/04/2016 21:27

Rwandaises ,Rwandais et amis(e) de la paix et vérité,
Le FPR-kagame continue de faire humilier les Rwandais et le Rwanda même.
Si FPR-kagame paul ne veut pas démissionner comme les autres à cause de voler
l''argent des Rwandais(e)s et piller laRDCongo selon Panama papers;cette fois Kagame Paul et son FPR doivent dite s'explimer sur les actes de terroriste non seulement au RWANDA,BURUNDI,OUGANDE,RD CONGO mais également dans les attentats de Bruxelles où une personne de nationalité rwandaise a joué le rôle majeur dans ces attentats de Bruxelles selon le journal le Monde.
L'ambassadeur du Rwanda à Bruxelles doit vite s'exprimer l'identité de ce criminel rwandais .
on espère que et KIgali et son ambassadeur à Bruxelles ne mentiront pas que ce criminel est du FDLR
qu'ils ont exterminé dans les forrêts de la RDCongo
Tout(e) Rwandais(e) doit combattre contre ces terrorisme
Vive la paix

Saturday 09/04/2016 19:50

Imana ikomeze yihanganishe Victoire Umuhoza kumusaraba fpr/inkotanyi na kagome uyiyoboye bamwikoreje. Victoire Umuhoza uzahora uri intwali y'urwanda. Komera. Ntakitagira iherezo.

Munyarukato 09/04/2016 19:35

Mwa bantu mwe mushirika ubute kabisa!!

Ubu jye mba nabuze aho nkwirwa kubera amahano abahutu benewacu bakoraga mu gihugi hose nkaya mango muri 1994.
Kuki koko nkubu benewacu bataye ubumuntu bagahinduka inyamaswa zirya abantu ku manywa y'ihangu!!
Kuki koko mu bwoko bwacu twabuze umushishozi numwe wahanura abandi igihe benegahutu banywaga amaraso nkabanywa amazi!!
Kuki koko abahutu muri kamere yacu dushimishwa no gukaraba inkaba kugera naho dufomoza ababyeyi bangana ba mama.
Ese nkubu abatutsi iyo bayoborwa n'amujinya wa'ababo twishe bakatwiraramo aho igihuru ntikiba cyarabyaye igihunyira??
Ariko shenge kubera umutima ushishoza baremanywe twaturumbutse mu mashyamba ya congo n'ipfunwe ryinshi batwakiriza inka dutangira kunywa amata y'izo twasogotanaga na ba nyirazo.
Muhutu muvandimwe waba mu gihugu, waba mu mashyamba n'ahandi hose wiruka uhunga ubutabera gerageza ufata akanya utekereze wibuke aya matariki twiruka ku misozi duhiga inzirakarengane, wibuke amaguru y'inka so yabungukanaga n'umupanga ujojoba amaraso atondagura abo yishe n'abasigaye, wibuku ijambo rivuga ngo : " Tubatsembatsembe umwana w'umuhutu azajye abyiruka abaza uko umututsi yasaga", " igihugu nicy'abahutu" nizindi mvugo z'ubwishongozi zaturanze.
Wibuke imvura y'amabombe za mugunga, na tingitingi maze usubize agatima impembero usabe imbabazi abatutsi twagize infubyi, inshike nabo twahinduye ibimuga.

Twarereshejwe urwango n'amacakubiri ariko amateka ngirango yatweretse ko bucyana ayandi.
Duharanire ko abana tubyara batazajya bakurana ubumara n'akaboko kamena amaraso nkuko twabirazwe na PARMEHUTU.
Mugire amahoro n'umutima ushishoza.

Munyarukato

Akumiro 09/04/2016 21:20

Munyarukato we reka nkwibarize kdi unsubize! Ufite imyaka ingahe? Ese waba wibuka amateka yaranze u Rwanda mbere y'ubwigenjye bw'u Rwanda? Uribuka imitima y'abantu uko yari isobetswe nintimba n'agahinda hanyuma bikabyara revorisiyo yo muri 1959? Ese uribuka 1990 inkotanyi zitera igihugu zigahera ku mupaka zibaga uwitwa umuhutu wese zihuye nawe ? Uribuka ko abashoboye gucika inkotanyi bari bahungiye muyandi ma prefegiture bari babanye n'izindi mpunzi z'abahutu b'abarundi nabo bari bavuye i Burundi bahunga ubwicanyi bakorerwa ga ? Uzi neza ko izompunzi ntakindi zahungaga uretse uwitwa Umututsi wabazizaga ko ari abahutu? Ese ubwo Hagati y'umuhutu n'Umututsi ninde watangije ubwicanyi? Ndakwinjyinze unsubize utagize icyo wirengagiza kuri utwo tubazo nkubajije hanyuma ndakubaza ibindi 10 bisigaye. Kdi nabwo nuba udafite ubushozi bwo kuvugisha ukuri.( Niba ubwonko bwawe bwarimukiye mu gifu) Aho kubeshya wifate ntusubize kuko umutimana wo ndabona utakwemerera gutuza niyo mpamvu usa nuwacitse uru rondogora .

ninde waba uzi ce Rwandais? 09/04/2016 18:47

Hervé B.M, un homme de nationalité rwandaise interpellé en même temps que Osama K., est également accusé de participation aux activités d’un groupe terroriste et de complicité d’assassinats terroristes.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2016/04/09/attentats-de-paris-et-belgique-abrini-et-quatre-autres-personnes-inculpees_4899328_4809495.html#4ou5VgYLmLLPMxm1.99

Kangabe 09/04/2016 15:41

Inyigisho za Kliziya ni nziza ; ariko iyo wigisha sosiyete ni byiza gukoresha amategeko civil .(Nul n'est censé ignorer la loi ) Nkuko abahutu bakoze ibara bahanwe ; umunsi abatutsi bakoze ibara bahanwe ; ikibazo cy'iwacu kizaba kirangiye !
Abiciwe ababo bose bagihanze ubucamanza bw'isi yose bwahisemo guceceka kubera........?
Imana ibafashe !

MUSOHOKE MUNZANGANO - MUGIRE URUKUNDO. RW' IMANA 09/04/2016 14:15

AYA MACAKUBIRI AHO ABAGANISHA MUZABA MUHUMVA.

Ikibazo ni ABABYEYI batamagana ibi kandi BAZI NEZA KO BIZAGIRA INGARUKA KUBO BARI KWIBARUKA. Ejo muzapfa MUBASIGIRE UBWO BUMARA bubi nabo BAZASIGIRA abaza bakomokaho!!!

Ikibazo nuko mushobora kuba mufite UBWO BUSHOBOZI bwo KURAGA ABANA BANYU UMURAGE MWIZA ariko MUGAHITAMO KUBARAGA no KUBIGISHA: U RWANGO N'INZIGO.

Umwana wanjye MUKUNDA sina mwigisha ko BARI BANTU ARI BABI 100% NAHO bo ARI ABAMARAYIKA BAVUYE MU IJURU babereyeho GUCIRA ABANDI IMANZA. Kabone naho BYAGUTUNGA UBU ariko EJO UWO MWANA AZICUZA UBUMARA BW'U RWANGO WA MUSIGIYE. IYI SI DUTUYEMO isa naho ITAJYA YIGISHA ABANTU bamwe. KABONE NAHO HASHIRA IMYAKA 100 cg 1000 BIZASHYIRA BIGIRE INGARUKA MBI KUBO UBYAYE Nawe bitakuretse.

Ingoma ya BABULONI yamaze inyaka myinshi ariko Haje kuza INGOMA y'ABAMEDI n'ABAPERESI nabo basimbuwe n'Abagiriki nabo BAHIRIKWA n'ABAROMA ubu navuga ngo ROMA nayo NTABYEMEZO igifata. IYO WIGISHA UMWANA ko NTAMUNTU nuyu UZIGERA yongera KUKUVANA KUNGOMA uba UGARAGAJE: UBUSWA n'UBU SELFISH kuri wa MWANA. Ejo azavuga ko WAMUHEMUKIYE ko ikintu kiza uba waramusigiye ari: URUKUNDO kuri bose. UTI: URATA IGIHE ariko IGIHE CYO KIZABITUBWIRA.

Reka mbahe INGERO:

- SAFARI STANLEY niwe wadukanye ikintu bita INGENGASI: ARIHE?
- KAYUMBA ati: TUZABICA KUGEZA apetit ishize: ARIHE?
- Ejo bundi BIHOZAGARA yacyuraga impunzi ngo zitahe ni AMAHORO; uko zatashye zimwe murakuzi (Abo twagombaga gucyura twarabacyuye; abo kwica turabica) ARIKO NAWE YARONGEYE ARAHUNGA agiye GUTAHA bacyura UMURAMBO
KINANI ati: Njyewe muzi icyondico ga mwa? NDI IKINANI....barabara.....ARIHE?

WOWE se wirata iki UZI EJO HABITSE IKI? UZASIGIRA UMWANA WAWE IKI KOKO? URWANGO GUSA!

Mbabazwa nabantu baba iyo imahanga BATINYUKA BAKIGISHA ABANA BABO URWANGO N'UBUGOME kandi bose BARI MUBIHUGU BY'ABANDI. Ejo byahinduka MWESE BAKABADUKIRA batitaye KO NGO URI IKI NAKIRIYA. Muzurizwa IGARE rimwe nibagirira neza cg MWESE MUHIGWE BUKWARE. Ese MUZIHISHA MUMYOBO ITANDUKANYE kuko UMWE se ari iki undi iki

GUHUMIRIZA UKEMERA KUYOBORWA N'AKAMANYU K'UMUTSIMA BIZAGUSIGIRA INKOVU MUMUTIMA UZARAGA N'ABAWE NIBA UTISUBIYEHO.
====================================================

Kubitwa ABAKIRISITU ejo bazajya MUMISA BASAME padiri ABATAMIKE UMUBIRI WA YEZU!! HARYA YEZU yapfiriye UBWOKO BUMWE? CG YAPFIRIYE ABANYABYAHA BOSE AHO BAVA BAKAGERA? Nonese IYO UTAMIRA YEZU akamanukira MUGIFU cyawe AMANUKA AKUBWIRA NGO: Biriya BIHUTU cg IBITUTSI ni ibigome? CYANGWA UMIRA utazi IBYO UMIRA? Bibiliya iti: UPFA KURYA BIMUBERA ICYAHA. MBERE YUKO UTEGA IBIGANZA NGO BARAMBIKEMO IRIYA UKARISITIYA banza UBAZE UMUTIMA WAWE UTI: KOKO UYU NI YEZU WAPFIRIYE NABO NITA ABANZI BANJYE? BAMPEKUYE? Harya PAWULO siwe WICISHIJE STEFANO - DAWIDI akicisha URIYA - BARABASI akarekurwa YEZU akabambwa?

REKA NIBWIRIRE ABITWA "ABAROKORE" cg ABIGISHA BABO(doreko basigaye ari nabenshi): KOKO MUSOBANUKIWE NURUKUNDO RWA YEZU/YESU?

YEZU ati: NUJYA GUTURA ITURO RYAWE UKIBUKA KO HARI UWO MUFITANYE IKIBAZO: RISIGE AHO UGENDE UBANZE MWISEGURE. Ibindi byose wakora ARIKO UMUTIMA WAWE WUZUYE URWANGO N'UBUGOME: URIKWIRAHURIRAHO AMAKARA. NGO UZI GUKORA NEZA NTABIKORE: BIMUBERE ICYAHA. KANDI MUTSINDISHE IKIBI IKIZA

Kuzinduka UKAJYA KUMANIKA AMABOKO UGAHUMIRIZA UTI: UMWUKA NAZE....BITEYE AGAHINDA KUKO YEZU YAGIZE ATI: uwo MWUKA NAZA azabemeza IBYAHA - IBYO GUKIRANUKA (Harya GUKIRANUKA kurenze GUKUNDA MWENE SO NI UKUHE) NDETSE ABIGISHE IBYO KUGIRA IMBABAZI.... Nonnese niba UZINDUKIRA MUNSENGERO UMWUKA AKAZA ugataha WUZUYE INZIKA-URWANGO-INZIGO-GUHORA-KWANGANA koko UBWO WUZUYE UMWUKAAAA cg WUZUYE IMYUKA MIBI?

Yezu ati: MURI UMUCYO W'ISI, KANDI AHO UMUCYO URI UMWIJIMA URAHUNGA.... Niba koko UFITE UMUCYO W'IMANA kuki UWUFATA UKAWUPFUKIRANA? WEREKANE kandi NGO BAZABAMENYERA KUMBUTO N'IMIRIMO BAKORA.

Bavandimwe BANYARWANDA - cyane ABITWA KO MUSOBANUKIWE: HITAMO KUBA AGASHUHE cg INGURUBE. IMANA yanga URUNUKA abantu BISHUSHANYA. Bibiliya ivuga ko HARI IBYAHA BIBABARIRWA ni ICYAHA KITABABARIRWA. Icyo cyaha si UKWICA (Kuko Mose yarishe DAWIDI arica PAWULO arica ariko ni Intwali za BIBILIYA) ICYAHA BIBILIYA IVUGA ITAZABABARIRA ni ICYO GUTUKA UMWUKA WERA!!!! Bivuze iki? IGIHE UMWUKA W'IMANA UJE AKAKUMVISHA IBYO GUKIRANUKA UKABITERA UMUGONGO Uba UTUKA UMWUKA cg muyandi MAGAMBO uba uvuze uti: VUGA UVUYE AHO HOLY GHOST. Ntabwo IMANA IZAKIKUBABARIRA kuko WANINIYE UMWUKA WAYO kandi ariyo nzira gusa warufite YO KWITWA UMWANA WAYO.

NANZUYE: GIRA URUJUNDO kuko UDAKUNDA ATAZI IMANA KUKO IMANA ARI URUKUNDO.
URUKUNDO RURUTA BYOSE KUKO IMANA ARI URUKUNDO
IJURU NI ISI BIZASHIRA ARIKO URUKUNDO RUZAHORAHO
TURAYIKUNDA KUKO YABANJE KUDUKUNDA
Ejo NUBYUKA UGIYE MIMISA cg MUKANISA: UZABWIRE IMANA UTI: MPA URUKUNDO NKARUMWE UMWANA WAWE YARAGARAJE K'UMUSARABA UBWO YASABIRAGA ABARIMO BAMUJOMBAGURA IMISUMARI ARI KUMUSARABA.

NGO USABA YIZEYE ARAHABWA. IGITUMA TUDAHABWA NUKO DUSABANA KAMERE ZACU aho kureka ngo UMWUKA ADUSABIRE.
YEZU ATI: Mwumvise ko MOSE yavuze ati: NTUZICE ariko NJYEWE (YEZU) UWANGA MUGENZI WE NAWE NI UMWICANYI kandi UTUKA MWENE SE ATI: RAKA (IGICUCU) AZASHYIRWA MUNYANJA YAKA UMURIRO.

IMANA IFASHE ABANYARWANDA KUGIRA URUKUNDO KANDI HAMWE NO KWIRINGIRA IMBABAZI ZAYO: BYOSE NGO BISHOBOKERA ABIZEYE. ABANINIRA NABIZIBA AMATWI: UMUGABANE WABO NABO URAHARI.

MUREKE TWIBUKE ARIKO TUNIBUKA KO YEZU YABAMBWE KUBERA UBUGOME BWACU TWESE AKATUBABARIRA. WIZERA IMBABAZI ZE? KOKO? KO ASHOBORA KUBABARIRA UMUNTU WESE WEMEYE IBY'URUPFU RWE? NONE SE KUKI WANGA NUGENZI WAWE? Ibyabaye numyaka 22 UMUNTU USHOBORA KUBYUMVA ni USOBABUKIWE n'INTAMBARA iri HATI Y'IKIBI n'IKIZA. Ibyo bita: GREAT CONTROVESY. Aha uzahasanga UKO SATANI YAMANUKIYE IYI SI AFITE UBUGOME BWINSHI. Kuba yakoresha KAYINI akica Mwene nyina ABELI si igitangaza GUKORESHA nundi akica mwene se (Mwene ADAM). Ariko IMPUMYI NTIZIBONA ibyo; SEKIBI azitobora AMASO zikabona AMOKO nuturere nukooo. NONESE ABELI na KAYINI UMUHUTU yarinde UMUTUTSI arinde? Ubu hari uvuga ati: KAYINI=HUTU; ABELI=TUTSI. Hanyuma se Mwene Nyina wavutse nyuma SETI araba iki? koko mumbwire MWE EJO MUZABYUKIRA MUNSEBGERO bamwe (AHARI) baba bajyanwe nutundi!! Gusa igitangaje Uko wagenda kose NAWE URUKUNDO RW'IMANA RUKUGENDAHO.

KOKO TUBUZE INTWALI Z'URUKUNDO RW'IMANA MUBANYARWANDA?
Rekambabwire ABANTU NANGA MUMUTIMA WANJYE: NI ABANTU BIGARAGAZA INYUMA NKABANTU B'IMANA; BAGENDANA BIBILIYA AHO BANYUZE HOSE; BAGARAGARA KO BASENGA KURUSHA ABANDI (bamwe bahora mumateraniro yaburiminsi ariko Bibiliya iti: Ninde uba yabstumye kuza kundibatura urugo mwa BANGANYI mwe) ARIKO MUMUTIMA WABO HUZUYE URWANGO-INZIKA-UBUGOME: Aba sinjyewe ubanga GUSA kuko NA YEZU yagize ati: NGIYE KUBARUKA kuko ARI AKAZUYAZI - BIYITA ABAKIRE - ARI ABATINDI - BIYITA KO BABONA KANDI AR IMPUMYI ZITABONA URUKUNDO RWAYO - BIBWIRA KO BAMBAYE KANDI IMBERE YA YEZU BAMBAYE UBUSA. ARIKO YEZU ATI: MURACYAFITE AMAHIRWE: MWIHANE KANDI MUNGUREHO UMUTI WO GUSIGA KUMASO MUBONE (UMWUKA WERA); MUNGUREHO IZAHABU BWO BUTUNZI (URUKUNDO RWAYO) YEWE NUMWAMBARO WO GUHISHA ISONI Z'UBWAMBURE BWANYU (GUKIRANUKA KU IMANA).

IBI UTABIFITE: URATA IGIHE CYAWE UJYA KUMENA ABANTU UMUTWE NGO URASENGA cg ngo URABWIRIZA cg ngo ARAHAZWA atazi ko ari UMUVUMO YIKURURIRA - URI IMVA IRANGAYE - KANDI INTOREZO IRAGERWA KUGISHYITSI CYAYO...

FATA AKANYA UTEKEREZE IGIHE WATAYE MUNZIKA NURWANGO USABE YEZU/YESU AKUGURANIRE AKWIHERE URUKUNDO. Uti: Abanzi (abantu muziranye) bazaguseka.... Yeee NZAHITAMO GUSEKWA N'ABATURAGE B'IYI SI AHO KUZASEKWA na RUSUFERI n'Abadayimoni be MURI GIHENOMU bati: ESE ko duheruka wabyukiraga MUNSENGERO - Nakubonaga UBWIRIZA ndetse UMANITSE AMABOKO UHUMIRIJE CYANE NK'UMUNTU W'IMANA KOKO Urakora iki hano kandi! YOOO ngo BAZAHEKENYA AMENYO YABO.....NGO AGAHINDA K'IMANA KATAVA MUBWENGE GATERA KURIMBUKA ARIKO ISHYAKA RY'IMANA RIVA MUBWENGE RIZANA UBUGINGO BUHORAHO. Ushobora KURIRA AMARIRA AGASHOKA MURUSENGERO abantu bati: UYU MUNTU YAKIJIJWE ---- EMOTION na CONVICTION BIRAHABANYE. EMERA YESU AKWIGISHE "URUKUNDO RWE RUGUSOHORE MURUWO MWIJIMA WAKUGIZE IMPUMYI IBONA "AMAZURU N"INDESHYO" Aho kubona YESU/YEZU KUMUSARABA apfira ABANTU (BOSE).

IMANA IBAFASHE.

MUSOHOJE MUNZANGANO - MUGIRE URUKUNDO. RW' IMANA 09/04/2016 14:14

AYA MACAKUBIRI AHO ABAGANISHA MUZABA MUHUMVA.

Ikibazo ni ABABYEYI batamagana ibi kandi BAZI NEZA KO BIZAGIRA INGARUKA KUBO BARI KWIBARUKA. Ejo muzapfa MUBASIGIRE UBWO BUMARA bubi nabo BAZASIGIRA abaza bakomokaho!!!

Ikibazo nuko mushobora kuba mufite UBWO BUSHOBOZI bwo KURAGA ABANA BANYU UMURAGE MWIZA ariko MUGAHITAMO KUBARAGA no KUBIGISHA: U RWANGO N'INZIGO.

Umwana wanjye MUKUNDA sina mwigisha ko BARI BANTU ARI BABI 100% NAHO bo ARI ABAMARAYIKA BAVUYE MU IJURU babereyeho GUCIRA ABANDI IMANZA. Kabone naho BYAGUTUNGA UBU ariko EJO UWO MWANA AZICUZA UBUMARA BW'U RWANGO WA MUSIGIYE. IYI SI DUTUYEMO isa naho ITAJYA YIGISHA ABANTU bamwe. KABONE NAHO HASHIRA IMYAKA 100 cg 1000 BIZASHYIRA BIGIRE INGARUKA MBI KUBO UBYAYE Nawe bitakuretse.

Ingoma ya BABULONI yamaze inyaka myinshi ariko Haje kuza INGOMA y'ABAMEDI n'ABAPERESI nabo basimbuwe n'Abagiriki nabo BAHIRIKWA n'ABAROMA ubu navuga ngo ROMA nayo NTABYEMEZO igifata. IYO WIGISHA UMWANA ko NTAMUNTU nuyu UZIGERA yongera KUKUVANA KUNGOMA uba UGARAGAJE: UBUSWA n'UBU SELFISH kuri wa MWANA. Ejo azavuga ko WAMUHEMUKIYE ko ikintu kiza uba waramusigiye ari: URUKUNDO kuri bose. UTI: URATA IGIHE ariko IGIHE CYO KIZABITUBWIRA.

Reka mbahe INGERO:

- SAFARI STANLEY niwe wadukanye ikintu bita INGENGASI: ARIHE?
- KAYUMBA ati: TUZABICA KUGEZA apetit ishize: ARIHE?
- Ejo bundi BIHOZAGARA yacyuraga impunzi ngo zitahe ni AMAHORO; uko zatashye zimwe murakuzi (Abo twagombaga gucyura twarabacyuye; abo kwica turabica) ARIKO NAWE YARONGEYE ARAHUNGA agiye GUTAHA bacyura UMURAMBO
KINANI ati: Njyewe muzi icyondico ga mwa? NDI IKINANI....barabara.....ARIHE?

WOWE se wirata iki UZI EJO HABITSE IKI? UZASIGIRA UMWANA WAWE IKI KOKO? URWANGO GUSA!

Mbabazwa nabantu baba iyo imahanga BATINYUKA BAKIGISHA ABANA BABO URWANGO N'UBUGOME kandi bose BARI MUBIHUGU BY'ABANDI. Ejo byahinduka MWESE BAKABADUKIRA batitaye KO NGO URI IKI NAKIRIYA. Muzurizwa IGARE rimwe nibagirira neza cg MWESE MUHIGWE BUKWARE. Ese MUZIHISHA MUMYOBO ITANDUKANYE kuko UMWE se ari iki undi iki

GUHUMIRIZA UKEMERA KUYOBORWA N'AKAMANYU K'UMUTSIMA BIZAGUSIGIRA INKOVU MUMUTIMA UZARAGA N'ABAWE NIBA UTISUBIYEHO.
====================================================

Kubitwa ABAKIRISITU ejo bazajya MUMISA BASAME padiri ABATAMIKE UMUBIRI WA YEZU!! HARYA YEZU yapfiriye UBWOKO BUMWE? CG YAPFIRIYE ABANYABYAHA BOSE AHO BAVA BAKAGERA? Nonese IYO UTAMIRA YEZU akamanukira MUGIFU cyawe AMANUKA AKUBWIRA NGO: Biriya BIHUTU cg IBITUTSI ni ibigome? CYANGWA UMIRA utazi IBYO UMIRA? Bibiliya iti: UPFA KURYA BIMUBERA ICYAHA. MBERE YUKO UTEGA IBIGANZA NGO BARAMBIKEMO IRIYA UKARISITIYA banza UBAZE UMUTIMA WAWE UTI: KOKO UYU NI YEZU WAPFIRIYE NABO NITA ABANZI BANJYE? BAMPEKUYE? Harya PAWULO siwe WICISHIJE STEFANO - DAWIDI akicisha URIYA - BARABASI akarekurwa YEZU akabambwa?

REKA NIBWIRIRE ABITWA "ABAROKORE" cg ABIGISHA BABO(doreko basigaye ari nabenshi): KOKO MUSOBANUKIWE NURUKUNDO RWA YEZU/YESU?

YEZU ati: NUJYA GUTURA ITURO RYAWE UKIBUKA KO HARI UWO MUFITANYE IKIBAZO: RISIGE AHO UGENDE UBANZE MWISEGURE. Ibindi byose wakora ARIKO UMUTIMA WAWE WUZUYE URWANGO N'UBUGOME: URIKWIRAHURIRAHO AMAKARA. NGO UZI GUKORA NEZA NTABIKORE: BIMUBERE ICYAHA. KANDI MUTSINDISHE IKIBI IKIZA

Kuzinduka UKAJYA KUMANIKA AMABOKO UGAHUMIRIZA UTI: UMWUKA NAZE....BITEYE AGAHINDA KUKO YEZU YAGIZE ATI: uwo MWUKA NAZA azabemeza IBYAHA - IBYO GUKIRANUKA (Harya GUKIRANUKA kurenze GUKUNDA MWENE SO NI UKUHE) NDETSE ABIGISHE IBYO KUGIRA IMBABAZI.... Nonnese niba UZINDUKIRA MUNSENGERO UMWUKA AKAZA ugataha WUZUYE INZIKA-URWANGO-INZIGO-GUHORA-KWANGANA koko UBWO WUZUYE UMWUKAAAA cg WUZUYE IMYUKA MIBI?

Yezu ati: MURI UMUCYO W'ISI, KANDI AHO UMUCYO URI UMWIJIMA URAHUNGA.... Niba koko UFITE UMUCYO W'IMANA kuki UWUFATA UKAWUPFUKIRANA? WEREKANE kandi NGO BAZABAMENYERA KUMBUTO N'IMIRIMO BAKORA.

Bavandimwe BANYARWANDA - cyane ABITWA KO MUSOBANUKIWE: HITAMO KUBA AGASHUHE cg INGURUBE. IMANA yanga URUNUKA abantu BISHUSHANYA. Bibiliya ivuga ko HARI IBYAHA BIBABARIRWA ni ICYAHA KITABABARIRWA. Icyo cyaha si UKWICA (Kuko Mose yarishe DAWIDI arica PAWULO arica ariko ni Intwali za BIBILIYA) ICYAHA BIBILIYA IVUGA ITAZABABARIRA ni ICYO GUTUKA UMWUKA WERA!!!! Bivuze iki? IGIHE UMWUKA W'IMANA UJE AKAKUMVISHA IBYO GUKIRANUKA UKABITERA UMUGONGO Uba UTUKA UMWUKA cg muyandi MAGAMBO uba uvuze uti: VUGA UVUYE AHO HOLY GHOST. Ntabwo IMANA IZAKIKUBABARIRA kuko WANINIYE UMWUKA WAYO kandi ariyo nzira gusa warufite YO KWITWA UMWANA WAYO.

NANZUYE: GIRA URUJUNDO kuko UDAKUNDA ATAZI IMANA KUKO IMANA ARI URUKUNDO.
URUKUNDO RURUTA BYOSE KUKO IMANA ARI URUKUNDO
IJURU NI ISI BIZASHIRA ARIKO URUKUNDO RUZAHORAHO
TURAYIKUNDA KUKO YABANJE KUDUKUNDA
Ejo NUBYUKA UGIYE MIMISA cg MUKANISA: UZABWIRE IMANA UTI: MPA URUKUNDO NKARUMWE UMWANA WAWE YARAGARAJE K'UMUSARABA UBWO YASABIRAGA ABARIMO BAMUJOMBAGURA IMISUMARI ARI KUMUSARABA.

NGO USABA YIZEYE ARAHABWA. IGITUMA TUDAHABWA NUKO DUSABANA KAMERE ZACU aho kureka ngo UMWUKA ADUSABIRE.
YEZU ATI: Mwumvise ko MOSE yavuze ati: NTUZICE ariko NJYEWE (YEZU) UWANGA MUGENZI WE NAWE NI UMWICANYI kandi UTUKA MWENE SE ATI: RAKA (IGICUCU) AZASHYIRWA MUNYANJA YAKA UMURIRO.

IMANA IFASHE ABANYARWANDA KUGIRA URUKUNDO KANDI HAMWE NO KWIRINGIRA IMBABAZI ZAYO: BYOSE NGO BISHOBOKERA ABIZEYE. ABANINIRA NABIZIBA AMATWI: UMUGABANE WABO NABO URAHARI.

MUREKE TWIBUKE ARIKO TUNIBUKA KO YEZU YABAMBWE KUBERA UBUGOME BWACU TWESE AKATUBABARIRA. WIZERA IMBABAZI ZE? KOKO? KO ASHOBORA KUBABARIRA UMUNTU WESE WEMEYE IBY'URUPFU RWE? NONE SE KUKI WANGA NUGENZI WAWE? Ibyabaye numyaka 22 UMUNTU USHOBORA KUBYUMVA ni USOBABUKIWE n'INTAMBARA iri HATI Y'IKIBI n'IKIZA. Ibyo bita: GREAT CONTROVESY. Aha uzahasanga UKO SATANI YAMANUKIYE IYI SI AFITE UBUGOME BWINSHI. Kuba yakoresha KAYINI akica Mwene nyina ABELI si igitangaza GUKORESHA nundi akica mwene se (Mwene ADAM). Ariko IMPUMYI NTIZIBONA ibyo; SEKIBI azitobora AMASO zikabona AMOKO nuturere nukooo. NONESE ABELI na KAYINI UMUHUTU yarinde UMUTUTSI arinde? Ubu hari uvuga ati: KAYINI=HUTU; ABELI=TUTSI. Hanyuma se Mwene Nyina wavutse nyuma SETI araba iki? koko mumbwire MWE EJO MUZABYUKIRA MUNSEBGERO bamwe (AHARI) baba bajyanwe nutundi!! Gusa igitangaje Uko wagenda kose NAWE URUKUNDO RW'IMANA RUKUGENDAHO.

KOKO TUBUZE INTWALI Z'URUKUNDO RW'IMANA MUBANYARWANDA?
Rekambabwire ABANTU NANGA MUMUTIMA WANJYE: NI ABANTU BIGARAGAZA INYUMA NKABANTU B'IMANA; BAGENDANA BIBILIYA AHO BANYUZE HOSE; BAGARAGARA KO BASENGA KURUSHA ABANDI (bamwe bahora mumateraniro yaburiminsi ariko Bibiliya iti: Ninde uba yabstumye kuza kundibatura urugo mwa BANGANYI mwe) ARIKO MUMUTIMA WABO HUZUYE URWANGO-INZIKA-UBUGOME: Aba sinjyewe ubanga GUSA kuko NA YEZU yagize ati: NGIYE KUBARUKA kuko ARI AKAZUYAZI - BIYITA ABAKIRE - ARI ABATINDI - BIYITA KO BABONA KANDI AR IMPUMYI ZITABONA URUKUNDO RWAYO - BIBWIRA KO BAMBAYE KANDI IMBERE YA YEZU BAMBAYE UBUSA. ARIKO YEZU ATI: MURACYAFITE AMAHIRWE: MWIHANE KANDI MUNGUREHO UMUTI WO GUSIGA KUMASO MUBONE (UMWUKA WERA); MUNGUREHO IZAHABU BWO BUTUNZI (URUKUNDO RWAYO) YEWE NUMWAMBARO WO GUHISHA ISONI Z'UBWAMBURE BWANYU (GUKIRANUKA KU IMANA).

IBI UTABIFITE: URATA IGIHE CYAWE UJYA KUMENA ABANTU UMUTWE NGO URASENGA cg ngo URABWIRIZA cg ngo ARAHAZWA atazi ko ari UMUVUMO YIKURURIRA - URI IMVA IRANGAYE - KANDI INTOREZO IRAGERWA KUGISHYITSI CYAYO...

FATA AKANYA UTEKEREZE IGIHE WATAYE MUNZIKA NURWANGO USABE YEZU/YESU AKUGURANIRE AKWIHERE URUKUNDO. Uti: Abanzi (abantu muziranye) bazaguseka.... Yeee NZAHITAMO GUSEKWA N'ABATURAGE B'IYI SI AHO KUZASEKWA na RUSUFERI n'Abadayimoni be MURI GIHENOMU bati: ESE ko duheruka wabyukiraga MUNSENGERO - Nakubonaga UBWIRIZA ndetse UMANITSE AMABOKO UHUMIRIJE CYANE NK'UMUNTU W'IMANA KOKO Urakora iki hano kandi! YOOO ngo BAZAHEKENYA AMENYO YABO.....NGO AGAHINDA K'IMANA KATAVA MUBWENGE GATERA KURIMBUKA ARIKO ISHYAKA RY'IMANA RIVA MUBWENGE RIZANA UBUGINGO BUHORAHO. Ushobora KURIRA AMARIRA AGASHOKA MURUSENGERO abantu bati: UYU MUNTU YAKIJIJWE ---- EMOTION na CONVICTION BIRAHABANYE. EMERA YESU AKWIGISHE "URUKUNDO RWE RUGUSOHORE MURUWO MWIJIMA WAKUGIZE IMPUMYI IBONA "AMAZURU N"INDESHYO" Aho kubona YESU/YEZU KUMUSARABA apfira ABANTU (BOSE).

IMANA IBAFASHE.

MUZASHIRIRAYO...MBISUBIYEMO : HAZAGARUKA MBARWA! 11/04/2016 18:49

ICYAHA KITAZABABARIRWA

"ROHO W' IMANA" azakubundikiza igicucu cye usame Umuhungu uzitwa "Umwana w' Imana..." ; niko Arkanje Gaburiyeli Mut. yasubije Isugi MARIYA ubwo tari imubajije iti : "bizashoboka bite ko ntwita nkabyara Umwana w' Imana kandi ntazi umugabo?" ; niyo mpamvu uyu mubyeyi bakunze kumwita "UMUGORE WA ROHO MUTAGATIFU" ; kandi koko, bwaragorobye-buracya BIBA UKO!

IYI "SUGI WA RUSENGO" niwe TEME-KIRARO gihuza Ibitagaragara-l' Invisible (UBUTATU BUTAGATIFU : IMANA DATA NA MWANA NA ROHO MUT.) n' Ibigaragara-le Visible (YOZEFU-MARIYA NA YEZU = UMURYANGO MUT.), NIWE WASHOBOJE "JAMBO W' IMANA KWIGIRA UMUNTU NGO ADUCUNGURIRE KU MURINZI W' I GOLGOTA" ; KANDI NI KO BYAGENZE, KOKO!

HAGOWE RERO UHAKANA URUHARE RW' UYU MUBYEYI MU GUKIZA ISI N' ABAYO, NI UKUVUGA UHINYUZA IGIKORWA NYAMUKURU CY' INDASHYIKIRWA CYA ROHO W' IMANA MU NDA YA MARIYA ; UYU : ARAGOWE NDETSE ARATASHYE!

Ninayo mpamvu kandi nyine nk' uko ubivuze "dusaba ntituronke kuko dusaba nabi, tutazi gusaba" :

Tujya gusaba tugahita twiroshya kuri Nyagasani YEZU, nta girangiira, twiyibagije ko ari UMWAMI UFITE UMUGABEKAZI AGASHAGARWA N' ABAJA N' ABAGARAGU BATABARIKA, BARUTA INYENYERI ZO MU KIRERE N' UMUSENYI WO KU NYANJA!

Nyamara dusabye tunyuze ku Mugabekazi-Mwamikazi, ntacyo twabura kuko ntacyo Umwami yakwima Nyina!

Ku batari babizi, mubimenye :

"YEZU ARAGABA, MARIYA AKAGABURA"!

IBI NI IHAME!

Rero, niba wifuza kugaburirwa ibyo wagabiwe, byaba ibyo gutunga roho yawe, byaba ibyo gukomeza umubiri wawe, INZIRA NGIYO ; NTA YINDI! Kandi ntiwibeshye kubo ubona batunze iby' isi biruta ibya Mirenge ku Ntenyo, kuko Iby' iyi si na wa wundi arabigaba ; YIHUSE, NDETSE! :

JYA UMENYA GUSHISHOZA NO GUSHUNGURA : FAIRE LE DISCERNEMENT KANDI WIRINDE "ICYAHA KITAZABABARIRWA" = GUTUKA-GUSUZUGURA "NYINA WA JAMBO", MWANA WA NJYE ; UZABE INGENZI!

Dr Célestin KARANGWA ka NZUNGIZE ko mu I SHANGA, i DKR-SNGL

MOVE MUNZANGANO - MUGIRE URUKUNDO. 09/04/2016 14:13

AYA MACAKUBIRI AHO ABAGANISHA MUZABA MUHUMVA.

Ikibazo ni ABABYEYI batamagana ibi kandi BAZI NEZA KO BIZAGIRA INGARUKA KUBO BARI KWIBARUKA. Ejo muzapfa MUBASIGIRE UBWO BUMARA bubi nabo BAZASIGIRA abaza bakomokaho!!!

Ikibazo nuko mushobora kuba mufite UBWO BUSHOBOZI bwo KURAGA ABANA BANYU UMURAGE MWIZA ariko MUGAHITAMO KUBARAGA no KUBIGISHA: U RWANGO N'INZIGO.

Umwana wanjye MUKUNDA sina mwigisha ko BARI BANTU ARI BABI 100% NAHO bo ARI ABAMARAYIKA BAVUYE MU IJURU babereyeho GUCIRA ABANDI IMANZA. Kabone naho BYAGUTUNGA UBU ariko EJO UWO MWANA AZICUZA UBUMARA BW'U RWANGO WA MUSIGIYE. IYI SI DUTUYEMO isa naho ITAJYA YIGISHA ABANTU bamwe. KABONE NAHO HASHIRA IMYAKA 100 cg 1000 BIZASHYIRA BIGIRE INGARUKA MBI KUBO UBYAYE Nawe bitakuretse.

Ingoma ya BABULONI yamaze inyaka myinshi ariko Haje kuza INGOMA y'ABAMEDI n'ABAPERESI nabo basimbuwe n'Abagiriki nabo BAHIRIKWA n'ABAROMA ubu navuga ngo ROMA nayo NTABYEMEZO igifata. IYO WIGISHA UMWANA ko NTAMUNTU nuyu UZIGERA yongera KUKUVANA KUNGOMA uba UGARAGAJE: UBUSWA n'UBU SELFISH kuri wa MWANA. Ejo azavuga ko WAMUHEMUKIYE ko ikintu kiza uba waramusigiye ari: URUKUNDO kuri bose. UTI: URATA IGIHE ariko IGIHE CYO KIZABITUBWIRA.

Reka mbahe INGERO:

- SAFARI STANLEY niwe wadukanye ikintu bita INGENGASI: ARIHE?
- KAYUMBA ati: TUZABICA KUGEZA apetit ishize: ARIHE?
- Ejo bundi BIHOZAGARA yacyuraga impunzi ngo zitahe ni AMAHORO; uko zatashye zimwe murakuzi (Abo twagombaga gucyura twarabacyuye; abo kwica turabica) ARIKO NAWE YARONGEYE ARAHUNGA agiye GUTAHA bacyura UMURAMBO
KINANI ati: Njyewe muzi icyondico ga mwa? NDI IKINANI....barabara.....ARIHE?

WOWE se wirata iki UZI EJO HABITSE IKI? UZASIGIRA UMWANA WAWE IKI KOKO? URWANGO GUSA!

Mbabazwa nabantu baba iyo imahanga BATINYUKA BAKIGISHA ABANA BABO URWANGO N'UBUGOME kandi bose BARI MUBIHUGU BY'ABANDI. Ejo byahinduka MWESE BAKABADUKIRA batitaye KO NGO URI IKI NAKIRIYA. Muzurizwa IGARE rimwe nibagirira neza cg MWESE MUHIGWE BUKWARE. Ese MUZIHISHA MUMYOBO ITANDUKANYE kuko UMWE se ari iki undi iki

GUHUMIRIZA UKEMERA KUYOBORWA N'AKAMANYU K'UMUTSIMA BIZAGUSIGIRA INKOVU MUMUTIMA UZARAGA N'ABAWE NIBA UTISUBIYEHO.
====================================================

Kubitwa ABAKIRISITU ejo bazajya MUMISA BASAME padiri ABATAMIKE UMUBIRI WA YEZU!! HARYA YEZU yapfiriye UBWOKO BUMWE? CG YAPFIRIYE ABANYABYAHA BOSE AHO BAVA BAKAGERA? Nonese IYO UTAMIRA YEZU akamanukira MUGIFU cyawe AMANUKA AKUBWIRA NGO: Biriya BIHUTU cg IBITUTSI ni ibigome? CYANGWA UMIRA utazi IBYO UMIRA? Bibiliya iti: UPFA KURYA BIMUBERA ICYAHA. MBERE YUKO UTEGA IBIGANZA NGO BARAMBIKEMO IRIYA UKARISITIYA banza UBAZE UMUTIMA WAWE UTI: KOKO UYU NI YEZU WAPFIRIYE NABO NITA ABANZI BANJYE? BAMPEKUYE? Harya PAWULO siwe WICISHIJE STEFANO - DAWIDI akicisha URIYA - BARABASI akarekurwa YEZU akabambwa?

REKA NIBWIRIRE ABITWA "ABAROKORE" cg ABIGISHA BABO(doreko basigaye ari nabenshi): KOKO MUSOBANUKIWE NURUKUNDO RWA YEZU/YESU?

YEZU ati: NUJYA GUTURA ITURO RYAWE UKIBUKA KO HARI UWO MUFITANYE IKIBAZO: RISIGE AHO UGENDE UBANZE MWISEGURE. Ibindi byose wakora ARIKO UMUTIMA WAWE WUZUYE URWANGO N'UBUGOME: URIKWIRAHURIRAHO AMAKARA. NGO UZI GUKORA NEZA NTABIKORE: BIMUBERE ICYAHA. KANDI MUTSINDISHE IKIBI IKIZA

Kuzinduka UKAJYA KUMANIKA AMABOKO UGAHUMIRIZA UTI: UMWUKA NAZE....BITEYE AGAHINDA KUKO YEZU YAGIZE ATI: uwo MWUKA NAZA azabemeza IBYAHA - IBYO GUKIRANUKA (Harya GUKIRANUKA kurenze GUKUNDA MWENE SO NI UKUHE) NDETSE ABIGISHE IBYO KUGIRA IMBABAZI.... Nonnese niba UZINDUKIRA MUNSENGERO UMWUKA AKAZA ugataha WUZUYE INZIKA-URWANGO-INZIGO-GUHORA-KWANGANA koko UBWO WUZUYE UMWUKAAAA cg WUZUYE IMYUKA MIBI?

Yezu ati: MURI UMUCYO W'ISI, KANDI AHO UMUCYO URI UMWIJIMA URAHUNGA.... Niba koko UFITE UMUCYO W'IMANA kuki UWUFATA UKAWUPFUKIRANA? WEREKANE kandi NGO BAZABAMENYERA KUMBUTO N'IMIRIMO BAKORA.

Bavandimwe BANYARWANDA - cyane ABITWA KO MUSOBANUKIWE: HITAMO KUBA AGASHUHE cg INGURUBE. IMANA yanga URUNUKA abantu BISHUSHANYA. Bibiliya ivuga ko HARI IBYAHA BIBABARIRWA ni ICYAHA KITABABARIRWA. Icyo cyaha si UKWICA (Kuko Mose yarishe DAWIDI arica PAWULO arica ariko ni Intwali za BIBILIYA) ICYAHA BIBILIYA IVUGA ITAZABABARIRA ni ICYO GUTUKA UMWUKA WERA!!!! Bivuze iki? IGIHE UMWUKA W'IMANA UJE AKAKUMVISHA IBYO GUKIRANUKA UKABITERA UMUGONGO Uba UTUKA UMWUKA cg muyandi MAGAMBO uba uvuze uti: VUGA UVUYE AHO HOLY GHOST. Ntabwo IMANA IZAKIKUBABARIRA kuko WANINIYE UMWUKA WAYO kandi ariyo nzira gusa warufite YO KWITWA UMWANA WAYO.

NANZUYE: GIRA URUJUNDO kuko UDAKUNDA ATAZI IMANA KUKO IMANA ARI URUKUNDO.
URUKUNDO RURUTA BYOSE KUKO IMANA ARI URUKUNDO
IJURU NI ISI BIZASHIRA ARIKO URUKUNDO RUZAHORAHO
TURAYIKUNDA KUKO YABANJE KUDUKUNDA
Ejo NUBYUKA UGIYE MIMISA cg MUKANISA: UZABWIRE IMANA UTI: MPA URUKUNDO NKARUMWE UMWANA WAWE YARAGARAJE K'UMUSARABA UBWO YASABIRAGA ABARIMO BAMUJOMBAGURA IMISUMARI ARI KUMUSARABA.

NGO USABA YIZEYE ARAHABWA. IGITUMA TUDAHABWA NUKO DUSABANA KAMERE ZACU aho kureka ngo UMWUKA ADUSABIRE.
YEZU ATI: Mwumvise ko MOSE yavuze ati: NTUZICE ariko NJYEWE (YEZU) UWANGA MUGENZI WE NAWE NI UMWICANYI kandi UTUKA MWENE SE ATI: RAKA (IGICUCU) AZASHYIRWA MUNYANJA YAKA UMURIRO.

IMANA IFASHE ABANYARWANDA KUGIRA URUKUNDO KANDI HAMWE NO KWIRINGIRA IMBABAZI ZAYO: BYOSE NGO BISHOBOKERA ABIZEYE. ABANINIRA NABIZIBA AMATWI: UMUGABANE WABO NABO URAHARI.

MUREKE TWIBUKE ARIKO TUNIBUKA KO YEZU YABAMBWE KUBERA UBUGOME BWACU TWESE AKATUBABARIRA. WIZERA IMBABAZI ZE? KOKO? KO ASHOBORA KUBABARIRA UMUNTU WESE WEMEYE IBY'URUPFU RWE? NONE SE KUKI WANGA NUGENZI WAWE? Ibyabaye numyaka 22 UMUNTU USHOBORA KUBYUMVA ni USOBABUKIWE n'INTAMBARA iri HATI Y'IKIBI n'IKIZA. Ibyo bita: GREAT CONTROVESY. Aha uzahasanga UKO SATANI YAMANUKIYE IYI SI AFITE UBUGOME BWINSHI. Kuba yakoresha KAYINI akica Mwene nyina ABELI si igitangaza GUKORESHA nundi akica mwene se (Mwene ADAM). Ariko IMPUMYI NTIZIBONA ibyo; SEKIBI azitobora AMASO zikabona AMOKO nuturere nukooo. NONESE ABELI na KAYINI UMUHUTU yarinde UMUTUTSI arinde? Ubu hari uvuga ati: KAYINI=HUTU; ABELI=TUTSI. Hanyuma se Mwene Nyina wavutse nyuma SETI araba iki? koko mumbwire MWE EJO MUZABYUKIRA MUNSEBGERO bamwe (AHARI) baba bajyanwe nutundi!! Gusa igitangaje Uko wagenda kose NAWE URUKUNDO RW'IMANA RUKUGENDAHO.

KOKO TUBUZE INTWALI Z'URUKUNDO RW'IMANA MUBANYARWANDA?
Rekambabwire ABANTU NANGA MUMUTIMA WANJYE: NI ABANTU BIGARAGAZA INYUMA NKABANTU B'IMANA; BAGENDANA BIBILIYA AHO BANYUZE HOSE; BAGARAGARA KO BASENGA KURUSHA ABANDI (bamwe bahora mumateraniro yaburiminsi ariko Bibiliya iti: Ninde uba yabstumye kuza kundibatura urugo mwa BANGANYI mwe) ARIKO MUMUTIMA WABO HUZUYE URWANGO-INZIKA-UBUGOME: Aba sinjyewe ubanga GUSA kuko NA YEZU yagize ati: NGIYE KUBARUKA kuko ARI AKAZUYAZI - BIYITA ABAKIRE - ARI ABATINDI - BIYITA KO BABONA KANDI AR IMPUMYI ZITABONA URUKUNDO RWAYO - BIBWIRA KO BAMBAYE KANDI IMBERE YA YEZU BAMBAYE UBUSA. ARIKO YEZU ATI: MURACYAFITE AMAHIRWE: MWIHANE KANDI MUNGUREHO UMUTI WO GUSIGA KUMASO MUBONE (UMWUKA WERA); MUNGUREHO IZAHABU BWO BUTUNZI (URUKUNDO RWAYO) YEWE NUMWAMBARO WO GUHISHA ISONI Z'UBWAMBURE BWANYU (GUKIRANUKA KU IMANA).

IBI UTABIFITE: URATA IGIHE CYAWE UJYA KUMENA ABANTU UMUTWE NGO URASENGA cg ngo URABWIRIZA cg ngo ARAHAZWA atazi ko ari UMUVUMO YIKURURIRA - URI IMVA IRANGAYE - KANDI INTOREZO IRAGERWA KUGISHYITSI CYAYO...

FATA AKANYA UTEKEREZE IGIHE WATAYE MUNZIKA NURWANGO USABE YEZU/YESU AKUGURANIRE AKWIHERE URUKUNDO. Uti: Abanzi (abantu muziranye) bazaguseka.... Yeee NZAHITAMO GUSEKWA N'ABATURAGE B'IYI SI AHO KUZASEKWA na RUSUFERI n'Abadayimoni be MURI GIHENOMU bati: ESE ko duheruka wabyukiraga MUNSENGERO - Nakubonaga UBWIRIZA ndetse UMANITSE AMABOKO UHUMIRIJE CYANE NK'UMUNTU W'IMANA KOKO Urakora iki hano kandi! YOOO ngo BAZAHEKENYA AMENYO YABO.....NGO AGAHINDA K'IMANA KATAVA MUBWENGE GATERA KURIMBUKA ARIKO ISHYAKA RY'IMANA RIVA MUBWENGE RIZANA UBUGINGO BUHORAHO. Ushobora KURIRA AMARIRA AGASHOKA MURUSENGERO abantu bati: UYU MUNTU YAKIJIJWE ---- EMOTION na CONVICTION BIRAHABANYE. EMERA YESU AKWIGISHE "URUKUNDO RWE RUGUSOHORE MURUWO MWIJIMA WAKUGIZE IMPUMYI IBONA "AMAZURU N"INDESHYO" Aho kubona YESU/YEZU KUMUSARABA apfira ABANTU (BOSE).

IMANA IBAFASHE.

Rosaria 09/04/2016 13:44

Madame Abingeneye agerageje kwerekana inkomoko ya Genocide nyarwanda no kuyicuruza mu nyungu zayo ziyobowe na Fpr/inkotanyi numukuru wayo polo kagome. Hasigaye kumenya abo banyamahanga bakorana ubucuruzi na kagome polo kubuzima bwabanya Rwanda biyita ngo ni Presidantial Cancil cg ngo abajyanama ba Presida polo kagome babanyamahanga kuko niho ipfundo ryibibi byose biri. Abo bazungu mubarebe, mumenye imigambi yabo yose, murebe uko Congo bayihinduye umuyonga bakoresheje ibikoresho byabo fpr/inkotanyi iyobowe na kagome polo.

seba 09/04/2016 13:31

@Ngwije urikigoryi gushika hio hose??aho rero nawse ngo urinivyo wanditse!!ushatse kuvuga ko abatutsi nabayahudi aribo bafashije abahutu babi naba nazi kubakorera genocide?uwabaroze abahutu bamwe bamwe ntiyakaravye mutuma mutukisha natwebwe abahutu badakunda gukora amaraso tukitwa ibivume nukuri...birababaje

Ngwije 09/04/2016 12:48

Vraiment, Madame Abingeneye atumye nongera kugira ikizere ko abanyarwanda bazima kandi batekereza tukibafite cyane cyane mu rubyiruko! Ibi bitekerezo bya Madame ni isomo rikomeye ku isi yose, ubu butumwa bwe bugomba kugera kure! Ni gute FPR yagize uruhare mu itegurwa no mu ikorwa rya jenoside ariyo ica imanza z'abakoze iyo jenoside igasaba n'amahanga ngo ahane abantu badatekereza nkayo? Byari kugenda gute iyo abayahudi bacira imanza abanazi, buriya se abadage bose ntibari kugenderamo? Nyamara amahano aracyakomeje mu karere k'ibiyaga bigari, ariko ibi bitekerezo by'umuyobozi wa jambonews ndabona ari isomo rikomeye ku isi yose kuburyo ibirura byo muri FPR bigomba gutabwa muri yombi hakiri kare!

Nyabinyenga 10/04/2016 23:02

Bahere kuri wowe wa mpyisi we y'umuhutu!