RWANDA : Nouvelle manipulation Kagamesque, il a sacrifié les tutsi et renforce le mythe de « Kagame le sauveur » !

Publié le par veritas

Kagamé qui contrôle de manière très étroite la presse de Kigali - et éventuellement celle d'autres lieux - persiste à se livrer à des manipulations grossières pour tenter désespérément "d'échapper à l'histoire", comme il l'a dit lui-même. Mais, de même qu'il l'a clamé: "Les faits sont têtus!"

Après la publication de mon dernier billet [1], il n’aura pas fallu longtemps à Kigali pour me donner raison et confirmer que la manipulation des media – et accessoirement des ONG – est au cœur des préoccupations et des méthodes de l’Akazu du Mwami Kagame 1°. Mon billet est daté du 22 février dernier et, après une semaine de réflexions, méditations et ruminations diverses, la presse de Kigali  s’est fendue le 29 février – sous anonymat – d’un article [2] suant de mensonges et de désinformation. Il faut croire que le billet en question avait frappé juste !

Je ne répondrai pas, point par point, à cette page de délires plus outranciers encore que le rapport Mucyo qui ne reculait pas devant la production de faux documents, ni que l’expertise bidon dite « rapport Mutsinzi »[3] concoctée avec l’aide des services britanniques. On est juste dans le droit fil du rapport de 1993[4] que je dénonçais justement dans mon dernier billet: faire dire aux autres ce qu’ils n’ont pas dit, méthode reprise à nouveau par Kigali lors de l’expertise [5] dite « Trévidic ».

Il suffira au lecteur de reprendre les différents textes publiés sur mon blog et de comparer leur contenu aux assertions de l’article daté du 29 février pour mesurer toute l’imposture de ce soi-disant journal « ktpress ». Au demeurant celui-ci ne trompe personne et les rwandais qui connaissent bien leur pays se sont déjà exprimés sur les blogs, justement convaincus qu’il était tout à fait impossible que le colonel ROBARDEY, sachant ce qu’il sait et ayant vécu ce qu’il a vécu, ait pu émettre de telles contrevérités. Dont acte, mes amis et merci de ne pas vous être laissés abuser par cette basse manœuvre.

Je relève que l’article de « ktpress » (rien à voir avec le « cathé », je suppose, à moins qu’il s’agisse du catéchisme selon Saint Kagame !) est le fait d’un « Staff Writer » qui n’ose même pas dire son nom. Voilà qui est une prudence élémentaire de l’auteur qui se souvient que Tharcisse Karugarama -  ci-devant ministre de la justice du Rwanda et signataire controversé d’un communiqué accusant les officiers français – avait dû recourir à implorer le bénéfice  de l’immunité diplomatique pour échapper à une condamnation en diffamation devant les tribunaux parisiens. L’auteur sait probablement aussi que certains procès mettant en cause certains blancs menteurs ayant eux-aussi mis en cause des officiers français sont en cours d’achèvement et que les condamnations définitives vont enfin tomber… Alors l’anonymat, à l’abri d’une justice rwandaise qui ne collaborerait pas avec la justice française si elle était saisie, c’est plus sûr…..

Et puis, finalement, je dois remercier ces noirs menteurs qui, en tentant une magouille aussi énorme, confirment que, faute d’arguments plus proches de la vérité, Kagame et son FPR n’ont pas cessé de mentir effrontément depuis 1990, n’ont pas cessé de manipuler les journalistes et les ONG pour tenter d’occulter leurs crimes, et d’attribuer à d’autres les attentats qu’ils ont commis dont celui du 6 avril 94 qui déclencha le génocide.

Mais je ne les remercie pas d’induire en erreur la population rwandaise en tentant de lui imposer une « pensée correcte » si mensongère. Car l’article de KT Press est manifestement à usage local. Il n’est publié que dans le cadre de la politique intérieure rwandaise en vue des élections présidentielles de 2017 et dans le but  de  faire oublier que «Kagame a sacrifié les tutsi [6] » et de renforcer le mythe de « Kagame le sauveur ».

Source : https://blogs.mediapart.fr

Commenter cet article

KB 07/03/2016 19:57

Ngaho da! Hari undi mugabo mushaka kandi! Umugabo yarangije kwizirika ikiziriko ashigaje gusa gutera umugeri ubundi umwuka ugahera! Ikibabaje abayobozi nkaba bahitana intiti zitagira ingano kuko nta wemerewe gutanga igitekerezo, yewe ubanza n'aba basaza bashinze RPF barabadoze iminwa! Ntawe utinyuka kunegura ibyemezo by'abasazi bari koreka igihugu. Igitangaje Igihe.com kiri gusetsa ngo u Rwanda rwahawe igikombe cy'ubutabera!!!!!! C'est fini le mensonge en politique ne tiendra pas!!

CESAR 07/03/2016 16:04

Concernant le drame qui, à jamais, a endeuillé notre pays, il me semble que pour que nos jeunes puissent comprendre ce qui s'est exactement passé relativement aux massacres et leurs auteurs, une précision sur la chronologie des faits et les divers déclarations publiques écrites et verbales de Kagame s'impose.

Sans entrer en détail, Kagame a pris les armes uniquement pour s'emparer du pouvoir par la force et l'exerces sans partage au sein d'un régime tutsi taillé sur mesure par lui.

Ce fait est confirmé dans le Rapport dit Mucyo contre la France dont voici l'extrait:
3- Rapport Kagame dit Mucyo contre la France : attaques armées du FPR contre le Rwanda pour prendre le pouvoir et l'exercer sans partage.

Rapport MUCYO / Contexte de la guerre d’octobre 1990 1.3.1paragraphe 3

"Le 1er octobre 1990, le FPR lance depuis l’Ouganda une attaque d’envergure contre les FAR, déclenchant la lutte armée. Selon les déclarations du FPR, cette lutte a pour but d’instaurer un Etat de droit au Rwanda, de mettre fin à la politique de discrimination ethnique et régionale institutionnalisée et de permettre le retour des réfugiés éparpillés dans la région des grands lacs et dans le monde, certains depuis trente cinq ans. Cette attaque est l’aboutissement de plusieurs années de mobilisation des communautés réfugiées de part le monde depuis le milieu des années 1980, que ce soit au Kenya, en Ouganda, au Burundi, au Sénégal, en Suisse, en France, aux Etats-Unis ou ailleurs. Les communautés des réfugiés rwandais s’organisent et commencent à articuler une plate forme revendicative fondée sur la fin de la politique de discrimination ethnique et régionale et leur droit au retour. Deux courants apparaissent : l’un, radical, pense que le régime idéologique de la suprématie hutu n’est pas auto réformable et qu’il faut donc le combattre politiquement et militairement ; l’autre, collaborationniste, prône le dialogue et la recherche d’un arrangement de type humanitaire. Cinq évènements poussent à l’accélération du processus de mobilisation et de radicalisation des communautés réfugiées."

Ce rapport dont l'auteur réel n'est autre que Kagame est sans équivoque. Des milliers de Tutsi ont quitté les écoles, universités et leur travail pour s'enrôler volontairement et massivement dans l'armée du FPR de Kagame contre leur propre pays et leurs compatriotes, amis et voisins Hutu. Ils ont participé à la commission des crimes de masse contre les Hutu de tous âges, sexes et conditions dans le nord du Rwanda avant et après 94 et sur l'ensemble du Rwanda dès avril 1994.
Au regard de ces faits irréfutables, même un idiot mongolien comprend parfaitement que la condition sine qua none pour que Kagame s'empare du pouvoir par la force et et l'exerce sans partage, il fallait qu'il décapité l'Etat Rwandais c'est-à-dire liquider tous les Hutu présidentiables, les Hutu de haut potentiel et massacrer massivement les Hutu et des Tutsi de second rang ( ceux qui n'ont pas contribué à l 'effort de sa guerre et / condamné publiquement ses crimes) dans une proportion définie par lui.
C'est exactement ce qui s'est passé. Il a agi graduellement
1/ Liquidation de Gapyisi Emmanuel, Ingénieur économiste, présidentiable et patriote,
2/ Liquidation de Gatabazi Félicien, présidentiable, ingénieur civil, Ministre et présidentiable,
3/ Liquidation du Président Habyalimana: achèvement de la décapitation de l'Etat Rwanda.
4/ Sur l'ensemble du Rwanda, liquidations des Hutu à potentiel c'est-à-dire les haut fonctionnaires de l'Etat et massacres de masse contre les paysans de Byumba, préfecture dont la population a été décimée à plus de 80% (voir résultats du dernier recensement qui n'ont pas été rendus public).
5/ Dès avril 1994, sur l'ensemble du Rwanda, il fallait que Kagame achève le travail mais des millions de Hutu avaient fui vers les pays voisins surtout en ex-Zaïre. Kagame les a poursuivis pour achever son funeste travail. Résultat: plus d'un million de morts, femmes, enfants et hommes de tous âges. Ceux qui sont revenus au Rwanda, les massacres furent impitoyables à tel point que les communes de l'Ouest, frontalières avec la RDC furent nettoyées à plus de 65% de sorte que pour les peupler, Kagame a déporté les Rwandais du sud vers ces communes.
Les massacres de Kibeho s’inscrivaient dans le droit fil du programme de Kagame. Et ce programme est toujours en cours. Ce qui est nouveau, c’est que même les Tutsi qui l’ont mis au pouvoir (car en matière de l’art de la guerre, il est un tocard comme l’a bien dit Général Nyamwasa et autres officiers du FPR en exil). Le nombre de disparus, aussi bien Hutu que Tutsi se comptent par milliers.
Je pose les questions aux lecteurs de Véritas Info :
- Etait-il possible pour Kagame de prendre le pouvoir par la force et l’exercer dans n Rwanda majoritairement Hutu avec leurs dirigeants, reconnus comme tels par eux ?
- Comment allait-il procéder ?
- Si génocide il y’a eu contre les Tutsi, peut-il avoir un génocide contre ceux qui ont pris les armes contre leurs voisins, amis et leur pays ? Bien entendu, les massacres des Tutsi innocent sont condamnables à tous les égards.
- Dès lors qu’il est de notoriété publique que l’assassinat de Habyalimana par Kagame( crime que celui-ci a maintes fois reconnu et la dernier fois devant des centaines d’étudiants de l’université de Harvard aux Etats Unis) est la conséquence logique et irréfutable des massacres de masses contre les Tutsi, comment ceux-ci peuvent être victimes d’un génocide planifié par un gouvernement qui n’existe pas au moment des faits à savoir le gouvernement Kambanda ? C’est ce gouvernement qui est qualifié par les experts en diffusion de fausses informations comme étant planificateur du génocide des Tutsi. Pour Kagame, le génocide des Tutsi date de 1959 à 1994. Par conséquent, tous les dirigeants rwandais qu’ils soient de l’opposition ou pas et tous les Hutu en sont responsables. D’où Kagame n’a pas fait de distinction entre les opposants à Habyalina et les pro-Habyalimana. Il les a mis tous dans un même sac : assassinats d’Uwilingiyimana, de Kavaruganda Joseph et plusieurs hauts fonctionnaires, pourtant pro-FPR par les liquidateurs de Kagame, en uniformes des FAR.

Un débat s'impose sur le génocide dit des Tutsi, mot introuvable dans les rapports de l'ONU et de l'OUA. Il ne s'agit pas de la négation des crimes qui ont été commis contre les Tutsi sachant qu'aucun rwandais ne peut prétendre disposer du monopole de la souffrance consécutive à la perte des siens. Il n'y a pas d'hiérarchie de souffrances.Ici au Rwanda, toute demande de débat sur ce mot est constitutive de crime de génocide et de négationnisme de celui-ci. Mais VERITAS INFO nous permet d'en débattre objectivement. C'est une condition sine qua none pour que les Rwandais puissent se retrouver et partager la bière et le repas comme frères et amis. Il faut penser à nos postérités. Notre pays vient du fond des âges.Il est éternel. Les années ne produisent pas les âges mais la vieillesse. Si Kagame parte avant qu'il ne soit jugé pour ses forfaits, il en répondra devant son créateur.

Cesar 06/03/2016 17:41

Ce qui est pitoyable et malheureux dans cette affaire c'est que Kagame met ses macabres forfaits sur le dos des soldats français. La véracité de ses crimes n’est pas à prouver.
En effet, selon ses dires, il a pris les armes contre le Rwanda pour libérer les Tutsi qui étaient ligotées par Habyalimana.
Le monde entier sait qu'il avait des milliers de soldats à Kigali et qu'il était en état de sauver ces Tutsi dont il était venu libérer. Il en est dans la région sud où il avait des milliers soldats burundais dont Kazuza et Diogène Ntarindwa (comédien dont les Rwandais ont écouté dernièrement sur RFI).Ces deux messieurs sont des criminels notoires, auteurs des milliers de massacres de Hutu dans le sud du Rwanda en notamment à Butare et en ex-Zaïre. Kazura Jean-Bosco, ex-officier de l’armée burundaise et ex-patron de la MINUSMA a été rattrapé par son passé même s'il reste impuni. Le comédien Ntalindwa quant à lui ne s'est jamais inquiété outre mesure par la justice du pays dans lequel il vit car il n'est pas encore démasqué, qui est étonnant car des milliers de Rwandais savent que ce Monsieur qui, à l’époque des faits n’avait que dix-sept sans, selon lui, a participé aux massacres des milliers de Hutu.
Il est de notoriété publique que la France a voulu, via le Conseil de Sécurité intervenir au Rwanda. Pour ce faire, il a présenté maintes fois des projets de résolution au Conseil de Sécurité de l’ONU.
Les USA alors représentés par Madame Albright, sur décision du Président Clinton et le Royaume Uni y ont sorti leur droit de veto et y ont conséquemment opposé une fin de non-recevoir. Ensuite, Kagame a publiquement menacé la France de traiter ses soldats pour ennemis en cas son intervention au Rwanda pour sauver les Tutsi (voir ses déclarations et celles de Jacques Bihozagara sur les télévisions françaises, sachant que ce Bihozagara (porte parole du FPR en Europe, successeur de Barahinyura Jean qui avait claqué la porte) était logé chez Kouchner Bernard, devenu alors la voix du FPR. Enfin c’est par l’intervention de Kouchner via Bihozogara qui était sous son toit auprès de Kagame que celui-ci a accepté l’intervention de la France dans le cadre onusien, appelée Opération Turquoise au Rwanda mais sous réserve que ses actions se limitent dans une zone définie et acceptée par lui. Par conséquent, sous réserve de mauvaise foi, il n’est pas à prouver que c’est Kagame qui a autorité l’intervention de la France au Rwanda en 1994.
Les soldats français ont sauvé des milliers de Tutsi qui étaient dans la zone humanitaire sur dont la mort était certaine. Ce fait n’est pas à prouver.
Par contre, sur ordre de Kagame, dans cette même zone, les soldats du FPR ont commis des massacres contre des milliers de Hutu, femmes, enfants et hommes de tous âges, le tout au vu et au su des soldats français.
Les missions de soldats français étaient précisément définies par la résolution 929 du 22 juin 1994 du Conseil de sécurité de l'ONU à savoir « mettre fin aux massacres partout où cela sera possible, éventuellement en utilisant la force. »
L’armée française n’est pas intervenue au Rwanda pour se battre contre les soldats du FPR qui faisaient le nettoyage dans les zones qu’ils occupaient.
Elle n’est par non plus intervenue pour se battre contre les Hutu qui massacraient les Tutsi.
Je me rappelle ce rescapé Hutu, professeur de mathématiques, poursuivi par les bouchers qui au eu la vie sauve grâce aux soldats qui passaient. Il a demandé aux soldats français de lui donné un coup de main pour aller rechercher sa famille son épouse, ses quatre enfants et ses parent âgés. Ils étaient dans la zone infestée par les soldats de Kagame. Pour les sauver, il fallait que les soldats français utilisent leurs armes contre les soldats de Kagame et par conséquent violent le compromis passé entre la France et Kagame : ne rien faire susceptible de gêner leurs actions dans les parties occupées par eux. Ils ont alors rejeté la demande du rescapé. Lorsqu’il a pu retourner chez lui, il n’a trouvé que des ruines. Il est mort pourri dans 1930 le 25/05/1996 pour génocide des Tutsi. Il a été enterré dans une fosse commune par les soldats du FPR comme des milliers d’autres prisonniers Hutu. Ce cas n’est pas unique.
L’armée française a accompli ses missions avec honneur et dignité. Ceux qui le savent et peuvent en témoigner sont des milliers de Rwandais qui étaient dans la zone humanitaire sûre qui lui doivent la vie et nullement les experts en divagations.
Ce qui est surprenant, ceux qui vilipendent les soldats français via les médias de leurs pays n’ont jamais donné la parole aux intéressés. De plus, ils ne parlent que des Tutsi de Bisesero et jamais des Hutu. Pour eux, ces derniers ne font pas partie de l’humanité alors qu’ils savent que des milliers de Hutu ont été impitoyablement massacré par les soldats Tutsi de Kagame au vu et au su des soldats français. Sur le plan quantitatif, le nombre de Hutu massacrés sur ordre de Kagame sont sans commune mesure avec celui des Tutsi. Enfin, le FPR avait des soldats dans la Zone Humanitaire Sûre. Ils avaient des moyens suffisants pour sauver les Tutsi de Bisesero puisqu’on ne parle que d’eux. Or, force est de constater qu’il n’a rien fait. Pour Kagame, la vie de ces Tutsi était accessoire à sa prise du pouvoir par la force.
Si les soldats ont commis les crimes de guerre pour n’avoir pas sauvé les Tutsi de Bisesero, selon les accusateurs, les Hutu peuvent aussi l’accuser pour n’avoir rien fait pour sauver des milliers de Hutu de tous âges et conditions.
Si les soldats français sont accusés de leur passivité relativement aux massacres des quelques Tutsi de Bisesero. Le 22 juin 1994, l’armée du FPR occupait plus de deux tiers du Rwanda. La fameuse zone humanitaire sûre était infestée par les soldats du FPR lourdement armés. Les milices du FPR appelés INTERHAMWE du FPR créées sur l’initiative de Kanyarengwe avaient infesté toutes les jeunesses des partis politiques y compris les Interahamwe du MRND. Ces Interahamwe du FPR avaient pour mission de commettre des crimes qui étaient ensuite imputés aux vrais Interahamwe du MRND. Ce fait n’est pas à prouver. Il ya une littérature suffisante sur sujet. Le monde entier a vu le jeune qui coupait la tête d’un Tutsi. L’image a fait le tour du monde. En 2007, la télévision rwandaise a diffusé les images des massacres de Tutsi à Kigali. Le coupeur de tête a été identifié par un Monsieur de la même commune à savoir commune Gatonde. Il s’agit d’un jeune qui avait été recruté par le groupe Kanyarengwe alors président du FPR pour infiltrer les INTERAHAMWE du MRND. Les cas de ce genre sont nombreux. Kagame a ordonné les massacres des Tutsi afin des les imputer ensuite à ses adversaires. Au vu de l’ensemble des faits, Kagame avait tous les moyens pour sauver les Tutsi. Qu’a-t-il fait ? Combien de Tutsi a-t-il sauvé ? Que celui qui connaît en connaît en partage avec les lecteurs de VERITAS INFO.
La réalité est la suivante, outre la mauvaise foi caractérisée et le cynisme, les accusateurs de la France ne visent qu’un seul but : lui soutirer de l’argent comme ils le font ici au Rwanda. Les intéressés espèrent que la France acceptera de payer des millions d’euros au lieu d’envoyer ses soldats à la barre sur la base des infamies et divagations. Il est notoire que le Rwanda de Kagame est caractérisé entre autres par l’escroquerie qui touche une partie importante de la population rwandaise, fourniture de faux témoignages, la recherche de l’argent par tous les moyens jusqu’à assassinat des membres de la famille, la délation et autres méfaits en tous genres. Tous les moyens sont bons pour gagner de l’argent. Pour y arriver, les intéressés sont formés par les membres de la police politique. Les méfaits ci-dessus mentionnés sont devenus des activités professionnelles. Dans pays comme le Rwanda où la tyrannie et le contrôle de chaque rwandais dans tous ses actes et mouvements sont les méthodes de gouvernement, il est très difficile pour les étrangers qui sont ne sont que de passage de savoir ce qui se passe ou connaître le vrai Rwanda. Si procès il y aura contre la France, je ne le souhaite, les masques vont tombés comme ils sont tombés dans l’affaire Père Winceslas Munyeshyaka qui a fait la Une des Médias français pendant plusieurs années et qualifié de génocidaire des Tutsi par les certains journalistes, hommes politiques tel que le député Noël Mamère, la voix de Kagame au parlement français, voire même les professeurs d’université. Ces gens ne savent plus où mettre la tête. Le ridicule est pour eux un mot dépourvu de sens.
La parfaite illustration est un groupe de parlementaires français en tête Monsieur Mamère qui ont demandé veulent venir ici au Rwanda pour célébrer avec leurs amis Tutsi l’anniversaire annuel du génocide des Tutsi. Il est impensable qu’après les humiliations infligées par Kagame aux autorités françaises et donc à la France, après la destruction du centre culturel français et de tout ce qui symbolise la présence française au Rwanda, les parlementaires français puissent oser venir ici se prosterner devant Kagame, qui de surcroît des mains imbibés du sang des Français dont deux gendarmes et l’épouse de l’un d’eux, Gilda Didot qui ont laissé les veuves et orphelins. Comment ces gens peuvent-ils rabaisser leur pays jusqu’au niveau le plus bas du ridicule ? Ils semblent manifestement ignorer que la haine intrinsèque et le mépris de Kagame à l’endroit de la France et ses dirigeants est irréversible. Que le fait d’aller s’incliner devant lui est inopérant. Ce sont ce genre d’agissements de la part de certains dirigeants et journalistes français qui poussent Kagame a traité les dirigeants français comme des gens non crédibles et qui par conséquent ne méritent aucun respect, selon ses déclarations publiques dans un stade à Kiagali.

Munyarukato 06/03/2016 16:47

Aliko njye ntangazwa nabavuga ubwicanyi bwinyenzi bakavuga inkambi ya Kibeho gusa nkaho aliho honyine ziliya mburagasani zalimbuye abantu mu Rwanda. Dore ngaho namwe nimwihere ijisho, mwirebere hamwe muho inyenzi zaciye nibigwi byazo zahasize ubundi ntimuzongere kujya muvuga kibeho gusa. Inyenzi ziragatsindwa izo mvunamuheto!

Amahoro Stade [Remera] : 1500
Base [Centre commercial] : 600
Bicumbi : 3000
Bigogwe : 1500
Butare[aerodrome]: 2000
Butare[arboretum] : 1200
Byahi[Gisenyi] : 1000
Byumba[kiliziya] : 1200
Byumba[stade] : 2000
Byumba[Camp militaire] : 1500
Byumba[Ecole sociale] : 1000
Byumba[Ikirombe cy’amabuye y’agaciro] fosse commune: 1300
Byumba[Centre Scolaire Kibali] fosse Commune : 450
Byumba[Centre Scolaire Buhambe] : 600

Cyabingo/Ruhondo : 2000
Gabiro[Camp militaire] : 80000
Gahinga [Sinabyaye(entre Gahinga et Muhabura] : 350
Gako [Camp militaire] : 30000
Gaseke[kuri komini] : 1200
Gashangiro[kiliziya] : 500
Gashora[Kuri komini] : 700
Gatsyata[La Rwandaise (Complexe industriel)] : 3000
Giciye[kuri komini] : 400
Gikomero[Ecole primaire] : 1500
Gikoro[ikirombe] : 2500
Giti[Komini] : 250
Giti [Ishuri rya Karushya] : 400
Giti[Rwesero] : 600
Kabaya[isoko] : 350
Kabgayi[Gakurazo] : 200
Kabuga : 2000
Kacyiru[Hôpital Roi Fayçal] : 700
Kageyo[Byumba] : 1500

Kami [Camp militaire] : 30000
Kanama[Kanama] : 220
Kanama [Mahoko isoko] :300
Kanama [Ubuvumo/kayove] : 8000
Kanama[Nyakiliba] : 300
Karago : 2000
Karwasa[Ruhengeri] : 350
Kibeho :8000
Kidaho[Komini] : 3500
Kigoma[Secteur Ngwa] :350
Kimironko[hafi yo kwa Nsekalije] :500
Kinigi :1200
Kinihira [uruganda rw’icyayi cyohoha] :1600
Kirehe : 450
Kisaro : 1300
Kiziguro : 2000
Masaka[Kanombe] :50000
Mayange[Ku ishuri] :2300
Meshero :800
Mudende[inkambi] : 300
Mugina [Gitarama] : 25000
Muhondo : 2500
Muhondo/Kibali : 1000
Muhura : 2450
Mukingi[Komini] : 450
Murambi[Kiramuruzi] : 1400
Musanze[centre] : 600
Musha[Kw'isumo] : 700
Mutete :350
Mutura[Kabatwa] : 60
Muyanza : 750
Muyira[Mututu] :900
Nasho[ku kiyaga no hafi aho] :20000
Ndera[caraes] : 2000
Ndora[Gisagara] :2000
Ngarama/Bwisigye : 280
Nkumba[Ntaruka] : 500
Nkumba[Komini] : 1650
Nyabwishongwezi : 2000

Nyacyonga : 3500
Nyakinama[Campus] : 4000
Nyakinama[Kabere1,2,3] : 1200

Nyamugari/Cyeru/Nyarutovu/Ndusuna Tare,Rushashi,Tumba : 4000

Nyanza-Kicukiro [amashuri abanza] : 2000
Nyarubuye : 6000
Nyungwe[Ku Wasenkoko ] : 45000
Nzove : 800
Rilima : [impunzi z’abarundi] : 800
Rubavu[cachot komini] : 200
Rubavu[Cellule Keya ] : 250
Ruhondo : 800
Rukiri : 1000
Rukomo(Muvumba) : 1300
Runda[Gihara] : 900
Rusumo[umupaka] : 4500
Rutare : 1200
Rwebare[inkambi]: 400
Rwerere[kuri Komini] : 200
Rwinkwavu[ibirombe] : 1400

Ryinyo : 1400
Sake[kuri komini] : 1600
Sake[Amashuri ya Rukumberi] : 1600
Vunga[isoko] : 1000
Zaza[ Seminari nto] : 1700
N'ahandi henshi......

Abavuga inkambi ya KIBEHO gusa rero murabona ko muba mulimo gupfobya ibigwi byiliya Ngegera Rukarabankaba Rutindi Ruzingo Rubebe Mayibobo Gisahiranda Kanywamaraso Ndayimanga Gafuni Vampaya Nkandagirabitabo Kandoyi Mushushwe Madwedwe Twinyo Ruzagayura Gipfayongo Nkongoro Nkunguzi Runyenzi Shitani Rushofeli Rwabujindili Nkirabuheli Gipfapfa Nyagasega Njiji Kavunamuheto Tugufwa Rupfu Ngoto Pilato aliwe umwicanyi Ruharwa Pawulo Kagome!!!!!

Munyarukato.

Rugwe 06/03/2016 15:18

Ngo arimo gishegesha ntavura, akatari kera abanyarwanda bazabana. Igihe hazaba hatakirimo ruriya rwiri, iriya kidobya, kariya gaco-gateranyamiryango twaterejwe na ba rutuku! Mushayidi we, nkubwire iki se? Umupfapfa ni uwibeshya ko gahora gahanze, naho iminsi yo jye ndayibarira ku mitwe yazo ukaba wasubiye kwota aka kiberinka no gukabya izo warose kuva kera.
Abishi bene Gahini bo nimubabise birangize ubwabo, mwigire kure hatagira uwo bamenaho amaraso dore ko bayakunda uburusha umusundwe. Ngayo nguko

Benedata mwagiye mureba jure y'ayo mazuru. 05/03/2016 17:06

HE mwabaye mumuhaye amahoro mukareka kwongera ibibazo na conscience yiwe.

Burya koko ABERA bakora ibintu bifite gahunda!

Uwo Kagamé mwirwa mutuka, ejo azinze ikoti, yajyana n'ibyo byose....
Adieu Mapping report,
adieu double genosayidi,
adieu Juge Burugeri cyangwa Terevediki...

Bref histoire y'ubwicanyi bujyana na jyenosayidi, yaba irangiriye Aho.

Mubona bamureka akidegembya, akajya kwigisha Harvard, ukagirango ni IBICUCU.
Ils sont tout, sauf idiots.

Benedata mwagiye mureba jure y'ayo mazuru.
Munyarukato ohurire?

Mbonyingabo 05/03/2016 16:05

Kagame yabeshye abazungu birenze urugero none nawe asigaye yibeshya. Nigute yatangaje yuko abatutsi biburundi barigupfa agashyigikirwa nabazungu; none bose bakaba baramurekeye icyo kinyoma wenyine? Asigaje kuvuga koyibeshye kumugaragaro niba atabivuze agiye kubona ingaruka zibinyoma byose yabeshye.

Mashira 05/03/2016 14:02

@Mbonyumutwa
Munyarukato yishe ku giti cye .Agomba gufatwa agafungwa . Niba Kagame ataramujyana muri Rweru ; nuko bafitanye ibanga kuri genocide 2 zateguwe na Kagome nyine nabambari be ba Munyarukato. We nafatwa azanabazwa iriya cynisme ye yo kwivuga no gushinyagurira abacu bariye ; ngo binjire mu bwami bwo mu Rugwiro bibye abanyarwanda.
Urubanza rwabahutu bagomye rwaraciwe.
Abatutsi bishe abahutu dutegereje urubanza rwabo. Ibyo byo gukora ibara mwarangiza mugahishahisha ngo nuko mwagejeje Amerika ku ibuye ryagaciro ; turabyanze . Nibyo bituma ibibazo byakarere bitarangira.
Abahutu nabatutsi babanyakuri kandi badasize amaraso mwitegure tugomba kubohoza igihugu cyacu ; tukirukana bariya bagande baje kutumara baherekejwe numukoroni mushya wari waguye muri "crise economique."

Mbonyumutwa 05/03/2016 07:35

Nyamara banyarwanda ibyo Munyarukato avuga birimo ukuri. Wenda mwamwunganira aho mukeka ko yibeshya cg akabya ariko ibyo avuga nibyo kuko abatutsi bishwe n'abahutu.

yamashida 05/03/2016 12:37

abatutsi batangiye bica abahutu za byumba, ruhengeri nahandi, barenzaho banica n'abatutsi nubu baracyabica (bica abahutu, abatutsi n'abazungu), abatutsi bihinduye abahutu bafatanije n'ibigoryi bimwe byabahutu (bibeshwe n'imisega y'abatutsi) bigwa m'umutego nabo bajya mubyo kwihora bica inzira karengane z'abatutsi ! voilà la vérité ... ibyo byose ariko byatewe n'imbwa z'abatutsi z'abagande abatutsi bo m'urwanda bataribafite icyo bababwiye uretse kubabera ibitambo kugirango bafate ubutegetsi hanyuma bakore akazi USA yateguye (càd kumaraho abanyabwenge babirabura (n'ukuvuga abahutu, abatutsi, abatwa abacongo ...! kumanipula ibigoryi nka kagome n'amasegonda imwakazi nazo zikurikira nk'intama zifana n'ibyo zitazi reka reka sinakubwira zikisararanga ariko hashira igihe gito nazo bakazisya ! sinababwiyeko iyi misega y'inyenzi izamarana n'ibereye aha ?!

@Munyarukato 05/03/2016 01:49

Ihane inzira zikigendwa !!!

Kamana 04/03/2016 23:24

@ Mututsi mwiza......
Komera mwana wacu.
Abahutu nabatutsi babanyakuri nibatambuke bemye kandi tuzatsinda.
Abazungu baciye urubanza rwabahutu bishe cg batatabaye bafite ubushobozi. Nibyiza.
Kuki bazarira ntibacire urubanza abatutsi bishe ?
Kubera ko abatutsi bakoze genocide ya bantous bahanwe umuzungu nta mpamvu yaba agifite yo kuguma ino ! Urwishe ya nka ruracyayirimo .Kagame wateguye genocide 2 akanazikoresha nafatwe ! Abahutu nabatutsi badasize amaraso bakeneye kubaka igihugu cyabo mu bumwe namahoro kandi nta bagashakabuhake ba ruvomeramunduru badutegekesha inkandagirabitabo zabicanyi ; bagahitamo kurimbura no gufunga abanyarwanda bize kugirango igihugu kitazigera kizamuka na rimwe !

Ngoto 04/03/2016 22:53

@Rabi
Ko umenya icyo Kigolyi numusazi ari wowe.
Byumba-Kibeho-imvumo za Gishwati-Nyacyonga -Rweru-Kongo-Burundi-Uganda-Sudsoudani_........Rwigema.Bayingana.Bunyenyezi.Kinani .Ntalyamira.Rwigara .Karegeya .Abajeune babatutsi baje kubafasha kurwana mukabirenza ngo batabatanga ubwami i Kigali.
Tuzajya tubibasubiliramo kenshi kuko mwicaga mwizera ko ntawundi ubabona uretse Rusiferi .
Uwububa abonwa nuhagaze kandi nuwendeye nyina munsi yurugo yaramenwe. Umuvumo mwikoreye ntiwagombye gutuma haricyo uvumvura.puuu.......
Miliyoni 13 mwaliye ntiziravugijambo lya nyuma wa musega we . Ariko impamvu mwumva ko ari mwe bantu mwenyine nukuberiki wa shyano we ?
Uje kulyongora hano kuko Amerika yabahaye igihugu cyubuntu ibashimira kuyigeza muri zahabu ya Kongo se ; uzi ko ibyo bibuza impuguke kobona ukuri . K.Karake wanyu ashyirwamo amapingu yarimo ashimirwa ibikorwa byiza byanyu wa musazi we nkuko ubyiyita. Mwihindagura buri munsi mwiyita abayuda cg aba fauxblancs mwihakana ubunyafrika haruwabibavugiye . Roho miliyoni 13 mwariye ; abo bazungu bakabihorera kubera ibinyoma byanyu muhumeka burimunota Nyagasani nazakire mu bwami bwayo kandi umenye ko zitegereje gushyingurwa mu cyubahiro !

umututsi mwiza umumenya iyo aphuye 04/03/2016 22:37

Ukuri kurazwi kandi amagufa yabagutu twahinduye aya gitutsi kugirango akunde ahemve kagame!!! Amaherezo twe abatutsi tuzapha nabi kubera ubugome.

Rabi 04/03/2016 20:42

+ Munyarukato, Uri umuntu wumugabo, niba koko uri umuhutu tutabeshya, menya ko ukuri kuryana kuko hali nabatutsi batemera ko nabo bishe abahutu benshi, mbisubiyemo bitakwitwa genocide...
Njye ndi umututsi ariko wavukiye zaire, njye akenshi nanga kuvuga nabi abahutu kuko nasanze hali bamwe banangira kuzageza gupfa, icyo nzi cyo nkuko byavyzwe nuwandite ati " Les faits sont têtus"

Makasi 04/03/2016 20:06

Nateranye amagambo n'umuswa Makanji mubwirako umwami wabo Kagome Paul abeshejwe ku ngoma kubera ikinyoma l'idiot Makanji yanditse avugako le fou Kagome Paul ko azi diplomatie urumva umuntu uvugako umusazi ngo azi diplomatie none se mwese ntimusomye iyi nkuru.Mu Rwanda abarutuye baba abize n'abatarize bose bafite niveau intellectuel imwe ni Abidishi ni Karame mu mutware.Ni yo mpamvu nasabaga General Mudacumura ngo arebe uko yasohora urupfu mu Rugwiro .

Makasi 04/03/2016 20:05

Nateranye amagambo n'umuswa Makanji mubwirako umwami wabo Kagome Paul abeshejwe ku ngoma kubera ikinyoma l'idiot Makanji yanditse avugako le fou Kagome Paul ko azi diplomatie urumva umuntu uvugako umusazi ngo azi diplomatie none se mwese ntimusomye iyi nkuru.Mu Rwanda abarutuye baba abize n'abatarize bose bafite niveau intellectuel imwe ni Abidishi ni Karame mu mutware.Ni yo mpamvu nasabaga General Mudacumura ngo arebe uko yasohora urupfu mu Rugwiro .

Makasi 04/03/2016 20:05

Nateranye amagambo n'umuswa Makanji mubwirako umwami wabo Kagome Paul abeshejwe ku ngoma kubera ikinyoma l'idiot Makanji yanditse avugako le fou Kagome Paul ko azi diplomatie urumva umuntu uvugako umusazi ngo azi diplomatie none se mwese ntimusomye iyi nkuru.Mu Rwanda abarutuye baba abize n'abatarize bose bafite niveau intellectuel imwe ni Abidishi ni Karame mu mutware.Ni yo mpamvu nasabaga General Mudacumura ngo arebe uko yasohora urupfu mu Rugwiro .

Gen Mudacumura 05/03/2016 12:43

KOmera. Ntugire ubwoba mwana wacu ndi munzira nje gukuraho urwo ruzingo nako uwo mwaku umusita wihinduye umusega m'u Rwanda ...

Munyarukato 04/03/2016 20:03

Nyamara ukuri ngo kuraryana ariko kugakiza.
Iyi ntambara y'ibihuha abahutu mwirirwamo n'ikimwaro cy'amaraso vy'abatutsi twamennye no kuyobya uburari ngo twerekane ko abahutu atari twe bicanyi twenyine, nyamara cya gihe twamaze 3mois twica abatutsi umunsi ku wundi turundanya imirambo kubmihanda nkurunda ama siteri y'inkwi iyo yose yaraturebaga.

Abahutu twabaye abicanyi kandi dushishikarira kwereka isi yose ko turi inyamaswa.
Ibyo twakoze rero ni amateka yanditse kandi nuzavuka muri 30000 an azasoma kovabahutu turi aba génocidaires!!
Bana ba mama rero murantukira ubusa kuko nzakomeza kubabwira ukuri kubyo twakoze muri 1994.
Niba tutaratewe isoni no kwirara mu baturanyi b'abatutsi twasangiraga tukabatsemba kugeza ubwo tubatwikira mu nsengero, tugasonga indembe mu bitaro, kuki twaterwa isoni no guca bugufi tugasaba imbabazi abo twiciye kandi ko tugira amahirwe bakaba ( abatutsi) bararemanywe umutima ubabarira!!!

Mubitekerezeho bene data kuko ubugabo butisubiraho bwitwa ububwa kandi buri wese yisuzumye abona neza ko twakoze amahano.
Ni akanama ka kivandimwe nyamara mba mbagira.

Munyarukato.

Rabi 04/03/2016 19:43

Njye mbona abahutagura ibigambo baduha inkuru aha kurubuga bavuga ko FPR ariyo yateje Genocide njye mbona ko uretse ikigoryi numusazi ntiyabyemera, muti kubera iki?

1. Tuzi neza ko abahutu bahejwe nubwolo bumwe ( Abanyiginya), sinzi ko mubahutu bagira Abanyiginya?

2. Nyuma 1959, abahutu bakomeje gutwikira, gutoteza abatutsi bose ntawe baretse,
3. Abatutsi babavanye aho babaga babimurira inyamata kwicwa namapfa, izuba, Tsétsé( ibaze gukurwa iyo za ruhengeri mubyawe ukajya kwicwa ninzara za bugesera iyo) Njye bugesera nyibonamo Camps de concentration ya Nazi. ( Cfr; YouTube radioinkingi, ibiganiro biheruka)
None kuki nta muhutu numwe wamaganye ubwicanyi rubozo nkubwo?
4. Iringaniza mumashuli, ibyo bintu ntibyakagombye kuba nubwo nabazungu babanje gutonesha abatutsi, nabo bemera amakosa mbagayira cyane yo guheza abahutu mumashuri (ndatwa) kuki umwami yemeye uko gusumbana kwabanyarwanda?
None bahutu kuki mwabonye ko mwahejwe murongera iyo Politique kandi muzi ko ariyo yashyize abatutsi hasi igihe cya revolution ya peuple muhutu?
5 Abahutu mwakomeje kugaragaza ko abatutsi babanyaze igihugu, abatutsi nabimukira bavuye Ethyopia, Iyo mythe cg legende murayemera kandi mwariyitaga les intellectueles HUTU, de la nouvelle génération. Kuki mutakoze analyse ngo murebe ukuntu umututsi yaza gu koloniza umuhutu nyuma akiga ururimi rwe Ikinyarwanda? Pauvres ignorants. Muri kamere muntu iyo urusha undi ingufu umutegek numuco wawe nkuko tubibona ubu ibyo abazungu badukorera.
6. Kuba indege FPR yarayihanuye abatutsi bagatsembwa, abagogwe bapfuye, aba kibirira, Habyara ntiyari ahari? None kuki Ntaryamira cyprien mu Burundi ntibajyanye? kuki abatutsi batishwe? NJYE MBONA KO ABAHUTU BENSHI ICYO GIHE BUMVAGA NTA MUTUTSI UGOMBA KUBAHO MU RWANDA, Ndetse no mu karere urugero ni Zaïre, njye navukiye zaire hariya BWITO, MAGRIVI ishyaka ryabahutu bakoranaga nabanyarwanda, habuze gato ngo natwe baturimbure nuko FPR yatabariye igihe duhungira mu Rwanda nahubundi kari kabaye kuko nyine hari abanjye batsembwe nabahutu bavuga ko mu Rwanda bakoze akazi!!! Ibaze umuhutu muturana akakurimbura? Inkuru mbabwira simbarirano yambayeho, mubaze mu nkambi Gihembe, Kiziba .

CCL; Muzajye kubaz imfungwa, abakoze RTLM, abatemaguye abantu muzamenya ko atarihanurwa ryindege ryatumye Genocide yabatutsi iba.
Twe twarokotse ubugome ndenga kamere ntiduteze gushira umuheto hasi mugihe mugitekereza uko.
Uyu si umunyarwanda ubivuga, Mwitonde mubyo muvuga niba mushaka kubaka, aliko forget ko Nilotique ava Abisinia nkuko mwabyize.
https://www.youtube.com/watch?v=Yukxr7A-oE8

CESAR 10/03/2016 13:16

Il me semble que sur le drame qui a endeuillé notre pays, personne ne peut prétendre avoir le monopole de la souffrance morale. Aucune famille rwandaise n'a été épargnée.
Concernant les massacres qui ont été commis au Rwanda non pas à partir d'avril 1994 comme le crient sur tous les toits certains tutsi mais à compter du 01/10/1990, plusieurs questions se posent.
Qui a déclenché la guerre contre le Rwanda et partant les Rwandais?
Qui a fait quoi?
Y-a-t-il eu génocide des Tutsi au Rwanda, oui ou non? Pourquoi?

Sommairement, Kagame vient de donner une réponse intéressante et de haute importance: KUVUGA KO NTA MOKO ABAHO MU RWANDA NI UGUPFOBYA JENOSIDE Y'ABATUTSI ou Nier l'existence des ethnies au Rwanda, c'est nier le génocide des Tutsi.
Kagame affirme sans équivoque que le Rwanda a trois ethnies: les Hutu, les Tutsi et les Twa. Il répète ce que dit sa constitution dans ses préambule point 1 et article 14 ou la légalisation de l'existence de trois ethnie au Rwanda.
L'intérêt des déclarations de Kagame est qu’il vient de dire la VERITE telle qu’elle est connue par les Rwandais. Kagame dit que la guerre contre le Rwanda dont les conséquences sont les massacres qui ont touché toutes les familles rwandaises est une guerre ethnique. Guerre ethnique car ce sont bel et bien les Tutsi qui ont pris les armes contre les Hutu afin de s'emparer du pouvoir par la force et l'exercer sans partage. Sous peine de prétendre être plus roi que le roi, nul ne peut nier ce fait. Le deuxième intérêt des affirmations de Kagame, elles anéantissent littéralement toute la littérature colportée à grande échelle par lui et les excroissances de son régime depuis plusieurs années: le génocide des Tutsi. Même un idiot mongolien comprend parfaitement que les Batutsi ne peuvent à la fois affirmer qu'ils ont déclenché une guerre contre les Hutu afin de s'emparer du pouvoir par la force, lequel pouvoir était entre les mains des Hutu ( voir rapport Mucyo contre la France) et être victime des massacres qu'ils qualifient de génocide ou des conséquences de la guerre déclenchée par eux-mêmes. Que ceux qui persistent dans les affirmations selon lesquelles les Tutsi ont été victimes du génocide commis par les Hutu puissent exposer objectivement leurs arguments tout en évitant des dires émotionnels ou partisans. Devant des millions de Rwandais, en juillet 1995, Kagame a dit qu'il n'existe pas d'ethnie au Rwanda, que les mots hutu, tutsi et twa sont une invention des blancs en l'occurrence des Français et qu'il y a donc exclusivement le Peuple Rwandais un, indivisible et éternel. Il a mis en garde les Rwandais qui tenteraient d'évoquer oralement ou expressément ces mots. Pour concrétiser sa parole, il a pénalisé toute évocation de ces mots. Ainsi, prononcer ou écrire le mot tutsi était constitutif de crime de négationnisme du génocide des Tutsi. Certains rwandais croupissent en prison en prison avoir prononcé ou écrit les mots hutu et tutsi. La parfaite illustration est le cas de la présidente des FDU, Ingabile Umuhoza.
Or, ce même Kagame vient de soutenir publiquement que les Tutsi, les Hutu et les Twa sont bel et bien les trois ethnies du Rwanda et que les nier est constitutif de négation du génocide des Tutsi. Par ses affirmations publiques, Kagame vient de donne raison à la présidente des FDU. Nier l'existence d'ethnie au Rwanda= négation d'existence du génocide des tutsi est une divagation habituelle de sa part. Si les Tutsi incarnés par lui ont déclenché une guerre contre les Hutu tout en sachant que la réaction de ces derniers sera inévitable, peu importe son degré de gravité, il est fantaisiste de soutenir que cette réaction a été préméditée et qu'a contrario, les agissements des Tutsi n'ont pas été prémédités.
Puisqu'il donne raison à Ingabire, qu'il la libère.Il vient d'apporter la preuve que Ingabire est détenue artbitrairement et qu'elle est donc sa prisonnière politique. Il faut espèrer les juges des Cours qui ont été saisies par l'intéressée diront le droit et rien que le droit et que Kagame acceptera de s'incliner devant les décisions rendues.

Rugombwa 04/03/2016 19:09

Munyarukato,

Munyarukato ni umututsi w'umwega avuka igitarama, Munyarukato umututsi w'umwega yari mubari bahagarikiye abataburuye imva ya Dominique Mbonyumutwa. Turi gushakisha ifoto ya Munyarukato ngo tuyerekane buri wese amenye uwo ariwe kuko uhishira umurozi akakumaraho urubyaro. Inkozi zibibi bose ni ukubashyira ku karubanda.

CESAR 10/03/2016 20:29

C'est Kagame qui a ordonné le déterrement des restes du feu Président Mbonyumutwa.C'est le même Kagame qui a ordonné de réduire en miette ces restes.Il faut préciser qu'il a commis la même infamie contre le feu Grégoire Kayibanda, qu'il a échoué dans sa funeste entreprise contre Habyalimana, sa victime.Il avait ordonné à ses soldats de trouver les restes du feu Habyalimana et de les ramener au Rwanda.Ils n'ont pas réussi la mission.Ces faits sont véridiques. Ce Munyarukato a obéi aux ordres du commandant suprême.Ce sera une bonne chose de trouver sa photo et de la mettre à côté de celle de Kagame, devenu le guide éclairée et dieu des Batutsi. Kagame a oublié de juger Mbonyumutwa et Kayibanda à titre posthume. Son jugement est le déterrement des restes suivi de leur réduction en miettes qui ont ensuite étaient brûlées. C'est du jamais vu dans les annales d'experts en cruauté.

Gen Mudacumura 05/03/2016 12:45

mwikwirirwa muta umwanya wanyu musoma cyangwa mw'ishura uwo mufutu w'inyenzi SVP ! muba muri kwishira kurugero rumwe n'iyo nkandagirabitabo ... merci

ubugwari.com 04/03/2016 18:54

Ariko se, ubwo bugwari muzabugumana kugeza ryari ?
Wanditse inkuru. Uri kwihishahisha.
None twayiha akahe gaciro ?
Shyiraho izina ryawe, shyiraho references…. Sinon abantu babifata nka tracts, cyangwa gusebanya.

@Munyarukato 04/03/2016 18:31

Tu es un con !

@Munyarukato 04/03/2016 18:30

Urakarindagirira ku kagasozi

@Munyarukato 04/03/2016 18:29

Go to hell with your boss Kagame !

@Munyarukato 04/03/2016 18:28

Uri ikigoryi, uri igicucu, uri icyo ntazi niba warishe abatutsi ukaba ufite culpability ku mutima uzasabe Imana Imbabazi naho ntawe ukeneye gusangira iyo culpabilité nawe hano !

Munyarukato 04/03/2016 17:06

Erega tubyange tubyemere dukwize ibihuha tugire gute amaraso y'abatutsi abahutu twamennye n'umuvumo w'iteka kandi uzatugiraho ingaruka igihe cyose.
Bahutu benedata rero aho guta umwanya mu kuntuka no gukwirakwiza urwango mukwiye guhinduka kandi mugasaba imbabazi abo mwiciye naho ubundi amaherezo no mabi.

Munyarukato

mzumbeti 04/03/2016 13:29

@ Munyarukato

urakoze kwisubiraho no gukosora inyandiko yawe. ngo ubugabo butisubiyeho bubyara ububwa.

Munyarukato 04/03/2016 13:26

Icyo nkundira abatutsi nuko ntawe uta umwanya we avuguruza ukuri abahutu twirirwa dukwirakwiza ku mbuga kuko aho bataye igihugu igihe abahutu twari mu guhunga ni mu icuraburindi n'imiborogo ntawe utahazi ndetse n'imiborogo bakigejejeho irivugira.

Iyo bamwe muri aba benewacu bahakana ngo Kagame a sacrifié les tutsis wibaza niba abo batutsi ari umwuzure wabatwaye cg barahitanywe n'isuri noneho Kagame akaba ariwe watemye amashyamba yakumiraga iyo suri.

Abatutsi tugomba kwemera ko turi abicanyi kuko twatsembye imiryango kumanywa y'ihangu kandi kandi twari twarateguye neza ubwo bunyamaswa.
Gukwirakwiza ikinyoma na propagande ishingiye ku bihuha rero sicyo kizaduhanaguraho amaraso y'abavandimwe twamennye.

Vive le Rwanda.
Vive Umwicanyi Kagame.

Munyarukato

KI 04/03/2016 13:17

Manipulation Kagamesque= Fer à béton + la boue= A jamais, il n'y aura pas de consolidation. Ntahi ikinyoma cyabaye ukuri!!!!!!!!!!!!!!!!!

franco 04/03/2016 10:31

wowe mutindi munyaruko icyakumpa ngo ngusweze nyoko wo gahamba we.pfa urwupfuye ureke guta ibitabapfu kubantu

jb 04/03/2016 15:24

Aliko se Franco, wumva wararezwe koko ??? Ibyo bitutsi byawe ubikura kuli inde ? Maman wawe cyangwa papa wawe ? Urabasebya rwose, ukwiye kwisubiraho ugakizwa.