Dialogue inclusif au Burundi : le double langage de l’UA sème la confusion

Publié le par veritas

Des opposants burundais aux pourparlers de Kampala, en Ouganda, le 28 décembre 2015.

Des opposants burundais aux pourparlers de Kampala, en Ouganda, le 28 décembre 2015.

Quarante-huit heures après le point de presse à Bujumbura de Jacob Zuma, chef de la délégation de haut niveau de l'UA dépêchée au Burundi, l'organisation panafricaine a publié lundi soir un nouveau communiqué qui clarifie sa position au sujet du dialogue inter burundais et contredit les propos du président sud-africain.
 
Jacob Zuma avait-t-il parlé en son nom propre ? À la tête de la délégation de haut niveau de l’Union africaine au Burundi, le président sud-africain avait en effet appelé samedi à la tenue du dialogue politique inter burundais avec des « acteurs importants » de la crise. Une déclaration qu’il a lui-même lue devant la presse à Bujumbura vingt-heures après le départ de tous les autres chefs d’État et de gouvernement africains qui l’accompagnaient dans une mission de consultation dans la capitale burundaise.
 
La position de l’UA, à travers son chef de délégation, a été diversement appréciée au Burundi : le régime de Pierre Nkurunziza s’est estimé « renforcé » alors que ses détracteurs déploraient l’incapacité des chefs d’État africains à infléchir la ligne du président burundais. Ce dernier a toujours refusé de discuter avec les opposants en exil regroupés au sein du Conseil national pour le respect de l’accord d’Arusha et l’État de droit au Burundi (Cnared).
 
Qui prendra part finalement au dialogue inter burundais ?
 
Mais quarante-huit heures après la déclaration de Jacob Zuma, coup de théâtre à Addis-Abeba. Dans la soirée du lundi 29 février 2016, l’UA publie un nouveau communiqué de la délégation de chefs d’État dépêchés au Burundi les jeudi et vendredi précédents.
 
Contrairement aux propos de Jacob Zuma, une invitation est désormais lancée à « toutes les parties prenantes de la crise burundaise à prendre part [au] dialogue, sans préconditions, et dans le strict respect de l’Accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation ». Des pourparlers placés sous la facilitation du président ougandais, Yoweri Museveni, « encouragé  continuer ses consultations avec tous les acteurs de la crise et à annoncer, début mars 2016, la date pour la reprise immédiate du dialogue « inter burundais ».
 
Quand Zuma court-circuite l’UA
Dialogue inclusif au Burundi : le double langage de l’UA sème la confusion
Consulté par l’AFP, une source diplomatique africaine a confié que la déclaration de Jacob Zuma samedi, avant de quitter Bujumbura, avait surpris l’UA qui travaillait déjà sur le communiqué qui vient d’être publié. Ce qui a poussé l’organisation panafricaine a procédé à la mise au point, mais le mal semble déjà fait. Et Bujumbura devrait désormais s’en tenir mordicus à la première déclaration du président sud-africain.
 
« La délégation de haut niveau était dirigée par un chef d’État, le président Jacob Zuma, qui a lu une déclaration à la presse. Ce dernier nous lie, rien d’autre », a réagi dans la nuit de lundi à mardi Alain-Aimé Nyamitwe, ministre burundais des Affaires étrangères.
 
Autrement dit, Bujumbura maintient son refus de discuter avec le Cnared. Même si, dans son communiqué, la délégation de haut niveau a décidé elle de « rencontrer les parties prenantes de la crise burundaise qui sont hors du pays ». Une décision dont Jacob Zuma n’avait fait aucune mention à Bujumbura.
 
J.A

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

Mpambara 09/03/2016 19:57

Commentaire zanyu ntizubaka nizo gusenya gusa.
Mugire icyo muvuga ku bivugwa ibindi mubireka yuko Sida si Kagame wayizanye kw'isi.
Icyo abenshi twifuza nuko i Burundi haba amahoro arambye.
Akarere kose kakagira umutuzo,abaturage bakagira ukwishira bakisanga muribyose.
Ndizera nta shidikanya ko IMANA ihagaze aharengeye,akarere kacu kagiye kuzagira amahoro arambye.

Mpambara 09/03/2016 19:52

Arko se bantu mwandika za commantaire.Ibi mwanditse bya SIDA bihuriye ye niyi nkuru yibyi Burundi?Murandika mugatandukira peee.Vertasinfo nkizi commantaire mwarimukwiye kutajya muzihitisha.
Nanjye sinshigikiye ibikorwa Kagame akora arikontimugagakabye.

Mbonyingabo 03/03/2016 10:24

Abarundi bazakurikize ibyobabyiwe nintumwa za AU naho ibyo kuri INTERNET ntabwo bibareba.

Torninado 02/03/2016 12:58

Ahubwo Sida HIV/AIDS basanze bidahagije ubu noneho bari gutera Canceli (Cancer) abana ba bakobwa kuva kumyaka 12 kuzamura ndetse nabagore bose bari guterwa Canceli ya Pervic bayicishije mu mukondo bo bayita ngo inkondo yumura. Abanyarwanda bajya bahonyoka kuri iyi si. Mbese abo bantu bahagariye izo nshinge ziri guterwa abo bana babakobwa hari aho bigeze bumva handi habaho kwisi ziterwa? Inkotanyi zazanye imperuka kwisi pe. Ikibabaje iyo Canceli iri gukrerwa igitsina-gore mu Rwanda ntivurwa, ntaho bazyivuriza kandi yica nabi cyane ni kimwe na Sida. Ngo harya ngo ni inking of bari kubakingira, abagabo babahutu bo ni ukuba-kona ntibazongere kubyara. Mbese na Paul kagome yaba yarikonesheje ngo atange urugero? Kuko niwe ukwiye guha urugero abandi bagabo mu kwishahura. urwanda igihungu cyamarimbi yabantu gusa.

Merciiiiiiiiii @VertasInfo 02/03/2016 18:07

Mana yaremye isi n'ijuru n'ibibaho byose dutabare kuko Niwowe ufite umuti n'ibisubizo by'ibibazo by'abanyarwanda twese.
Tubigusabye mu Izina rya Yesu.
Amen.

Rwanda sida 02/03/2016 11:25

Le fléau du sida au Rwanda est venu à travers les chauffeurs ougandais et somaliens des camions qui amenaient des marchandises entre Kigali et mombasa et Nairobi(kenya).
Les soldats du fpr-kagame ont augmenté les virus du sida à partir de 1990 en attaquant et en violant les rwandaises en masse.
Les rapports de Organisation Mondiale de la Santé OMS sont là et ne mentent pas,consultez-les et vous verrez la vérité au lieu d'avancer les mensonges que les interahamwe (les hutu)ont semé le sida
c'est le contraire les hutu sont victimes du sida des tueurs du fpr

SIDA IRAVUGIRIZA I KIGALI 02/03/2016 10:28

AGASHYA nuko umubare wabanduye SIDA i Kigali WIKUBYE 2 MUMWAKA 1 RUKUNBI! Ibi kandi Ni IBIPIMO BYAKOZWE MUBANGAVU cg BA BATAMURIZA na BASHIKI BABO! Ngo MUNTEGO YA 2O20 kurubu yimuriwe muri 2034 NUKO NT SIDA IZABA IKIRANGWA MURI RWANDA KINGDOM! AGASHYA ARIKO NUKO AHUBWO IZABA IMAZE KWIKUBA 100!

INKURU YO IGIH.COM