France: 2015, année record pour les exportations d’armement

Publié le par veritas

A Mérignac, dans le sud de la France, la chaîne de production militaire de l'usine Dassault qui a en charge l'assemblage final des Rafale.

A Mérignac, dans le sud de la France, la chaîne de production militaire de l'usine Dassault qui a en charge l'assemblage final des Rafale.

Le chiffre est tombé : la France a enregistré pour 16 milliards d’euros de commandes d’armements en 2015. Des commandes multipliées par deux par rapport à 2014. Un record dû surtout à la vente des Rafale au Moyen-Orient.
 
C’est l’effet « Rafale ». Quand la France vend des avions de combats et les missiles qui vont avec, les chiffres explosent. Ces dernières années les ventes d’armes françaises tournaient autour de 5 à 8 milliards, « nous savions que pour passer le cap des 10 milliards » il fallait vendre le Rafale, laisse-t-on entendre dans l’entourage du ministre de la Défense.
 
Pour le reste l’industrie française a aussi exporté une frégate FREMM à l’Egypte, dont le prix est évalué à 500 millions d’euros, et des hélicoptères d’attaque léger en Corée du Sud pour 780 millions d’euros.
 
La France renforce sa dépendance auprès des clients du Moyen-Orient et du Golfe qui représentent désormais 80% des exportations françaises d’armement. Le contrat pour le Liban financé à hauteur de 2,2 milliards d’euros par Riyad a été réactivé, laisse-t-on entendre au ministère. Il comprend notamment des blindés et des canons, que la France a bien du mal à vendre. En 2015, le secteur français de l’armement terrestre n’a représenté que 400 millions d’euros de commandes à l’étranger.
 
Source : rfi.fr

Commenter cet article

Nakwica nanjye 16/01/2016 14:36

Gatindi kagome ko batamuvuze mu bakiriya bayo se? Salkozy karamunaniye?

kirara kiroroge 16/01/2016 16:46

Wanyica ute se wapfuye ? Vuga ahubwo ko ushaka kugaragaza ko uri kabuhariwe mu bwicanyi... maze iby'imigaryo ube ubishyize ku ruhande!!! Wa kaaga we !!! Uri ishyano, uri akaga kagwiriye aKarere !