Des rebelles burundais quittent le Rwanda pour infiltrer en RDC: ce que disent les services

Publié le par veritas

Des informations faisant état d’infiltrations de rebelles burundais sur le sol congolais inquiètent les services de sécurité de la RDC. Dans le territoire d’Uvira, l’armée et les autorités locales ont multiplié les opérations de sensibilisation auprès de la population pour signaler la présence de ces infiltrés. Il s’agit de quelques 70 km à surveiller. Une présence d’autant plus compliquée qu’il y a des groupes anciens, mais aussi des groupes nés depuis le début de la crise au Burundi. Les services de sécurité congolais disent avoir intercepté 36 de ces nouveaux rebelles burundais. Et sur la base des informations recueillies auprès des prisonniers, ils disent aujourd’hui avoir une bonne vue de ce phénomène d’infiltrations et, par extension, des nouveaux groupes rebelles burundais.
 
La première arrestation remonte au 28 août dernier, avec l’interpellation de quatre individus suspects dans un quartier d’Uvira. Les services de sécurité congolais ont la surprise de découvrir des cartes d’électeurs congolaises flambant neuves, qui auraient été volées par le M23 au Nord Kivu et seraient aujourd’hui distribuées au Rwanda sur de présumés infiltrés burundais qui « ne savent même pas dire bonjour en swahili », dit-on.
 
Ils alertent notamment les postes frontières, ce qui leur permet de nouveaux coups de filet début septembre. 24 individus dont 6 mineurs, la plupart originaires de Kirundo qui sont passés, disent les services congolais, par les camps de réfugiés de Gashora ou de Mahama avant d’être envoyés dans deux camps d’entrainement au Rwanda, Nyungwe et Higitumu. Deux camps que les services congolais disent être capables de localiser sur une carte.
 
Tous disent, selon les autorités congolaises, avoir été pris en photo et qu’on leur aurait remis avant leur départ ces fameuses cartes d’électeurs, ainsi que 25 000 francs burundais et 3 500 francs congolais. Ensuite par petits groupes, ces prisonniers auraient affirmé qu’ils étaient plusieurs centaines à avoir été formés et qu’ils étaient convoyés vers la rivière de Rusizi pour traverser au Congo.
 
Trois autres individus ont été arrêtés dans la région de Mutarule où ils se faisaient passer pour des éleveurs et auraient assuré que d’autres infiltrés burundais se dissimulent ainsi au sein des communautés barundi et banyamulenge.
 
L’ombre du M23
 
Deuxième coup de filet significatif, disent les services congolais. Six éléments ont été arrêtés fin septembre, dont trois formellement identifiés comme M23, parmi lesquels le capitaine de nationalité burundaise Aldabert Rugamba, qui aurait notamment travaillé par le passé pour le chef d’état-major du M23, Sultani Makenga.
 
L’ex-capitaine de l’armée burundaise, Claude Arakaza, aurait, quant à lui, été arrêté dans le camp de réfugiés de Lusenda où, avec trois autres personnes, il tentait de recruter. Il aurait dit avoir traversé au Congo après le putsch manqué avec le colonel Jean-Marie Ntirampemba et une centaine d’éléments.
 
Beaucoup de ces infiltrés auraient déclaré travailler pour le compte d’Alexis Sinduhije, le président du parti d’opposition MSD et du général putschiste Godefroid Niyombare. Les services congolais pensent également qu’il existe un autre groupe, l’Union des forces patriotiques révolutionnaires, actif dans la forêt de la Kibira au Burundi. Avec notamment l’arrestation sur leur sol du colonel Emmanuel Maniriho. Ce dernier aurait impliqué un autre opposant burundais, Jean Minani, comme fondateur. Même s’il s’est mis en retrait, il serait toujours en contact, aurait affirmé ce déserteur de l’armée burundaise.
 
L’implication du Rwanda
 
Selon les services de sécurité congolais, il ne fait aucun doute que le Rwanda est impliqué dans la création de ces nouveaux groupes rebelles burundais. Outre le lien avec le M23, le passage dans des camps de réfugiés ou même d’entrainement au Rwanda, il existe, toujours selon ces services, d’autres éléments concordants.
 
Le réseau d’infiltration au Congo aurait lui été mis sur pied par les services de renseignements militaires rwandais, les DMI, mais si d’autres officiers rwandais de l’armée et de la police auraient été cités par les prisonniers. Ce serait également l’armée rwandaise qui serait, selon les services congolais, impliquée dans le convoyage de ces infiltrés vers la frontière jusqu’à la rivière de la Rusizi.
 
Le dernier élément qui, selon ces services, irait dans le sens de l’implication du Rwanda, est la participation jusqu’à sa mort du chef de milice congolais, Bede Rusagara, dans l’infiltration de ces éléments burundais au Congo. Ses liens avec Kigali remonteraient au temps du RCD, auraient été attestés par le passé par le groupe d’experts des Nations unies. Le chef de milice congolais Bede Rusagara a été tué au cours d'un accrochage avec des militaires venus l'arrêter dans un quartier d'Uvira le 29 septembre dernier.
 
Source : rfi.fr

Commenter cet article

Munyarukato 05/01/2016 19:33

Ariko kuki abahutu dukunda gushakira ibibazo aho bitari no kuvuga ibiterekeranye!!

Bibaye ihame pee koko abahutu en force yo kuba mu mashyamba hirya no hino muri afrika twahindutse nk'ibijwangajwanga bisakuriza gusakuza gusa.

Ninde wabagize abarinzi b'akarere ka afurika mwa bahutu mwe ko twanze tukaba iciro ry'umugani. Abarundi bafite uko barinda igihugu cyabo kandi bafite services de renseignement zikora uko bikwiye. Amagambo abahutu benewacu bacura nayiki?

Ese mwaje mugakora politique mu gihugu niba ari kagame murwanya mukiyamamaza mukamutsinda byakwanga mugakora imyigaragambyo mwaririmbye kuva 1995 tukiba mu makambi ya Congo.

Harya ngo mutegereje ko Nkurunziza azabakuriraho Kagame!! Hhhhh we se ariho ko abara ubukeye asigaye yibera mu muheno nk'isiha. Keretse ahubwo niba mwifuza ko nawe aza mukabana murayo mashyamba za walicale kandi igihe cye cyararangiye nawe azi neza ko nta bundi bwihisho igihe azaturumburwa igitega aho aba mu mwobo n'urupfu cg umunyururu w'iteka.

Nimuze mu Rwanda musabe imbabazi z'amaraso y'abatutsi twamennye ubundi mukore politique. Gusa mufite amahirwa meke kuko nta politique ishingiye ku macakubiri nkimwe yacu ya gihutu yamunze urwanda kuva 1957-1994 izarugarukamo.

Ngaho turi mu kwambere Padiri Nahimana Thomas yasabiye amadorari reka nanjye ndebe ko yurira indege akaza ikigali kandi rwase nzamujya inyuma nahindura imyifatire.


Abahutu jye nabonye turabo kwitaba akaruru kamena amaraso nta kindi dushoboye tureke amateshwa kuko amaraso arasama dore ninawo muvumo w'iteka uturiho n'abazadukomokaho.


Bintera ipfunwe n'ikimwaro kuvuka mu bwoko bw'abahutu n'ukaboko kamena amaraso tuvukana niyo mpamvu niyemeje gufasha mwene wacu wese uzashaka kwiyaka uwo muvumo twarazwe na Mbonyumutwa, Kayibanda nabo bari kumwe kugeza kuri Kinani wanukije urwanda.


Munyarukato

NdabananiyeR 05/01/2016 18:32

ibitekerezo bya Munyarukato birerekana ibiba mu mitwe y'intangondwa z'abatutsi.
Ngo nabaze biyamameze mu Rwanda !!!!! harya umugore wabigererageje ubu alihehe?nawe se yishe abantu?Ngo Twagiramungu yabonye amajwi atatu ku ijana? nkaho abahutu mwishe bose babahembye kutadatora Twagiramungu.
Uti génocide ntizibagirana nanjye ndabyemera .
Aliko kera kabaye amateka azatubwira ko yateguwe n'abatutsi igihe barasaga Habyalimana.
Ingaruka y'ibyabaye mu Rwanda byose zatewe n'abatutsi banze gusangira ubutegetsi n'abahutu babita abaja.
Na nubu biracyakomeza ku bundi buryo aliko ntibizashoboka.

wapi 05/01/2016 13:42

ikaze iwacu.fr yimukiye muli Veritas info.fr

Sabushimike 05/01/2016 12:03

@ Munyarukato,

Mpore ga munyarukato siwewe wahisemwo ubwoko. Hewe, jewa ndagutahura rwose kuko ingene abahutu b'irwanda bigenza nukuri ni akamaramaza.
Urazi abamenja biyita ngo barwanira ukuri mugabo ugasanga ata oppinion nimwe bafise atari ugusekeza ingwano muri beneburundi umengo barakunda uburundi kurusha igihugu cabo c'amavukiro. Ivyabo vyose ni ugukokeza indwano bakikika mu kiza ngo babone akaryo ko guhonya inganda. Kuva barengana ingabano z'igihugu cabo haraheze imyaka umungo ni 22 ariko uravye wihweje uca usanga atanakimwe bakoze atari uzana amagume ku gataka ka Congo nahandi binyegeza muri grand lacs. Kanatsinda bose bagwanira kuja buraya n'america bashitse bagatangura gukokeza inrwano ku karimi gusa.
Narababariye ko abarundi ata ntererano y'Abahutu b'irwanda dukeneye, ko ata honyabwoko dushaka ku gataka k'uburundi nkiyo basize bakoze mu rwanda.
Imvano y'amatati n'intureka uburundi burimwo yatumwe na Nkurunziza agomba atware iciringo atarekuriwe n'ibwirizwa shingiro n'amasezerano y'i arusha. Uyo niwe mwansi w'abarundi mugabo tuzamutuza yomoke.
Ntitugomba izo nterahamwe na FDLR ku gataka k'uburundi kuko aho bashitse hatangura amagume.
Congo ya Mobutu yajemo intureka aruko abahutu b'irwanda bayinjiyeko gushika nubu uravye uca usanga ata keza bazaniye abanyekongo atari ubwicanyi n'intureka zitavanako.

Ndabananiye 05/01/2016 11:50

Kagame amaze imyaka 21 k'ubutegetsi Kandi ntiyigeze ahagalika intambara.
Amarorerwa amaze gukora kugeza ubu ntawe uyayobewe kandi aho anyuze hose haba mu bihugugu bimwe bya Africa ndetse no mu Burayi, Isrëli na Canada arapfukamirwa.
Ntabwo umuntu ashobora gushoza intambara ejo nanone adafite umushyigikiye.
Rwanda nta pétroli rufite, nta n'amabuye y'agaciro rufite yenda usibye kuyiba muli Congo.
Tuzi ko gutegura intambara no kuyirwana bihenda cyane.
None se amafaranga akoresha amufasha gutegura no kurwana izo ntambara ayakura hehe?
Ibinyamakuru by'iburayi bylirwa byamagana Bachar El Saad na Président Nkurunziza byo byamuvuzeho iki kugeza ubungubu?
USA ilimo yiraza inyanza ngo Kagame yiyamamaje!!! yega uburyarya!!
Buretse Hilary Clincton atorwe gusa dore ko ni ibinyamakuru byo mu gihugu cye bitigera nalimwe bimubaza icyo avuga ku bibazo umugabo we Bill Clincton yateye Urwanda afatanije na Uganda.
je pense que Hilary Clincton va continuer l'oeuvre inachevée entamé par son mari Bill Clincton (une construction de l'empire hima en Afrique centrale)

Munyarukato 05/01/2016 11:39

Ariko se nkibi nibiki!!

Bibaye ihame pee koko abahutu en force yo kuba mu mashyamba hirya no hino muri afrika twahindutse nk'ibijwangajwanga bisakuriza gusakuza gusa.
Ninde wabagize abarinzi b'akarere ka afurika mwa bahutu mwe ko twanze tukaba iciro ry'umugani. Abarundi bafite uko barinda igihugu cyabo kandi bafite services de renseignement zikora uko bikwiye. Amagambo abahutu benewacu bacura nayiki?
Ese mwaje mugakora politique mu gihugu niba ari kagame murwanya mukiyamamaza mukamutsinda byakwanga mugakora imyigaragambyo mwaririmbye kuva 1995 tukiba mu makambi ya Congo.
Harya ngo mutegereje ko Nkurunziza azabakuriraho Kagame!! Hhhhh we se ariho ko abara ubukeye asigaye yibera mu muheno nk'isiha. Keretse ahubwo niba mwifuza ko nawe aza mukabana murayo mashyamba za walicale kandi igihe cye cyararangiye nawe azi neza ko nta bundi bwihisho igihe azaturumburwa igitega aho aba mu mwobo n'urupfu cg umunyururu w'iteka.
Nimuze mu Rwanda musabe imbabazi z'amaraso y'abatutsi twamennye ubundi mukore politique. Gusa mufite amahirwa meke kuko nta politique ishingiye ku macakubiri nkimwe yacu ya gihutu yamunze urwanda kuva 1957-1994 izarugarukamo.
Ngaho turi mu kwambere Padiri Nahimana Thomas yasabiye amadorari reka nanjye ndebe ko yurira indege akaza ikigali kandi rwase nzamujya inyuma nahindura imyifatire.

Abahutu jye nabonye turabo kwitaba akaruru kamena amaraso nta kindi dushoboye tureke amateshwa kuko amaraso arasama dore ninawo muvumo w'iteka uturiho n'abazadukomokaho.

Bintera ipfunwe n'ikimwaro kuvuka mu bwoko bw'abahutu n'ukaboko kamena amaraso tuvukana niyo mpamvu niyemeje gufasha mwene wacu wese uzashaka kwiyaka uwo muvumo twarazwe na Mbonyumutwa, Kayibanda nabo bari kumwe kugeza kuri Kinani wanukije urwanda.

Munyarukato

IMINSI YANYUMA YA KAGAME IRIKUBARIRWA KUNTOKI 05/01/2016 11:14

Responding Monday on Twitter, Kagame said he is not concerned that the US government is disappointed: “Africa’s problems; poverty, disease, [governance], [technology] ... etc, etc will not easily be solved by what is behi.....

There are quite many very disappointing things happening across the globe we hope to carry our own burden and not be others’ burden ... !!!” he wrote in a series of tweets. “I promise we don’t intend to disappoint ... [especially] ourselves!!!”

Genda Kagame Ibyawenabawe mutangiremuzinge akarago.

MUSA FOZILI ARAGUSHUKA. NI INDAYE IMUVUGISHA.
Gusa Njyewe NTEGEREJE KUREBA ZIRIYA NKOZIZIBIBI ZIGIYE KOREKA IGIHUGU AHO ZUZARUGITIRA.