Congo: François Hollande assouplit sa position sur le référendum!

Publié le par veritas

François Hollande et Dénis Sassou Nguesso à Paris le 7 Juillet 2015

François Hollande et Dénis Sassou Nguesso à Paris le 7 Juillet 2015

La tension est retombée à Brazzaville après deux jours de heurts entre partisans et opposants au référendum sur la Constitution qui doit se tenir dimanche. Et c'est dans ce contexte que le président français s'est exprimé sur ce scrutin à venir. Selon François Hollande, « le président Sassou-Nguesso peut consulter le peuple », « ça fait partie de son droit », dit-il.
 
Il y a une évolution dans la position du président français par rapport au Congo-Brazzaville. Le 7 juillet 2015, à l'Elysée, François Hollande a reçu son homologue congolais Denis Sassou-Nguesso à la demande de ce dernier. A l'issue de cet entretien, le président français a déclaré par communiqué qu'il était attaché au fait que « les réformes constitutionnelles soient fondées sur un consensus ». Or les faits ont prouvé qu'il n'y avait pas consensus. Le 27 septembre dernier, l'opposition congolaise a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues de Brazzaville. Et le 15 octobre, au micro de RFI, le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungala, a reconnu lui-même qu'il n'y avait pas consensus.
 
Du coup, aujourd'hui, le chef de l'Etat français ne fait plus de ce « consensus » une condition à la reconnaissance de ce référendum par la France. Il se contente d'affirmer que le chef de l'Etat congolais a le droit de consulter son peuple, mais qu'en même temps il doit veiller à « rassembler » et à « apaiser ». Incontestablement, c'est un recul de la part de l'Elysée.
 
A l’OIF, le ton était plus ferme
 
Il y a un an, le 27 novembre 2014, deux jours avant le sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie à Dakar, le président français, au micro de RFI, France 24 et TV5 Monde, avait clairement mis en garde les chefs d'Etat qui voulaient changer les règles du jeu pour briguer un troisième mandat. Dans une allusion claire à Denis Sassou-Nguesso, il avait évoqué notamment la règle de la limite d'âge.
 
 
Aujourd'hui, François Hollande se contente donc de demander à Denis Sassou-Nguesso de «rassembler » et « d'apaiser ». En aparté, un proche du président français confie : « Nous avons envoyé plusieurs messages à Sassou, mais il ne veut rien entendre. Il est décidé à aller au troisième mandat. Donc, nous observons ce qui va se passer ».
 
RFI

Commenter cet article

hallelua peace 24/10/2015 04:23

Ubufaransa bureba inyungu gusa kuko iyo bigeze ku bihugu bidafite akantu bushaka bushyiraho igitutu.mure Sassou ntibukoma, sebukwe Bongo wa Gabon yapfuye avugwa ko ari doyen wa abaprezida ba afrika.Houphet B wa cote d'ivoire wicishije Sankara yari inkoramutima kubera cacao zivamo chocolat.ubufransa bumeze nk'umunyarwanda witwa Rwambonera Maurice kuriya yitwara hanze niko yarameze muli Kigali, interahamwe yazibayemo, twabanye muli Cotonou, ahombya mukuru we Raphael Rwambonera (uyu musore yari inyangamugayo) bari bafite akabari muli Cadjehoun cotonou bitaga isangano
Maurice yari afite imboro yamunaniye, asambanya isazi, abazaga gutrasa (batangaga akayabo ngo bagere I burayi).Maurice yarazi gucura za pasport nka ambassadeur.yakundaga kurya, kunywa n'igituba cyane..akabari kaza gufungwa..iyo atagira bashiki be cyane Monique Rwambonera na muramu we Vainqueur, umukoloneri bitaga Ncha wa Benin yari kumwivuna kubera umukobwa we yari yaratendetse ngo azarongora.. simbeshyera Maurice kuko ba Semba, Valens, Desire, Appolo, Tharcisse, DrJoseph aho muli hose muramuzi meme nuriya semuhanuka Evode uri kwicwa amategeko mu gihugu baraziranye, bahuriraga muli Togo , Evode avuye Canada aje mubugambanyi bw"igifu cye.

Rero ubufaransa si bwo bwonyine..kuko no mu bahutu huzuyemo ubufaransa.ntimuzongere gusebya izina Rwambonera, Maurice yitwa Ubufransa Maurice cyangwa Ruhurwinda Maurice pas Rwambonera Maurice..
Nawe azanyandikire ambwire ko mbeshya.

Jyenosayidi yagorwa yagorwa! 23/10/2015 18:34

Jyenosayidi yagorwa yagorwa! Ikibaye cyose gihita cyomekwa kuri jyenosayidi.
Même pour des voyous! Nyamara twagombye kubyibazaho.

“Iyamuremye, w’imyaka 26, ukomoka mu Rwanda ashinjwa kuba ku ya 13 Kanama 2012 yararashe umugabo witwa Dale Maloney, wari ufite imyaka 33.
Iyamuremye yamwirukanseho amurasa mu mutwe undi agerageza gukwepa ariko birangira aguye, mbere yo kuraswaho urundi rufaya rw’amasasu.
Urukiko rwasanze Iyamuremye afite ingingo nyoroshyacyaha y’uko akiri muto, yabonye nyina, nyirakuru na sekuru bicwa muri Jenoside yakorewe Abatutsi mu 1994”.

Ibaze nawe.

Sources :
http://www.imirasire.com/amakuru-yose/amakuru-mashya/hanze-y-u-rwanda/article/iyamuremye-wishe-umuntu-amurashe-urufaya-rw-amasasu-n-ubugome-bukabije-yakatiwe-igifungo-cya-burundu

A a Z 23/10/2015 16:03

Deni sseso gwesso, gashenzi kagome, kabila, ils doivent degage a'la pubelle quoiqu'il ensoit.

Cibitoke 23/10/2015 14:46

Hollande, l,homme qui exploite , pille et met à genoux les Africains et surtout l,Afrique de l,ouest.
Il faut que les Africains se libèrent du joug Colonial des Occidentaux.

Mbongo 23/10/2015 13:23

Kagome.
Degage a la poubelle !

rwaki 23/10/2015 10:53

ABAZUNGU HANZE YIBIHUGU BYABO BAREBA INYUGU ZABO NTIBAREBA AMATEGEKO NIYOMPAVU ABANYAFURIKA TUGOMBA GUSHYIRAHO IMBARAGA KUGIRANGO AMATEGEKO YUBAHIRIZWE MUBIHUGU BYACU. IBI BIRAREBA ABAKIRI BATO KUKO ABAKURU HAFI BOSE ARABARI KUBUTEGETSI UBU NA OPOZISION BOSE BARACYAFITE INGENGABITEKEREZO YAMATEKA BAKURIYEMO.