Burkina Faso: le général Diendéré se rend aux autorités

Publié le par veritas

Le général putschiste Gilbert Diendéré, qui avait trouvé refuge à l’ambassade du Vatican à Ouagadougou, a été remis ce jeudi aux autorités burkinabè. Après 36 heures de négociations, il a été conduit sous bonne escorte dans un camp de la gendarmerie. La justice va désormais pouvoir l’entendre exposer sa version du coup d’Etat manqué du 16 septembre.
 
Fin de partie pour le général Gilbert Diendéré, qui a donc capitulé une seconde fois en huit jours ce jeudi. Après avoir remis le pouvoir le 23 septembre dernier au président Michel Kafando qu'il avait renversé la semaine précédente, le général putschiste vient de se rendre aux gendarmes venus le chercher à l'ambassade du Vatican aux alentours de 15 h (TU). Il a immédiatement été transféré sous bonne garde dans l’une de leurs casernes.
 
Gilbert Diendéré était réfugié à l'ambassade du Vatican depuis mercredi. Il y a passé ses dernières heures à négocier les conditions de sa reddition, et en particulier a cherché à obtenir des garanties de sécurité pour lui et sa famille. Sa femme, Fatou Diendéré, serait elle aussi réfugiée dans une ambassade. Ces dernières heures, Gilbert Diendéré affirmait qu'il tentait de modérer les irréductibles du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) qui, jusqu'à l'assaut de mercredi lancé contre le camp Nabaa Koom, ne voulaient pas rendre les armes.
 
Demande de justice
 
La justice burkinabè va désormais pouvoir entendre sa version du coup d’Etat. Depuis huit jours, la stratégie du général Diendéré consiste à affirmer qu’il a récupéré un mouvement venu de la base. Selon lui, il n'aurait pas lui-même suscité le coup d'Etat.
 
Dans leur grande majorité, les Burkinabè veulent, eux, que cet homme impopulaire soit traduit en justice et réponde des morts engendrés par la répression exercée par le RSP. Une quinzaine de personnes ont été tuées lors des manifestations consécutives au putsch du 16 septembre dernier.
 
Source :rfi.fr

Commenter cet article

Cibitoke 01/10/2015 22:21

Akaduruvayo kose kariko karaba muri Afrika, kateguwe na Amerika n,ibihugu bimwe vy,i Buraya ku nyungu zabo, maze abanyafrika bakicwa ari nako kandi basahurwa imitungo yabo, kandi bakoresheje abanyafrika bafise inda zimukiye ahari kuja umutwe.

Abanyaburaya rero baritegereje basanga ntibobandanya bakoresha amayeri ,ibinyoma n,ubuswaganyi gusa mu kwiba Afrika, baca bahitamwo gukoresha igikenye; kubera ko Abanyafrika bamaze gutangura gukanura,

Nkuyu mugabo Gilbert Diendéré, akorera inyungu z,abanyamerika kuko yahawe inyigisho n.,imyimenyerezo ya gisirikare na Amerika. Akaba ari mu gitigiri ca bamwe bakoreshwa na " Soft Power" mu guhindura ubutegetsi muri Afrika hakoreshejwe " Révolution de couleur ".
Diendéré ari muri murwi w,abanyamerika bita " génération américaine pour la révolution démocratique".
Hari benshi baciye muri iyo nyigisho ( formation / séminaire ) , nka Bernard Kouchner, Sarkhozy, Francois Hollande, Fabius, kagame,prezida wa cote d,ivoire, n,abandi,,.., ariko benshi bari muri Afrika.

Koti 01/10/2015 21:59

Abatinya bose arabicumba kugirango hatagira umucinyuma nawe akaba yagura akadege kamutembereza.

Umukindo 01/10/2015 21:56

Ko mbona iriya listi yabazajya kwimokera no guhamiliza arindende cyane abasigaye baraburiki ngo nabo bigire mu Rugwiro kuvanamo ayabo ! Muhumure nta mahwa basiga murirwo ; mbega ibinnyabari !!!! Mbese mwe abana banyu bazira kwiga za Havard na za Boston .Pu .imboga zibona.....

Gakuba phibert 02/10/2015 01:27

Umukindo nawe urasetsa, ubwo umuzamu wi igipangu gifunzwe ukirindishije amahiri yakora coup d d'etat?Kagame ni hatari abo birirwa bamwirukinyuma yabahinduye ibikange, abandi abahindura abajuru. gusa biza mugora kuko basahuye Abahutu birashyira none badukiye za alimentation zabo? uze kureba kuri Rwandan uko HADIJA yariwe, asigaye yifuza nu wamusambanya akamubura kuko Abahutu bamaze kuba abakene na barakare bacecetse.