RDC : crise politique au sein de la coalition au pouvoir

Publié le par veritas

RDC : crise politique au sein de la coalition au pouvoir
Les sept signataires d’une lettre mettant en garde le président Joseph Kabila se sont « auto-exclus » de la majorité présidentielle, selon un communiqué de la coalition au pouvoir rendu publique mercredi à Kinshasa à l'issue d'une réunion houleuse de son bureau politique. Ces désaccords pourraient aboutir à un remaniement gouvernemental.
 
Le camp du président Joseph Kabila resserre les rangs pour faire taire la fronde. Lors d’une réunion convoquée en urgence, ce mercredi 16 septembre au matin, le bureau politique de la Majorité présidentielle (MP) a constaté « l’auto-exclusion » de sept de ses membres. «En lieu et place des solutions alternatives, crédibles, ils [les sept frondeurs de la majorité dit « G7″, NDRL] préfèrent s’adonner à l’instrumentalisation des peurs irrationnelles pour un objectif de positionnement politique », a déclaré Lambert Mende, membre du bureau politique de la MP, qui a fait la lecture du communiqué sanctionnant la rencontre.
 
Le mémorandum du G7 expose Joseph Kabila à la vindicte publique, réagit Lambert Mende
 
«Alors que le respect de la Constitution a toujours été une constante dans les déclarations et les actes du président de la République, le mémorandum [adressé à Kabila par les frondeurs] fait croire le contraire, exposant gratuitement notre autorité morale à la vindicte publique », a dénoncé Lambert Mende, accusant les auteurs de cette lettre d’«affaiblir les institutions de la République » et de « prendre fait et cause pour l’opposition ».
 
Les « frondeurs » avaient signé, deux jours plus tôt, une lettre de mise en garde adressée à Joseph Kabila, dont le dernier mandat – selon la Constitution – se termine en 2016. Les sept dirigeants du G7 y rappelaient leurs « vives inquiétudes quant aux velléités de révision ou de changement de la Constitution ».
 
Menace de report de la présidentielle
 
Pour éviter le report de l’élection présidentielle de 2016, dont la date est rendue incertaine par un calendrier électoral très chargé, ils appelaient le président à abandonner les scrutins intermédiaires pour organiser la présidentielle dans les temps. « Les fondamentaux du développement d’une nation ne viennent pas d’un homme seul, fut-il providentiel », écrivaient-ils encore.
 
La missive, qui était aussi adressée au bureau politique de la majorité, avait rapidement fuité dans la presse. Parmi ses signataires, le ministre du Plan, Olivier Kamitatu, ou encore le président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza – un proche du puissant homme politique katangais, Moïse Katumbi.
 
Conviés à la réunion du bureau politique, ces frondeurs ont assisté au début des délibérations avant claquer la porte. « Il a été proposé d’entrée de jeu à l’assistance de prendre acte de l’auto-exclusion du G7 du fait d’avoir écrit une lettre posant au président Joseph Kabila des problèmes fondamentaux auxquels le pays est confronté ce jour (…) », peut-on lire dans le communiqué des frondeurs publié dans la foulée et dont Jeune Afrique a pu se procurer une copie. Le G7 y dénonce également la présence de « personnalités non membres du bureau politique » à la réunion.
 
Vers un remaniement ?
 
Les désaccords pourraient-ils déboucher sur un remaniement gouvernemental ? « Notre position, c’est qu’ils n’ont plus leur place dans les institutions, assure le ministre des Relations avec le Parlement, Tryphon Kin-Kiey Mulumba, par ailleurs membre du bureau politique de la MP. Mais cette décision revient au président de la république ». Fondateur de l’association « Kabila désir », Tryphon Kin-Kiey Mulumba milite lui-même pour le maintien du président au pouvoir au-delà de 2016.
 
«Il ne reste plus aux signataires de ce mémorandum qu’à tirer à tous les niveaux les conséquences du choix stratégique qu’ils ont ainsi opéré, en faisant simplement le constat qu’ils ont choisi de quitter la MP pour rejoindre d’autres forces politiques », a ajouté Lambert Mende.
 
Christophe Lutundula, l’un des sept signataires de la lettre, disait pour sa part, mercredi matin, ne pas avoir été notifié formellement de son exclusion. Mais sur le fond, il persiste et signe. « Nous appelons toutes les forces vives de la nation à se pencher, dans la sérénité, sur les questions que nous avons soulevées ».
 
J.A

Commenter cet article

twifashe 17/09/2015 15:34

Ywe Kagame, Museveni, na Kabila bakijije abazungu pe! Abazungu European, Amerika, UK barakize bakijiwe nibyo bacukura muri Congo pe!. Bazahora baramya abo ba presida batatu batumwe abazungu binjira muri afrika. Ubu business bwabo buri kugenda neza cyane. Naho bene kanyarwanda bari gushira. Abari batuye ibiyaga bigali barashize. Amabuye yagaciro amarishije abanyafrika. Mbese abagabo babanyafrika bagiye hehe? Mbese bose barapfuye barashira? Mbese ninde azagarura amahoro muri afrika cyane greand lack region? Mbese koko inda zabanyafrika zaruse ubwenge n'imitima?

Reka ndekere aha.

Murphy 17/09/2015 13:48

Ariko nari namuhaye historique ya Rwigara kuva akiri ingaragu ndetse naho yavanye cash.
Ubwo rero mureke duce ikinyoma twimike ingoma iha amahoro abana b, u Rwanda twese kandi twese tuzabaho neza ndababwiye!!!!
Tureme igisoda cyirimo abahutu nabatutsi murebe ko kagame amara kabili
Sinvuga ikimeze nka RDF aho Rwarakabije na ba Ibingira ari inkomamashyi ariko zirutana!!!

Murphy 17/09/2015 12:36

Ndabyumvishe.
Now I love Makanji

FDLR:Kagame we,utegereje iki? 17/09/2015 11:16

KAGAME ,KABILA,KAGUTA(3K:KKK) ibyabo bigiye kurangiraaaaa! kuko nibo bateza ikibazo muli AFRICA banga ko haba DEMOCRACY

banza mudasoma 17/09/2015 07:52

Makanji yasabye imbabazi abo yagiye abwira nabi hano anababwira KO ari mu bababajwe no gusenyera intwari RWIGARA. None !

Kwizera 17/09/2015 06:58

EU ngo ishyigikiye mandat y a 3ya Kagame murajyahe

Message d, un réfugié Rwandais á Kabila Joseph, le parlement Congolais, Les généraux de l, armée Con 17/09/2015 00:30

J'aimerais demander au Président Joseph Kabila de justifier son ingratitude envers les réfugiés Rwandais qui sont en train d 'être tués par l, armée congolaise en collaboration avec les Tutsi du Rwanda, ainsi que les forces de la monusco.
Monsieur le president; comment ce fait-il que votre mémoire soit aussi courte que celle d, une poule?
Souvenez-vous de cette attentent sur vous á pweto, quant les inkotanyi voulaient te tuer!!!!!
Tu as crié á ton père Kabila pour venir á votre sécours mais au lieu de venir il a ordonné que l'on vous tue pour avoir échoué de défendre le térritoire du congo.
Toutes les armes dont les helicopteres, les chars, les mortiers ont été prise par Kagame.
C, est les FDLR's qui ce sont battu pour sauver votre vie.
Et portant aujourd'hui tu ordonne q'on les massacre avec toutes leurs familles.
Je comprend que c'est la politique mais Sasou Ngweso lui ne fais pas ce que tu a fait car il est tres sage.
Cependant, Je le plaisir de t'annoncer qu'apres que les FDLR s sont neutralisés Kagame va te tuer et cette fois ci personne ne va sauver ta vie Monsieur le Président.
Même si tu aurais le sang Tutsi celà ne veut pas dire que tu connais les Tutsis très bien.
Mombutu les a aimé jusqu'á les faire ses conseillers spéciaux mais.....
Bisengimana est toujours prés de toi comme c'etais le cas pour Mombutu.
Monsieur le president; on sait trés bien que le mapping report ne vous accuse de rien mais tu continue de protéger Kagame.
Remember the interview you had with Chritina Amampour on crimes committed against Rwandan réfugees in DRC.
You vowed to testify against perpetrators; isn't it?
But now you are conspiring in exterminating them.
In Ending I appeal to you His excellency the president to be greatful to the guys who once saved your life.
At least spare their children and their wives as you wouldn't like anyone to hurt yours.
In case you keep on ignoring my plea, read the Bible and find out what happens to a nation that Illtreat refugees and widows.
Je termine en vous sollicitant Monsieur le Président, de vous souvenir du compte du fils du roi qui un jour a demandé á son père de tuer toutes les mouches du pays.
Le roi a refusé cette demande car il savait q'un jour son fils pourtait ètre sauvé par une mouche!!!!!
C'est évidemment ce qui s' est passé quant les ennemies du roi ont presque tué le fils, une mouche est a pénétré son oreille quant il dormais mais la douleur l, a reveillé et il vu que les ennemies du roi courraient derrière lui , il s' est enfuit!!!!!!
Monsieur le président , je vous prie d'épargner ses mouches car un jour vous auriez besoin d'elles!!!!!
Je prie á Véritas où n'importe qui autre qui pourrait de transferér mon message au Président de la RDC
Merci extremement.

Mibambwe Sezisoni 16/09/2015 23:27

Where is Makanji ?
where is Uwera?
Where is umututsi mwiza?
iyo intore zifatiwe i Burundi ziraruca zikarumira.Twazibwiraga ko ziri kwangiza igihugu cyabandi ngo turabeshya.
None ko Makanji atari kuvuga ko ari fdlr yafatiwe i Burundi!!!
Amayeri yanyu yaravumbuwe.
Ese kuki mutica abakomanda biyo fdlr muvuga iri i Burundi mukica abakuru b,ingabo bigihugu kigenga,kandi ntacyo cyabatwaye.Murahire sha ko mutazakubitwa izakabwana.
Mwabeshye Tanzania mubeshya South Africa,mubeshya zimbambwe ndetse na bariya bakoloni banyu ariko ubu bamaze bose kubahaga ndetse nuriya museveni mwiratana tuzi ko yiteguye kubivuna umunsi mwataye ibaba rimwe,kandi ntiyababariye ibyo mwamukoreye i Gisangani.
Wowe Rujindiri ndi wowe nahita nica Siteria nkuki Rwabugiri yagize murorunkwere kuko iyo uriya nyoko atakwangisha abahutu ntabwo uba warakoze ibyo wakoze.
Reba presida muzima ujya imbere yamshanga ukavuga ko abahutu bavukana ubugome kandi abahanga bose baremeje ko bitabaho.
Kayumba yiyemereye ko ababyeyi banyu batangiye cyera babangisha abahutu kugeza ubwo mwishe abagande mubita abahutu!!!!!!!!!.
Genocide mwakoreye i Luwelo nanubu Makanji yananiwe kuvuga icyo. bakwitiye Pilato niba utari umwicanyi wowe kagame paul.
Nyamara na Kadaffi wabonye ko yicishijwe ya mbunda ye ya zahabu yarashishaga abantu .
Nkugire inama: Ziriya missile waguze zitwike kuko imwe murizo izaguhitana nkuko yagize Kinani.
Igira kuri kadafi.

Rusenyi.com. to Ben Rutabana. 16/09/2015 22:50

Ben.
Komera mwa
Mukanya numvise ijwi ryawe ku ijwi rya Rubanda.
Ni ukwihangana,ariko kandi stand up and do some thing.
Fata ikaramu wandikire Queen Elisabeth, Barak Obama, Benjamin Netanyahu, Amnesty international ndetse na human right ubageze ho ikibazo cyawe kandi ubarize nabanyarwanda bose.
Ntucike intege kuko nkuko ubivuga twese tuzapfa rero haguruka urwane uzapfe ufite icyo wakoze kukarengane karimo gakirerwa bene kanyarwanda.
Ngiye gushaka email yawe tuzaganira.
Naho Pina Kabenga mureke Imana yaramuhannye bihagije kuko usibye Kabera yishe benshi hariya i wacu.
Mukinjira mugihugu,yaje kwa sogokuru ahakura Ndayisaba jonas wakoraga mu kizungu,avuga ko agiye kumubaza something,Ntawongeye kumubona kuko yaramwishe.
Kandi uwo mutype yari umuntu wifitiye utubazo two mumutwe ariko ntibyabujije Pina kumwica!!!!
Yaje iwacu ntiyagira uwo ahasanga abwira sbaturanyi ko kuba atatubonye ari byo byago byabo.
ubu rero aho bigeze urabona ko cyera twapfaga ubusa kandi icyiri kwica abatutsi bahoze mu Rwanda nuko badashaka kubwira amahanga ko mu Rwanda habaye genocide 2.
Nimugumya guhishira FPR izabamara kurubyaro kuburyo nabariya bana Ba Rwigas bazabica one by one by any means.
Muhaguruke turwanye akarengane sans tenir compte de notre appartenence ethnique.
Suhuza barumuna banjye muri kumwe aho.

vous jouez avc le feu 16/09/2015 22:01

Joseph et kagame sont des anti paix durable ds la region de gd lac plus kaguta museveni là c'est pure. Mais où sont les gens de bne fois??? Pr koi vs autres vs fermer éternellement vos bouches au profit de la mort des innocent? ??? Seigneur Jésus à quand la justice. Ces bandes d'assassinat mérite une chocotte. Que ces nilotyques laisse les bantou tranquille.