RDC: 2 millions pour soulager des sinistrés du conflit entre Bantous et Pygmées

Publié le par veritas

RDC: 2 millions pour soulager des sinistrés du conflit entre Bantous et Pygmées
Kinshasa(AFP) - Deux millions de dollars seront alloués à l'assistance des victimes du conflit entre Bantous et Pygmées qui a fait des dizaines de milliers de déplacés dans la province du Katanga, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, a annoncé mardi l'ONU.
 
Le coordonnateur des actions humanitaires et numéro 2 de la Mission de l'ONU (Monusco) en RDC, Mamadou Diallo, a alloué "2 millions de dollars pour répondre aux besoins humanitaires pressants", indique un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU(Ocha). L'argent permettra à l'ONU et aux ONG de fournir "des abris d'urgences, de la nourriture, des articles ménagers essentiels à plus de 60.000 [personnes] qui ont été affectées par cette crise dans des localités de retour dans les territoires de Nyunzu, Kalemie et Manono", poursuit le texte.
 
En outre, les enfants bénéficieront d'activités scolaires et un "accent particulier sera mis sur le programme de réconciliation et (...) la sensibilisation à la cohabitation pacifique entre ces deux communautés qui jadis cohabitaient" sans problème, est-il ajouté. Le 30 avril, des combattants bantous de l'ethnie luba ont attaqué un camp de personnes déplacées essentiellement pygmées du sous-groupe batwa près de la localité de Nyunzu. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées à l'arme blanche et plus de 15.000 personnes ont fui.
 
Le 12 août, l'ONU a indiqué qu'"environ 80%" des déplacés étaient rentrés mais que le retour se déroulait "dans un contexte d'extrême vulnérabilité, parce que la quasi-totalité des villages et des maisons ont été brûlés; les moyens de subsistance, les champs, ont été pillés, brûlés et détruits". Les 2 millions viennent d'un Fonds commun destiné aux crises, géré par Ocha et financé par des ambassades, dont celle de la France. Les acteurs humanitaires avaient estimé les besoins à 5 millions de dollars, des levées de fonds sont donc en cours pour compléter la somme.
 
Les Pygmées sont un peuple de chasseurs-cueilleurs présents en RDC, ainsi qu'en Centrafrique, au Congo, au Cameroun ou encore au Gabon. Longtemps marginalisés, méprisés et exploités, les Pygmées de RDC cherchent à faire reconnaître leurs droits mais leurs revendications se heurtent au refus des Bantous. Depuis 2013 au nord-Katanga, les affrontements entre les deux communautés se soldent souvent par des tueries, des pillages ou des incendies de villages.
 
AFP

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

Kanjogera/Musinga 19/08/2015 01:35

Abatwa barazira ubusa. Turabasuzugura nyamara baturusha ubwenge kuko ntuzabona umutwa wishe undi ariko abahutu n, abatutsi bica abo bahuje amaraso.Ndabeshya???????? Cyera abatwa b, abanyekongo baje mu nkambi z, impunzi zabanyarwanda barobanura mo abatwa bene wabo barabajyana bajya kubatuza iwabo. Umutwa w, IRubengera kukibuye ajya gusura mwene wabo w, ikaragwe muri Tanzaniya. Mubwire abo ba Luba bareke abatwa b, Imana.

Franc 25/08/2015 06:47

nuko niko abatwa bameze. ugerageje kubigana mukirundi baca bavuga ngo ukundana nkabatwa. kandi jewe naciye ubwenge mbona ntamutwa yatwaye ishushu ( ikirarire) kandi baba mukazu kametero imwe barikumwe anbavyeyi babobere banagenda gusa.
Abatwa nubwoko bwakarorero. Kandi iyondero bayigira batazi nimana yo mwijuru ngo muvige ngo batinye umuriro udashira.