L'opposition burundaise parvient enfin à s'unir et se choisit un chef

Publié le par veritas

Léonard Nyangoma, président du Cndd

Léonard Nyangoma, président du Cndd

Après la présidentielle très contestée au Burundi remportée par le président Pierre Nkurunziza, toute l'opposition, qui avait boycotté ce scrutin, a décidé de se retrouver en Ethiopie il y a deux jours pour tenter de se réunifier. Beaucoup après le revirement du principal leader de l’opposition, Agathon Rwasa, avaient parié sur un échec après plusieurs tentatives de ce type, mais ils ont déjoué tous les pronostics.
 
Il s'agit d'une première. Après deux jours d'intenses discussions qui se sont clôturées pratiquement à l'aube ce samedi matin (ndlr: le 01/08/2015) à Addis Abeba, l'opposition burundaise a décidé de se placer sous une même bannière : le Conseil national pour le respect de l'accord d'Arusha et la restauration d'un Etat de droit au Burundi (Rnarec).
 
Pour la première fois aussi, tous les leaders issus des partis politiques d'opposition – en exil ou pas –, les anciens chefs d'Etat présents dans la capitale éthiopienne, les principaux activistes de la société civile, tous ont mis de côté leurs égos. Ils ont élu un opposant historique en exil, Léonard Nyangoma, à la tête de ce Conseil, a expliqué à RFI Léonce Ngendakumana, à son retour à Bujumbura samedi après-midi. Il s'agit d'une décision historique, dit-il, « à la hauteur de l'enjeu politique à relever » : celui de combattre le président Pierre Nkurunziza qui a violé l'accord de paix d'Arusha et la Constitution du Burundi en briguant un troisième mandat, selon Léonce Ngendakumana.
 
Seul absent de marque sur la photo, Agathon Rwasa, considéré jusqu'ici comme le principal leader de l'opposition, et qui vient d'être élu premier vice-président de l'Assemblée nationale alors qu'il jurait s'être retiré du processus électoral. « Il a fait son choix, il n'est plus de l'opposition », tranche le président de l'ADC-Ikibiri.
 
« Des personnes qui n'ont aucune crédibilité »
 
Ce samedi soir, Léonce Ngendakumana appelle Pierre Nkurunziza à revenir à la table de négociation et prévient : « Pour le moment, nous avons choisi le combat politique ». Mais si le président Nkurunziza continue d'utiliser la force, il poussera l'opposition à la lutte armée.
 
Sans fermer totalement la porte au dialogue, le porte-parole de la présidence Willy Nyamitwe souligne le peu de crédibilité qu'il accorde à cette nouvelle plateforme. « Le gouvernement du Burundi a toujours été ouvert au dialogue, c'est notre modus operandi. Alors les gens qui veulent revenir par la petite porte pour rentrer dans les institutions ce sont des personnes qui sont des "losers", affirme-t-il. Et quand vous additionnez putschistes, frondeurs, opposants radicaux, des gens qui ont été finalement des rejetés de la société burundaise qui sont à l'étranger, loin de la réalité burundaise, vous avez un groupe de gens qui au regard de la configuration de l'échiquier politique burundais sont des personnes qui n'ont aucune crédibilité»
 
RFI : Même les anciens présidents ? « Comme ils n'ont jamais été dans une élection et qu'ils ont été présidents du fait d'une transition politique négociée, ce sont des personnes qui ne représentent rien sur l'échiquier politique burundais», argue le porte-parole de la présidence.
 
L'opposition unie a pour objectif de pousser à de nouvelles élections, consensuelles cette fois-ci. Mais Willy Nyamitwe le répète : cette plateforme n'aura aucun poids sur l'échiquier politique burundais.
 
Source : RFI

Commenter cet article

Nyirarudodo Clemence 02/08/2015 21:49

Ariko Mahale wikwigira nyira ndabizi uzana n'amaca kubili! Ikibazo se n'uko hari abahutu bahunze uburundi: Umuntu ni nkundi: umunyabwoba wese arahunga. Ubwo rero niba ushaka kurwanya hypothès y'uruhali rwa Kagame duhe ingingo zifatika, utuvaneho umubare w'abahutu. Nta gaciro bifite nta n'ubwenge burimo! Ngo Obama yaravuze! Aba muri amerika ntaba i Burundi kandi uretse ibya politiki ntayobewe ukuri. None se Abo ba Kagame birirwa bakwa ngo yiyamamze amaze igihe kingana iki kubutegetse arisha abanyarwanda umwanda kugeza ubwo n'imvunja n'ibiheli byamaze abayarwanda. Ba Musevenia bo se namenye ubwenge ngasanga bari kubutegetsi ntibarebwa na d´mokrasi n'amategeko mpuza mahanga. Yewe nsinzi imyaka ufite ariko ndumva ureba hafi nk'ingurube ndakubwiye. Mbese iyo nzoka y'ubwicanyi yamunze abantu bumva ko gupfa kw'inzira karengane ntacyo kuvuze izavuzwa iki?

Nyirarudodo Clemence 02/08/2015 21:38

Inkuguzi y'uruhu yikururira umunyotwe. Nyangoma na bagenzi bawe muzagwa mugatangaro mubaye ingaruzwa buhili n'abamacenga mwirengagiza. Urwo rwango mwanga abarundi mubashora mu ntambara mugaha ubulyo barusarulira mu nduru kubohoza u Burundi bidasubizwaho ruzabaroha mu munyotwe namwe mutazikuramo kandi bazabamarisha udufuni. Ndabagira inama yo gusubiza ubwonko ku gihe mukarengera ubusugire bw'igihugu cyanyu. Amateka n'ibihe ntacyo bibigisha. Ndabona mwiyita intore kandi muri ubugesera ku Barundi!

Mahale 02/08/2015 18:15

Ariko abantu bajye bazirikana ko umuntu wes azi ubwenge. Obama yavugiye muri Ethiopia ko iyo umukuru w'igihugu ashaka kurenga cyangwa guhindura amategeko kugirango yigundirize kubutegetsi aba akururiye igihugu cye akaga ko kugira umutekano mucye! None se buriya Kagame niwe washutse Nkurunziza ngo afunge amatwi yange kumva ibyo amahanga n'amategeko y'u Burundi amusaba? Ni nde utarabonye kuva kare ko kwigundiriza kubutegetsi kwa Nkurunziza bizazanira igihugu akarambaraye? Bariya bahutu bose bahunze Nkurunziza bahamagawe na Kagame? Mujye muvuga ibintu mushyiremo n'akenge gake!!

GAKUBA 02/08/2015 12:35

EJO SE IKAZE IWACU KO LYATANGAZAGA IBIDAHUYE NINO NKURU. NGIRANGO ABIZERAGA AMKURU ATANGWA NABO, TWAGOMBYE GUTANGIRA KUBIBAZAHO. EJO BAZABA BATUBWIRA IBYAVUGIWE MU RUGWIRO. EJO IBYAVUGIWE MULI AFRIKA HEPFO BABEHSYERA ABANTU. IBUYE LYABONETSE NGO NTABWO LIBA LIKISHE ISUKA!

kato 02/08/2015 12:01

Ibyo byose n Ibyo Kagame ashaka kwihisha inyuma agamije kuyobora u Burundi amaze kuyogoza abahutu Just nk uko yabikoze mu Rwanda. Ikintangaza ni abahutu babyitabira nk aho batabona uko byagenze mu Rwanda!