CNR-Intwari encourage le gouvernement burundais pour avoir organisé des élections.

Publié le par veritas

CNR-Intwari encourage le gouvernement burundais pour avoir organisé des élections.
La Convention Nationale Républicaine Intwari (CNR-Intwari en sigle), parti membre de la Coalition des Partis Politiques pour le Changement au Rwanda (CPC) tient à encourager le gouvernement Burundais pour avoir réussi à organiser dans la quiétude et dans la sérénité les élections communales et législatives du 29 juin 2015 et souhaite que les élections présidentielles prévues le 15 juillet se tiennent sans défaut dans les mêmes conditions.
 
Le déroulement pacifique de ces élections devrait réveiller l’attention d’une partie de la Communauté Internationale biaisée qui continue d’attiser la violence au Burundi sur base d’une campagne médiatique sournoise tendant à anéantir les acquis de la démocratie au Burundi. Le soutien à la démocratie au Burundi ne peut se faire sans le respect strict des décisions des institutions républicaines établies.
 
Le déroulement de ces élections vient de montrer au monde la vérité qui a été longtemps occultée. Ceux qui ont tenté de renverser le gouvernement de Pierre Nkurunziza ont échoué même s’ils n’ont pas totalement désarmé et continuent à trahir leur propre pays avec le soutien du Président Rwandais Paul Kagame et son parti le FPR.
 
Ce dernier a voulu déstabiliser les institutions Burundaises en l’occurrence la Cour Constitutionnelle, l’Armée, le Parlement Burundais et la Commission Electorale en manipulant certains cadres de ces institutions pour quitter le pays, les promettant de les mettre au pouvoir par force à la place de Nkurunziza.
 
Le peuple burundais est souverain et a droit de disposer de lui-même
 
Pourquoi les organisations internationales et certains pays qui ont refusé d’envoyer les observateurs dans les élections alors qu’ils étaient officiellement autorisés s’acharnent à discréditer et à rejeter mordicus les résultats des élections. Ce refus de participation à l’observation des élections ne fait que renforcer la division du peuple burundais et favoriser le vide institutionnel voulu par le régime de Kagame qui souhaite créer le chaos pour favoriser la prise de pouvoir par un clan.
 
Faut-il pour autant ignorer la volonté exprimée par tout le peuple burundais par la voie des urnes pour seulement faire plaisir aux contestataires soutenus par le régime FPR sanguinaire de Kigali qui a des visées hégémoniques.
 
En conclusion la CNR-Intwari soutient fermement le processus électoral au Burundi et considère que les élections communales et législatives se sont déroulées dans les conditions acceptables requises par les normes internationales. Aucun pays ni aucune institution n’ont droit de renier au peuple burundais le droit inaliénable de choisir librement ses dirigeants.
 
La CNR-Intwari réaffirme et considère que le premier mandat du Président Nkurunziza Pierre issu des accords d’Arusha était un mandat présidentiel spécial pour diriger le gouvernement de transition à base élargie au FNL et au CNDD et n’a rien à avoir avec les mandats présidentiels au suffrage universel direct prévus par la constitution du Burundi dont l’interprétation ne relève que de la Justice Burundaise.
 
La CNR–Intwari appelle le Peuple Burundais à soutenir sans conditions les acquis de leur démocratie et encourage le Gouvernement Burundais à continuer à redoubler de vigilance pour déjouer toutes les tentatives de déstabilisations présentes et à venir organisées par leur voisin, le Rwanda.bLa CNR- Intwari demande spécialement à l’Union Africaine de respecter les engagements souscrits dans sa charte des droits de l’homme et des peuples à disposer d’eux-mêmes.
 
La CNR-Intwari rappelle à l’union africaine, comme stipulé dans sa Charte des Droits de l'Homme, son devoir “de libérer totalement l'Afrique dont les peuples continuent à lutter pour leur indépendance véritable et leur dignité en s'engageant à éliminer le colonialisme, le néocolonialisme, l'apartheid, le sionisme, les bases militaires étrangères d'agression et toutes formes de discrimination, notamment celles fondées sur la race, l'ethnie, la couleur, le sexe, la langue, la religion ou l'opinion politique”.
 
Partant, il serait donc inconcevable et inapproprié que l’Union Africaine boude et refuse d’envoyer des observateurs pour soutenir le processus électoral en cours au Burundi. Et pourtant, la même UA garde le silence sur la flagrante manipulation du peuple rwandais par KAGAME afin de briguer un troisième mandat et changer l’article 101 de la constitution rwandaise.
 
 
Fait à Manchester, USA,
Le 06/07/2015
 
 
Theobald Rwaka
Président de CNR Intwari
Contact médias: 0016032946035

Commenter cet article

Nkunzumwami 09/07/2015 23:11

Abo CNR nimwiteho ivya Kagamé ntimwite mu vyu Burundi. ntibibaraba.

Chiba Trust 08/07/2015 08:18

Ariko se kuki dukunze kudahanura abantu nkuyu wiyita Bartoromayo , iri zina ni iry'intumwa ya Yesu bitaga Nathanael.kuki mutavuga izina rya prezida neza..yaba mubi cyangwa mwiza ni prezida uyobora miliyoni 12.kumwita Kagome kandi Yitwa Kagame mbibonamo kwijundika no kwangana biteye igihugu cyacu inkenge..on peut critiquer qlq'un mais insulter ce n'est pas bon!!!! Ndaziko muvuga ko twe tutemera kuba abatukanyi ko ngo turi intore...narahunze ntawandushije soufrance ariko gutuka Prezida ntabwo biduhesha agaciro ku Mana.dukomeje gushyigikira ibi byazakokama abana.

Bartoromayo 07/07/2015 16:16

Mbese imishyikirano ya Arusha y u Rwanda izashyirwa mu bikorwa lyari ? Umuzungu we ! Na Kagome yafashije ntiyigeze amumenya .ubu atangiye kumuhenera nibwo yajya yumva icyo aricyo guhemukira umuvandimwe we Rukokoma

Gakuba phibert 08/07/2015 15:29

umva wowe wiyise Chiba Trust niba ufite imyaka irenze 30. wigeze wumva Hari umutegetsiwo hamber ujya kukarunda agatukana? nonese niba igihugu kiyobowe nu Umushyumba uragirango abakibamo cgse abagikomokamo bigende bite? ubyumve neza sibose ? kuko Umweru uturutse ibukuru bucya wakwiriyehose> kandi uwiba ahetse aba abwiriza uri imugongo" ubwo umugore wawe na kubwira ati vaho wa Kigarashawe uzavuga ngo kuki untuka? ngiyo intore izirushya intambwe mwirirwa mutaka.

Murakoze 07/07/2015 15:57

Nibyo gusubiliramo abatumva ko menda ya Nkurunziza ari iya 2. Iya mbere bayibara bate ko cyari igihe cyo kubungabunga umutekano Nyuma y imishyikirano ya Arusha .