Burundi : Est-ce que ces chefs d’Etat qui prennent des décisions sont capables de les mettre en application ? (Jean Minani)

Publié le par veritas

Burundi : Est-ce que  ces chefs d’Etat qui prennent des décisions sont capables de les mettre en application ? (Jean Minani)
Les dirigeants de la Communauté est-africaine (EAC) ont de nouveau demandé lundi 6 juillet au Burundi de reporter la présidentielle controversée prévue le 15 juillet. Abdoulaye Bathily, le facilitateur sénégalais, a été récusé. Un sommet a minima, boudé par la majorité des chefs d'État invités. Une énième rencontre dont le résultat n'est vraisemblablement pas à la hauteur de la crise qui secoue le pays.
 
La première résolution de ce sommet est d’abord la nomination du président ougandais Yoweri Museveni comme facilitateur du dialogue. Viennent ensuite deux autres décisions : le désarmement des milices sous la surveillance d’observateurs militaires de l’Union africaine et une mission des pays des Grands Lacs pour vérifier des allégations de présence de rebelles FDLR au Burundi.
 
Mais la résolution principale est le report des élections présidentielles du 15 au 30 juillet. Et le gouvernement issu de cette élection devra être d’union nationale, avec ceux qui ont participé et ceux qui n’ont pas participé aux élections. Ils demandent enfin l’engagement de ce nouveau gouvernement de respecter l‘accord d’Arusha et de ne pas modifier la Constitution.
 
La Communauté de l'Afrique de l'Est (EAC) fait en quelque sorte table rase de ce qui s'est passé depuis son dernier sommet : on ne parle plus du troisième mandat, on ne parle pas non plus des élections locales qui se sont tenues récemment.
 
Satisfaction du gouvernement burundais
 
A l’issu du sommet, le ministre burundais des Affaires étrangères, Alain Nyamitwe, se montre évasif sur le report de l’élection. Rien n’est décidé, dit-il, mais il ne l’exclut pas. « Nous sommes, dans l’ensemble, satisfaits des décisions du sommet. Maintenant il y a quelques technicités qui sont liées à notre Constitution, qui stipulent en réalité que les élections présidentielles ne peuvent pas se tenir en moins d’un mois avant la fin constitutionnelle du présent gouvernement et donc nous avons ce petit pincement au cœur. Mais en gros nous disons que l’idée est plutôt de nous aider et dans cette perspective nous sommes prêts, peut-être, à faire de notre mieux pour que le pays puisse tenir des élections dans des conditions qui pourraient satisfaire tout le monde. »
 
Au nom de l’opposition présente à Dar es Salaam, Jean Minani déclare que ce sommet ne change rien. « Nous sommes déçus de ces résolutions. Elles n’ont résolu aucun problème. [...] Pour nous du 15 au 30 juillet, si c’est Nkurunziza qui y va, on vient seulement de lui donner du temps pour faire sa campagne. Ça ne change rien dans le fond. On a rien dit sur les médias. Nous n’allons rien changer sur notre attitude. Nous restons collés aux résolutions et aux décisions du sommet des chefs d’Etat de l’Union africaine. Nous allons voir si ces chefs d’Etat qui prennent des décisions sont capables de les mettre en application. »
 
Le facilitateur des Nations unies, Abdoulaye Bathily, lui, affiche sa déception. Selon lui, les chefs d’Etat ne se sont pas montrés à la hauteur et n'ont pas pris la mesure de la gravité de la situation au Burundi. Il dit qu’il a mené sa mission de facilitateur et passe le relais aux pays de la région.
 
RFI

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

Anonyme 11/07/2015 14:11

Minani!Minani!
Harya muri 93 ntiwahungiye hano iwacu mu Rwanda?Barabavuze koko,mwibagirwa vuba!!!
Ni ko ye,mwakoze nk'abandi:le linge sale se lave en famille!N'ubwo Nkurunziza yari munywanyi wa Kagame cya gihe,ariko ubu yarasobanukiwe di!Ese ntimwumvise ko Kagame yivugiye ngo ni abahutu bapfa ubutegetsi?Ngo mandat ya gatatu?Ntimuzamutore!!Harya chaise vide bivuga iki?Bikindi yararirimbye ngo:"Bene Sebahinzi baramaranye",arongera ngo:"Nanga abahutu",ntacyo yabeshya!!!Nta soni???
Rutaremara na we ati:"Iyo tutagira abahutu....ntitwari gushobora Habyarimana"!
Muri mu maki?Muce akenge di!!!!!!!!Barabizi neza ko muri ibihone!Muri za 90,hano iwacu kuri Radio Muhabura,baravuze ngo mbere yo gufata Kigali,tuzabanza dufate Gitarama....ni ko byagenze!Hari umuhutu wishongoye,avuga ngo"Byihorere,tuzi uko tuzabagenza..."Undi aramusubiza ati:"Ni bo bazi uko bazabagenza...."Ntiwirebera se uko babagenza nyine!Muri mu maki kweli!Umusaza yaravuze ati"Intambara y'abahutu hagati ya bo ntituzayikira".Mbwira abumva!!!!!

FDLR:Kagame na Gen NIYOMBARE 07/07/2015 10:08

ngo FDLR iba mu BURUNDI harya? ayi ayinyaaa!! ariko FDLR isigaye iba hose? nabonye KAGAME avuga ko les ocidentaux bose babaye FDLR nyuma y'ifatwa rya KARENZI. FDLR burya ni hatari da!! naho biliya GEN NIYOMBARE avuga ngo niwe utera za genades mu BURUNDI kandi bizwi ko ari DMI ya KAGAME ni umukino kuko KAGAME afite ubwoba ko bzamushinga ubwicanyi bwo mu BURUNDI mu ibiranishwa rya KK