Burundi: Agathon Rwasa, un opposant à l'attitude ambiguë

Publié le par veritas

Le leader de l'opposition burundaise Agathon Rwasa lors d'une interview le 22 juillet 2015 à Bujumbura.

Le leader de l'opposition burundaise Agathon Rwasa lors d'une interview le 22 juillet 2015 à Bujumbura.

'L'élection d'Agathon Rwasa au poste de vice-président de l’Assemblée nationale avec les voix du parti au pouvoir a semé le trouble au sein de l'opposition burundaise. Même si depuis le début de la contestation, Agathon Rwasa, principal opposant du pays, leader historique de l'ancienne rébellion des FLN, s'était singularisé par certaines prises de position. Au point que certains le soupçonnaient de vouloir faire cavalier seul. Une méfiance d'une partie de la classe politique congolaise vis-à-vis d'Agathon Rwasa qui ne date pas d'hier.
 
A Bujumbura, Agathon Rwasa est volontiers qualifié d' « ambigu », « changeant », « insaisissable ». Ambigu, l'ancien chef rebelle l'a été d'abord vis-à-vis des manifestations : il n'a jamais personnellement appelé à descendre dans la rue, tout en disant comprendre les motivations de ceux qui protestaient.
 
Il l'a ensuite été en décidant d'être candidat à la présidentielle tout en expliquant que le climat sécuritaire ne permettait pas d'organiser un scrutin crédible et qu'il concourrait à condition que Pierre Nkurunziza retire sa candidature. Mais finalement, quelques semaines plus tard, à la veille de la présidentielle, Agathon Rwasa est le seul des candidats de l'opposition à refuser d'annoncer formellement son retrait de la course tout en appelant au boycott du scrutin.
 
Ambigu, Agathon Rwasa l'a encore été en refusant la semaine dernière de soutenir le Conseil national pour la restauration de l'accord d'Arusha, une plateforme d'opposition destinée à poursuivre la lutte contre le président Pierre Nkurunziza. Expliquant, pour justifier ce choix, ne pas avoir été associé aux discussions préalables, quand d'autres lui reprochent au contraire ses absences répétées à certaines réunions d'opposition.
 
Finalement, c'est peut-être dans son refus de valider les résultats des élections qu'Agathon Rwasa avait jusqu'à présent été le moins ambigu, les qualifiant systématiquement de « fantaisistes ». Il l'avait répété en fin de semaine dernière encore. Savait-il déjà, alors, qu'il deviendrait le vice-président d'une Assemblée nationale issue de l'un de ces mêmes scrutins. Beaucoup aujourd'hui s'interrogent.
 

RFI

Commenter cet article

kk 31/07/2015 22:36

Bantu mwirwa mutuka Rwasa mwagombye kwitonda.
Aho kwica Gitera, ica ikibimutera.

Ku bantu bareba kure, babonye ko, ibibera i Burundi, ari dossier imwe na M23, ari dossier imwe na Karenzi Karake, ari dossier imwe na za jyenosayidi zabaye mu karere….

Gushyigikira opposition, ushaka kuvanaho Nkurunziza, ni uguha imbaraga HE wacu.
KANDI NZIRIKANA KO, baba Abarusi, baba les occidentaux, nta muntu ubishyigikiye.

Abazungu ni abahanga, kandi patience yabo, umuntu yayikurira ingofero. Mu burere bwabo (education), ntabwo bashyigikira système immoral igiye kumera nk’iyo muri South Africa mu gihe cya apartheid.

Système ishingiye ku binyoma no KWICA (un système brutal).
Ce n’est pas viable, à long terme.

Il faut un équilibre.

Oya. 31/07/2015 22:23

BRAVO à Monsieur Rwasa.
FÉLICITATIONS à Président Pierre Nkurunziza.

Oya. 31/07/2015 22:18

Sauf les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

gb 31/07/2015 21:46

Faire attention! Cher Agathon, urasoma iyi comment. Utazamera nka Gapsisi cyangwa Gatabazi.
Te protéger par tous les moyens.

mbonyingabo 31/07/2015 14:52

Nibyiza yuko nkurunziza na Agato biyunga kubwineza yu Burundi kugiranga bahagarike ubugome bwa empire hima. Kandi sibobonyine nabatutsi nibabashyira mugaciro bakwiye gushira hamwe nabahutu mukayirwanya kuko ntacyo izontumbi zabahutu nabatutsi nkizo murwanda zamarira abarundi.

village urugwiro 31/07/2015 10:23

Pierre Nkurunziza+Agatho Rwasa=l'union fait la force et pour bombarder l'empire hima-tutsiland iboneka mumajyaruguru ariyo kaguta +kagame

Kamali 31/07/2015 10:23

Bien joué Agathon Rasa. Une leçon pour les rwandais!

Kamali 31/07/2015 10:23

Bien joué Agathon Rasa. Une leçon pour les rwandais!

HUTU BURUNDAIS 31/07/2015 10:08

Arega abahutu bo mu BURUNDI natbwo bameze nkabaliya bahutu bo mu RWANDA kagame yahinduye imbwa!! TWEBWE UBU DUSHYIZE HAMWE CANE.Nta mututsi uzongera gutegeka BURUNDI

FDLR 31/07/2015 10:06

Agathon Rwasa,urakoze cyane kandi ureba kure rwose. Ibuka genocide hutu yabaye 1972 hakicwa abahutu besnhi.Ibuka NDADAYE wishwe n'abahima na KAGAME. None se utarebye kure uragirango EMPIRE HIMA ityobowe na KAGAME watumye baliya batusti bajya mu RWANDA ntiyabamara? wakoze cyane ahubwo ABAHUTU BO MU BURUNDI mwishyire hamwe maze musabe ko abakose GENOCIDE HUTU YA 1972 bahanywa.Bityo abahima muzaba mubafashe ku izosi.

kk 31/07/2015 09:45

Votre commentaire urakoze cyane komereza aho wunga abanyagihugu gusenya ntibyubaka n'abandi batashye byaba byiza

kk 31/07/2015 09:44

Votre commentaire urakoze cyane komereza aho wunga abanyagihugu gusenya ntibyubaka n'abandi batashye byaba byiza