Burundi: le gouvernement rassure la population

Publié le par veritas

Burundi: le gouvernement rassure la population
Le gouvernement a publié trois communiqués pour rassurer la population sur le climat apaisé, qui selon lui, règne dans le pays. La Céni, qui s'apprête à organiser des élections législatives et communales le 29 juin prochain, appelle les observateurs internationaux à revenir au Burundi. Ce tableau tranche avec l'inquiétude de la communauté internationale, qui craint de voir le pays basculer dans un nouveau cycle de violences en raison des contestations contre un 3e mandat du président sortant, Pierre Nkurunziza.
 
Les autorités assurent que les élections se tiendront dans un climat apaisé. Dans un communiqué diffusé vendredi 19 juin, le ministère de la Défense tente de «tranquilliser l'opinion » sur le fait que «la situation sécuritaire est sous contrôle ». Sur la même lancée, le ministère de la Sécurité publique affirme que «la population vaque normalement à ses activités ». Pour sa part, la Commission électorale, assure « préparer des élections inclusives, libres et transparentes ». La Céni encourage ainsi les observateurs internationaux à revenir dans le pays pour superviser ce scrutin.
 
Enfin, les autorités affirment disposer « d'experts dotés de certificats internationaux en matière de désarmement », qui ont saisi 12 grenades, cinq fusils, un pistolet et quelques 700 cartouches. Une manière pour le gouvernement de rejeter l'offre de l'Union africaine, qui prévoyait de dépêcher des experts militaires pour vérifier le processus de désarmement des milices.
 
Cette sérénité affichée par les autorités tranche avec la réalité du terrain. Ces deux derniers jours, des grenades ont été lancées, notamment de nuit, dans certains quartiers de Bujumbura. L'Association pour la protection des droits humains (Aprodh) dénonce des arrestations quotidiennes de personnes inculpées de « participation à un mouvement insurrectionnel ». Cette organisation dénombre près d'un millier de personnes détenues par les forces de l'ordre.
 
Des parlementaires européens veulent une enquête de la CPI
 
L'inquiétude de voir le pays sombrer dans un autre cycle de violences est bien réelle chez certains parlementaires européens. Plusieurs d'entre eux ont adressé une lettre à la Cour pénale internationale (CPI), lui demandant d'enquêter sur les violences commises au Burundi depuis le début de la crise.
 
Ces parlementaires estiment qu'au vu des évènements passés, la montée des tensions et notamment des risques d'instrumentalisation ethnique des contestations laissent craindre le pire. Ils saisissent la CPI à titre préventif. Maria Arena est députée européenne du groupe des socialistes et des démocrates. «Nous demandons, par exemple, un gel des avoirs de l'environnement de Nkurunziza pour mettre la pression sur eux. Mais il est aussi important de dire à ceux qui sont au pouvoir aujourd'hui que ce qui risque de se passer ne sera pas sans suite. »
 
Les députés veulent donc mettre la pression sur l'entourage du président, car, estime Maria Arena, « si nous ne le faisons pas aujourd'hui et que la situation dérape dans la région nous aurons cette responsabilité là aussi. Donc il vaut mieux prévenir les situations que de devoir les guérir. Malheureusement on connaît trop bien ce qui s'est passé, nous ne voudrions pas nous situer dans la même position que pour ce qui se passe dans la région des Grands Lacs. »
 
RFI

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

Truth 21/06/2015 06:33

@ Bene

Merci de bien démontrer combien tu es idiot.
Ubwenge bwawe buraringaniye bihagije.

Bene 20/06/2015 18:34

Reka mbwire inkuru mbi Interahamwe:::::

Barack Obama azajya muli Kenya, navayo ajye muli Ethiopie muli visite officielle. Ibyo bihugu byombi n'inshuti z'u Rwanda. HRW (Human Right Watch) hamwe nizindi ONG nzanga Pr Kagame, barakaye basizoye kubera urwo rugendo rwa OBAMA. Uretse ko azanajyenderera na siège ya Union Africaine, aliko ntibyari ngombwa kwanakorera visite officielle l'Etat ya Ethiopie. Ntako za ONGs z'inshuti z'Interahamwe zitajyize ngo ziburizemwo urwo rugendo. Kugeza naho Departement d'Etat americain muli déclarations inyuranya na Maison blanche. Lobbyies z'Interahamwe muli Maison Blanche z'Abafransa na Kikwete na Zuma zaratsinzwe. Obama yabateze ugutwi aba ba présidents igihe kirekire abatezeho kwalibo bazagarura amahoro muli Grands-Lacs, ahubwo asanga alibo bagashoza ntambara. Exemple ni muli Congo. M23 niyo yarwanijwe. FDLR yo barayishyigikira. Viols zirakomeza kubera FDLR na armée congolaise. Angelina Jolie, actrice wa Cinema, w'ikirangirire muli Amerika, urwanya nawe viols, abo ba présidents nkuko babeshye Obama, nawe baramubeshye. None nawe yabahagurukiye. None hongereyeho ikina mico rya Kikwete na Zuma mubibazo by'u Burundi. Ibi byose nibyo byarakaje président Obama, akaba atangiye gutega ugutwi k'uruhande rwa Kenya na Ethiopia. Nibo bazamusobanulira neza uko ubu uikibazo cya Grands-Lacs giteye, selon l'expertise y'u Rwanda na Uganda. Intambara mwifuza kandi muhembera yaturuka i Burundi itey'u Rwanda, ishyigikiwe nibyo bihugu ntigishobotse.

rukundo 20/06/2015 15:56

Votre commentaireibi babyita conspiration international ...aba bazungu uwabishinga yarya ishingwe. singaye nkurunziza ubima amatwi...I burundi hapfuye 70 ngo cpi ariko abacu batawe muri rweru habe niperereza...

rukundo 20/06/2015 15:56

Votre commentaireibi babyita conspiration international ...aba bazungu uwabishinga yarya ishingwe. singaye nkurunziza ubima amatwi...I burundi hapfuye 70 ngo cpi ariko abacu batawe muri rweru habe niperereza...

rukundo 20/06/2015 15:56

Votre commentaireibi babyita conspiration international ...aba bazungu uwabishinga yarya ishingwe. singaye nkurunziza ubima amatwi...I burundi hapfuye 70 ngo cpi ariko abacu batawe muri rweru habe niperereza...

rukundo 20/06/2015 15:55

Votre commentaireibi babyita conspiration international ...aba bazungu uwabishinga yarya ishingwe. singaye nkurunziza ubima amatwi...I burundi hapfuye 70 ngo cpi ariko abacu batawe muri rweru habe niperereza...

Birababaje 20/06/2015 15:47

Inteko y’i Burayi = Luwi Misheri

Luwi Misheri, même combat que Kushineri…

Ntibakite abantu ibicucu, tuzi uko za LOBBING zikorwa.

C’est leur choix. Ariko iyo ubitekerejeho, biteye agahinda.
Urundi rukundo ni uruhe? Waba ukunda umuntu ukamukoresha amakosa?

Amateka azaba atubwira.

cishamake 20/06/2015 15:24

Nkurunziza niwe bogeraho uburimiro. Kuki batavuga Kagame uliho ahatira abaturage kwongera kumutora? Igihe imirambo yarerembaga muli Rweru iyo nteko y'Ubulaya ntiyabimenye? Abarundi nibafatane mu nda bakemure ibibazo byabo . igihugu ni icyabo ntawe ugikunda kubarusha

Chiba Trust 20/06/2015 13:43

Barundi bavandimwe mufatane munda uburayi burashaka kubavangira.baraduhekuye bihishe inyuma ya sekibi .dupfusha abavandimwe..abahutu babi birara mu bavandimwe babo b"abatutsi babica urwagashinyaguro kugeza aho nabo batangiye kwicana ubwabo.biragenda bigera aho impunzi zishwe abazungu babizi..rero mwivanemo ikibazo cyubwoko mushishoze murebe ahejo. Kandi Yesu azabafasha.mworoherane.....

Ngwihe 20/06/2015 12:56

Aba bazungu ni iki bashaka kuri Nkurunziza? Nibarebe aho akajagari gaturuka i Bujumbura niho hari hakwiye gukorwa iperereza!