Burundi: la vice-présidente de la Céni a fui le pays

Publié le par veritas

La vice-présidente de la Céni Madame Spes-Caritas Ndironkeye

La vice-présidente de la Céni Madame Spes-Caritas Ndironkeye

Nouveau rebondissement dans la crise burundaise. Alors que les manifestations continuent et que l'ONU a annoncé la suspension du dialogue politique, la vice-présidente de la Commission électorale indépendante (Céni), Spes-Caritas Ndironkeye, a quitté le pays vendredi 29 mai dans la soirée, laissant derrière elle une lettre de démission, selon une information RFI.
 
Les coups durs semblent s’accumuler à vitesse grand V pour le processus électoral au Burundi : suspension de l’appui électoral par les principaux donateurs, retrait de la très influente Eglise catholique du Burundi du processus, suivi de celui de la mission d’observation de l’Union européenne
 
Cette fois, c’est au tour de la vice-présidente de la Commission électorale indépendante (Céni) de claquer la porte de cette institution. Selon une information RFI, Spes-Caritas Ndironkeye a fui le Burundi et a pris l’avion vendredi 29 mai en début de soirée pour Kigali au Rwanda.
 
Des proches assurent qu’elle aurait laissé une lettre de démission qui sera remise à la Céni samedi 30 mai au matin, par crainte des représailles. Contacté par RFI, un membre de cette commission très décriée pour son manque d’indépendance a confirmé son départ pour le Rwanda. Officiellement, dit-il, la Céni n'a pas encore été notifiée d’une quelconque démission de la part de la vice-présidente, mais ce collègue reconnaît qu’elle n’est toutefois pas en mission de travail.
 
Techniquement, son départ n’aura pas d'incidence sur la Céni, qui prend ses décisions par consensus à la majorité des quatre cinquièmes, toujours selon cette source. Mais sur le plan politique, c’est une autre chanson. Ce membre de la Céni parle d’un signal fort, à moins d’une semaine des législatives et communales, censées avoir lieu dans un pays qui fait face à une contestation populaire du troisième mandat du président Pierre Nkurunziza depuis un mois.
 
RFI

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

KAGAME mu mazi abira 01/06/2015 10:59

kagame bamutahuye ko ariwe watumye impunzi za Burundi zihunga.Ngo yumvaga jko mu Burundi bihita bicika ra!! ariko KAGAME yumva ari iki koko?

FDLR 01/06/2015 10:57

Ibitutsi/hima byo mu BURUNDI umwaicanyi KAGAME yarabishutse ngo bishobora kwica NKURUNZIZA maze bikajya ku butegetsi.....none reba byose biramenyekanye disi!! KAGAME arahombye kandi yiteranije n'abantu besnhi.Ni nayo mpamvu yatinye kujya mu nama muli TANZANIA. Kikwete arongeye aramukubise kandi mu bwenge. Mbese buliya ziliya njiji z'abarundi zahunze iki? guhunga mandate ya 3? ubuse ni NKURUNZIZA wenyine ushatse mandate 3? Mugane yabonye mandate zingahe? M7 ageze he he ategeka? hanyuma se ko KAGAME arimo ahindura itegekonshinga ngo yiyamamaze? ayi ayinya MUZUMIRWA.UBUHUNZI NI BUBI

Renard 30/05/2015 22:36

Iyo barangije kwica abantu baca bahungira mu Rwanda . Ni barindire gato ejoburndi tuzoza kubatahukana mugaruke mu gihugu , kandi muzobazwa ubwicanyi mwakoreye Abarundi. Mu Rwanda si kure.

XY 30/05/2015 20:27

Aba bari guhunga igihugu cyabo ngo Nkurunziza arashaka mandat ya gatatu barabashuka! Muzicuza mutakibashije gusubira mu gihugu cyanyu! Ubuhunzi buraryana basha! Ribara uwariraye!

Inararibonye 30/05/2015 14:55

Aba bantu bakora ibi bintu, biraboneka ko batazi ivyo bariko bakora n'inkurikizi zavyo. Baba Nkurunziza canke abigaragamvya bazobiomberamwo. Abari hejuru y,ibi barazwi kandi babarizwa hanze y,umugabane wa Afrika,kandi ntanubwo ari abanyafrika bakaba bazi ko igihe Cabo kiri hafi kurangira kuko bazi ko Yezu Kristu agiye kuza ariko bakabihisha abantu basanzwe. Bakaba badashaka gupfa bonyene batajanye n'abandi bantu benshi. Abo bantu rero bakaba bikusanyirije mu turwi twishi twinyegeje ( secrete societies ) dukorera wa mwangushi shetani.