RDC: reprise des négociations entre la Monusco et l'armée congolaise

Publié le par veritas

RDC: reprise des négociations entre la Monusco et l'armée congolaise
En République démocratique du Congo, la mission de l'ONU a entamé un dialogue stratégique avec les autorités congolaises depuis trois semaines. En jeu : la reprise de la coopération entre l'armée congolaise et la Monusco pour lutter contre les rebelles hutus rwandais des FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda), mais aussi la réduction des troupes. Dans son mandat renouvelé pour un an, l'ONU s'est engagée à réduire de 2 000 militaires sa présence sur place. Mais les Nations unies conditionnent cette réduction.
 
Un bataillon égyptien, basé à Kisangani en province orientale, devrait partir en premier, dès la fin de ce mois d’avril. Suivront ensuite 850 Bangladais en Ituri, dans le nord-est du pays, une zone encore très instable. 300 militaires onusiens devraient également être retirés du Nord-Kivu. Enfin, 300 casques bleus pakistanais quitteront le Sud-Kivu. Le tout d'ici le mois de juin 2015.
 
Des départs qui devraient satisfaire les autorités congolaises, qui réclament depuis plusieurs mois une réduction des casques bleus. Reste que l'ONU se réserve le droit de revenir sur cette réduction de 2 000 hommes en cas de hausse de l'insécurité par exemple, ou «en fonction des résultats dans la lutte contre les rebelles hutus rwandais», concède un responsable onusien à Kinshasa.
 
C'est bien là le principal enjeu des négociations en cours : la reprise de la collaboration entre l'armée congolaise et la Monusco (mission de l'organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo) dans la lutte contre les FDLR, totalement bloquée depuis février dernier. La présence de deux généraux congolais impliqués dans ces opérations contre les FDLR, soupçonnés de graves violations des droits de l'homme, a provoqué une crise sans précédent.
 
Kinshasa et la Monusco vont-ils trouver un terrain d'entente ? Les discussions entre les deux parties reprennent cette semaine. Et notamment sur les modalités de cette politique avec conditions des Nations unies, et le cas spécifique de ces deux généraux.
 
RFI

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

Chiba Trust 07/04/2015 03:42

Wifuza ibidashoboka ...kuki mwifuriza urupfu umuntu nkawe........Yohana ati:ntiwakunda Imana utabonye mu gihe wanga mugenzi wawe..

Rero nimujya mubura ibyo mwandika ntimukabeshye......

Itangazo ryo kubika 07/04/2015 02:15

Umuryango veritasinfo/fdlr urameneysha inshuti n'abavandimwe ko umwana wabo Col Wilson Irategeka yarasiwe muri Tanzaniya agerageza gutoroka ubwo yari akimara kuhafatirwa. Ibindi murabomeneyshwa nyuma.