Burundi : La Secrétaire Générale de l’OIF condamne les violences

Publié le par veritas

Burundi , la force de l'ordre occupe la rue

Burundi , la force de l'ordre occupe la rue

La Secrétaire générale de la Francophonie, Son Excellence Madame Michaëlle Jean, fait part de sa très grande préoccupation face aux violences survenues, ce dimanche 26 avril, au Burundi et qui ont entraîné la mort de manifestants.
 
«Toute violence doit être condamnée avec la plus grande énergie. J’appelle toutes les parties au calme, à la retenue et à faire preuve de responsabilités. Seul le dialogue doit prévaloir », a déclaré Michaëlle Jean, qui rappelle que le mandat premier des forces de défense et de sécurité est d’assurer, avec professionnalisme et rigueur, la sécurité des personnes.
 
La Secrétaire générale de la Francophonie, qui a nommé au début du mois d’avril l’ancien Président du Cabo Verde, Son Excellence Monsieur António Mascarenhas Monteiro, en tant qu’Envoyé spécial pour la région des Grands Lacs, s’est entretenue avec lui longuement par téléphone dès ce vendredi 24 avril 2015.
 
L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) réitère sa disponibilité, en concertation avec les autres partenaires internationaux, à contribuer activement à la consolidation de la paix et de la démocratie au Burundi.
 
Source : francophonie.org

Publié dans FRANCAIS