RDC : l’ONU suspend son aide à Kinshasa pour la lutte contre les FDLR

Publié le par veritas

monusco

monusco

Les Nations unies ont mis leur menace à exécution en République démocratique du Congo. Elles suspendent leur soutien aux opérations de l'armée congolaise contre les rebelles rwandais des FDLR. L'ONU et Kinshasa sont en désaccord sur la désignation dans l'est du pays de deux généraux accusés de violations des droits de l'Homme. Ce qui est particulièrement surprenant, c'est que cette suspension est annoncée trois jours avant la fin du délai accordé aux autorités de Kinshasa pour remplacer les deux officiers contestés.
 
L'ONU avait donné jusqu'au 13 février, à savoir vendredi prochain aux autorités kinoises pour remplacer Bruno Mandevu et Sikabwe Fall. Les deux généraux figurent sur une liste d'officiers indésirables établie par la mission des Nations unies, la Monusco. Ils sont considérés comme responsables ou complices de graves violations des droits de l'Homme qui ont eu lieu dans l'est de la RDC.
 
Lors d'une conférence de presse il y a quelques jours, le porte-parole du gouvernement Lambert Mendé, avait déjà clairement laissé entendre que le gouvernement de Kinshasa ne remplacerait pas les deux hommes. Pour être écarté du commandement, avait-il indiqué, il faudrait avoir « fait l'objet d'une condamnation par notre justice militaire, or il n'y a rien de tel. »
 
Depuis, les Nations unies semblent avoir eu une réponse plus formelle, puisqu'elles ont donc décidé de suspendre leur participation sans attendre la fin du délai fixé. Pour autant, toutes les portes ne sont pas fermées : «Nous sommes en contact constant à haut niveau avec le gouvernement», a indiqué à l'Agence France Presse un responsable de l'ONU qui s'est dit confiant dans la possibilité de trouver une solution.
 
RFI

Commenter cet article

safari 11/02/2015 19:52

Car la MONUSCO a montrer son penchant pour le FDRL

safari 11/02/2015 19:50

Le regime Habyarimana a su trop tard que la MINUAR eteait du cote du FPR. Kigali devrait en tirer une lecon et preparer sa sortie....

nzabandora 11/02/2015 13:59

Ayinyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Mwitegure umuriro muve mumagambo kuko kagome na shitani ye bagiye gushya.

BIZANDORA 11/02/2015 14:27

Amaraso arasama!!!!!!!!!

Dasson 11/02/2015 13:52

Fdlr ni nibura abasirikari80.000 kongeraho abandi250.000 bazi kurasa babashyigikiyekongeraho ibihumbi byabatembo ,abafurero,abashi,abanyamurenge,abanyarwanda 2/3 byo mu rwanda bashyigikiya fdlr urumva abo bantu bose wabica ukabarangiza koko + nibura350. By'abanyarwanda bari mubihu byafrika bituriye u Rwanda. !ikibazo cya rwanda ntabwo intambara yakirangiza na gato

kuki FDLR itangiye kugira ingufu ? 11/02/2015 13:26

mu gihe gitoya cyane,FDLR imaze kumenyekana ku isi hose. Mbere KAGAME yabwiraga ISI YOSE ko FDLR ari abicanyi ruharwa none kuva aho TANZANIA imaze gukubitira M23,Isi yose yahise ishaka kumenya FDLR icyo aricyo? None dore bamaze kumenya ko FDLR irwanira ukuli gusa. FDLR irwanira DEMOCRACY,HUMAN RIGHTS ...kandi ibi byose ntabyo usanga mu RWANDA dore ko na HUMAN RIGHTS WATCHS yabitangaje. Mbese FDLR ubona ko ilimo yinjiza ibitego muli POLITICS.Nta muntu numwe udashobora kumva ikibazo cya FDLR.niyo mpamvu JAMES KABAREBE yagize ubwoba cyane. None se ntimubona ko KAGAME nakomeza gukora amakosa yo kwanga DIALOGUE hubwo muli 2017,FDLR na OPPOSITION YOSE bazisanga mu matora I KIGALI?

FDLR:freedom fighters 11/02/2015 11:14

ariko ISI UMENYA IRWAYE KOKO!!! FDLR ni freedom fighters nkuko SOUTH AFRICA journalists bamaze kubitangazo iwabo. kuki LONI idatangiza DIALOGUE ahubwo ikirwa ita igihe?

mulindwa 11/02/2015 12:11

Iyo umuntu arebye neza agashishoza ibiri kubera mu karere k'Afrika yo hagati, usanga ibwiza ari uko habayeho ibiganiro hagati abatavuga rumwe na Leta y;i Kigali nayo. Naho ubundi biracyagoye kandi nitwe abaturage dushobora kubigwamo