Politique: La CPC prend position sur le rapport du Groupe d’experts de l’ONU sur la RDC .

Publié le par veritas

Politique: La CPC prend position sur le rapport du Groupe d’experts de l’ONU sur la RDC .
La CPC prend position sur le rapport du Groupe d’experts de l’ONU sur la RDC et réaffirme sa détermination à oeuvrer en faveur du changement politique au Rwanda
 
1.La Coalition des Partis politiques rwandais pour le Changement a pris connaissance, avec beaucoup d’intérêt, du rapport final du Groupe d’experts des Nations Unies sur la République Démocratique du Congo (RDC), rendu public en date du 12 janvier 2015. Elle apprécie sans réserve tous les efforts consentis par l’ONU en vue de résoudre, par des voies pacifiques, la question des réfugiés rwandais se trouvant sur le territoire de la RDC.
 
2.Consciente de ses responsabilités, la CPC voudrait apporter sa contribution à double titre : d’une part, en veillant à ce que cette problématique des réfugiés soit mieux comprise par la Communauté internationale et, d’autre part, en s’assurant que l’approche de résolution retenue soit celle d’une solution globale et définitive, touchant l’ensemble des réfugiés rwandais, où qu’ils se trouvent. En effet, la CPC reste convaincue de l’impérieuse nécessité de situer d’abord le problème dans le vrai contexte qui en est la source, à savoir : un pouvoir dictatorial en place au Rwanda depuis plus de 20 ans, sous l’égide du Président Paul Kagame et de son parti, le Front Patriotique Rwandais (FPR).
 
3.Il va de soi que toute solution viable passe par l’avènement d’un changement démocratique au Rwanda, axé sur l’instauration d’un espace politique pluraliste et un véritable État de droit où les libertés et les droits de la personne humaine soient pleinement respectés. Il faut, en effet, que les conditions soient enfin réunies pour le retour au Rwanda, dans la dignité et dans la sécurité, de tous les réfugiés et exilés rwandais, ainsi que pour la coexistence pacifique à l’intérieur du pays, seul fondement d’une véritable réconciliation entre les Rwandais, ainsi que pour le rétablissement des relations de bon voisinage avec les autres peuples de la région.
 
De l’accablante responsabilité du régime du FPR-Kagame
 
4.Le FPR-Inkotanyi a pris le pouvoir au Rwanda en juillet 1994 après avoir sapé et anéanti les accords de paix d’Arusha du 4 août 1993 censés mettre fin au conflit de pouvoir entre le régime du Président Habyarimana et ses opposants, aggravé par la guerre déclenchée par le FPR en 1990 depuis l’Ouganda, avec l’appui de ce pays et de certaines puissances occidentales.
 
5.Les accords de paix d’Arusha prévoyaient notamment le partage du pouvoir politique et militaire entre les principales forces politiques rwandaises. Ils préconisaient en outre l’avènement d’une démocratie pluraliste et l’instauration d’institutions citoyennes permettant à tous les Rwandais de jouir pleinement de leurs droits civils, politiques, économiques et sociaux dans leur indissociabilité.
 
6.Pour assouvir ses ambitions politiques d’accéder au pouvoir sans partage, le FPR et ses complices ont planifié et exécuté, en date du 6 Avril 1994, l’assassinat du Président Habyarimana Juvénal du Rwanda et de son homologue Burundais Cyprien Ntaryamira. Ce crime impuni jusqu’à date est reconnu par tous les observateurs avertis comme l’élément déclencheur du génocide et des massacres ayant fait au Rwanda plus d’un million de victimes en 1994.
 
7.Comme cela s’est avéré plus tard, la conquête du pouvoir absolu au Rwanda par le FPR-Inkotanyi s’accompagnait de visées hégémoniques sur la RDC - notamment sur sa région de l’Est qui, depuis 1996, est le théâtre de conflits armés et de crimes écononomiques en tous genres orchestrés par des groupes mafieux décidés à exploiter illégalement les richesses naturelles de la RDC.
 
De la présence des réfugiés rwandais en RDC
 
8.Les atrocités de la guerre et l’horreur du génocide consécutif à l’assassinat du Président Habyarimana en 1994 ont provoqué un déplacement massif de réfugiés rwandais d’une ampleur jamais observée dans le monde contemporain. Plus de 4 millions de personnes ont traversé la frontière de la RDC alors que d’autres milliers passaient par la frontière de la Tanzanie et du Burundi. La prise en charge de tous ces réfugiés hutus est devenue très vite trop pesante pour la communauté internationale et principalement pour le HCR, dont le budget s’en trouvait asphyxié.
 
9.En 1996, profitant de cette situation embarrassante pour le HCR et soutenu par les principaux bailleurs de l’ONU, le gouvernement de Kigali a fait valoir que ces réfugiés devaient rentrer au Rwanda, prétextant que la paix y était revenue et qu’il était plus facile de leur apporter de l’aide dans leur propre pays. La communauté internationale a fait semblant d’ignorer qu’en Avril 1995, le régime du FPR-Kagame avait massacré, au vu et au su de l’opinion publique, plus de 8000 Hutus déplacés de guerre à l’intérieur du pays, après les avoir rassemblés dans le camp de Kibeho. Faut-il rappeler que ces massacres, par ailleurs suffisamment documentés, se sont déroulés en présence des casques bleus de l’ONU qui n’ont rien fait pour empêcher ce carnage?
 
10.Depuis 1996, le calvaire interminable des réfugiés Hutus a commencé par la destruction, à l’arme lourde, de tous les camps de réfugiés à l’est de la RDC par les troupes du Général Kagame qui se livrèrent ensuite à une chasse à l’homme des plus meurtrières. Les citoyens congolais et les réfugiés Hutus ont été dès lors abandonnés à eux-mêmes par la Communauté internationale, pendant que l’armée congolaise censée les protéger était en débandade. Les survivants de cette terrible tragédie, congolais et rwandais, sont aujourd’hui sous la menace d’être exterminés une fois pour toutes.
 
Aucun témoin du génocide commis en RDC ne doit survivre ?
 
11.L’attitude belliciste actuelle de la Communauté internationale envers les réfugiés Hutus et les combattants qui ont volontairement déposé les armes est incompréhensible et injustifiée. Elle semble s’inscrire dans un schéma manichéen inventé par le FPR-Inkontanyi et ses acolytes tendant à diaboliser le peuple Hutu du Rwanda dans son ensemble, à travers un bouc émissaire désigné sous le nom des FDLR. Le but non avoué est d’opposer éternellement les Hutus et les Tutsis du Rwanda, respectivement en tant que bourreaux et victimes dans la tragédie rwandaise, un moyen tout trouvé par le régime du FPR pour camoufler ses crimes abominables, dont certains sont pourtant bien documentés dans le « Mapping report » publié par l’ONU en date du 1 octobre 2010.
 
12.Il ne fait point de doute que ceux qui, sous le parapluie des Nations Unies, préconisent la guerre contre des réfugiés désarmés, tentent désespérément de légitimer les crimes antérieurement commis à leur encontre en présentant ces réfugiés comme de vulgaires forces nocives à éradiquer.
 
13.En témoignent, entre autres, les agissements du régime dictatorial de Kigali qui, pendant ces deux dernières années, a remué ciel et terre au Conseil de Sécurité des Nations Unies pour faire passer des résolutions présentant les réfugiés Hutus comme les fossoyeurs de la paix en RDC. Pourtant, les observateurs avertis n’ignorent pas que les armées régulières de l’Ouganda et du Rwanda se sont affrontées en RDC à deux reprises dans des guerres sanglantes sur fond de partage du butin.C’est donc ironique et même indécent que la Communauté internationale envisage de compter sur ces deux pays pour trouver des solutions de paix durable dans le cadre de la CIRGL, comme si l’on pouvait faire confiance à un pyromane pompier !
 
14.Devant l’échec de la réconciliation qu’on espérait du TPIR, devant le silence de la Communauté internationale sur les crimes de génocide commis sur les réfugiés Hutus en RDC et les citoyens congolais dans leur propre pays – tels que documentés dans ledit Mapping report du 01.10.2010 – et face à la vérité têtue exposée dans le documentaire de BBC 2 « Rwanda’s untold story », la Communauté internationale se trouve entre l’enclume et le marteau, une situation inconfortable dans laquelle elle a été malicieusement entraînée par les stratèges et les lobbies du FPR.
 
Les FDLR : la seule force de protection des réfugiés
 
15.La CPC considère les FDLR comme une organisation armée de protection des réfugiés hutus rwandais disséminés dans les provinces du Sud et du Nord Kivu. Faut-il encore souligner que ces réfugiés ont été abandonnés à eux-mêmes par la Communauté internationale et en particulier par le HCR ? Force est aussi de relever que ces réfugiés sont les rescapés des massacres perpétrés en terre congolaise par l’armée du Général Kagame, depuis 1996 jusqu’à date. Par ailleurs, il est clairement établi que la plupart de ces réfugiés sont nés en exil après 1994 ou qu’ils étaient tout petits quand ils ont fui le Rwanda et que, par conséquent, ils n’ont rien à voir avec les crimes de génocide que le pouvoir de Kigali s’emploie à leur imputer collectivement. Dès lors, il est inacceptable qu’ils soient qualifiés abusivement et cyniquement de « Hutus génocidaires » à livrer comme tels aux autorités rwandaises qui, pourtant, emportent une large responsabilité du drame que vivent ces réfugiés.
 
16.Cela étant dit, les FDLR ont pris les armes, non pas pour semer le chaos en RDC, non pas pour se rebeller contre l’autorité nationale congolaise, non pas pour constituer des gangs de pillards pour s’emparer des ressources naturelles de la RDC, non pas pour violer les femmes et les filles congolaises, mais tout simplement pour défendre et sauvegarder leur propre vie, ainsi que celle des citoyens congolais qui les ont hébergés jusqu’à ce jour. Au cas où, en tant que rares exceptions, il y aurait parmi les FDLR des suspects de crimes graves, la CPC soutiendrait que la Communauté internationale mette en place un tribunal spécial chargé de juger tous les crimes économiques et les graves violations contre les droits humains commis en RDC depuis 1996, le régime du FPR et ses soutiens étant astreints, eux aussi, de répondre de leur responsabilité devant ce même tribunal.
 
Le pouvoir de Kigali : un régime on ne peut plus criminel
 
17.La CPC rappelle à la Communauté Internationale et en particulier aux grandes puissances membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et surtout celles qui soutiennent inconditionnellement le régime criminel du Général Kagame, que deux chefs d’État, celui du Rwanda et du Burundi, ont été assassinés dans un attentat contre l’avion qui les transportait le 6 avril 1994, que 8'000 déplacés Hutu ont été massacrés le 21 avril 1995 à Kibeho dans le Sud Ouest du Rwanda, que plus de 300'000 réfugiés Hutus ont été massacrés en RDC par l’armée de ce même régime honni, et que 5 millions de Congolais ont été emportés par des guerres hégémoniques face auxquelles l’indifférence des puissances démocratiques de ce monde laisserait penser à une sorte de complicité ou de complaisance envers le régime rwandais. En outre, la CPC rappelle et dénonce les crimes graves commis par le régime de Paul Kagame sur ses propres citoyens, dont notamment des assassinats et des persécutions graves à caractère politique, des emprisonnements arbitraires de civils et des disparitions forcées. La CPC s’érige aussi contre la parodie de justice illustrée par un ensemble de lois et règlements tendancieux instaurés par le régime du FPR aux seules fins de restreindre les libertés d’expression et d’association, et d’autres droits fondamentaux.
 
18.La CPC reconnaît que dans la hiérarchie des valeurs, la vie humaine passe avant toute chose. En conséquence, les réfugiés Hutus abandonnés à leur triste sort ont le droit inaliénable de refuser d’être exterminés et de se défendre par tous les moyens légitimes dès lors qu’aucune protection ne peut leur être assurée par la Communauté internationale. En tout état de cause, rien ne justifie que les réfugiés soient sacrifiés sur l’autel des intérêts non avoués destinés à conforter un régime criminel décidé à se cramponner au pouvoir à Kigali, à exterminer ses opposants politiques, à déstabiliser toute la région de l’Est de la RDC et à piller en toute impunité les ressources naturelles de ce pays, et ce pour assurer aux membres de la clique au pouvoir, une opulence des plus scandaleuses, de surcroît teintée d’une arrogance inimaginable.
 
Une seule solution pertinente : le dialogue politique
 
19.La CPC encourage et soutient sans condition les FDLR dans la voie pacifique qu’elles ont librement et volontairement choisie en déposant les armes dès décembre 2013, en vue de pouvoir rentrer dignement dans leur pays d’origine et y exercer librement et démocratiquement leurs droits civils et politiques.
 
20.La CPC réitère sa haute appréciation au Président de la République Unie de Tanzanie, Son Excellence Jakaya Kikwete, qui est le premier Chef d’État Africain à avoir demandé au Président rwandais, le Général Paul Kagame, lors du Sommet de la Conférence Internationale des Pays de la Région des Grands Lacs, à Addis-Abeba, le 26 mai 2013, de tout faire pour engager un dialogue avec les FDLR, en vue d’une solution négociée visant à mettre un terme définitif aux conflits qui endeuillent la RDC depuis une vingtaine d’années.
 
21.Faisant suite à cette prise de position éminemment constructive du Président tanzanien, et consciente de ce que les solutions militaires jusqu’ici essayées ont toutes lamentablement échoué, la CPC s’est engagée à examiner, en étroite collaboration avec d’autres partis de l’opposition rwandaise dont les FDLR, les voies et moyens politiques possibles en vue de trouver, non seulement une solution appropriée au retour massif au Rwanda des réfugiés se trouvant dans les provinces du Nord et du Sud Kivu, mais aussi une solution globale pour le retour pacifique dans leur pays d’origine, et dans des conditions de sécurité et de dignité, de tous les réfugiés rwandais.
 
22.Dans cet ordre d’idées, la CPC a adopté un plan politique porteur d’espoir en rapport avec la question des réfugiés et les conditions de leur rapatriement volontaire. Ce plan vise l’instauration, au Rwanda, d’un espace politique pluraliste apte à garantir à l’individu et au citoyen, le respect des droits fondamentaux, dont la liberté au sens large. Cet espace politique s’avère essentiel et primordial afin de permettre l’émergence des idées constructives nouvelles et l’abolition d’un régime monarchique, dictatorial et criminel qui, aux yeux d’une opinion internationale non avertie, parvient encore à se déguiser en République respectable.
 
23.La CPC continuera à travailler de concert avec ses partenaires privilégiés, notamment l’Institut pour la Paix et le Réglement des Conflits « Institute of Peace and Conflicts Resolution » de Dar-es- Salaam en Tanzanie, la Communauté Saint Egidio de Rome en Italie, la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC, Southern African Development Community) et l’ensemble de la Communauté Internationale.
 
24.La CPC ne se laissera jamais intimider par des critiques tendancieuses de ceux qui reprochent à ses dirigeants de tenir des rencontres avec des officiels des FDLR. En effet, de telles concertations ne doivent souffrir d’aucune appréhension, dans la mesure où elles n’ont d’autre but que la recherche d’une solution pacifique à la crise politique rwandaise et à la question des réfugiés. Par ailleurs, la CPC estime que les Rwandais, de surcroît responsables politiques, ont le droit et le devoir de se concerter sur les problèmes de leur pays, indépendamment des apprécitions positives ou négatives dont les uns et les autres seraient l’objet de la part de la Communauté internationale.
 
25.Enfin, la CPC a pris bonne note de sa mention dans ledit rapport du Groupe des experts, qui stipule que « les FDLR se sont jointes à la Coalition des partis politiques rwandais pour le changement (CPC) afin de faire pression sur le Gouvernement rwandais pour qu’il accepte de négocier ». La CPC saisit cette opportunité pour réaffirmer sa profonde conviction selon laquelle la solution définitive à la question des réfugiés rwandais passe impérativement par un dialogue franc et direct entre le Gouvernement de Kigali et les partis politiques d’opposition, sous les auspices des pays et organismes africains soucieux du devenir politique du Rwanda, et en tenant compte de l’impérieuse nécessité de la stabilité et de la sécurité de la région des Grands Lacs. Plutôt que de multiplier des menaces d’opérations militaires contre des FDLR désarmées ou en voie de l’être et  d’autres réfugiés rwandais abandonnés à eux-mêmes dans des forêts congolaises, la Communauté internationale ferait mieux de prendre des dispositions visant à obtenir, sans plus tarder, du Président Kagame et de son gouvernement, un engagement ferme en faveur de ce dialogue. C’est d’autant plus urgent que les négociations directes entre le pouvoir de Kigali et l’opposition rwandaise constituent la seule solution sérieusement envisageable, si l’on veut asseoir durablement la paix et la démocratie au Rwanda et dans l’ensemble de la région des Grands Lacs.
 
 
Fait à Bruxelles, le 11 février 2015.
Politique: La CPC prend position sur le rapport du Groupe d’experts de l’ONU sur la RDC .

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

UMUHUTU mu RWANDA ni igisebo 14/02/2015 12:43

Hari umunyamahanga watembereye mu RWANDA yarambwiye ngo ABAHUTU barapfuye psychologicaly ndamubaza nti gute? ati, mu RWANDA nta muntu upfa kukubwira ubwoko bwe n'ukubwiye akubwirako ari UMUTUTSI ubona bisa nk'ibigezweho, abantu benshi ntibashaka kwitwa ABAHUTU, kuko bumva ko bivuga UMWICANYI, ati nakoreye ONG nagenze uRWANDA cyane, gusa ikikubwira UMUHUTU akubwira ko ABANYARWANDA bose bahemukiranye akarekera aho, ati Abantu bose ni ABATUTSI ati n'uwafunguwe yararezwe GENOCIDE akubwira ko ari UMUTUTSI, ati ikindi kiranga ABAHUTU bagenda bareba hasi, ati sinzi impamvu imidoka zitabagonga ati: no kuri feux rouges ni uko; Abahutu bameze nk'imishwi ikinira munsi y'icyari cy'AGACA, cyangwa ibitambambuga bikinira mu maso y'ISEGA, nge kugeza ubu sinumva imitekerereze y'ABAHUTU!!!! hari umuririmbyi wajyaga uririmba ngo INTSINZI KU MURYANGO MUGARI, burya ubwinshi wa mugani ni avantage ikomeye, ariko iyo bigeze kuri 85% aba aricyo bita MAJORITE ECRASANTE, cyangwa LANDSLIDE MAJORITY, kuki? kuko iyo urebye usanga nta buryo wabaho nabi usabiriza inzara ikwishe ubwawe utabigizemo uruhare, ABAHUTU RERO NI BA NYIRABAYAZANA Y'AKAGA BARIMO, bnijya gucika byahereye kuri KANYARENGWE ALEXIS, ziriya NKOTANYI ziba ziramwiyegereje nta kindi kuko zatinyaga ko ABAHUTU batazazumva, kandi ibyo bifitanye isano na bwa bwinshi, ziba ziyegereje PASTEUR BIZIMUNGU, ntihashize igihe gito! ABAHUTU bamwe batangira kuyoboka FPR, gusa ukuntu UMUHUTU DISMAS NSENGIYAREMYE yagiye gusinya ko ABAFARANSA bava mu RWANDA akanabisinya bidaciye muri GOVERNMENT birasekeje, akabisinya yihishe kandi akanabisinyira kubutaka bw'ikindi gihugu cya TANZANIA, ubu rero igiteye urujijo uno munsi n'iki: ukuntu ABAHUTU baryana nta n'UBUTEGETSI bafite, reba ikibazo cya FDLR gihari kandi giteye ubwoba FPR kuko FDLR burya mu maso ya FPR bivuga ABAHUTU, FDLR rero ntabwo ari iriya iri mu Mashyamba ya CONGO, ariko se FPR ntiyashoboraga kubaho nta bakada (CADRES) bari ABAKANGURAMBAGA none se ubu ABAKANGURAMBAGA ba FDLR barihe? uwayitera inkunga yabikora ate? ukeneye intumwa zayo azisangahe? ABAHUTU sebo bakora iki ngo bayifashe, ko usanga ibihutu byaratereye agatai mu ryinyo ngo ibintu bizikora, amahanga amaze kumenya kiriya kibazo, harimo n'UBUGORYI kumva ko AMAHANGA azakurenganura, ABAHUTU n'ubwinshi bwabo nta mahanga bakeneye cyane, bakeneye gusenyera umugozi umwe gusa, kuko amahanga yakubohora yakongera akaguhaka, nta mugabo ucyura undi rero UMUGABO ni uwicyura. iyo urebye umuhutu BAMPORAKI ndetse na EVODE cyangwa se NDUHUNGIREHE reka mpere kuri NDUHUNGIREHE niwe nzi neza, NDUHUNGIREHE afite murumuna we wishwe n'INKOTANYI mu ntambara hagati zimusanze imbere y'iwabo hariya KICUKIRO zimurasira aho ntacyo bavuganye ntaki, yitwaga NDUHUNGIREHE JANVIER ahambye munsi y'igiti cy'avocat hariya iwabo, ntibashobora no kumuhamba mu cyubahiro byaba ari GUPFBYA ngo ya GENOCIDE yaciye ibintu, nta gisebo kiruta kuba intumwa ya LETA kandi ubana n'umurambo w'umuvandimwe wawe udashobora no guhamba. I REPEAT, IT'S A SHAME FOR HUTU AND BANTU PEOPLE AS WHOLE, TO SEAT STILL... WHILE OTHER ARE MARCHING ON YOUR HEAD., ESPECIALLY WHEN YOU ARE A MAJOR DRIVING FORCE, YOU HAVE BEEN MANIPULATED AND USED FOR SO LONG ENOUGH, TO THE POINT YOU CAN'T EVEN SPEAK UP AND DENOUNCE THAT INJUSTICE. SOMEPEOPLE COME TO STEAL WHAT YOU OWN AND RULE YOU BY FORCE AND YOU KEEP QUITE? THIS SHOULD NOT BE HAPPENING AS HUTUS OUTNUMBERS TUTSIS TO THE RATIO OF 7 TO 1.

jp 14/02/2015 12:08

Accords d’Arusha, 1993.
Yaba RPF, yaba MRND, byaragagaye ko nta numwe wayemeraga.
Nyamara, izo accords ntacyo zari zitwaye.
Ubonye uko ibintu biri kugenda (début 2015), twumva dusubiye kureba ibyiza by’izo accords ntacyo byaba bitwaye (accords actualisés, tenant compte du génocide des Tutsi, des Hutu ressemblant phénotypiquement aux Tutsi et des Hutu membres de l’opposition d’avant 1994).
Ubwo rero wenda hari abari buvuge bati, ari gupfobya ! Tujye twibuka ko iyo bavuze jenoside y’Abayuda, bongeraho les Tsiganes, les temoins de Jehovah, n’abatinganyi. Kandi ibyo ntibyitwa gupfobya, ahubwo ni ukuri kwambaye ubusa.
Alors, accords d’Arusha formule 2017? Biri mu nyungu za twese, kandi ntarirarenga.
MERCI pour cette prestation de Mr Twagiramungu.
JP

Cyuzuzo 14/02/2015 08:46

turagushimiye Muzehe wacu. ariko abahutu mwakurikiye uyu musaza ko afite ingufu. ngaho nimumureke asaze turebe ko muzigera musubirana igihugu

Kabego 13/02/2015 21:33

ESE NI GUTYO BYAMUGENDEKEYE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Source : Le prophète.fr

Innocent Twagiramungu nyamara aranarwaye cyane duherutse guhura

Innocent Twagiramungu nyamara aranarwaye cyane duherutse guhura Nabonye abasaba ko Innocent Twagiramungu yahagurukirwa akumvishwa ko ibyo akora kuri DHR bidahwitse nibyo. Ariko rero nanabonye ntabuzima afite. Mperutse guhura nawe yarabaye urwirungu. Sinzi icyo yarwaye kuko umubiri we usa n'uwahindutse kaburimbo irabagirana ariko y'urwirungu rw'uruvurivundi. Nayobewe indwara zaba zaramufashe uko zitwa kuko ubona ko yangiritse cyane. Aho muherukira mumyaka ishize siko yari ameze yari innocent nsanzwe nzi, ariko ejobundi aha naramuyobewe pe. Ndetse n'iriya foto ye yashyize kurubuga rwe ntabwo agisa nayo. Abazi ibyo aribyo muzambwire kuko sinasobanukiwe. Burya umubiri ni iby'isi koko

FDRL MURI PARLEMENT KIGALI 13/02/2015 20:17

KOMERA TWAGIRAMUNGU, IKI N'IGIKWASI UJOMBYE KAGAME, KOMEREZAHO KUKO NATWE MU MINSI MIKE TURABA TUMUVUDUKANYE, KURI UBU BURI WESE ARACYACUNGA MUGENZI WE ARIKO NKUBWIRE KO MU MITIMA YA BURI WESE INTERO N'IMWE :"TURAMBIWE AKARENGANE, DUKENEYE UMUCUNGUZI", ESE WABONYE AHO UMUNTU AKORA, YAHEMBWA AGASUBIZA UMUSHAHARA WOSE UWO YAKOREYE? NIBE N'UMUTURAGE ASHOBORA GUTAKAMBIRA ZA MEDIA, DEPUTE SE WAVUGA UKARARA? NTIMUTURENGAYE RWOSE IBYO TUVUGA BYO GUSHIMAGIZA, NUKUGIRANGO BUCYE, NAHO UBUNDI TWARASHIZE!!!

KAGAME AGIYE KWIYAHURA Kubera ibyo tanzania yavuze 13/02/2015 13:01

ubuse KAGAME azongera kwirata ra? sha 2017 tuzaba twageze I KIGALI

KAYITSINGA 13/02/2015 17:58

Bwana Twagiramungu, uko hano mu Rwanda twe abaturage tugukunda birangana ni uko abategetsi bakwanga. Turasaba Imana ngo Kagame ntazakwice utaracyura igihe ngo utahe mu Rwanda uduhe democray.
Komezainzira wiyemeje ntuhazagire uguca intege mu byeyi

Tanzania ikorana na CPC ya Twagiramungu se? 13/02/2015 12:58

Ibi ni byiza kabisa. Byerekana ko TANZANIA ili inyma ya CPC,FDLR,IMPUNZI,OPPOSITION......Yewe umenya umwaka wa 2017 uzarangira nta mpunzi isigaye hanze.IGIHUGU TUGIYE KUGIFATA

TANZANIE VA AIDER L'OPPOSITION +FDLR 13/02/2015 12:56

TANZANIYA-FDLR: FDLR N’IMPUNZI ZAHOHOTEWE MU MAKAMBI AHO ZARI ZARAHUNGIYE; M23 N’INGABO ZAVUYE HANZE ZIJE GUFATA UBUTEGETSI MU GIHUGU CY’ABANDI », ASSAH MWAMBENE. Mu kiganiro yagiranye n’abanyamakuru, tariki ya 12-02-2015, Diregiteri ushinzwe itangazamakuru muri ministeri y’itangazamakuru ya Tanzaniya, Assah Mwambene, yasubije ibibazo bitandukanye bijyanye na FDLR no kuba leta y’u Rwanda imaze iminsi ishinja Tanzaniya kwakira abayobozi ba FDLR ku butaka bwayo. Ibi kandi binanditse muri raporo y’impuguke za ONU, iherutse gusohoka. Ikaze Iwacu yabakusanyirije bimwe mu byavugiwe muri icyo kiganiro. Assah Mwambene, niwe Diregiteri ushinzwe itangazamakuru muri ministeri y'itangazamakuru Assah Mwambene, niwe Diregiteri ushinzwe itangazamakuru muri ministeri y’itangazamakuru Assah Mwambene yatangiye gusubiza ku byo leta y’u Rwanda ishinja igihugu cye, amwenyura, ndetse aranaseka, maze asobanura ko mu by’ukuri imvugo y’abategetsi b’u Rwanda ari amatakira ngoyi k’ubutegetsi bujegajega. Yakomeje asobanura ko Tanzaniya akenshi isa naho ibereyeho kurenganura abarengana nkuko yabigenje mu bindi bihugu ikaba ari nako izabigenza mu kurenganura impunzi z’Abahutu ziri mu mashyamba ya Congo (DRC). Bimwe mu bibazo byabajijwe Ikibazo cyambere : Muraregwa kwemerera inyeshyamba za FDLR gukorera amanama mu gihugu cya Tanzaniya. Igisubizo : « Tanzaniya n’igihugu cyigenga kigendera ku mategeko ugereranyije n’ibindi bihugu byose duturanye. Nta muntu numwe Tanzaniya yigeze ikumira kwinjira cyangwa gusohoka, mu gihe afite ibitekerezo bye n’imigambi itari mibi, ntawe duteze kubuza kusura inshuti n’abavandimwe be mu gihe bari muri Tanzaniya, ni uburenganzira bwe kwinjira no gusohoka ». Ikibazo cyakabili: Bivugwa yuko abayobozi ba Tanzaniya bashyigikiye kumugaragaro inyeshyamba za FDLR mu gufata ubutegetsi mu Rwanda. Igisubizo : « Tanzaniya ntabwo ishyigikiye inyeshyamba za FDLR. Twebwe Tanzaniya nitwe twasubije inyuma inyeshyamba za FDLR kuko iyo tutahagoboka zari ziri hafi gufata ikibuga cy’indege cya Gisenyi kandi zari gukomeza ukurikije umurego zari zifite. Ndakeka ubu ziba zarafashe igihugu cy’u Rwanda iyo hataba twebwe twazisubije inyuyma ngo zigabanye umurego zari zifite ». (Aha ni mu gihe cy’intambara yo kwirukana M23) Ikibazo cya gatatu: Kuba hari abategetsi mu nzego z’igihugu bashyigikiye ndetse banafasha inyeshyamba za FDLR urabivugaho iki? Igisubizo: « Twebwe Tanzaniya turi igihugu cyigenga na buri Mutanzania afite uburenganzira bwo kuba afite inshuti ahariho hose mu gihugu no hanze y’igihugu. Ntawe igihugu gihitiramo inshuti kuba baba bazifite mu ngabo za FDLR ni uburenganzira bwabo biterwa naho baba barahuriye; Tanzaniya ntishobora guhitiramo umutanzania inshuti abana nayo ». Ikibazo cya kane : Kuki mutarasa FDLR nkuko mwarashe M23? Igisubizo : « FDLR n’impunzi zahohotewe mu makambi y’impunzi aho zari zarahungiye ariko M23 ni abarwanyi bari baturutse hanze bashaka ubutegetsi mu gihugu kitari icyabo. Twebwe tubereyeho kurenganura abarengana; FDLR yatangaje kumugaragaro yuko ishaka gutaha mu mahoro itarwanye no mu nzandiko zayo, n’urwo baherutse kwandikira SADEC, nibyo yasabye. Bo bemera gutaha mu nzira nziza yibiganiro natwe, Umukuru w’igihugu cyacu, nyakubahwa Jakaya Kikwete, nibyo yavuze kandi ahora abivuga ndetse yanabisobanuye kenshi na nubu aho Tanzaniya ihagaze n’ibiganiro hagati ya Leta y’u Rwanda n’abayirwanya ariko Leta y’u Rwanda ivuga yuko ikomeza kuvuga ko nta biganiro ishaka, ku mpamvu zayo bwite. Turizera ko izahindura iyi mvugo yayo, ikaganira n’aba bayirwanya, batavuga rumwe, kuko Tanzaniya ishyigikiye ibiganiro nta kuntu twarasa umuntu utarwana, ashaka kwitahira anyuze mu nzira z’ibiganiro. Mbese FDLR ahantu iri irarwana nande? M23 iri muri Congo (DRC) yarwanaga nande? Nimutandukanye ibikorwa bya FDLR na M23 mu gihugu cya Congo« . Muri make nguko uko ikiganiro cyagenze, twizere ko James Kabarebe na Louise Mushikiwabo babonye ibisubizo by’ibibazo bari bamaze iminsi bibaza. Aho gukomeza bahatiriza ngo amahanga najye kurasa abanyarwanda, ahubwo nibemere baganire, maze amahoro ahinde.

Kalinda 13/02/2015 12:48

AGASHYA: Igihugu cya Tanzaniya nacyo kiravuga neza neza 100% ibihuye nibyo CPC yatangaje kandi bombi babitangariza rimwe ku italiki ya 12 Gashyantare 2015, Diregiteri ushinzwe itangazamakuru muri ministeri y’itangazamakuru ya Tanzaniya, Assah Mwambene, yasobanuye neza ko impunzi z'abanyarwanda ziri muri Congo zarenganye kuva kera ko kandi Tanzaniya izazirenganura nk'uko yarenganuye abandi bose barenganaga! CPC nayo ikaba ivuga ko yatangiye ibiganiro n'ikigo kigamije gukemura amakimbirane muri Tanzaniya kugira ngo habeho imishyikirano na leta ya Kigali yo gucyura impunzi! Ubu se noneho Kagame umutwe ntumuhitana?

Nimusome iyi nkuru aha: http://ikazeiwacu.fr/2015/02/13/tanzaniya-fdlr-fdlr-nimpunzi-zahohotewe-mu-makambi-aho-zari-zarahungiye-m23-ningabo-zavuye-hanze-zije-gufata-ubutegetsi-mu-gihugu-cyabandi-assah-mwambene/

FPR(Rwanda) 13/02/2015 12:12

Ibyo Twahiramungu FAUSTIN yavuze byose.....NTACYO FPR YARENZAHO

Ruhumuliza 13/02/2015 11:35

Arikose iyinyandiko nubwo yuzuye (ntacyo nyinengaho), ndabaza niba ari communique de presse? yandikiwe bandi?

eric 13/02/2015 10:26

Ariko Rukokoma koko. Ubu se ningombwa ko mbere yo gusinya yongeraho "ancien premier minsitre du Rwanda" yibagiwe "désigné par les accords d'Arusha"

Gatindo (Yaramba/Gicumbi/Byumba) 13/02/2015 10:15

Inyenzi zatwiciye ababyeyi hariya TINGI TINGI. Ubu hano muli BYUMBA haba abapfakazi besnhi cyane. Iyaba TWAGIRAMUNGU RUKOKOS yazaga mu matora ya 2017 maze akavanaho uyu musazi bita YUHI MAZIMPAKA aka KAGOME.Turakomeza dusabe IMANA hano YARAMBA no muli KAMINUZA ya IPB kugirango uyu KAGAME azaveho kandi azasimburwe mu buryo bwa DEMOCRACY

Nyamagabe 13/02/2015 09:59

Umva noneho nguhaye 100% ,mbega isesengura ryiza,hanyuma amatora yo mu Rwanda ni umukino ,ahubwo ibyo nabyo ni ukubisesengura cyane bikavugwa,kuko usanga bagutoreye ,ngo nta wundi wari gutora ,yewe nabonye kuko nari ndimo ariko nta Jambo bahindura imibare ,ikindi bagasaba abaturage amakarita y'itora bakayararana ,iyo bereka abantu uwo batora ,bakabona indorerezi ziraje ,umwe yihuta ajya kubarangaza hanze ababaza ibibazo bidafututse ,ibyangombwa noneho abo mu cyumba cy'itora bakaba batunganya utuntu ,udusanduku twi Itora ahenshi cyane turafungurwa bagakuramo amakarita y'itora badashaka bakayasimbuza andi kuko baba bazanye menshi ,yewe narumiwe

Kamali(GATUNA/GICUMBI) 13/02/2015 09:11

voila!!! Ibi nibyo dushaka ko OPPOSITION itangira gukora neza gutya. Byabindi byo kwicara mugashwana birangire. IYI DOC ndayiha abanyeshuli biga mu RWANDA bose bamenye ukuli

Niyibizi(Cyumba/Byumba) 13/02/2015 09:09

Murakoze Rukokoma we!!! iyi doc ngiye I KABALE mu BUGANDA,ndakora Copy HANYUMA MPITE mbwira na bene wacu bose.Cyane urubyiruko rumeze nabi mu Rwanda + abalimu badahembwa. Iyi ni POLITICS ndakubwiye

Sano 13/02/2015 08:11

Komera Muzehe wacu Twagiramungu,Inyandiko irashimishije cyane aliko sinshyigikiye abakuvangira bazana iby'Abahutu hano ko bagomba gushyira hamwe nka bimwe bavugaga muli CDR,kandi nzi ko kuva twakubona ntavangura ry'Amoko ryigeze likurangwaho ahubwo wavugiye Impunzi kuva cyera ahubwo abantu bakabifata nabi,ali nabyo bamwe mu Bahutu biraye muli bene wanyu bakabamara,abantu rero bikuvangira kuko kuvugira impunzi zili muli congo ntibivuga ngo abahutu nibashyire hamwe,ahubwo impunzi zose zigomba gushyira hamwe,kuko tuzi ko bamwe mu Batutsi batorohewe bahigwa bukware kurusha bamwe mu Bahutu.

BIZANDORA 13/02/2015 09:12

Indwara y'ivangura amoko n'uturere byabaye intandaro yo guha FPR icyuho maze ikarimbura abantu!!! CPC mukomereze aho dusezerere Ingoma y'agahotoro ya FPR. Bwana TWAGIRAMUNGU arasobanutse kandi koko ni inararibonye.

Dieudonné NGOGA 13/02/2015 08:43

Twagiramungu Faustin a vraiment raison et ses idées sont claires , constructives . Levons-nous ensemble et chantons la même chanson !

Mbonyingabo jean 13/02/2015 08:02

Ibi Twagiramungu akoze nibyiza koko muri politic umuntu wese yikinira uwe mukino. Nibyo agaragarije amahanga yuko ikibazo cyabanyarwanda kigomba gukemurwa nabo. Ibyo bya ONU byo gushaka gukora ibyo Kagame asabye nimbyino yaharurutswe bagomba kwibagirwa. Urabona yuko nubwo Twagiramungu na Rudasingwa batari mumashyaka amwe barigusengera umugozi umwe. Ibinibyo abanyarwanda twifuza yuko abayobozi bose bahuza bagasaba DAILOGY. Bambe Kagamewe ngwarashaka guhindura itegeko nshinga, niyitonde kuko amazi siyayandi.

MUKAKALISA (BYUMBA) 13/02/2015 06:48

Komera RUKOKOS!!! iki n'ikindi cyumutwe winjije ndakurahiye!!! UBU NANJYE MU BURYO BWO KUGUTERA INKUNGA, NAMBUTSE HAKURYA HANO I GATUNA GUCURISHA IYI DOCUMENT MU CYONGEREZA GIFITE INJYANA, MAZE NYINYANYAGIZE MURI ABA BENE WACU, DORE KO MU GIFARANSA BAZI GUSA KA "MBOJOR"

Mugenzi 13/02/2015 00:15

jamais vu!! Iyi ni document ndabarahiye irakoze! Koko kuva mwabaho mwigeze mubona nibura kigali yandika document nk'iyi ngo isobanure amanyanga ihora ikora kandi ari leta? ubu se ko abantu bavuga imishyikirano , leta ya kigali yavuga iki n'abanyepolitiki basobanura ikibazo cy'u Rwanda muri ubu buryo? Yemwe , nimuhaguruke dufatane urunana twikize amasiha ari ikigali naho ubundi ntabategetsi babarimo ! Félicitation CPC!!

Amli 12/02/2015 21:41

Mr Twagiramungu, félicitation! Il est temps pour que la dignité sois donnée place aux refugées rwandais et les congolais.

Merci encore une fois! Il faut mettre ce document en langue anglaise. Les copies devraient être données à tous les ambassadeurs qui vont les transmetre chez leur pay respective.

Je vois la paix revenir dans les pays des grand lacs.

Merci

Rukara DamienJe l' 12/02/2015 20:50

Je vous l.avais dit
Rukokoma numéro un en politique

lll 13/02/2015 10:48

Iki gihe si icyo kwamamaza di, ndibwirako nawe ubwe atari kwiyamamaza. Mwumvikanishe ikibazo kwanza , ibindi muzabyiga nyuma , aba nyuma na ba mbere!

HUTU RESISTANCE(a luta continua) 12/02/2015 20:30

ni ngombwa ko ABAHUTU bakomeza gushyira IMBARAGA ZOSE muli RESISTANCE nkuko NELSON MANDELA yabivuze ati "a luta continua ie la lute continue or the fight should go on).Mwegere za MEDIA zose zo ku isi maze MUBABWIRE

FRANCOIS(Cape Town) 12/02/2015 20:09

Iyi document ishimishije abantu benshi cyane kuko ivuga UKULI kandi ifite LOBBYING CARACTER.Ni ngombwa ko IMENYEKANA HOSE KU ISI

BBC:Ni ngombwa ko tubwira BBC vuba 12/02/2015 20:07

Iyi doc ni nziza cyane. Ahasigaye ni ngombwa ko MEDIA zose zo ku isi zimenya ukuli kwa FDLR+IMPUNZI + OPPOSITION.....Ni ngombwa par example que tubwira BBC ikaba yabitangaza ;ningombwa ko ibindi binyamakuru nabyo biivugaho.Byaba nangomwa hakaba nka CONFERENCE INTERNATIONALE yajyamo na KONGOMANI. Ni ngombwa kandi ko na TANZANIA imeneya ibi kko yadufasha

Rukara rwa Bishingwe 12/02/2015 19:43

Iyi nyandiko mwayihaye ba nde ? ONU ? USA ? UK ? Imilyango y'Afrika ? Izihe TV ?Ayahe maradiyo ? Dukeneye ko muteza ubwega !!!!!!!!Kwikirigita tugaseka ntabyo dukeneye . Ak'abakongomani bagiye mu muhanda baga feta ngo Kagame yapfuye .Ibyo mudusubiliyemo turabizi n'isi yose yabihagarikiye irabizi ; isi itegereje ko muyitunga agatoki mukayibwira ko yahemukiye abahutu ; abatutsi ; abatwa n'abakongomani ; igasubiza inkota mu rwubati ihagarika vuba inkunga iha Kagome ikanasaba imbabazi z'inzirakarengane zose zazize aya marorerwa y'akarere k'ibiyaga barebera uboshye umusifuzi w'umupira .

URAKOZE CYANE RUKOKOS 12/02/2015 19:41

Komera Rukokos we!! ibi wanditse KAGAME abisomye arahita yiyahura KUKO ARABONA KO AMAHEREZO OPPOSITION YATANGIYE AKAZI

Paul (CANADA) 12/02/2015 19:39

Ibi ni byiza cyane.Ibi nibyo bita "UNITY":NIDUSHYIRA HAMWE ,KAGAME AZATINYA AHUNGE

Jeanine MUKAMASERA(Mozambique) 12/02/2015 19:35

Ecellence Faustin Twagiramungu,ancien Premier Ministre au Rwanda. Nitwa Jeanine Mukamasera ,mfite imyaka 24,nkaba niga muli KAMINUZA YA MOZAMBIQUE bita EDOUARDO MONDLANE UNIVERSITY.Ndi imfubyi ariko mfite musaza wanjye uba muli FDLR(FREEDOM FIGHTER) utuye CAPETOWN niwe umfasha.Ababyeyi banjye bapfiriye TINGI TINGI bishwe na FPR. Nasomye inyandiko yawe ndishima cyane kuko mbona ko byanze bikunze NZASUBIRA MU RWANDA ntafite ubwoba bwo kwicwa na KAGAME wangize imfubyi.

Leonardo 12/02/2015 19:37

Jeanine uraho neza cyane? hanyuma se ntabwo ushaka umugabo ngo nzakurongore?

1 12/02/2015 19:33

Rukokoma ntanarimwe yigeze agira ivangura muriwe. Ibyo avuga byuje ituze namahoro igihe cyose. Ntahekenya amenyo nka kagame nabandi basajya bavuye yuganda. Rukokoma turamushyigikiye twese abanyarwanda. Komera kumuheto Rukokos wacu