LE CNR INTWARI VA PORTER PLAINTE CONTRE LE GOUVERNEMENT DU FPR

Publié le par veritas

LE CNR INTWARI VA PORTER PLAINTE CONTRE LE GOUVERNEMENT DU FPR
LES DISPARITIONS FORCEES DES FIDELES DES CONGREGATIONS  RELIGIEUSES
PROTESTANTS   ET  CATHOLIQUES
 
Le parti CNR Intwari, membre de la Coalition des Partis Politiques pour le Changement au Rwanda, CPC, dénonce âprement, les traitements inhumains et dégradants infligés aux différents  fidèles et responsables religieux   catholiques et protestants  au Rwanda.
 
Depuis la  guerre de  1990  et  la prise de pouvoir  du parti  FPR  au Rwanda  en  1994, les  évêques et les prêtres  catholiques , les religieuses  et religieux, ainsi que les Pasteurs et les Diacres ont été la cible d’attaques, d’assassinats, disparitions forcées et d’emprisonnement arbitraire. Tout cela au seul motif que l’Eglise Catholique véhicule une idéologie  génocidaire, alors que certains de  ses membres ont été assassinés par le FPR de par leur appartenance ethnique.
 
Nous pouvons citer l’assassinat le même jour à Gakurazo des trois Evêques Catholiques : Mgr Vincent Nsengiyumva, Archevêques de Kigali, Mgr Ruzindana Joseph, Evêques de Byumba et Mgr Thaddée Nsengiyumva, Évêques de Kabgayi. A cet ignoble et lâche assassinat, on peut aussi citer la disparition suivi d’assassinat de Mgr Nikwigize Phocas, Evêques de Ruhengeri, l’emprisonnement suivi de mort inopinée de Mgr Misago Augustin, Évêques de Gikongoro et plusieurs autres arrestations arbitraires  des prêtres  et de Religieuses. Nous n’oublions pas non plus l’assassinant de 9 prêtres, de l’Eglise Catholiques, le même jour et au moment endroit, à Gakurazo. Très récemment le régime du FPR vient encore assassiner, de façon inhumaine, l'Abbé Nambaje Evariste.
 
Les  pasteurs protestants  qui n’ont  pas  adhéré  à l’idéologie du FPR se sont aussi vus arrêtés, emprisonnés sans procès équitable et d’autres portés disparus. Les garanties constitutionnelles dont devraient bénéficier  les  cultes  chrétiens  et autres ont été bafoués. Le gouvernement du FPR se trouvant dans l’incapacité de rassembler les cultes, n’a fait que les diviser  même jusqu’à s’immiscer dans  leur liberté de croyance et  d’association, en désignant à leur tête les  cadres du FPR.
 
Le CNR INTWARI déplore  les disparitions  des  pasteurs de l’Eglise pentecôtiste  suivants :
1.Pasteur Munyankumburwa Jean Chrisostome (Université de Théologie de Kigali, à Gatenga).                                
2.Pasteur Ntazinda François (Eglise de pentecôte de Gikongoro à Nzega)
3.Pasteur Kajyibwami Isaac (Eglise de Pentecôte de Gisenyi à Gacuba
4.Pasteur Mbonabucya Elie (Eglise de Pentecôte de Nyamyumba à Rubona)
5.Pasteur Munyensanga Néhemie (Eglise de Pentecôte de Rubona)    
6.Evangéliste Habiyaremye Fidèle (Eglise de Pentecôte de Bikoro à Rubavu
7.Pasteur Bagaye Jean (Eglise Baptise à Kinyanzovu Rwerere, Gisenyi)     
8.Pasteur Buhumbano Paul (Eglise de Pentecôte de Kayove, Gisenyi)         
9.Pasteur Munyambo Paul (Eglise de Pentecôte de Cyasemakamba, Kibungo
 
Le CNR Intwari demande, encore, au Ministre de  la sécurité d’identifier les auteurs de ces assassinats et de les traduire devant la justice, pour qu’ils soient punis et que les victimes soient dédommagées.
 
Le CNR Intwari demande à tous les Rwandais de ne pas se laisser intimider par le régime du FPR et ses criminels car leurs jours sont comptés et ils vont bientôt répondre de leurs crimes devant le Peuple, et les tribunaux.
 
Fais à Manchester, USA, le 27 Janvier 2015
 
 
 
Théobald Rwaka,
Président de CNR Intwari.