RDC : La sécurité de Joseph Kabila est menacée, il a changé sa garde rapprochée !

Publié le par veritas

RDC : La sécurité de Joseph Kabila est menacée, il a changé sa garde rapprochée !
L’atmosphère autour de l’imposteur rwandais au pouvoir à Kinshasa n’est plus respirable. Chaque jour qui passe amène son lot de mauvais présage. Ce fut le cas dimanche 16 novembre dernier à 17 heures lorsque « Joseph Kabila » a reçu un message SMS sur son téléphone portable personnel. Cela ne pouvait provenir que d’un homme de son entourage qui connaissait ce numéro privé et savait qu’à cette heure-là, l’imposteur avait son appareil avec lui. Le message lui coupa le souffle, car il était incisif : « Je finirai par te tuer comme tu l’as fait avec Chebeya et Dr SONDJO. Même si tu fui, je m’occuperai de toi sur la route » !
 
Paniqué à la lecture de ce message, « Kabila » appelle illico ses deux sbires, Bisengimana et Bizima Karaha. Après avoir examiné ce message, les trois rwandais concluent que la menace ne pouvait venir que des officiers congolais de la GR, des «Bana Mura» qui ne cachent plus leurs mécontentement suite à l’envahissement des troupes rwandaises mieux équipées et mieux rémunérées en dollars ! Les trois hommes décident donc de changer tout le dispositif de sécurité autour de Kanambe :
 
Premièrement, tous les Congolais ont été exclus de la garde rapprochée de l’imposteur, ils sont remplacés par les officiers et soldats rwandais exclusivement ;
Deuxièmement, sur instruction de James Kabarebe, Bizima et «Kabila» décident en aparté que les militaires et officiers rwandais proches de Bisengimana ne feraient pas partie du 1er cercle de sécurité, le choix des hommes appartenant à cercle devait se faire sous la seule responsabilité de Bizima Karaha ;
 
Troisièmement, le 2eme cercle de sécurité serait composé de soldats et officiers tanzaniens, burundais, ougandais et zambiens ; et quatrièmement, tous les motards seront exclusivement rwandais !
 
Une autre source très proche de « Kabila » nous confie que le «raïs» n’a plus confiance à son avenir. Il confie à ses proches qu’il ne pense plus aller jusqu’à la fin de son mandat parce que ses proches ne cessent de le trahir auprès des Occidentaux. Le dernier en date, selon toujours ses confidences serait le général John Numbi qu’il accuse de l’avoir trahi en dénonçant tout au sujet des dossiers Chabeya et Bundu dia Kongo. Il aurait même demandé à sa garde personnelle de l’achever au cas où « L’Union Européenne fournit des preuves de la collusion de «Kabila» avec les troupes rwandaises dans le Kivu ! »
 
Le mensonge prend souvent l’ascenseur, mais la vérité finit toujours par le rattraper par l’escalier disent souvent les congolais ! C’est ce qui arrive aujourd’hui à l’entreprise du mensonge auquel se sont livrés les Rwandais et leurs alliés et mentors africains et occidentaux en République Démocratique du Congo et dans la région d Grands Lacs africains. Notre antenne bien placée au sein de la DEMIAP (Service de renseignements militaires) nous a signalé la tenue dernièrement au sein de l’ambassade de France à Kinshasa d’une réunion sous la direction du «Chargé de sécurité de l’Union Européenne pour l’Afrique centrale». Cette réunion avait connu la participation des ambassades des Etats-Unis d’Amérique, de la France, de l’Allemagne, de Belgique et de la Grande-Bretagne. La délégation du gouvernement congolais était conduite par le ministre de l’intérieur accompagné du désormais tout-puissant et omniprésent Bizima Karaha ! On se demande à quel titre il y a participé.
 
Cette réunion qui s’était déroulée de 21h à 23h30’ et dans une atmosphère très tendue, avait abordé trois points : celui ayant trait à la violation flagrante des Droits de l’homme par la Police congolaise à travers l’opération « Likofi », celui des conditions de retour des réfugiés congolais de Brazzaville et enfin celui concernant la source de ravitaillement des armes que possèdent les troupes dites rebelles (mais composées essentiellement de Rwandais et Ougandais) opérant à l’Est de la République Démocratique du Congo.
 
S’agissant justement de ce dernier point, le «Chargé de sécurité de l’Union Européenne a fermement affirmé, preuves à l’appui, que les armes dont se servent les « groupes rebelles» opérant à l’Est de la RDC proviennent de Kinshasa ! Joignant l’acte à la parole, le diplomate européen a produit les photos satellitaires dans lesquelles on distingue clairement le général Mundos accompagné de l’aide de camp de «Joseph Kabila» en train de convoyer une cargaison d’armes dans le Kivu pour la livraison ! Tout le monde sait que le Général Mundos est l’homme de main de «Kabila» auprès de Kagame et Museveni. C’est lui qui a conduit récemment l’opération d’empoisonnement du général Bahuma.
 
Après la présentation de ces preuves flagrantes, le diplomate européen asséna à l’adresse du ministre de l’intérieur congolais : «tout est désormais clair dans nos esprits, et nous attendons vos explications!» Durant des longues minutes, nous dit-on, Mujez a donné sa langue au chat, ayant complètement perdu son latin. Il s’est contenté de balbutier quelques mots à peine audibles : «je vais m’en quérir de cette situation auprès du chef de l’Etat» (sic). Pathétique!
 
Quant à nous, nous estimons que ce n’est pas aujourd’hui que l’Union Européenne connait ce rôle de « Cheval de Troie » que joue Kanambe à la tête de la RDC. C’est depuis 14 ans que leurs satellites prennent des photos de livraison d’armes aux Rwandais par Kanambe. Mais pourquoi décident-ils d’en parler seulement maintenant ? That’s the question ! C’est le signe évident que le glas a sonné pour leur poulain d’hier ! Les patriotes congolais de l’intérieur et de l’extérieur du pays doivent lire ce signe du temps et en tirer toutes les conséquences qui s’imposent. A bon entendeur, salut !
 
Paris, le 23 novembre 2014
 
Candide OKEKE
L’OEIL DU PATRIOTE

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

barto 02/12/2014 01:38

Rero sinzi igihe ibibazo bizashira iwacu,sindengera uwariwe wese umara abantu..ariko iyo urebye Kabila ukamwita umututsi.ugafata uriya mubyeyi Kigeri ukamwita umututsi?yewe mbona ari gutuka ubwoko...Reba Kagame afite umusatsi na kigeri kandi indeshyo yabo irabyerekana.na ba Kayumba nubwo nta musatsi ariko ntasa na Kabila..kabila yenda gusa na Museveni.Bizimakarahamuheto we nuwacu kuko igihagararo ni gitutsi...

KR 02/12/2014 10:15

Muri des faux blancs c'est ça ? Ayinya.! ! ! Ibimanuka ! Bivuka bipfumbatije imbuto ibaha uburenganzira bwo gukora amabi uzi nawe ? Nuko nuka Nyiramwibone ! Isi yarabamenye ntibigisubiye inyuma.

niyonzima jean de DIeu 02/12/2014 07:26

Ariko kuki mufite ingeso o kwishyongora nu ubwibone.