France-Rwanda: Pourquoi j’appelle à la démission du juge Marc TREVIDIC !

Publié le par veritas

Maître Innocent Twagiramungu

Maître Innocent Twagiramungu

De l'instruction française de l'attentat terroriste du 06/04/1994 contre l'avion du Président rwandais Juvénal HABYARIMANA J'appelle le juge Marc Trévidic à démissionner et/ou à engager avec son chef de corps des poursuites contre les politiciens qu'il accuse d'interférence dans ses missions en invoquant illégalement des raisons de relations diplomatiques et/ou d'intérêts fondamentaux de la France. Pour une violation aussi grave du principe de la séparation des pouvoirs, il n'y a pas mieux à faire. Je crois que de tels politiciens desservent la France en ternissant plutôt gravement son image sur la scène internationale. Ils œuvrent pour des lobbies obscurantistes et non pour l'intérêt de la France. Ecoutez le juge dénoncer cette interférence:

Clique ici pour écouter le juge Marc Trévidic dénonçant cette interférence

Le juge Marc Trévidic avoue sa dépendance vis à vis du pouvoir politique français! C'est grave ce qu'avoue le juge Trévidic dans cette interview: Pour des raisons de relations diplomatiques et /ou d'intérêts fondamentaux, les politiciens le bloquent dans son travail. Il confesse être obligé de cacher la vérité. O Tempora! O Mores! Pourquoi ne démissionne-t-il pas s'il ne peut pas travailler en toute indépendance que lui garantit la loi française et ne dénonce pas de tels politiciens ridicules?

Les familles des victimes françaises et rwandaises dans l'affaire de l'attentat terroriste du 06/04/1994 devraient tout simplement exiger son dessaisissement et celui de sa collègue Poux et les poursuivre pénalement pour obstruction à la bonne administration de la justice et mise en danger des témoins, action dirigée contre ces deux juges et les politiciens éventuels qui leur donnent les instructions en violation du droit français.
 
Par ailleurs, si ses affirmations s'avèrent vraies (sabotage du travail des juges par les politiciens en violation de la séparation des pouvoirs), l'on peut légitimement s'interroger sur la capacité de la France à juger des affaires sensibles. Il faudrait dès lors un tribunal international pour reprendre l'instruction française de ce dossier. Par ailleurs, tous les témoins qui ont déposé dans ce dossier semblent abandonnés par la France et sont ainsi mis en danger. Il faudrait trouver une solution rapide concernant leur protection, ce que le juge Trévidic a refusé d’envisager malgré l’insistance des témoins. Comment envisager une procédure judiciaire sans mécanisme spécial de protection des témoins dans un dossier aussi grave ?

La nouvelle du kidnapping d’un nouveau témoin à Nairobi a été reçue avec stupéfaction dans les milieux rwandais et français qui suivent de près ce dossier (Affaire Habyarimana le nouveau temoin rwandais disparu-RFI). Le Sieur LYARAHOZE Samuel se pose à juste titre la question : « Et voilà un autre témoin à charge éliminé. Une question très importante se pose ici: Pourquoi Marc a-t-il fait la publicité d'un témoin sachant pertinemment qu'il risque sa vie? Il ignorait que le dossier judiciaire doit être secret, surtout un dossier qui est à l'origine d'un génocide? La priorité devait être d'abord de mettre en sécurité un tel témoin » (Forum DHR, Democracy&Human Rights, 18/11/2014).
 
Dans son article « Le juge Marc Trevidic. N'est-il pas en train de sacrifier ses témoins potentiels? Acte délibéré? », M. SHANKURU Maurice assène : «Très clairement, le fameux juge Marc Trévidic est complice dans cette affaire et ne ménage aucun effort pour étouffer la vérité, plutôt que de l’élucider!!!
 
Je ne sais pas exactement à qui ce juge rend compte au jour le jour, mas il est aujourd’hui devenu patent qu’il ne lésine pas sur les moyens quand il s’agit d’effacer toute trace "compromettante" de son dossier d’instruction! Alors qu’il sait pertinemment que les avocats de Kagame - Maingain et Forster – ont le droit d’accès aux détails du dossier, il n’a pas hésité à jeter en pâture le nom d’un autre Rwandais qui, à l’heure où j’écris ces lignes, est déjà à six pieds sous terre, à moins que son cadavre ne flotte déjà sur le lac Rweru…!!!
 
La Terre entière sait que Paul Kagame et Uhuru Kenyatta sont par les temps qui courent "bras dessus bras dessous", qu’ils sont devenus des "alliés objectifs" dans leur « croisade » contre la justice internationale! À en croire la presse, Uhuru Kenyatta consulte régulièrement Paul Kagame sur ses démêlés judiciaires à la C.P.I et ce dernier lui a toujours témoigné son soutien jusqu’à promettre de l’accompagner, un jour, à la Haye…!!!
 
Qu’est-ce que donc ce Marc Trévidic croyait qu’il allait advenir de son fameux témoin Émile Gafirita - sachant pertinemment que l'intéressé vit à Nairobi - en l’absence de mesures urgentes de protection à la hauteur du danger?!?

Monsieur le juge va-t-il feindre l’étonnement??! A-t-il déjà eu vent de l’affaire Seth Sendashonga trucidé en plein cœur de cette même ville de Nairobi?! S’il y a d’autres « candidats à la mort », qu’ils aillent se manifester chez Marc Trévidic en disant savoir des "choses" sur l’attentat du 06 avril 1994!!! Honte à la France et à sa justice de merde!!! » (Shankuru Maurice, forum DHR, 18/11/2014, https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/Democracy_Human_Rights/conversations/messages/258482).

Tout compte fait, de l’aveu même du juge Trévidic dans l’interview citée ci-haut, il va de soi que la dépendance invoquée ne garantit pas le minimum des standards internationaux pour mener à bien ses missions de justice. Certaines personnes pourraient être tentées de faire l’amalgame en faisant croire à une certaine incompétence de la France à juger certains dossiers ou d’y voir un complot de la classe politique française, ce que je ne crois pas du tout connaissant l’histoire de ce pays qui est une grande nation, une grande démocratie qui ne mérite pas cela.
 
Si ce que le juge Trévidic dénonce comme violation de la séparation des pouvoirs est réel, ce serait difficile d’en douter car c’est lui-même qui l’affirme, il doit absolument démissionner et engager les poursuites contre les politiciens qu’il accuse. L’Etat français pourrait également déclencher une telle procédure et se constituer partie civile si le juge Trévidic ne le fait pas.


Fait à Bruxelles, le 18/11/2014
 
Innocent TWAGIRAMUNGU,
Avocat

Commenter cet article

Turabawe 24/11/2014 20:29

Aliko uwiyita Beni, akeka yuko abanyarwanda tuli ibicucu.Ninde se utazi uwahanuye iliyandege? Uretse Beni gusa.Ubu duhora mumubabaro, tutazi nyirabayazana. Urarusha se aba koranye na Kagame kumenya ukuli aho kuli. Blaise compaore avuyeho nyuma y'imyaka ingahe? Ntabwo ubona ko babyukije urupfu rwa Sankara. Wait and see my friend. Life is life!

Jean Baptiste 29/01/2015 09:58

C incompréhensible: Une attitude qui ne risque de rien faciliter dans la Réelle & véritable recherche du Vrai dans la réalité rwandaise: surtout sur cet "Attentat"! Plutôt une Exécution décidée quelque part dans un Etat-major : mais, LEQUEL?

liberakurora 24/11/2014 20:25

Innocent Twagiramungu akeneye isomo muli communication. Ubonye uko aba yicaye kuli ino ntebe umubonamo un dictateur . Ntabwo ali uko bicara muli za interview, etc.....

Bene 19/11/2014 22:55

Il faut que vous sachiez une chose: C'est Pierre Péan lui-même qui, en premier, avait démarré tout ce tapage en déclarant qu'il avait déniché ce Gafirita comme un nouveau témoin qui allait soit disant "changer le cours du procès". Il savait que le tribunal français allait innocenter les accusés cad Pr Kagame et ses coaccusés par la prononciation d'un non-lieu. Faute de nouvelles preuves, il veut retarder indéfiniment la prononciation du jugement qui, comme on le savait, allait se prononcer en faveur de l'état rwandais. Tout le monde connaît ce Gafirita comme faisant partie de la bande de Mutabazi qui voulait faire un coup d'état sinon assassiner le Pr Kagame. Vingt après, ce nouveau transfuge, qu'apporterait-il de crédible si ce n'est pas une nouvelle tentative désespérée, une nouvelle manœuvre dilatoire pour noyer leur honte, noyer une victoire judiciaire éclatante et dévastatrice en faveur du Président rwandais ? Gafirita que les adversaires de Kagame dans ce procès savent pertinemment qu'il n'apportera rien de nouveau au niveau judiciaire, après lui avoir fait tant de publicités, l'ont-ils fait disparaître afin d’entacher l'issue du procès dont ils sont sûr qu'il leur sera défavorable ?

humura 19/11/2014 17:18

Ibyo uvuga nibyo aliko rero nababigwamo nabo ni impumyi koko?:
Lizinde-Seth-Ruzibiza-Patric karegeya-Nyamwasa agerageje inshuro zingahe ubutaha sinzi ko azarucika....Ni kuki ntamasomo bavanamo....Buliya nka Nyamwasa ategereje umunsi gusa?

PIEGE POUR KAGAME 19/11/2014 16:58

niba koko KAGAME yarise EMILE,mumenye ko uliya ari umutego yatezwe. BAZAHITA BAVUGA KO YISHWE NA KAGAME nkuko yishe Ruzibiza.Donc,dossier izahita ikomeza kuko bizaba bivuga ko KAGAME afite icyo yikanga: UN ASSASSIN DE RENOM. Umutego KAGAME yawuguyemo!!!

joe 19/11/2014 16:04

Attendons voir la suite, car tout est possible. Ce n’est pas le témoin disparaît que la réouverture du dossier est bouclée. Les Français ne sont pas des rigolo.
On peut relâcher ce type et l’abandonner dans un terrain vague, pour qu’il aille, par la suite, aller raconter ce qu’ils veulent qu’il dise (cas Ruzibiza qui a viré à 180° par rapport à ce qu’il affirmait, il y a eu d’autres cas….).
C’est possible que ça soit un piège pour l’assassin du Président, c’est peu probable, mais possible.

jete 19/11/2014 15:40

Ce juge est plûtot complice de ces POLITICHIENS.
Alors,taisons nous gars!
God will make a way.
Jete

jete 19/11/2014 15:37

Votre fameux juge est con ou complice.Je pense que ce Trévidic sait ce qu'il veut.C'est un juge vendu,corrompu travaillant pour Kagame.Alors,gars,taisez-vous!
Je hais ces POLITICHIENS!!!
Jete

segatashya 19/11/2014 14:47

Erega n'ubundi Abayehova baravuga ngo isi iyoborwa na Satani! Nibyo kandi na Bibiriya irabivuga ko isi yagushije ishyano ubwo Satani yayimanukagaho! U Rwanda narwo rero rwagushije ishyano ubwo Kagame yarumanukagamo avuye Uganda. Sebuja Satani rero niwe umuha buriya bubasha bwose. Ariko ariyibagiza ko Imana itihutira cyangwa ngo itinde gusubiza. Biriya bihangange bimushyigikira nabyo biribeshya kuko bitazamenya uko impinduka yaje. Umuti ni umwe, Abanyarwanda nibave mu byaha basenge, ukuri kuzigaragaza maze Kagame n'abe bashyirwe aho bazahekenya amenyo milele na milele.

Agnes MANONO(Mozambique) 19/11/2014 13:26

arega mushatse mwibagirwe iby'iliya ndege kuko ntabwo ari KAGAME PAUL wayihanuye wenyine. HARIMO IBIHUGU BYINSHI CYANE. Mwibuke ko M7 wa UGANDA yari yaratumwe na USA kureba ko yakwicisha KINANI maze bagahita bajya muri Congo(ZAIRE).Mwitonde kandi mwihangane kuko KAGAME azakomeza yibere UMWAMI W'U RWANDA. Ngo uhagarikiwe n'ingwe aravoma.

KAGAME PAUL 19/11/2014 13:23

arega ntabwo nahanuye indege nyjenyine!!! hari abandi besnhi cyane twafatanije: NTABWO NZEMERA GUPFA NJYENYINE

BIHUTU 19/11/2014 13:22

ariko niba KAGAME yarahanuye indege,byo nibyo!! ariko se ubundi yayihanuye wenyine? yafatanije n'abandi besnhi ie USA,UK,FRANCE,CANADA....kuki KAGAME ariwe wenyine ugomba kubazwa ayo mahano? muveho rero mureke TREVIDIC kuko ntacyo yakora

kgl 19/11/2014 11:58

puuuu!! hazagire uzongera kurata kujya gutanga ubuhamya! ariko ubundi ko bizwi ko iliya ndege yarashwe na BAGOSORA kandi ko na Rukokoka yabivuze,ubwo mushaka iki? mureke TREVIDIC asoze neza urubanza par UN NON-LIEU ABSOLUMENT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

niyonzima jean de Dieu 19/11/2014 11:46

It's unbelievable for a Country like French Republic with well respected population to be manipulated by a small poor Country like Rwanda. No one in this world especially African states can believe on french system of justice. I urge Government of France to save its reputation and react strongly on such no sense behaviour. I call those able to write or to say any thing to pronounce and shout Shame to the Republic of France.