Burkina Faso, cas d’école pour l’Afrique

Publié le par veritas

longivité au pouvoir des chefs d'états africains

longivité au pouvoir des chefs d'états africains

Parmi les milliers de dépêches du département d’Etat dévoilées par Wikileaks, celle de l’ambassadrice américaine au Burkina Faso, datant de 2009, mérite aujourd’hui le détour. La diplomate y évoquait l’échéance "décisive" de la présidentielle de 2015 pour laquelle le président Blaise Compaoré a le choix de "se retirer avec élégance" ou de "suivre les conseils de son ami le colonel Kadhafi selon lequel si un président est bon pour le pays, la Constitution doit être modifiée pour le maintenir au pouvoir". On sait ce qu’il est advenu du dictateur libyen. Et pour avoir tenté un véritable putsch constitutionnel, Blaise Compaoré fait aujourd’hui difficilement face à une insurrection populaire d’une ampleur sans précédent après 27 ans de pouvoir.
 
Hâtivement estampillée "printemps noir", la rébellion du "pays des hommes intègres" partage avec les révolutions arabes l’explosivité et la radicalité d’une jeunesse (deux tiers des Burkinabés ont moins de 25 ans) lassée par des décennies de pouvoir autoritaire à forts relents népotistes. L’autre point commun est le rôle d’une armée omniprésente d’où provient le capitaine Compaoré, arrivé initialement au pouvoir par un putsch militaire. Mais l’évolution des événements à Ouagadougou signale une différence majeure: l’existence d’une opposition politique organisée avec laquelle Blaise Compaoré tentait de négocier hier soir après avoir dissous le gouvernement et proclamé l’état d’urgence.
 
Les centaines de milliers de manifestants burkinabés ont réussi en deux jours à faire plier Blaise Compaoré sans que l’armée vienne à son secours. Cette dernière choisissant même de prendre le pouvoir. Les négociations en cours, les pressions internationales et surtout les garanties offertes d’alternance politique offertes aux protestataires seront déterminantes pour que ce pays, parmi les plus pauvres du monde, surmonte sans trop de dommages cette crise politique majeure. D’ores et déjà, la chute annoncée et inéluctable de Blaise Compaoré vaut cas d’école pour les encore nombreux chefs d’Etats africains installés dans des présidences qu’ils imaginent forcément à vie.
 
Source : charentelibre.fr

Commenter cet article

humura 05/11/2014 04:03

Quand le temps arrive, on ne se cache pas, les armes deviennent faibles sans la puissance.Si j'ètais K Paul j'allais reflèchir sur mon sort.Comme Dieu a dit ;"le jour arrivera et personne n'echapera aux mauvais actes commises.
Que Kagame ecoute son msg.

joe 04/11/2014 17:34

Commission EVODE UWUZEYIMANA pour contrer BBC?

Twumva iyo filime muyikorera publicité bihagije. Ibibazo nkibyo, iyo ntacyo wishisha, bikemurwa n’inkiko.
Commission nibyo, ariko kandi wakwibaza ibi bikurikira:
igamije iki (mu ruzungu BUT),
itegereje uwuhe musaruro (mu ruzungu INTERET).

BUT yaba ko BBC yashyirwaho ikosa, hanyuma INTERET ikaba ko Abanyarwanda cyangwa Abanyamahanga bagumya kwumva ibyabaye iwacu hagati ya 1990 kugeza uyu munsi, nkuko bari basanzwe babizi (ku ruhande rumwe hari Abagome, ku rundi ruhande hari ABATAGATIFU).
Twumva izo ntego uko ari zombi, kuzigeraho ukoresheje za commissions, bizagorana.
Tujye tunibuka ko Abafaransa n’Abesipanyoru, nabo bashobora guhindura ibintu isupu, bakajya ku ruhande rwa BBC (coalition cyangwa solidarité entre alliés).

Conclusion: Gucisha make ntibishobora gutanga umusaruro?

kgl 04/11/2014 20:03

Vanaho ayo mateshwa wa munuko w'umuhutu we!
Reka kumoka ngo uravuze.
fdlr Ni BARINGA KANDI NTIMUZAPIMA KONGERA KUDUTEMA!UURUNVA WASIHA WE! FDLR YRWANA LOCAL DEFENCE APANA INGABO NGO MUZARWANA NANDE SE?
MURAGASHIRA!

FDLR: Kagame yabonye isomo? 04/11/2014 15:04

FDLR yizeye ko nibura KAGAME na DMI bye bibonye isomo. KAGAME naramuka ashatse guhindura ITEGEKO NSHINGA,AMENYE KO BYOSE BIZABA BIMURANGIRANYE. Ikindi kumva ko azarwanya FDLR byo ashatse abireke kuko ntawe uzayirwanya. NINDE SE UBUNDI UGISHAKA KURWANA? ARWANIRA IKI SE? bose bumva ko DIALOGUE ariyo ngombwa! Ngaho mwese muzarebe uko bizagenda mu kwa mbere 2015,aho batanze ULTUMATUM!!

simbi 05/11/2014 11:54

Gutekereza ko kagame azava kubutegetsi ntasasu rivuze nukwibeshya. Nabanya politique babyumve ahobari hase ntamagambo azagira icyo atugezaho. Ahubwo nihashyirwe ho umu twe wingabo maze urubyiruko nabandi bagishoboye twitabire imyitozo yagisoda tubohore igihugu nahubundi muzavuga amagambo abashire mo. Imbunda imbere imishyikirano nyuma.