Rwanda : Selon les FDLR, la Ministre Louise MUSHIKIWABO nage à contre-courant !

Publié le par veritas

Louise Mushikiwabo

Louise Mushikiwabo

Les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda(FDLR) condamnent les propos indignes de Mme Mushikiwabo, Ministre des affaires  étrangères du Rwanda, tenus sur RFI, traitant les FDLR de «voyous».De telles injures vociférées  sur un media international du calibre de RFI sont bien  révélatrices du sentiment de haine  presque congénitale qui habite les cœurs des animateurs  de la politique rwandaise à l’égard d’une partie de la population rwandaise.

Si Mushikiwabo ose traiter les FDLR de  «voyous» sachant bien qu’elles représentent plus de ¾ de la population rwandaise croupissant sous le joug de l’oppression du FPR ;cela est en soi une preuve on ne peut plus irréfutable  que le chemin de la paix ,de la réconciliation  et de la concorde nationale est encore trop long tant que le FPR(Front Patriotique Rwandais)  est au pouvoir sans partage à Kigali.

Les FDLR prennent la Communauté Internationale à témoin : de telles attitudes d’un gouvernement irresponsable sont de nature à compromettre le processus de recherche d’une solution pacifique au problème de déstabilisation  permanente de l’EST de la RDC par l’armée  criminelle de Kigali. Néanmoins, elles réitèrent leur engagement à poursuivre le chemin de la paix. Elles sollicitent un accompagnement appuyé de tous les pays et les institutions internationales épris de paix.

Mushikiwabo et le gouvernement dont elle est la porte –parole inconséquente doivent savoir que l’époque des hommes forts est bien révolue et que seules des institutions démocratiques fortes sont à l’honneur actuellement. Ils sont plutôt appelés  à cesser de nager à contre- courant et de s’inscrire dans la dynamique du dialogue, du compromis et de la réconciliation national.

Les FDLR informent enfin aussi bien Mushikiwabo que le  gouvernement dont elle est la porte-voix qu’elles ne reculeront pas devant les injures ni devant les menaces à peine voilées de Kigali. L’heure du dialogue, de la réconciliation et de la paix est arrivée  tandis que le  glas a sonné pour les régimes discriminatoires et les dictatures.

 

Fait à Masisi, le 30 juin 2014

La Forge Fils BAZEYE,

Commissaire à l’information et Porte-parole des FDLR

Tel: 00243812808422 et 00243993312537

 

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

CESAR 02/07/2014 11:02

Mushikawabo est devenue une experte dans l'aboiement. Elle veut égaler son patron.
Le fait d'aboyer par les insultes en sus des divagations de Kagame montre l'état mental pitoyable dans lequel se trouvent Kagame et sa ministre.Il convient de rappeler que Ndasingwa Lando, frère de Mushikiwabo a été liquidé par les escadrons de la mort de Kagame et sur ordre de celui-ci pour avoir refusé d'intégrer le FPR. Les résultats d'enquêtes menées par le TPIR sont limpides.
Les insultes comme celles de Mushikiwabo ne déshonnorent pas celui contre qui elles sont proférées mais contre leur auteur. Que le Plus Haut ait pitié d'elle. Elles renforcent la détermination des FDLR quant à leur volonté d'apporter leur contribution à la rennaissance du Rwanda des Rwandais.
Le Rwanda des kleptocrates arrive à sa fin. Kagame est frappé de paranoïa caractétisée par les délires, divagations et incohérences manifestes. Si pour lui les Hutu sont génétiquement génocidaires aucun homme de bon sens ne peut adhérer ou approuver à ses divagations.Martin Kobler a finalement compris le fond du problème. Plus Kagame chante génocide des Tutsi sur tous les toits en sus de l'exhibition des crânes des Rwaadais comme des produits touristiques, plus balise le génocide dit des Tutsi. Ce mot est devenu un fonds de commerce pour les maîtres de Kigali.C'est malheureux.

Mbonyingabo Jean 02/07/2014 08:51

FDLR, Louise mumwihorere akomeze yihe urwamenye. Iraba yarizi yuko inkotanyi zirikubutegetsi uyumunsi Ministry bizimungu waruwu bubanyi namahanga yazitaga IMIHIRIMBIRE. Uwo mudame yarakwiriye kumenya yuko VUGUZUGA arumwana wumunyarwanda.

Nshuti 01/07/2014 17:25

"Les FDLR ne reculeront pas devant les injures ni devant les menaces à peine voilées de Kigali".
Such a statement we should is one of those to be reiterated to the terrorist government of Kagome to show him that his arsenal (Ibitwaro bya kirimbuzi) will defy any rwandan from coming back in his native place in Rwanda.