Afrique : Israël expulsé du Sommet de l’Union africaine à Malabo !

Publié le par veritas

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, au Sommet de l’UA à Malabo, en Guinée équatorial, en juin 2014 (DR)

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, au Sommet de l’UA à Malabo, en Guinée équatorial, en juin 2014 (DR)

Une délégation israélienne a été expulsée du Sommet de l’Union africaine, la semaine dernière à Malabo.

L’information est passée inaperçue. Pourtant, l’action est historique. Après sa soudaine déclaration d’amour envers le continent africain et sa demande aux « intentions douteuses » de faire partie de l’Union africaine (UA), l’Etat d’Israël a envoyé une délégation afin de participer au Sommet de l’union africaine qui a eu lieu la semaine dernière, à Malabo, en Guinée équatoriale.

Mais ce passage en force n’a pas été du goût de Mohamed Ould Abdel Aziz, Président mauritanien par ailleurs président en exercice de l’UA. Il s’est opposé à la présence d’une délégation israélienne aux travaux du Sommet de l’organisation africaine. Toutes les délégations des autres pays membre de l’UA se sont également opposées à cette présence israélienne.

Les membres de la délégation de l’Etat sioniste, qui tenaient à y assister en tant qu’observateurs, ont été expulsés du centre de conférence où se tenaient les travaux, rapporte Maurisahel.

Des messages de félicitations aux dirigeants africains ont afflué d’Amérique latine et d’Asie dans lesquels des leaders se sont réjouit de voir l’Afrique user de sa souveraineté. Il est a rappeler que les textes régissant l’organisation de l’Union africaine sont hostiles aux pays colonisateurs. De plus, les conditions de vie dans lesquelles vit la communauté africaine en Israël ont, à plusieurs reprises, été pointées du doigt par des associations de défense des droits de l’Homme.

« Reste à ce que cette affirmation de souveraineté s’amplifie et qu’elle prenne toutes ses dimensions politiques et économiques vis-à-vis des diktats de la France, des Etats-Unis et de l’Occident », conclut Black-Feelings.com.

Source: afrik.com

Publié dans FRANCAIS

Commenter cet article

humura 07/07/2014 17:21

Bariya bishe Umwana w'Imana mbere abahanuzi barishe nyuma ya Yesu bishe nabi intumwa ze,bajyaga birata ngo nibo baragwa b'Imana ariko ibyabo byahawe abanyamahanga.Rero bayobozi bica mumenye ko ariho mwerekeza

Mvuyekure 07/07/2014 00:03

N' ubusanzwe bariya ntabgo ari bo banya-Israeli bavugwa muli Bibiliya... Bariya ni bagashakabuhake!
Ngirango ni u Rwanda rushaka kugirana umubano na kiliya gihugu, ndetse n' abandi bose bashaka GUHINDUKA ABAKARABYA BA Rutuku (Edomu), bagombye kureberaho!

Ibyahishuwe 2:9 & Ibyahishuwe 3:9

Ayinkamiye Thaddee 06/07/2014 23:39

Le Rwanda de Kagame, pays africain, ne serait - il pas derriere cette "fameuse" presence?